de Joël Nivard

Joël Nivard - Solo pour une nocturne - Dans Limoges la noire.Une série de meurtres dans la ville sans mobiles apparents, si ce n’est que les victimes sont toutes liées au milieu du banditisme local. Le mode opératoire et les armes utilisées laissent supposer qu’il s’agit d’un seul tueur.

Un vieux flic attend sa retraite en promenant un oeil caustique sur une hiérarchie qui se prend à rêver qu’elle « manage » des chefs d’entreprise et évalue les policiers à la performance, à la culture du résultat. Il est sans illusion sur la déliquescence d’un milieu qui échappe à toutes les règles d’une société qui s’étiole.

Reste la ville. Reste l’amitié des hommes. L’amour des femmes. 

Les nuits sans sommeil, l’amour de la bonne chère et les jours qui s’allongent donnent encore un peu de rythme et de piment à la vie de ce flic désabusé. Au son du rock’n’roll et d’un regard sans complaisance sur une carrière dont cette ultime enquête sera le point d’orgue. Une balade sans nostalgie dans la ville, la noire. 

Éditions GESTE

~~~

Un personnage attachant dans une enveloppe un peu rude. Un suspense sans failles.

~~~