de Pierre Brocchi

Couverture Le Carnaval des transisLes transis dansent. Adrien est assis au pied de la fresque sur la pierre pour laver les morts et les supplie.

Témoin du crime commis par un gendarme, il le verrait bien couché sur cette table d’autopsie moyenâgeuse de l’abbaye de La Chaise-Dieu. Mais ceux qui n’ont que la peau sur les os et emportent les vivants quel que soit leur statut dans la hiérarchie sociale n’ont que faire de ce bègue qui a besoin de ses mots pour lui échapper.  Ce n’est pas la bonne Danse Macabre.

Dans sa fuite, Adrien va alors implorer tous les squelettes des fresques du XVème siècle, en France et à l’Étranger. Mais on n’achète pas la Mort. Même avec des cadavres.

Éditions AMJELE