12 février 2008

Seán BURKE

Biographie

Seán Burke est né en 1961 à Cardiff, de parents irlandais. Il vit une partie de sa jeunesse au Pays de Galles, il y poursuit ses études à l'Université de Canterbury, puis d'Edimbourg. Devenu universitaire, il écrit des ouvrages très spécialisés autour de la Littérature, un premier ouvrage est publié en 1992, "The death and return of the author", une critique de la critique des théories de Barthes et Foucault. Un autre dans le même genre est édité en 1995, qui traite de la propriété intellectuelle, des idées de l'auteur et leur subjectivité.

En 2002, Seán Burke se lance dans un genre complètement différent, fait paraître "Deadwater", en français Au bout des docks, une explosion dans le monde du roman noir, les critiques ne tarissent pas d'éloges face au lyrisme surprenant qui s'en dégage et à une écriture sombre et musclée, « une sorte d' hommage à sa ville... » de la part de l'auteur.

Il vit actuellement à Durham où il enseigne la Littérature anglaise à l'Université du même nom, il a d'ores et déjà rédigé un nouveau livre très universitaire, "L'éthique de l'écriture: l'auteur et l'héritage de Platon et Nietzsche", très loin encore du roman noir.

(Sources: Éditeur / en.wikipedia. )

Elleon (Mise à jour 04/2015)

~~~

Résumé

  1. Au bout des docks (Éd. Rivages - 2007)

Bonne lecture

Posté par elleon à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 janvier 2008

COLLINS, Michael

Biographie

Michael Collins est né  en 1964 à Limerick en Irlande, où il grandit et se fait remarquer comme athlète de cross country. Il fait ses études secondaires en Irlande, puis, après quelque temps passé pendant l'année 1981 aux États-Unis, il y retourne après avoir obtenu une Bourse grâce à ses exploits sportifs, étudie à "l'Université Notre Dame d'Indiana", obtient son MA en "Creative Writing" puis un Doctorat à "l'Université de l'Illinois" (Chicago).Il enseigne alors dans diverses universités comme "The Art Institute" de Chicago et la "Western Washington University". Il travaille aussi pour "Microsoft Corporation", période pendant laquelle il écrit "The keepers of truth", couronné par un Award.

Son œuvre a reçu un accueil enthousiaste de la critique internationale et a été traduite en plusieurs langues. Son premier livre a été salué par le "New York Times" comme un des ouvrages les plus remarquables de l'année 1993, sa nouvelle "The End of the World" a reçu le "Prix de la meilleure nouvelle américaine" et Le "Toronto Globe and Mail" a qualifié son dernier recueil de nouvelles de "meilleur livre de l'année".

~

Résumés

  1. La filière émeraude (Christian Bourgois - 2000)
  2. La vie secrète de E. Robert Pendleton (Christian Bourgois - 2007)
  3. Les âmes perdues (Christian Bourgois - 2004)
  4. Les gardiens de la vérité (Christian Bourgois - 2001)
  5. Les profanateurs (Christian Bourgois - 2002)
  6. Minuit dans une vie parfaite (Christian Bourgois - 2011)

Bonne lecture

Posté par elleon à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Michael COLLINS

Biographie

