11 août 2014

La mécanique des geishas

de Fabrice Vanneste

la mecanique des geishasIngrédients: Un détective d'environ 60 à 70 kg. Une victime. Une enquête officielle. Un bouquet garni d'Haïkus. Un soupçon de fausses pistes. Une cuillère de Wasabi.

Recette: Plongez l'intrigue dans un théâtre de briques rouges. Roulez le détective dans la farine puis dans un tatami de riz gluant. Prenez la victime que vous aurez au préalable évidée pour qu'elle soit plus présentable. Rajoutez l'enquête officielle... Laissez macérer.

Plongez le bouquet d'haïkus, saupoudrez de fausses pistes savamment dosées et la cuillère de Wasabi pour pimenter le tout... Agrémentez le tout d'une pincée de mauvaise conscience, d'un soupçon d'horreur et d'une volée de vengeance. 

Il est grand temps de sabrer l'événement. N'oubliez pas les baguettes, il ne reste plus qu'à vous mettre à table !

Éditions STRAPONTINS

Posté par Krri à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


30 juillet 2014

Le supplice de Cancale

de Nicole Vigouroux-Frey

le supplice de cancaleDélicieusement étiré sur un banc de coquillages, aux avant-postes du littoral breton, le port de la Houle s'apprête à renouer avec une activité ostréicole de toujours que le retour des mois en « r » annonce riche de promesses. 

Une mystérieuse créature vient y finir ses jours, menaçant du même coup la pureté des « étalages ».

Bérengère de la Varde, correspondante d'Interpol au Clos-Poulet tout proche, découvre son cadavre et se trouve aussitôt chargée de l'enquête. 

Elle ira de surprise en surprise, fouillant son propre passé en même temps que celui de la victime, remuant une vase où l'être et le paraître ne vivent pas nécessairement en parfaite harmonie.

Éditions du 28 AOÛT/GISSEROT

Posté par Krri à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Miséricorde à Saint-Malo

de Nicole Vigouroux-Frey

misericordeSaint-Malo accueille ses touristes à l'occasion du week-end prolongé du 1er mai. 

Rougis par un soleil tout  neuf, ils grouillent intra-muros où se joue dans la cathédrale un drame peu banal. Dimitar Zdravkov y rend l'âme, sauvagement assassiné à l'arme blanche, juste avant l'office vespéral.

Une tragédie d'autant plus  insolite que la victime, connue et estimée de tous, en est le sacristain depuis une vingtaine d'années.

Dimitar Zdravkov mène à saint-Malo une existence d'ascète. Alors pourquoi un tel acharnement sur sa chair ? 

Bérengère de la Varde, correspondante d'Interpol à Saint-Malo, se trouve donc en charge d'une enquête qui s'annonce difficile, d'autant que le passé de la victime reste mal défini.

Éditions du 28 AOÛT/GISSEROT

Posté par Krri à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2014

Épidermes

de Diane Vincent

epidermesIl est flic et passionné par son travail, elle est masseuse et fascinée par la peau. 

Un dégoûtant bout de chair humaine trouvé dans une poche de manteau les porte à conjuguer leur expertise. Du membre au cadavre et du cadavre au meurtrier, Vincent et Josette se perdent, cherchent et se retrouvent entre des marchands d'art, des promoteurs de belle chair bien huilée, des pourvoyeurs de stéroïdes et des dealers de cocaïne, sans oublier la célèbre photographe nippo-américaine, star inconsciente de cette mystérieuse constellation.

Le problème, c'est que les suspects se multiplient. Car il est de ces individus qui, se croyant invincibles, par narcissisme ou par manque d'intelligence, défient les lois de la haute truanderie locale et internationale, et trahissent comme ils dépensent, sans compter.

Impossible de penser à autre chose qu'à la scène finale de L'empire des sens de Nagisa Oshima: on vient d'amener à l'urgence une femme - asiatique de surcroît - qui se baladait avec un pénis humain dans la poche de son ciré. 

Mais ici, ce n'est pas un film, FIN n'apparaîtra pas sur l'écran.  Tout commence.

Éditions TRIPTYQUE

Posté par Krri à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Peaux de chagrins

de Diane Vincent

peaux de chagrinsJosette Marchand, masseuse éclectique, et Vincent Bastianello, inspecteur à la Police de Montréal, ont d'étranges amis. 

