22 juin 2013

Maux de tête à Carantec

de Françoise Le Mer

maux de tete

Il est de ces professions qui aimantent les confidences. Les dépositaires de ces secrets chuchotés seront-ils les garants de votre paix retrouvée ?

Le docteur Clément Martin-Déroches, psychiatre de son état, partage sa vie entre Morlaix où il exerce, et Carantec où il passe ses vacances en famille. Il a tout pour être heureux : une jolie jeune femme épousée en secondes noces, deux enfants intelligents et vifs.

Est-ce le baccalauréat de son fils David qui trouble à ce point le médecin ? Le passé de sa compagne ? La souffrance d'un patient ? Clément Martin-Déroches est un homme trop discret... Hélas pour lui... La nuit du 13 au 14 juillet, un second drame vient troubler la quiétude estivale.

Dépêchés à Carantec, le commissaire Le Gwenn et le lieutenant Le Fur auront bien du mal à se mettre dans l'esprit d'un homme torturé...

Éditions ALAIN BARGAIN

-

Réédition: Éd. du Palémon (2014)

Posté par elleon à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Cible ultime dans les Montagnes Noires

de Serge Le Gall

cible ultime

Quelques bulles et plus rien. Du côté de Châteauneuf-du-Faou, le canal de Nantes à Brest ne ressemble plus à un long fleuve tranquille. Depuis quelques mois, on s'y noie ferme !

Accidents, suicides ? On dit que les crimes sont souvent commis en période de lune montante. C'est à l'écluse 218 qu'on assassine ! Des chats disparaissent aux abords des cimetières. Une fatigue soudaine atteint les jeunes filles du canton. Les retraités fortunés n'ont plus goût à la vie. La mystérieuse résidence hôtelière des Jardins de Lagad propose des cures de jouvence. Rajeunissement garanti !

Le commissaire Landowski ne croit pas aux arts divinatoires. Pourtant Marie-Jeanne, la voyante occasionnelle, approche de la vérité. À en avoir froid dans le dos surtout quand il faut fuir devant l'adversaire comme un lapin de garenne. Des nuages plombés envahissent le ciel au-dessus des Montagnes Noires ! Au-dessus du château de Trévarez !

Est-ce l'ultime enquête du commissaire Landowski ?

Éditions ALAIN BARGAIN

Posté par elleon à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2013

Le crime de Confucius

de Christian Jacq

le crime de confucius

Destiné à promouvoir la pensée, la science et la culture chinoises, un nouvel Institut Confucius vient de s’implanter à Greenwich. Vu la qualité de ses membres, il semble promis à un bel avenir.

Mais le jeune sinologue britannique, à l’origine du projet, est découvert, au milieu de la nuit, en train de déplacer le cadavre d’un physicien de l’Institut. Flagrant délit et accusation de meurtre !

Alors que se dessine une affaire d’état, Higgins, utilisant ses souvenirs de Chine, doit affronter les membres de l’Institut, démontrer l’éventuelle innocence de l’accusé et tenter de comprendre comment et pourquoi un crime a été commis à cause de Confucius.

Éditions J

Posté par elleon à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 juin 2013

Le fils emprunté

de Jacques Savoie

le fils empruntéLa vengeance est au coeur de cette enquête policière complexe, intense et humaine.

Jérôme Marceau est maintenant à la tête des homicides, et le quarante-sixième meurtre de l'année vient d'être commis sur le territoire du SPVM. 

Dans un hangar souterrain jouxtant le tunnel ferroviaire sous le mont Royal, un amas de cendre et des cerceaux d'acier ont été retrouvés. Seraient-ce les traces d'un suicide? 

Jérôme croit qu'il s'agirait plutôt d'un supplice du collier, une sorte de vengeance populaire qui consiste à passer un pneu autour du cou de la victime, à y verser de l'essence et à y mettre le feu.  À part les quelques dents retrouvées, Jérôme a bien peu d'arguments à offrir pour défendre sa thèse. Ce qui ne l'empêche pas de s'obstiner.

Sur le plan personnel, Jérôme traverse une période difficile. Après la disparition de sa mère, il a comblé le vide en se rapprochant de Gabriel Lefebvre, le jeune homme tourmenté qu'il avait rencontré au cours de sa précédente enquête.

L'opiniâtreté de Jérôme Marceau à poursuivre ses recherches ainsi que la mission qu'il s'est donnée de neutraliser les élans de violence de Gabriel finissent par se confondre. Cette situation réveillera en Jérôme une soif de représailles aussi vive que celle de son « fils emprunté ».

Éditions LIBRE EXPRESSION

Posté par Krri à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Une mort honorable

de Jacques Savoie

une mort honorableÀ la fin de "Cinq secondes", l'enquêteur Jérôme Marceau est victime d'un violent coup de bâton de baseball. Huit mois plus tard, il s'apprête à partir au volant d'un minivan acheté d'occasion à un certain Sanjay Singh Dhankhar.

En inspectant son véhicule, Jérôme découvre du sang coagulé. Il suit une piste qui le mène tout droit à un crime d'honneur, mais il n'y a pas de corps. Il apprend aussi que les jours de sa mère sont comptés.

