de Bernard Fischbach

Monsieur Crime Parfait par FischbachQui a tué Jean-Bemard Hartemann, secrétaire général despotique ?

La haine que lui vouent ses subordonnés en font des meurtriers potentiels.

Le coupable présumé et désigné par ses collègues complices se dérobe. Il nie en effet avec la dernière des énergies : ce n'est pas lui qui a versé du cyanure dans le pastis du tyran.

Dans les bureaux de la "Mutuelle Anonyme de Haute-Alsace", sise à Mulhouse, la bonne entente qui semblait régner avant la mort de JBH se liquéfie et tout le monde soupçonne tout le monde.

Ce roman où le suspense ne fléchit pas est hanté par ce leitmotiv : la victime est un assassin et l'assassin est une victime.

Éditions du BASTBERG