07 août 2011

Roch-Alexandre KURSNER

Biographie

Né à Genève, de parents policiers, juriste de formation, Roch-Alexandre Kursner connaît bien l'Europe du Nord pour s'y être rendu à de nombreuses reprises et notamment aux îles Féroé.

Passionné de Littérature, et plus particulièrement par les romans criminels, fervent amateur de la Scandinavie et de ses proches voisins, il a tout naturellement eu envie d'échafauder une histoire policière dont l'intrigue se déroulerait aux îles Féroé. Il est dès lors devenu le premier écrivain francophone à y situer l'action d'un polar.

~~~

Résumés

  1. La complainte des baleines (Éd. du Polar - 2008)
  2. Tuer le temps n'est pas un crime (Éd. Nuits Blanches - 2010)

Bonne lecture

Posté par elleon à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 mai 2011

Joseph INCARDONA

Biographie

Joseph Incardona est né à Lausanne en 1969 d'un père italien et d'une mère suisse; il a vécu notamment à Paris et Bordeaux avant de s'installer à Genève. Diplômé en Sciences Politiques et Relations Internationales, ancien footballeur semi-professionnel et boxeur, il anime des ateliers d'écriture créative à la "Haute école des Beaux-Arts" (Berne) et à l'Université de Bordeaux III.

Riche de sa culture suisse et italienne, admirateur de la vitalité des écrivains de la péninsule, il puise ses références dans le roman noir - « roman social » par excellence - et la Littérature américaine du XXe siècle (John Fante, Jack Kerouac, James Lee Burke, Charles Bukowsky). Il aborde des thèmes empreints de gravité dans une écriture rythmée, pulsionnelle et rapide, dont la dimension divertissante est signe de pudeur.

Joseph Incardona a également écrit pour le théâtre, la BD et le cinéma - une adaptation du Cul entre deux chaises est en cours d'écriture avec le cinéaste Cyril Bron et sa pièce "37m2" est mise en scène par Jef Saintmartin début 2009.

~~~

Résumés

  1. 220 volts (Éd. Fayard - 2011)
  2. Aller simple pour Nomad Island (Éd. du Seuil - 2014)
  3. Banana Spleen (Éd. Pocket - 2009)
  4. Chaleur (Éd. Finitude - 2017)etoile
  5. Dans le ciel des bars (Éd. Pocket - 2006)
  6. Derrière les panneaux, il y a des hommes (Éd. Finitude - 2015)etoile
  7. Le cul entre deux chaises (Éd. Delphine Montalant - 2002)
  8. Les poings (Éd. BSN Press - 2017)
  9. Lonely Betty (Éd. Finitude - 2010)etoile
  10. Misty (Éd. Baleine - 2013)
  11. Trash circus (Éd. Parigramme - 2012)
  12. Remington (Éd. Fayard - 2008)

~

Autres titres

  • Permis C
  • Taxidermie

Bonne lecture

Posté par Krri à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2010

Robert JUNOD

1933 - 2009

Biographie

Licencié HEC, Robert Junod a fait l’essentiel de sa carrière au "Centre Patronal" à Lausanne (Suisse). Notamment, et pendant de très longues années, comme Secrétaire général des Organisations du livre en Suisse romande (éditeurs, libraires, diffuseurs). Depuis sa retraite en 1993, il collabore au "Salon International du Livre et de la Presse de Genève".

Robert Junod a publié trois romans policiers dans les années soixante, avant de se spécialiser dans les fictions radiophoniques (une vingtaine en tout). Il revient à ses premières amours en 2002 avec De si beaux jours à Levallois publié aux Éditions Luce Wilquin.