Les notions de crime d'honneur et de mort honorable s'entrecroisent là où Jérôme Marceau aura à faire la part des choses. Il élucidera le crime d'honneur tout en accompagnant sa mère dans les derniers moments de sa vie.

Éditions  LIBRE EXPRESSION

Posté par Krri à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Cinq secondes

de Jacques Savoie

5 secondes

L'enquêteur Jérôme Marceau, surnommé « Aileron » à cause de son bras atrophié par la thalidomide, se penche sur un drame récent. 

Au palais de justice, un juge, un avocat, un témoin et un gardien de sécurité ont été abattus en pleine séance. La meurtrière de tout ce beau monde est Brigitte Leclerc, une jeune femme de vingt-huit ans au passé étrange mais apparemment sans histoires.

Après son  méfait, elle a tenté de se suicider en se tirant une balle à bout portant. Toutefois, elle s'est ratée et a vécu une expérience de mort imminente où elle a vu les événements importants de sa vie défiler en cinq secondes.

Pour mieux comprendre, l'enquêteur devra plonger au coeur de la vie de Brigitte Leclerc et au coeur de sa propre vie.  Brigitte Leclerc est peut-être moins coupable qu'on le croit. Et pourquoi pas victime, après tout ?

Éditions LIBRE EXPRESSION

~~~

Cinq secondes  se déploie autour du thème du pardon et des choses impardonnables.  Et, bien que l'on puisse croire, au début, qu'il s'agit d'un roman policier, on découvre rapidement la richesse psychologique des personnages, et l'on en vient à se demander jusqu'où l'on peut pardonner aux autres lorsqu'on est victime.

~~~


Posté par Krri à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Saccages

de Chrystine Brouillet

saccageDans une rue paisible de Québec, un homme est retrouvé mort, poignardé. Tout le voisinage est sous le choc. Pourquoi ce comptable, si tranquille en apparence, a-t-il été tué ? 

La détective Maud Graham sent que ce meurtre cache un lourd secret.  

Ailleurs dans la ville, une jeune femme est bouleversée par la mort de cet homme qui réveille en elle de douloureux souvenirs.

Mais autour d'elle, le danger rôde.

Éditions LA COURTE ÉCHELLE

Posté par Krri à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 juin 2013

La Basane

de Jean Bonnefond

la basane

La Basane, le tablier de cuir du grand-père Derval, reste un symbole de continuité dans les valeurs morales traditionnelles contestées par Marco.

Alors, pourquoi celui-ci est-il amoureux de Brigitte, une femme de la génération de son père ?

Peut-être tout simplement parce que lui aussi ne peut s'arracher radicalement au passé ?

Si les personnages sont conditionnés par un certain héritage, qu'ils n'ont pas le courage de refuser, ils subissent également l'influence « du soleil que l'on ne peut piquer au sommet du clocher, comme un papillon ».

La tragédie devient inévitable et, l'issue fatale, la mort de cette femme étrange, qui pose une énigme au commissaire Fleury — n'est en fait que la conclusion d'un drame déjà joué à l'intérieur des consciences.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 04:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Marchand de fumée

de Jean Bonnefond

marchand de fumee

Le commissaire Gargas mène son enquête aux « Forges de l'lsérable » dans une atmosphère de flammes et de fumée, dans une odeur d'huile chaude et de terre mouillée.

Autour de lui, des personnages inquiétants, témoins du drame, disparaissent assassinés à leur tour. Près de l'usine, le bassin, comme un bain de bronze fondu, avec ses éclatements, ses bulles, ses ondes garde en lui le mystère de sa vie profonde.

Quel lien peut-il exister entre un P.D.G. surmené, un forgeur allemand éthylique, un comptable hanté par le souvenir des tueries d'Indochine et un chimiste s'adonnant à la sorcellerie ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

etoilePrix du Roman d'Aventures (1972)

Posté par elleon à 04:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2013

Un secret n'est jamais bien gardé

de Alessia Gazzola

un secret

Si, aux yeux de la plupart des gens, Alice Allevi est une fille maladroite au coeur d'artichaut, pour l'inspecteur Calligaris, elle est surtout une enquêtrice hors pair. C'est donc sans hésiter qu'il lui confie une nouvelle affaire.

Konrad Azais, écrivain de renom, a été retrouvé mort à son domicile. Quelque temps auparavant, l'homme avait adressé à ses enfants une lettre leur annonçant qu'il comptait les déshériter au profit d'une inconnue.

Ses ayants droit l'auraient-ils éliminé avant que sa fortune ne leur échappe ?

Convaincu que la personnalité solaire d'Alice aidera les langues à se délier, Calligaris l'envoie sur le terrain interroger les proches de la victime. Prenant son rôle très à coeur, la jeune femme se plonge corps et âme dans cette affaire, et dans l'oeuvre d'Azais.

Elle ne tarde pas à découvrir que celui-ci entretenait des relations complexes avec feu Olivier Volange, son meilleur ami de jeunesse et écrivain raté...

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par elleon à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :