04 juillet 2014

HAGHENBECK, F.G.

Biographie

Francisco Haghenbeck est né en 1965 à Ciudad de Mexico. Il étudie l'Architecture à l'Université La Salle et travaille par la suite dans des musées puis la télévision chez "Televisa" comme producteur et scénariste. En tant que scénariste de bande-dessinée et de comics, il participe à l'écriture de la série ''Crimson''. Pour le gouvernement mexicain, il écrit ''Los 7 capitales'', une série destinée à la prévention des crimes et délits.

En 2006, il publie son premier roman ''Trago Amargo'' (Martini Shoot) dont l'intrigue se déroule pendant le tournage du film ''La nuit de l'iguane'' de John Huston sur lequel le détective Sunny Pascal est chargé d'assurer la sécurité.  Dans sa deuxième aventure, ''E Caso Tequila'' (L'Affaire téquila), Sunny Pascal doit protéger l'acteur Johnny Weissmuller.

Le roman ''Hierba santa'' ("Le jour des morts") raconte la biographie romancée de Frida Kahlo.

~

Résumés

Série Sunny Pascal, détective privé

  1. L'affaire téquila (Gallimard - 2014)
  2. Martini shoot (Gallimard - 2013)

~

Autre titre

  • Le jour des morts

Bonne lecture

Posté par Krri à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mai 2014

MENDOZA, Élmer

Biographie

Élmer Mendoza est né en 1949 à Culiacán, sur la côte ouest du Mexique. Il est l'auteur de romans, de contes, de pièces de théâtre et de chroniques sur le narcotrafic, il est considéré comme le premier écrivain à avoir exploré l'effet de la narcoculture dans la société mexicaine.

~

Résumés

Série Edgar Mendieta, dit Zurdo, le Gaucher

  1. Balles d'argent (Gallimard - 2011)
  2. L'épreuve de l'acide (Éd. Métailié - 2014)

Bonne lecture

Posté par Krri à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2013

GUEDEA, Rogelio

Biographie

Rogelio Guedea est né au Mexique en 1974, où il a exercé la profession de fonctionnaire fédéral. Il a quitté le Mexique avec sa famille à la suite de nombreuses menaces de mort. Aujourd'hui, il vit en Nouvelle-Zélande où il enseigne la Littérature hispanique. 

Il est considéré comme l'une des nouvelles voix du polar mexicain.  41 a reçu le "Premio Interamericano de Literatura Calors Montemayor",  il s'agit de son premier roman traduit en France.

~

Résumé

  1. 41 (Éd. Ombres Noires - 2012)

Bonne lecture

Posté par Krri à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2012

GASPAR DE ALBA, Alicia

Biographie

Alicia Gaspar De Alba, universitaire, romancière et essayiste engagée dans la lutte pour les droits des homosexuels, a su donner une voix aux disparues de Juarez. Son roman nous plonge dans la réalité du Mexique d'aujourd'hui, un pays gangrené par la misère et la violence, mais qu'elle ne peut s'empêcher d'aimer.

~

Résumé

  1. Le sang du désert (Presses de la Cité - 2012)

Bonne lecture

Posté par Krri à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2011

TAIBO II, Paco Ignacio

Biographie

Paco Ignacio Taibo II ou Francisco Ignacio Taibo Mahojo est né en 1949 en Espagne. En 1958, sa famille de la haute bourgeoisie espagnole de tradition socialiste, émigre pour le Mexique quand il a neuf ans pour fuir le franquisme. Paco est déjà un passionné de lecture grâce à son grand-oncle, féru de littérature.

Son père Paco Ignacio Taibo I écrivain, gastronome, dramaturge et journaliste travaille pour la télévision mexicaine jusqu'en 1968 où la répression du mouvement étudiant le pousse à quitter son travail où la liberté d'expression selon lui est limitée pour se consacrer à la presse.

