de Gordon Ferris

Lors de l'impitoyable hiver 1947, dans un contexte de grande pénurie, la communauté juive de Garnethill est perturbée par plusieurs vols de bijoux.

Douglas Brodie, flic avant la guerre, ex-officier qui a servi d'interprète en Allemagne à la fin des hostilités et désormais reporter à la "Glasgow Gazette", est chargé d'enquêter par son vieil ami le tailleur Isaac Feldmann.

Ses investigations le lancent sur une piste extrêmement sensible : une "route des rats" ou filière d'exfiltration de criminels nazis, qui, au lieu de passer par l'Autriche et l'Espagne afin de gagner l'Amérique du Sud, part de Hambourg, avec Glasgow pour étape et les États-Unis pour destination finale.

Brodie, envoyé en mission dans le port hanséatique afin d'y interroger des criminels de guerre dans le cadre de leur procès, en profite pour identifier les passeurs.

De retour en Écosse, il découvre que le réseau bénéficie de complicités en haut lieu...

Éditions du SEUIL

~~~

Si la critique britannique a qualifié Ferris de "nouveau Ian Rankin", "La Filière écossaise" fait davantage penser à Philip Kerr.

~~~