Michael Collins est né en 1964 à Limerick en Irlande où il grandit et se fait remarquer comme athlète de cross country. Il suit ses études secondaires à "St Muchin's Boarding School" en Irlande et, après avoir passé quelques mois aux États-Unis, pendant l'année 1981, où il exerce divers petits boulots, il y repart quelques mois plus tard après avoir obtenu une Bourse de l'Université Notre-Dame d'Indiana grâce à ses exploits sportifs.

Diplômé d'un MA en "Creative Writing", il passe son Doctorat à l'Université de l'Illinois à Chicago en 1997. Outre la Littérature et la Philosophie, il est un informaticien de génie et travaille quelque temps pour "Microsoft Corporation", période pendant laquelle il trouve le temps d'écrire son roman "The keepers of truth", lauréat d'un Award. Depuis, il enseigne dans diverses universités comme "The Art Institute of Chicago", "Western Washington University" et aujourd'hui, au "Southwestern Michigan Community College" dans le Michigan.

Son premier ouvrage publié en 1993, un recueil de nouvelles, "The man who dreamt of lobsters", est salué par le "New York Times" comme un des ouvrages les plus remarquables de l'année 1993, sa nouvelle "The End of the World" est lauréate du "Prix de la meilleure nouvelle américaine" et Le "Toronto Globe and Mail" qualifie son dernier recueil "The feminist go swimming" de "meilleur livre de l'année". Il a également obtenu le "Prix Pushcart" récompensant les meilleurs recueils de nouvelles américains, le "Kerry Ingredients Irish Novel of the year" et il a figuré sur les dernières sélections du "Booker Prize" avec Les gardiens de la vérité, entre autres et du "IMPACT award". Son roman "The second life of E. Robert Pendleton", La vie secrète de E. Robert Pendleton est lauréat du "Breakout Novel of the year" en France en 2007 et pour Minuit dans une vie parfaite, il est récompensé par le 35ème "Prix littéraire Lucien Barrière" au Festival du Cinéma américain de Deauville en 2011.

À noter que "The resurrectionists"(Les profanateurs)et "Lost souls" (Les âmes perdues) ont été adaptés au cinéma.

Son œuvre - tant ses nouvelles que ses romans - reçoit donc un accueil enthousiaste de la critique internationale et est traduite en plusieurs langues; ainsi en France, les Éditions Christian Bourgois publient La filière émeraude en 2000 ("Emerald Underground" - 1998) << l'auteur nous entraîne dans une épopée au coeur de la misère qui fait écho aux voix de Collum McCann et d'Irvine Welsh. Mais qui trouve une pulsation unique en mêlant Irlande religieuse et Amérique des conquêtes. Ce que nous dit La filière émeraude, c'est qu'il n'y a jamais trente-six solutions dans l'existence, il n'y en a que deux: être pour soi ou contre soi. Marcher ou crever >> (Nelly Kaprièlian pour "Les Inrockuptibles" - 2000)

Professeur, écrivain, Michael Collins n'a pas pour autant délaissé le sport qu'il pratique toujours avec autant de passion et de pugnacité, les récompenses s'accumulent là aussi. Amateur de varappe, athlète de course de fond, marathonien redoutable, il se distingue dans diverses courses, celle de l'Himalaya, de l'Everest et de l'Antarctique; il est membre de l'équipe nationale irlandaise du 100kms. Il est aussi un mécène, en reconnaissance de l'aide qu'il a reçu jeune étudiant, et sponsorise de nombreux prix littéraires qui récompensent des lycéens auteurs de fiction, et de poésie.

(Sources: Éd. Christian Bourgois /michaelcollinsauthor.)

Elleon