Que cache le quotidien bucolique de l'éleveur de chèvres bio et de son conjoint tatoueur un peu zen ? 

Une oeuvre d'art vivante saccagée, un atelier vandalisé des ados disparus et des lambeaux de peux trouvées ici et là lanceront Marchand et Bastianello sur les traces de coupables insaisissables et cruels.

Éditions TRIPTYQUE

Posté par Krri à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Pwazon

de Diane Vincent

pwazonPourquoi faut-il toujours que Josette Marchand, la massothérapeute, s'immmisce dans les enquêtes de l'inspecteur Vincent Bastianello ? 

Parce que même si on lui dit qu'il s'agit d'un petit meurtre sans éclaboussures, sans griffures, sans torture, son coeur de fouineuse est toujours prêt à s'enflammer. 

Et si en plus elle apprend que la victime avait dans sa poche un drôle de grigri, là, elle devient résolument déraisonnable.

Éditions TRIPTYQUE

Posté par Krri à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2014

Meurtre à Shakespeare

de Charlaine Harris

meurtre a shakespeareLily Bard, une jolie trentenaire experte en karaté, s'est installée au fin fond de l'Arkansas pour échapper aux tourments de son passé. 

La mystérieuse jeune femme offre ses services d'aide-ménagère, un travail qui lui permet de passer inaperçue et l'occupe presque autant que ses séances d'entraînement intensif. Une nuit d'insomnie, dans le parc voisin, elle trébuche sur le cadavre de son ancien propriétaire. 

Placée au premier rang des suspects et craignant de voir ses secrets exposés au grand jour, Lily décide de mener sa propre enquête. Mais à trop fouiner chez les gens, on risque de dénicher des squelettes dans leurs placards.

Éditions FLAMMARION/QUÉBEC

-

Pour la France: Éditions J'AI LU (2012)

Posté par Krri à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Fin d'un champion

de Charlaine Harris

fin d'un championLily Bard fréquente la salle de gym pour échapper à ses problèmes pas pour s'en créer davantage. Quand elle découvre inopinément le cadavre d'un champion local, le cou brisé sous un haltère, elle sait qu'elle plonge dans une sale histoire.

Claude Friedrich, le chef de la police, voudrait bien qu'elle accepte de mener l'enquête à ses côtés, voire dans ses bras. 

Lily n'a pas le temps de tergiverser, car la haine n'explose pas qu'au sens figuré. L'apparition d'un mystérieux détective, aussi beau et sombre qu'elle, l'aidera peut-être enfin à choisir son camp.

Éditions FLAMMARION/QUÉBEC

-

Pour la France: Éditions J'AI LU (2012)

Posté par Krri à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Libertinage fatal

de Charlaine Harris

libertinage fatalQuand Lily Bard découvre en pleine forêt la voiture, puis le corps nu et sans vie de Deedra Dean, elle doit se retenir de faire demi-tour.

Deedra avait des moeurs notoirement légères, ce qui complique singulièrement l'enquête. Et puisque Lily s'occupait de laver son linge sale, elle est certainement la mieux placée pour décrypter ses secrets.

Un privilège dont elle se passerait bien, car il fait d'elle une cible de choix pour le meurtrier qui a élu domicile dans la petite ville « tranquille » de Shakespeare.

Éditions FLAMMARION/QUÉBEC

-

Pour la France: Éditions J'AI LU (2013)

Posté par Krri à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Vengeance déloyale

de Charlaine Harris

vengeance deloyalPour Lily Bard, chasser la poussière des meubles n'est rien. Ce qui la préoccupe davantage, c'est la crasse qui s'incruste parfois dans la tête des gens.  Y compris dans la sienne, où se terrent de sordides souvenirs. 

Pour s'en débarrasser et pouvoir enfin jouir du bonheur que lui promet Jack, elle a décidé de s'inscrire à une thérapie de groupe pour les victimes de viol. À la troisième séance, elle découvre une femme nue, un pieu dans le coeur, contre le mur du bureau de sa thérapeute.

À qui s'adresse le terrible message ?  Quel est le sens de ce jeu funeste qui sera la prochaine victime ?

Éditions FLAMMARION/QUÉBEC

-

Pour la France: Éditions J'AI LU (2013)

Posté par Krri à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :