de Philippe Delepierre

Couverture du livre : L'Aztèque du charro laidL'Aztèque est saignant, mais pas très tendre. Le Poulpe, lui, arrive à point.

Ses fredaines mexicaines d'antan l'appellent à Guadalajara. La belle Rosana est dans tous ses états, car ce sont des fillettes qu'on assassine.

La cantina du Charro Feo abrite de bien vilains cocos, locos de chair fraîche et de crime et de crimes vidéo. L'horreur est humaine dans ce Mexique décidément pas très catholique où le diable rôde sous le bénitier.

Éditions BALEINE