(Sources: Éditeur)

~~~

Résumés

  1. De si beaux jours à Levallois (Éd. Luce Wilquin - 2002)
  2. Sans laisser d'adresse (Éd. Luce Wilquin - 2005)

~

Autre titre

  • Dimanche à tuer

Bonne lecture

Posté par Krri à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Corinne JAQUET

Biographie

Corinne Jaquet est née en 1959 à Genève. Après avoir suivi le collège en section latine, elle poursuit des études de Sciences Politiques qui sont couronnées en 1983 par une Licence, mention Études Internationales. Elle entre quelques semaines plus tard au journal "La Suisse" où elle se consacre bientôt aux faits divers et à la chronique judiciaire. Quand elle quitte le journal, en 1992, elle reste en poste au Palais de Justice de Genève, où elle travaille pour "Le Nouveau Quotidien", pour "Le Matin", mais surtout pour l'agence "Associated Press".

À la naissance de son fils, Corinne Jaquet s'éloigne de la presse quotidienne, elle crée en 1996 un journal trimestriel à Veyrier, le "Journal de Veyrier". Depuis 2006, cette publication paraît six fois par an, distribuée gratuitement dans toutes les boîtes aux lettres de la commune de Veyrier. Elle tient pendant plusieurs mois une chronique littéraire sur la télévision locale "Léman Bleu" et gère pendant près de trois une revue de lecture baptisée "Lecture Magazine". On lui doit aussi le livret d'un spectacle musical joué à Veyrier en 1997, "Les Enfants de l'Apocalypse" et une chanson entonnée chaque début décembre par le chœur de l'Escalade devant la cathédrale Saint-Pierre, "Genève, au fil de l'eau".

Réunies en un volume, les affaires criminelles traitées par Corinne Jaquet sont publiées en 1990 par les Éditions Slatkine sous le titre "Meurtres à Genève", puis "La Secrète a cent ans" aux Éditions Nemo (Genève), une histoire du premier siècle d'existence de la police de sûreté genevoise.

Chez l'éditrice Luce Wilquin paraît: Le Pendu de la Treille en 1997, suivi par huit autres volumes aux titres rappelant des quartiers de Genève, Le dernier titre de cette série mettant en scène un commissaire (Simon) et une journaliste (Alix Beauchamps): Zoom sur Plainpalais est publié en 2011.

À la demande du barreau genevois, Corinne Jaquet a écrit en 2006 un ouvrage en hommage à l'avocat Dominique Poncet, fait de témoignages et de rappels de grands moments de l'histoire judiciaire genevoise, ainsi qu'un roman policier écrit spécialement pour les Éditions Slatkine en 2008 : Maudit Foot paru au moment de l'Euro 2008.

Corinne Jaquet dirige régulièrement des ateliers d'écriture dans des écoles du canton autour de la nouvelle policière ou du faits divers; à plusieurs reprises, elle a mis sur pied des ateliers de longue durée dans des écoles privées, suite à sa participation en 2003 à la "Bataille des Livres" active dans toute la Francophonie. De ces grands ateliers sont issus des romans policiers pour jeunes ados qui ont tous pour héros Monsieur Chose (voir bibliographie). Le dernier en date est sorti pour le "Salon du Livre de Genève" - 2013 et s'intitule Monsieur Chose et la Marmite de l'Escalade.

Elle publie en 2013 son premier thriller, Aussi noire que d'encre aux Éditions Slatkine (sises à Genève).

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumés

  1. Aussi noir que d'encre (Éd. Slatkine - 2013)
  2. L'ombre de l'Aigle (Éd. Slatkine - 2014)
  3. Maudit foot ! (Éd. Slatkine - 2008)
  4. Meurtres à Genève (Éd. Slatkine - 2017)

~

Série Célestin Chose

  1. Monsieur Chose au pays des astronautes (Éd. Slatkine - 2012)
  2. Monsieur Chose contre Big Ben (Éd. Slatkine - 2009)
  3. Monsieur Chose et la flamme olympique (Éd. Slatkine - 2007)
  4. Monsieur Chose et la Marmite de l'Escalade (Éd. Slatkine - 2013)
  5. Monsieur Chose et le collectionneur de mots (Éd. Slatkine - 2005)

~

Série Genève / Commissaire Simon & Alix Beauchamps, journaliste

  1. Bain fatal aux Pâquis (T-7)(Éd. Luce Wilquin - 2005)
  2. Café-crime à Champel (T-2)(Éd. Luce Wilquin - 1998)
  3. Casting aux grottes (T-4)(Éd. Luce Wilquin - 2000)
  4. Fric en vrac à Carouge (T-3)(Éd. Luce Wilquin - 1999)
  5. Le pendu de la Treille (T-1)(Éd. Luce Wilquin - 1997)
  6. Les Degrés-de-Poule (T-6)(Éd. Luce Wilquin - 2004)
  7. Les Eaux-Vives en trompe-l'oeil (T-5)(Éd. Luce Wilquin - 2002)
  8. Les larmes de Saint-Gervais (T-8)(Éd. Luce Wilquin - 2007)
  9. Zoom sur Plainpalais (T-9)(Éd. Luce Wilquin - 2011)

~

Autres titres

  • Dominique Poncet ou la noblesse de défendre
  • La Secrète a cent ans

Bonne lecture

Posté par Krri à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2010

André KLOPMANN

Biographie

André Klopmann est né à Genève en 1961. Il est haut fonctionnaire et écrivain. Il a écrit de nombreux ouvrages, des scénarios et son travail a été primé à plusieurs reprises.