À 18 ans, il écrit son premier livre mais ce n'est qu'en 1976 qu'il publie son premier polar "Días de combate" (Ombre de l'ombre), où il met en scène pour la première fois son héros, le détective Héctor Belascoarán Shayne. Il a écrit depuis une quarantaine de livres, ainsi qu'une biographie de "Che Guevara".

En 2005, il écrit avec le sous-commandant Marcos (pseudonyme de Rafael Guillén) le roman "Muertos incómodos". En outre, il est président de « l'Association Internationale du roman noir » et collabore activement à l'organisation de la "Semana Negra", festival de Littérature et de Cinéma de Gijón. L’idée de la "Semana Negra" de Gijón surgit en 1987 avec l’intention d’être un nouveau type de festival, mélangeant sans préjugés les éléments littéraires à des événements ludiques, une grande fête de la culture dans la rue .

Initialement consacrée au roman policier, tout en incorporant les éléments traditionnels de la fête en Asturies, éléments associés aux célébrations politico culturelles: actes de solidarité, concerts, féria du livre, terrasses de bars animées, brocante et marchés interethniques, offre gastronomique. Depuis ces débuts, le festival a gagné en prestige, rassemblant plus d’un million de personnes lors des dernières éditions.

Depuis 2007 Paco Ignacio Taibo dirige avec Jacques Aubergy la collection "L'Atinoir" aux Éditions L'Écailler.

(Sources Wikipédia)

~

Résumés

  1. À quatre mains (Rivages - 1995) etoile
  2. Hurler à la lune (Rivages - 2003)
  3. Le trésor fantôme (Rivages - 1999)
  4. Le rendez-vous des héros (Rivages - 1996)
  5. Mexico noir (Éd. Asphalte - 2011)
  6. Sentant que le champ de bataille... (Actes Sud - 1996)

~

Série Héctor Belascoarán Shayne

  1. Adios Madrid (T-7)(Rivages - 2005)
  2. Cosa facil (T-1)( Rivages - 1993)
  3. D'amour et de fantômes (T-8)( Rivages - 2005)
  4. Des morts qui dérangent (T-9)(Rivages - 2006)
  5. Défunts disparus (T-10)(Rivages - 2012)
  6. Jours de combat (T-5)(Rivages - 2000)
  7. Même ville sous la pluie (T-4)(Rivages - 1998)
  8. Pas de fin heureuse (T-3)(Rivages - 1997)
  9. Quelques nuages (T-2) (Rivages - 1994)
  10. Rêves de frontière (T-6)(Rivages - 2002)

~

Série José Daniel Fierro

  1. La bicyclette de Léonard (T-2)(Rivages - 1998)
  2. La vie même (T-1)(Rivages - 1992)

~

Série Ombre

  1. Nous revenons comme des ombres (T-2)(Rivages - 2002)
  2. Ombre de l'ombre (T-1)(Rivages - 1992)

~

Autres titres

  • Archanges
  • De passage
  • Ces foutus tropiques
  • Deux histoires de l'araignée
  • Ernesto Guevara, connu aussi comme le Che
  • L'année où nous n'étions nulle part
  • Les morts ne sont plus ce qu'ils étaient
  • Mais tu sais bien que tout est impossible
  • Pancho Villa

Bonne lecture

Posté par elleon à 04:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mai 2010

Martin SOLARES

Biographie

Martin Solares est né en 1970 à Tampico sur le Golfe du Mexique. Parallèlement à son travail de recherche et d'écriture, il travaille depuis 1989 comme critique, professeur-animateur enthousiaste d'ateliers littéraires, tel celui de Paris fondé en 2002 à "L'Instituto de México" et exerce aussi avec passion le métier d'éditeur. A Paris où il vit pendant quelques années entre 2000 et 2007, il prépare un Doctorat en Littérature à La Sorbonne

Auteur de nouvelles et de chroniques publiées dans de nombreuses revues, il a reçu le Prix "Efrain Huerta" pour " El Planta Cloralex" en 1998; en 2003, il publie une anthologie reprenant 21 de ses nouvelles sur l'impunité des crimes politiques au Mexique "Nuevas lineas de investigacion". En 2006, paraît son premier roman "Los minutos negros", qui lui vaut d'être reconnu comme l'un des jeunes auteurs les plus prometteurs des dix dernières années, et se retrouve parmi les finalistes prétendant au "Prix international Romulo Gallegos".