~~~

Résumés

  1. Des souvenirs américains (Éd. Christian Bourgois - 2017)
  2. La filière émeraude (Éd. Christian Bourgois - 2000)
  3. La vie secrète de E. Robert Pendleton (Éd. Christian Bourgois - 2007)
  4. Les âmes perdues (Éd. Christian Bourgois - 2004)
  5. Les gardiens de la vérité (Éd. Christian Bourgois - 2001)
  6. Les profanateurs (Éd. Christian Bourgois - 2002)
  7. Minuit dans une vie parfaite (Éd. Christian Bourgois - 2011)

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2007

Paul CARSON

Biographie

Paul Carson est médecin à Dublin, où il dirige une clinique et a publié de nombreux ouvrages médicaux. 

Son premier roman "Scalpel" publié en 1997 au Royaume-Uni a fait de son auteur un des maîtres du thriller médical. Les Éditions Ramsay publient ce premier thriller médical, sous le titre Rouge irlandais en 1998, le titre original Scalpel est repris pour l'édition Le Livre de Poche en 1998. Le second roman, "Cold steel ", est publié en 2002 sous le titre Mercy Hospital.

~~~

Résumés

  1. Mercy Hospital (Éd. Ramsay - 2002)
  2. Scalpel (Éd. Le Livre de Poche - 1998)ou Rouge irlandais

Bonne lecture

Posté par Krri à 21:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 novembre 2007

Ken BRUEN

Biographie

Ken Bruen est né en 1951 à Galway en Irlande. Enfant solitaire, silencieux, ses parents le scolarise au "St Joseph's College", chez les Franciscains. Vers l'âge de 14 ans, il découvre dans la bibliothèque de sa ville, au travers d'une série de magazines populaires (les pulps), le polar mais aussi la Littérature en général, et c'est alors qu'il prend conscience qu'il est capable de quelque chose, capable de contredire l'idée que ses parents, les "curés" se font de son avenir. Il entreprend des études au "Trinity College", de l'Université de Dublin, d'où il ressort avec un Doctorat en Métaphysique, première étape de sa vie, première leçon donnée à ceux qui le pensaient destiné à ne devenir qu'un simple laveur de carreaux.

Il entreprend alors de voyager, et ce, pendant vingt-cinq longues années, il parcourt de nombreux pays où il enseigne l'anglais, passant de l'Afrique à l'Asie du Sud-Est, puis l'Amérique du Sud, où son périple s'arrête au Brésil, pris dans une tragique histoire. Il y est arrêté lors d'une rafle dans le cadre d'une opération anti-drogue, et retenu pendant quatre mois, période pendant laquelle il subit les pires sévices. De retour en Irlande, dans sa ville natale de Galway, Ken Bruen se met à écrire, comme un forcené, il écrit des romans noirs pour échapper à la folie dans laquelle il s'est retranché pendant cet épisode terrible au Brésil.

Grand admirateur d'auteurs américains comme Jim Thompson, Chester Himes, James Crumley, puis Pelecanos, Goodis, Ken Bruen choisit d'exprimer dans ses écrits une certaine rage sociale associée à un humour vengeur, en  rendant  hommage aux fameux "pulps" de son adolescence et au... rock. Il s'intéresse plus tardivement aux auteurs irlandais classiques, dont Samuel Becket, son modèle en écriture, «... Il lui a appris l'économie des mots et le silence dans l'écriture... »

En 1992, un premier court roman, "Funeral: Tales of irish morbidities" est publié, suivi en 1994 de "Sherry: and other stories", puis en 1995, "Time of Serena-May and upon the third cross", des nouvelles, des romans courts parus en 1993 et 1994, réédités en 2006, sous un seul titre: "A fifth of Bruen: early fiction of Ken Bruen". Un premier roman, "Her last call to Louis MacNeice" est publié en 1997, qui sera adapté au cinéma, mais c'est en 1998, que débute vraiment la carrière d'écrivain de romans noirs de Ken Bruen, avec un premier tome de ce qui est aujourd'hui la série Roberts & Brant, "A white arrest", qui lui vaut la reconnaissance des critiques et du public.

Ce premier titre de ce qui ne devait être au départ qu'une trilogie avec "Taming the alien" (2000) et "The McDead"  (2000) est réédité dans son ensemble chez "Omnibus", sous le titre "The white Trilogy" en 2003, et les droits cinématographiques achetés par Channel 4. En 2007, la série compte en fait sept titres, et en France, les Éditions Gallimard nous font découvrir le premier, Le gros coup en 2004, dans la Série Noire, puis les suivants, Le mutant apprivoisé en 2005, Les Mac-Cabées en 2006. Il semble que les Éditions Gallimard aient décidé de faire connaître à un large public les oeuvres de l'auteur irlandais, les publications se suivent, voire, se chevauchent tant l'auteur fait montre d'une écriture très prolifique, faisant suivre à ses lecteurs d'outre-Manche les aventures de héros bien divers. Deux titres de Ken Bruen, Hackman Blues, puis En effeuillant Beaudelaire ont été, quant à eux, publiés chez FAYARD en 2007.