~~~

Résumés

Série Commissaire Solnia

  1. Baudruches et faux derches (Éd. Slatkine - 2004)
  2. Crève, l'écran (Éd. Fayard - 2001) etoile

~

Autres titres

  • Genève sang dessus dessous (Collectif)
  • Genève trois pour sang (collectif)
  • Le secret du maître hollandais (S-F)

Bonne lecture

Posté par Krri à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 décembre 2009

Francis KING

1923 - 2011

Biographie

Francis Henry King est né en 1923 à Adelboden en Suisse. Il a passé son enfance en Inde puis a fait ses études à Oxford. Après avoir travaillé pour le "British Council" en Italie, en Grèce, en Égypte, en Finlande et au Japon, il a été critique littéraire au "Sunday Telegraph".

Il est l'auteur de plus d'une dizaine de romans, des recueils de nouvelles, des récits de voyages ainsi qu'une biographie sur E.M. Forster et sur Christopher Isherwood. Par ailleurs, il a écrit une autobiographie qui a été publiée en 1994.

Il a obtenu le "Prix Somerset Maugham", le "Prix Katherine Mansfield" de la nouvelle et enfin, pour La Maison des ténèbres, le "Prix du roman du Yorkshire Post", en 1983.

Francis King est décédé en 2011.

(Sources partielles: wikipedia/en / independent.co.uk/news/obituaries )

~~~

Résumé

  1. La maison des ténèbres (Éd. Joëlle Losfeld - 1998)

Bonne lecture 

Posté par Krri à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2009

Maurice ROLAND

Biographie

Maurice Roland est le pseudonyme de Roland Berger né en 1920 à Genève. Avocat de formation, il plaide à Genève pendant de nombreuses années avant d'être élu Président du tribunal pour enfants.

Il adopte avec Maurice Maier (1921-1950), un autre avocat genevois, le pseudonyme commun de Maurice Roland sous lequel il publie quelques nouvelles policières. À la mort de Maurice Maier, Roland Berger continue d'employer le pseudonyme Maurice Roland pour signer plusieurs romans policiers avec d'autres écrivains, dont André Picot.

Il reçoit le "Prix du Roman d'Aventures" 1956 pour "Voir Londres et mourir" écrit en collaboration avec Paul Alexandre, publié aux Éditions Librairie des Champs-Élysées dans la collection du Masque.

Roland Berger utilisera aussi les pseudonymes communs de Claude Roland (avec Claude Joste) et d'André Berger (avec André Picot)

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumés

Co-écrits avec André Picot

  1. L'ombre et le silence (Éd. Le Masque - 1967)
  2. Le bâton dans la fourmilière (Éd. Le Masque - 1973)
  3. Z comme Zurich (Éd. Denoël - 1968)

~

Sous le pseudonyme de Claude Roland

  1. La balustrade (Éd. Fleuve Noir - 1973)
  2. Le démon de la chaire (Éd. Fleuve Noir - 1972)

~

Autres titres co-écrits avec Paul Alexandre

  • Genève vaut bien une messe
  • Voir Londres et mourir etoile(Prix du Roman d'Aventures - 1956)

~

Autre titre sous le pseudonyme de André Berger (avec André Picot)

  • Ordonnance de non lieu

Bonne lecture

Posté par Krri à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2009

Yvan DALAIN

1927 - 2007 

Biographie

Yvan Dalain est le pseudonyme de Yvan Lévy né à Avenches en Suisse romande, en 1927.  Il se destine d'abord au spectacle, mais après un bref parcours de comédien, il bifurque vers la photographie et fréquente l'École des Arts et Métiers de Vevey.