Rapidement traduit en anglais et en allemand, il est publié en France, aux Éditions Christian Bourgois en 2009, réédité aux Éditions 10/18 en mai 2010 : << Entre cauchemar et réalité, Martin Solares décrit un Mexique en proie à la corruption et à la violence. Un polar noir où les morts parlent aux vivants et les crimes exhumés du passé élucident ceux du présent >> (4ème couv. édition 10/18)

(Sources: Éd. Christian Bourgois)

Elleon

~~~

Résumés

  1. Les minutes noires (Éd. Christian Bourgois - 2009)
  2. N'envoyez pas de fleurs (Éd. Christian Bourgois - 2017)

Bonne lecture

Posté par elleon à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2010

Roberto BOLAÑO

1953 - 2003 

Biographie

Roberto Bolaño est né Rodolfo Wilcock en 1953 à Santiago du Chili d'un père chauffeur routier (ancien boxeur)et d'une mère enseignante. Il passe les premières années de sa vie sur la côte sud du Chili avant que la famille ne s'installe à Mexico. Enfant myope et dyslexique, il s'intéresse peu à l'école et en est renvoyé à l'âge de 15 ans, il commence à travailler comme pigiste pour divers journaux (à confirmer). Il s'engage politiquement très jeune, rallie le parti trotskiste en 1973 et rentre dans son pays au moment du coup d'Etat de Pinochet, il apporte son soutien à Salvador Allende, est arrêté et passe une semaine en détention avant d'être sauvé par d'anciens camarades de classe devenus gardiens de prison: une expérience qu'il relatera dans une de ses nouvelles "Carnet de bal".

Commence alors pour lui un long périple d'errance entre le Chili, le Mexique, le Salvador où il se réfugie après sa sortie de prison, ce sera aussi la France, l'Italie, le Portugal pour finalement s'installer en Espagne, à Glanès près de Barcelone. Pendant son séjour au Salvador, Roberto Bolaño rencontre le poète Roque Dalton et commence à écrire lui-même des poèmes. Rentré à Mexico, il mène une vie de poète bohème, fonde un mouvement littéraire poétique d'avant-garde "L'infraréalisme", « héritier de Dada et de la Beat Generation » et devient surtout l'enfant terrible de la Littérature, « un provocateur professionnel craint par toutes les maisons d'éditions. »

Arrivé en Europe, il erre encore quelques années et finit par se poser à Blanès début des années 80 et se marie, deux enfants naissent de son union: une épouse et deux enfants (Lautaro, son fils, Alexandra, sa fille), le "port d'attache" définitif, « sa seule patrie », de celui qui se veut avant tout poète. Il doit cependant se rendre à l'évidence, la poésie ne rapporte pas suffisamment pour nourrir une famille: après avoir fait quelques petits boulots comme plongeur, gardien de camping, groom, éboueur, etc... il décide d'abandonner la poésie pour le roman. Auteur de quelques nouvelles, écrites en italien et publiées sous son vrai nom, il a aussi déjà écrit  alors qu'il est dans le dénuement le plus total, un premier roman "Amberes" (Anvers) qui ne sera cependant publié que vingt ans plus tard, peu avant son décès.