Les deux héros de la première série de Ken Bruen, Roberts & Brant, dont l'auteur dit s'être inspiré de La chronique du 87ème District" de Ed McBain, sont deux flics londoniens, violents, machistes, mais... hilarants. Ils traitent leurs problèmes de manière souvent radicale, mais l'auteur parvient à les faire approuver par les lecteurs,  une  de leur phrase choc : «... être anarchiste est plus facile  quand on est flic... ». Ken Bruen fait là  une peinture très réaliste de la vie et des moeurs des flics dans un commissariat de Londres.

Simultanément, un nouvel héros apparaît en 2001 dans le premier opus d'une autre série, "Jack Taylor", ayant pour titre "The guards", pour lequel Ken Bruen se voit remettre "The Shamus Award for the Best Novel" en 2004, puis une place sur la liste des prétendants au "Macavity Award" et au "Edgar Award" la même année. "The guards" est adapté au cinéma par la société de production "De Facto  Films" en Irlande. Traduit en français, Delirium tremens, édité dans la Série Noire, chez Gallimard en 2004, les lecteurs, déjà fans de Ken Bruen, peuvent ainsi découvrir Jack Taylor, le privé, un hommage aux privés de la Littérature américaine. Mais avec ce nouvel héros, l'auteur passe à une déjante beaucoup plus radicale qu'avec "Roberts & Brant".

Ancien policier de la police irlandaise (The Guarda, en Irlande du sud), Jack Taylor, viré pour alcoolisme, reconverti en détective privé (... de bureau) s'adonne à tous les excès, chimiques et liquides, et l'auteur trace alors un portrait très acide de la solitude contemporaine, le portrait d'un homme décidé à ne pas baisser les bras devant les bêtises et la cruauté humaines. Ce héros n'est en fait  que le miroir de l'auteur: la prison au Brésil, un proche décédé pour cause d'alcoolisme, la maladie et le handicap, situations auxquelles Ken Bruen se trouve confronté dans son entourage familial,  plein de raisons d'écrire pour essayer d'oublier...Jack Taylor, en plus de faire passer tous les sentiments de l'auteur, évolue dans la ville de Galway, la petite ville du jeune Ken, devenue une ville riche, cosmopolite, avec tous les problèmes que cela peut génèrer. Galway est devenue une ville "noire", au même titre que New-York, Los-Angeles, Londres ou Paris, une ville qui se prête bien au roman noir.

Ken Bruen écrit vite, très vite, la série Jack Taylor compte, elle aussi, sept titres entre 2001 et 2008, quatre d'entre  eux sont déjà publiés en France et l'auteur, outre la première récompense pour "The guards" a reçu "The Macavity Award for the Best Novel" en 2005 pour "The killing of the tinkers" (Toxic blues, 2005 chez Gallimard), puis "The Shamus Award for the Best Novel" en 2007 pour "The dramatist" (Le dramaturge, 2007 ). Les romans de Ken Bruen sont impressionnants de noirceur, mais semés de références littéraires philosophiques qu'il  puise dans les livres d'autres écrivains de polars, ou ceux de philosophes, de religieux, de poètes, pour exemple: Robin Cook, Thomas Morton, le poète Françis Thompson, ou d'auteurs plus contemporains comme David Peace, James Ellroy...

Devenu l'écrivain de "hard-boiled" le plus populaire d'irlande, Ken Bruen fait partie aujourd'hui d'un cercle littéraire qui compte Jason Starr, Reed Farrell Coleman et Allan Guthrie. Il est l'auteur, en collaboration avec Jason Starr d'une nouvelle série, "Max & Angela", dont le premier titre édité en 2006, "Bust", vient d'être publié en version française aux Éditions du Seuil, en 2008, sous le titre Sombres desseins. Déjà, au Royaume-Uni, deux autres titres suivent  "Slide" (2007) et "The Max" (2008).

En 2008, chez Fayard paraissent Rilke au noir, ("Rilke on black", 1997), et London Boulevard ("London Boulevard", 2001), deux romans dans la lignée de Hackman Blues et  En effeuillant Baudelaire.

(Sources: Wikipedia /fantasticfiction. / theatlantic. )

Elleon (Mise à jour 04/2015)

holmes

 

.

Elleon a retenu... »»»

