de Stéphane Jaffrézic

coup de chaudPour contrarier la fraîcheur hivernale qui s’est installée sur la Bretagne, un incendie ravage une villa de Bénodet. Le sinistre, d’origine criminelle, pourrait faire l’objet d’un simple entrefilet dans la presse locale, si l’on ne devait déplorer la découverte de deux corps.

L’identité des propriétaires est rapidement établie. Il s’agit d’un commandant de police en retraite, et de son épouse.

Le capitaine Maxime Moreau ayant travaillé sous ses ordres, le juge d’instruction confie l’affaire à l’antenne de police judiciaire de Quimper, au détriment de la gendarmerie de Fouesnant.

Plusieurs hypothèses jettent les bases des premières investigations, avant qu’un incroyable rebondissement ne bouleverse la donne.

Éditions ALAIN BARGAIN