Il faut attendre les années 90 pour qu'enfin un roman signé Roberto Bolaño soit publié, "La pista de hielo" ( La piste de glace ) mais c'est avec le recueil de nouvelles " Literatura nazi en América" paru en 1996 qu'il se fait connaître en tant qu'écrivain: « une vraie fausse anthologie d'un mouvement qui n'existe pas.», et surtout "Los detectives salvajes" (Les détectives sauvages) en 1998 qui lui vaut de recevoir le "Prix Herralde" et en 1999, le plus prestigieux des prix de l'Amérique latine, le "Prix Romuldo Gallegos". Il représente très rapidement la Littérature espagnole et latino-américaine, réputation qui se confirme les années suivantes avec une oeuvre « prolifique et foisonnante » entre les poèmes publiés en 2000 dans le recueil "Los perros romanticos" ("Les chiens romantiques"), et une dizaine de romans et recueils de nouvelles publiés jusqu'en 2003, année de son décès, suite à une grave maladie du foie.

Le roman de Roberto Bolaño, "2666", sur lequel il travaillait peu avant sa mort paraît en 2004 à titre posthume, sans doute l'oeuvre majeure de l'auteur, un roman de plus de mille pages, salué en Angleterre avec le prix "The National Bookcritics Circle Award" en 2008. Un certain nombre de manuscrits inédits ont été retrouvés dans ses archives et un recueil de nouvelles "El secreto del mal" est publié dès 2007, d'autres devraient suivre... En France, c'est l'éditeur Christian Bourgois qui s'intéresse à l'oeuvre de Bolaño, publiant dès 2002, Étoile distante ("Estrella distante"- 1996), Nocturne du Chili ("Nocturno de Chile"- 2000), etc... Les romans Amuleto et Monsieur Pain sont quant à eux publiés en 2002 et 2004 aux Éditions Les Allusifs.

Les thèmes de prédilection de l'auteur sont (selon le lien ci-dessous): << l'Art face au Mal, l'errance choisie ou subie, les désordres de l'Histoire et le naufrage des utopies, la séparation entre l'imaginaire et le réel.>> magazine-litteraire.. Les Éditions Christian Bourgois poursuivent la publication d'inédits de Roberto Bolaño, duquel l'éditeur écrivait « Héritier hétérodoxe de Borges, de Cortazar, de Artl, d'Onetti, à la fois poète et romancier, il saisit à bras le corps la Littérature et l'Histoire de sa génération, et est passé maître du brassage des registres, situations et personnages.».

Pour terminer, cette déclaration de Roberto Bolaño lors de la remise du "Prix Romulo Gallegos" en 1999: « Qu'est-ce qui fait une écriture de qualité ? Savoir s'immerger dans la noirceur, savoir sauter dans le vide et comprendre que la littérature constitue un appel fondamentalement dangereux. »

Ami(e)s lectrices et lecteurs de Fiches Livres, les résumés qui suivent tentent de vous faire découvrir l'écrivain Roberto Bolano; Jan Thirion sur .polarnoir. conseille le recueil de nouvelles Des putains meurtrières « treize récits noirs et sauvages à faire fuir les âmes sensibles »  comme ouvrage initiatique.

(Sources: Wikipedia /bibliomonde. /lexpress. )

Elleon