~~~

Résumés

  1. Brooklyn Requiem (Éd. Fayard - 2010)
  2. Cauchemar américain (Éd. Gallimard - 2009)
  3. En effeuillant Baudelaire (Éd. Fayard - 2007)
  4. Hackman Blues (Éd. Fayard - 2007)
  5. London Boulevard (Éd. Fayard - 2008)
  6. Rilke au noir (Éd. Fayard - 2008)
  7. Tower (Éd. Rivages - 2012)co-écrit avec R.F.Coleman
  8. Une pinte de Bruen 1 (Éd. Fayard - 2010)
  9. Une pinte de Bruen 2 (Éd. Fayard - 2011)

~

Série Roberts & Brant

  1. Blitz (T-4)(Éd. Gallimard - 2007)
  2. Calibre (T-6)(Éd. Gallimard - 2011)
  3. Le gros coup (T-1)(Éd. Gallimard - 2004)
  4. Le mutant apprivoisé (T-2)(Éd. Gallimard - 2005)
  5. Les Mac Cabées (T-3)(Éd. Gallimard - 2006)
  6. Munitions (T-7)(Éd. Gallimard - 2012)
  7. Vixen (T-4)(Éd. Gallimard - 2008)

~

Série Jack Taylor

  1. Chemins de croix (T-6)(Éd. Gallimard - 2009)
  2. Delirium Tremens (T-1)(Éd. Gallimard - 2004)
  3. En ce sanctuaire (T-7)(Éd. Gallimard - 2010)
  4. La main droite du diable (T-5)(Éd. Gallimard - 2008) etoile
  5. Le Démon (T-8)(Éd. Fayard - 2012)
  6. Le dramaturge (T-4)(Éd. Gallimard - 2007)
  7. Le martyre des Magdalènes (T-3)(Éd. Gallimard - 2006)
  8. Sur ta tombe (T-9)(Éd. Fayard - 2013)
  9. Toxic Blues (T-2)(Éd. Gallimard - 2005)

~

Série Max & Angela

  1. Sombres desseins (en collaboration avec Jason Starr) (Éd. du Seuil - 2008)

Bonne lecture

Posté par Krri à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2007

Ingrid BLACK

Biographie

Ingrid Black est le pseudonyme derrière lequel se cache un couple d'auteurs irlandais: Eilis O'Hanlon, née en 1967, est une journaliste irlandaise bien connue et Ian Mc Connel, un auteur de livres pour enfants. Eilis O'Hanlon  est née à Belfast où elle vit toujours avec son époux  (complice dans l'écriture) et leurs trois enfants.

Son (leur) premier roman "The dead" a été récompensé par un "Shamus Award" en 2003 et  les droits du livre vendus à la B.B.C pour un téléfilm.

Ingrid Black signe 4 romans policiers entre 2003 et 2008, avec pour héroïnes: l'ancien agent du FBI, Saxon et le Chef-Superintendant  Grace Fitzgerald, qui commande la section criminelle de la police métropolitaine de Dublin. Avec ses deux personnages, Ingrid Black se démarque des habituels auteurs irlandais de romans policiers, en faisant intervenir un ancien agent américain (femme bisexuelle et amoureuse secrètement d'une femme officier de police) comme un des héros principaux, l'autre protagoniste étant une jeune femme à la tête d'une section criminelle. Elle situe l'action de ses romans à Dublin, car c'est une ville qu'elle connaît bien, << mais il pourrait s'agir de n'importe quelle autre ville >> , affirme-t-elle ! 

# À ce jour (printemps 2015), Ingrid Black semble ne plus exister en tant qu'auteur.

Elleon (Mise à jour 03/2015)

~~~

Résumé

  1. Sept jours pour mourir (Éd. Albin Michel - 2006)

Bonne lecture

Posté par elleon à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2007

Colin BATEMAN

Biographie

Colin Bateman est né en 1962 à Bangor, County Down en Irlande du Nord. Il commence sa carrière comme journaliste au "County Down Spectator" où il tient une chronique satirique sur la société nord irlandaise pour laquelle il a reçu le "Prix de la presse irlandaise".

En tant qu'écrivain, Colin Bateman se fait connaître en publiant une série de romans policiers, déjantés et plein d'humour noir, mettant en scène Daniel Starkey un jeune journaliste de "Crossmaheart", petite bourgade imaginaire d'Irlande du Nord, symbole de tous les travers de la société nord irlandaise que l'auteur se plaît à décrire.

~~~

Résumés

  1. La bicyclette de la violence (Éd. Gallimard - 1998)
  2. La fille des brumes (Éd. Gallimard - 2004)

~

Série Dan Starkey, journaliste à Crossmaheart

  1. Divorce, Jack ! (Éd. Gallimard - 1996)
  2. L'autruche de Manhattan (Éd. Gallimard - 2001)
  3. Turbulences catholiques (Éd. Gallimard - 2007)

Bonne lecture

Posté par Krri à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2007

Alex BARCLAY

Biographie

Eve "Alex" Barclay est née en 1974 à Dublin. Dès ses dix ans passés, elle commence à lire des romans policiers, démontrant déjà un goût certain pour ce genre littéraire. Après un parcours scolaire normal, elle entreprend des études de journalisme à l'Université de Dublin. Elle travaille ensuite pendant quelque temps comme rédactrice pour un magazine de mode et de beauté, le RTE Guide. En 2003,  bien décidée à écrire, elle quitte le monde de la mode, prend une année sabbatique et en 2005, son premier roman Darkhouse paraît en Grande-Bretagne, sous le pseudonyme adopté de "Alex Barclay ". 

En France, c'est  l'éditeur Michel Lafon qui nous la fait connaître, et, particularité de ce livre, le titre français reste l'original  anglais, ce qui fait penser que la langue de Shakespeare est nécessaire à la compréhension du titre, mais il suffit de lire le livre, (que les francophones et francophiles se rassurent !) pour comprendre...