Il exerce la profession de photographe durant de nombreuses années en tant que reporter pour la Presse suisse et internationale, photographe de mode et enfin photographe créatif de publicité. Il publie notamment "L'Allemagne, l'après-guerre" dont il réalise les textes et les photographies.

Après la photographie, Yvan Dalain entre à la Télévision suisse romande en 1959 et devient producteur et réalisateur d'émissions de télévision et de téléfilms de fiction. Il tourne de nombreux documentaires, des films de fiction et des émissions "live". Il réalise notamment un "Temps présent" sur le thème du pouvoir.

À sa retraite, au début des années 90, il décide de se consacrer à l'écriture. Il écrit des romans comme "Bisbille en Helvétie", des polars comme "Western spaghetti". En 1997, il écrit un roman d'inspiration autobiographique "Les Lévy d'Avenches". En 2001, il publie un roman autobiographique, "Cinéma, Bouby & Cie" (Éd. d'En bas) et, en 2003, "À l'ombre de la marquise" (Éd. de L'Aire).

Honoré du "Prix Paul Budry - 2003", Yvan Dalain vit à Montreux jusqu'à son décès survenu en septembre 2007.

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumé

  1. Les caïmans déjeunent à l'aube (Éd. Publi-Libris - 2005)

~

Autres titres

  • À l'ombre de la marquise
  • Bisbille en Helvétie
  • Cinéma, Bouby & Cie
  • Clic clac, merci Kodak
  • Des ratés dans le collecteur
  • L'ami chinois
  • Le destin tragique du pilote Failloubaz
  • Les Lévy d'Avenches
  • Les parias de La Chaux-de-Fonds
  • Révolte sur la ligne du Simplon
  • Western spaghetti
  • Zone d'ombre au soleil de minuit

Bonne lecture

Posté par Krri à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2009

Colin THIBERT

Biographie

Pierre Colin-Thibert est né en 1951 à Neuchâtel en Suisse d'un père traducteur et d'une mère bibliothécaire; il suit ses études secondaires au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine (études classiques, Latin-Grec). Après le baccalauréat, il commence une école d’Architecture Intérieure et de Design, découvre la gravure en taille-douce (l'eau-forte, le burin, la pointe sèche). Il travaille dans divers ateliers en Suisse et en Hollande et imprime les œuvres d'artistes tels que Albert Flocon, Pierre Tal-Coat, Orlando Pelayo, Han Erni, André Tomkins... Il donne ensuite des cours de peinture, travaille sur des chantiers, devient graveur en bijouterie... et remonte à Paris, en 1979, se lance dans le dessin de presse et l'illustration, avec pour modèle André François. Il travaille pour une bonne vingtaine de magazines: informatiques, sportifs, syndicaux.   

Parallèlement il commence à écrire des pièces pour la radio ("Les Mille et un jours" sur France-Inter) et fait ses premiers pas et ses premiers sketches à la télévision grâce à Jean-Michel Ribes qui réalise alors l'émission "Merci Bernard". Il rencontre Roland Topor, Gébé, Gourio. Il abandonne progressivement le dessin de presse pour travailler de plus en plus à la télévision... (séries de dessins animés, épisodes de sitcom); il est l'un des piliers de "Maguy" sur Antenne 2. Il fait la connaissance de Jean-Claude Islert vers 1986 et décident d'unir leurs forces pour écrire des téléfilms, Ils en signent une trentaine ensemble.

Colin Thibert entre à la Série noire chez Gallimard en 2001 avec Noël au balcon. Ses récits, noirs, prémonitoires et globalement pessimistes, opposent des naïfs, des petits ou des manipulés au cynisme de tous les pouvoirs; parfait constructeur d'intrigues, il noie cette froideur narrative dans une distance, un humour, voire une loufoquerie qui font souvent penser à Donald Westlake.