 ~~~

Résumés

  1. 2666 (Éd. Christian Bourgois - 2008)
  2. Amuleto (Éd. Les Allusifs - 2002)
  3. Anvers (Éd. Christian Bourgois - 2004)
  4. Appels téléphoniques (Éd. Christian Bourgois - 2004)
  5. Des putains meurtrières (Éd. Christian Bourgois - 2003)
  6. Étoile distante (Éd. Christian Bourgois - 2002 )
  7. La piste de glace (Éd. Christian Bourgois - 2005)
  8. Le gaucho insupportable (Éd. Christian Bourgois - 2004)
  9. Le secret du mal (Éd. Christian Bourgois - 2009)
  10. Les détectives sauvages (Éd. Christian Bourgois - 2006)
  11. Monsieur Pain (Éd. Les Allusifs - 2004)
  12. Nocturne du Chili (Éd. Christian Bourgois - 2002)

~

Co-écrit avec A-G Porta

  1. Conseils d'un disciple de Morrison à un fanatique de Joyce (Éd. Christian Bourgois - 2009)

~

Autres titres

  • La Littérature nazie en Amérique
  • Le Troisième Reich
  • Les chiens romantiques
  • Un petit roman lumpen

Bonne lecture

Posté par elleon à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2009

SERNA, Enrique

Biographie

Enrique Serna est né en 1959 à Mexico. Il  étudie les Lettres Hispaniques à l’UNAM et s'affirme comme narrateur et essayiste. On peut citer parmi ses œuvres les nouvelles "Uno soñaba que era rey" (Quand je serai roi), "Señorita México", "El miedo a los animales" (La peur des bêtes), "El seductor de la patria" et "Ángeles del abismo", le livre de contes "Amores de segunda mano" ("Amours d'occasion") et la collection des essais "Las caricaturas me hacen".

En l’an 2000, il obtient le "Prix Mazatlan de Littérature". Adepte de la Lutte Libre, il écrit des biographies de mariachis célèbres ainsi que des reportages sur des concours de beauté et sur les apparitions d’OVNIS. Il apparaît dans presque toutes les anthologies narratives mexicaines contemporaines et a été traduit et publié aux États-Unis, en France, en Italie et en Espagne. Il vit aujourd’hui à Barcelone.

~

Résumés

  1. La peur des bêtes (Phébus - 2006)
  2. Quand je serai roi (Métailié - 2009)

~

Autres titres

  • Amours d'occasion
  • Coup de sang

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2009

MUÑOZ, Gabriel Trujillo

Biographie

Gabriel Trujillo Muñoz est né en 1958 à Mexicali en Basse-Californie. Il se consacre à la littérature et le genre policier lui apporte le succès. Il enseigne aujourd'hui à l'Université autonome de Basse-Californie, à Mexicali.

~

Résumés

Série Miguel Angel Morgado

  1. Loverboy (T-2)(Éd. Les Allusifs - 2009)
  2. Mexicali City Blues (T-3)(Éd. Les Allusifs - 2009)
  3. Mezquite road (T-4)(Éd. Les Allusifs - 2009)
  4. Tijuana City Blues (T-1)(Éd. Les Allusifs - 2009)

Bonne lecture

Posté par Krri à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2008

Rafael BERNAL

1915 - 1972

Biographie

Le peu que j'ai pu trouver sur un auteur considéré comme le père, du moins l'initiateur du roman noir au Mexique, dont le célèbre Paco Ignacio Taibo II dit avoir subi largement l'influence. C'est lui qui signe d'ailleurs la préface du seul et unique roman de Rafael Bernal paru en France.

Rafael Bernal et né en 1915 au Mexique. Il fait une carrière dans la Diplomatie, en poste au Pérou, au Chili, aux Philippines. Parallèlement il écrit des nouvelles, des pièces de théâtre, des essais, se fait connaître dans ses écrits comme un spécialiste de l'Histoire et en 1969, paraît ce fameux livre, qui en fait le maître du roman noir, "El complot mongol", Le complot mongol, un roman historique et policier qui dénonce la corruption politique. 

Le seul et unique livre de Rafael Bernal traduit en français dont le site www.polars.org décrit dans ses perles noires de 2005, comme « un ovni mexicain, intelligemment réédité - par les Éditions Le Serpent à Plumes dans la collection "Serpent noir" - le jeu de massacre y est savoureux, parfaitement servi par une langue truculente, bien rendue par la traduction... un roman pétillant de jeunesse.»  L'auteur a cependant écrit un autre roman  "Su nombre era muerte", un livre dans lequel il utilise les artifices de la Science Fiction pour s'exprimer sur les "délires" de notre civilisation.

Rafael Bernal est décédé en 1972, trois ans après la parution de son livre culte alors qu'il était en poste en Suisse.

Tout commentaire sur l'auteur et son oeuvre pour enrichir cette page est le bienvenu... d'avance je vous en remercie.

(Sources : polars. )

Elleon 

~~~

Résumé

  1. Le complot mongol  (Éd. Le Serpent à Plumes - 2004)

Bonne lecture

Posté par elleon à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]