Dans ce premier thriller, Alex Barclay met en scène le détective du NYPD, Joe Lucchesi et sa famille. Le livre atteint aussitôt la tête des best-sellers et l'auteure forte de ce premier succès se remet au travail pour donner une suite aux aventures de son détective. En 2006, c'est chose faite avec Last Call, l'édition française en 2007, conserve à nouveau le titre original. L'auteure voyage alors pour la promotion de ses deux livres, elle remporte un succès retentissant aux États-Unis pour le lancement de "Darkhouse" et assure également la promotion de son deuxième ouvrage en France. Sa jeunesse, sa spontanéité, son physique, ses goûts vestimentaires plutôt gothiques, son français impeccable et sa disponibilité pour tout forme de promotion, font d'Alex Barclay un phénomène nouveau dans le monde des  médias et du marketing.  D'ailleurs certains critiques n'hésitent pas à le lui reprocher, ceux-là même qui jugent ses deux thrillers plutôt médiocres dans le genre, manquant d'originalité...

Il n'empêche qu'Alex Barclay, nouvelle venue dans le monde du polar, plébiscitée par le public qui en redemande, a trouvé sa place. Ne se voit-elle pas baptisée par certains ("Livres Hebdo") comme la "nouvelle reine du crime" ?  Repartie dans son Irlande natale, elle travaille sur un troisième ouvrage qui, contrairement à ce qu'elle avait annoncé se ferait (?) sans l'inspecteur Lucchesi. Notre jeune auteur, on le constate, sait ménager le suspense... jouerait-elle avec les nerfs de ses lecteurs, au-delà de tout fiction ?  Attendons la suite ...   

(Sources Wikipedia /alexbarclay. /fantasticfiction. / )

http://www.alexbarclay.co.uk/.#sthash.TaxJrbC8.dpuf

Elleon

~~~

Résumés

Série Ren Bryce

  1. Blackrun (Éd. Michel Lafon - 2010)
  2. Froid comme le sang (Éd. Michel Lafon - 2009)

~

Série Joe Lucchesi

  1. Darkhouse (Éd. Michel Lafon - 2006)
  2. Last Call (Éd. Michel Lafon - 2007)

Bonne lecture

Posté par elleon à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jo BANNISTER

Biographie

Jo Bannister est née en 1951, en Angleterre, à Rochdale dans le Lancashire. Ses parents bougent beaucoup et la petite Jo va vivre à Birmingham, Nottingham, Bangor, en Irlande du Nord, où elle a élu désormais domicile. Elle quitte l'école à seize ans, et entre au journal  "The County Down Spectator", elle va franchir toutes les étapes avant de devenir journaliste, puis rédactrice en chef. Mais elle a commencé à écrire des romans policiers, publiés déjà depuis 1981, et en 1988, elle décide de quitter le journal, pour se consacrer entièrement à son métier d'écrivain.

À ce jour, en 2007, elle est l'auteure de presque trente romans policiers pour lesquels elle crée divers personnages  dont les plus célèbres: Franck Shapiro, inspecteur de police, ses collègues Donovan et Liz Graham. D'autres personnages: Brodie Farrell, enquêteur, Mickey Flynn, journaliste américain, Primrose Holland, ancien anato-pathologiste reconverti dans le journalisme et Clio Rees, physicien et auteur de romans policiers, sont les "héros" de ses romans.

Jo Bannister a remporté plusieurs récompenses pour ses ouvrages, dont une de la "Royal Society of Arts" et une autre de la "British Press". Elle écrit aussi des nouvelles pour le magazine "Ellery Queen", publié aux États-Unis.  Quand  l'auteure n'écrit pas, elle s'adonne à ses deux autres passions, l'équitation et l'archéologie.

En France, seuls quelques uns de ses livres ont été traduits (?), aux Éditions des Champs-Elysées, dans la collection Le Masque, "Les Reines du crime", mais sont souvent épuisés et difficiles à trouver... un nouveau mystère de l'édition !   

Elleon

~~~

Résumés

  1. Gilgamesh (Éd. Le Masque - 1999)

~

Série Castlemere

  1. Au nom du feu (Éd. Le Masque - 2000)
  2. La ballade des vendus (Éd. Le Masque - 2001)
  3. Le sang des innocents (Éd. Le Masque - 1997)
  4. Le silence des oiseaux (Éd. Le Masque - 1998)
  5. Les péchés du coeur (Éd. Le Masque - 1997)

Bonne lecture

Posté par Krri à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]