de Pascal Riguelle

Que la lumière se taise...

Février 2014, durant les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi, Zayane et son mari, le professeur Pierret, décident de s’offrir une petite escapade moscovite.

Tandis qu’ils profitent de la douceur du Café Pouchkine, un marginal vient leur proposer de prendre part à une émission ayant pour but de récolter des fonds en faveur des nombreux mendiants de la capitale russe. Cet olibrius ajoute qu’il est un descendant direct de Staline.

Pressentant le piège mais séduits par la noble cause du projet, Zayane et Pierret se lanceront dans une aventure qui les entraînera dans les dérives obscures d’un gouvernement qu’ils oseront défier.

Éditions DRICOT

~~~

Sur fond de thriller, aux accents de Services Secrets internationaux, Pascal Riguelle nous livre une intrigue haletante, truffée de rebondissements. Bien documenté, il nous plonge dans l’univers des 250.000 sans-abri qui croupissent dans des lieux infâmes de Moscou, dans les arcanes d’une politique mafieuse que l’auteur dénonce, se fondant sur certains faits avérés. « Que la lumière se taise » raconte également le parcours bouleversant d’une femme au courage exceptionnel : la protectrice des pauvres.

~~~