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumés

  1. Barnum TV (Éd. Gallimard - 2004)
  2. Cahin-Chaos (Éd. Gallimard - 2005)
  3. Le festin d'Alice (Éd. Fayard - 2009)
  4. Nébuleuse.org (Éd. Gallimard - 2002)etoile
  5. Noël au balcon (Éd. Gallimard - 2001)
  6. Royal cambouis (Éd. Gallimard - 2002)etoile
  7. Tirez sur l'ambulance ! (Éd. Thierry Magnier - 2008)
  8. Vitrage à la corde (Éd. La Branche - 2007)

~

Autres titres

  • Le bâtard de l'espace (S-F)
  • Quelle était verte mon absinthe
  • Torrentius

Bonne lecture

Posté par Krri à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2009

Ken WOOD

Biographie

Ken Wood est le pseudonyme utilisé par Marc Lamunière, grand patron de la presse romande, pour signer son premier (et unique ? ) thriller.

Marc Lamunière est né en 1922 en Suisse. Après avoir obtenu sa licence de Droit, il entre dans "La Société de la Feuille d'Avis de Lausanne" et  des "Imprimeries réunies" dont, son père Jaques Lamunière a repris la direction en 1922 avec son ami directeur de librairie, Samuel Payot. Très rapidement, Marc Lamunière succède ainsi à son père, à tout juste 30 ans, au poste de Président Directeur général et rachète divers journaux pour constituer le groupe "Edipresse SA" où il occupe les mêmes fonctions jusqu'en 1986, passant les rênes à son fils et prend définitivement sa retraite en 1996.

Déjà chroniqueur sous le pseudonyme de Marc Lacaze, (ses fonctions de P.D.G. obligent), publié dans "Le Nouveau Quotidien", il anime son propre blog sous ce pseudo, sur lequel il ne se lasse pas de faire partager ses diverses passions : la peinture, (il aime à jouer lui-même du pinceau, grand amateur de lithographies), musique de Jazz, ( à, c'est  de la contrebasse et de la batterie dont il joue au sein d' un groupe d'amis, il paraîtrait même qu'un CD a été enregistré ? ) et bien sûr son goût immodéré pour la Littérature.

Sous ce pseudonyme de Marc Lacaze, il publie un recueil de nouvelles, "Le dessert indien" en 1996  aux Éditions du Seuil, pour lequel il reçoit "le Prix de la Nouvelle" de langue française; la confirmation s'il le fallait, que Marc Lamunière/Lacaze est un grand érudit, « pratiquant du beau langage et du bel esprit ».

Amateur passionné de romans noirs américains qu'il lit dans la version originale, il décide d'écrire un thriller, le genre qui permet de « faire de l'introspection, mêler ses souvenirs, ses émotions propres, mettre ses tripes sur la table et sangloter devant leur spectacle.» 

Pour signer La peau de Sharon, publié aux Éditions Payot/Suspense, il lui est conseillé de prendre un pseudonyme qui sonne anglais, c'est pour cette raison qu'il choisit Ken Wood (une note d'humour dont l'homme ne semble pas non plus avare). Le livre rencontre un beau succès, la véritable identité de l'auteur n'est révélée que plus tard, sur l'édition en Livre de Poche, 2001.

De ses diverses interviews, j'ai relevé : « Il n'y a rien de meilleur pour la santé que de rester en état de créativité. »

Elleon

~~~

Résumé

  1. La peau de Sharon (Éd. Payot - 2000)

Bonne lecture

Posté par Krri à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]