28 août 2015

Millénium 4 - Ce qui ne me tue pas

de David Lagercrantz d'après les personnages de Stieg Larsson

ce qui ne me tue pas

Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n'obéit qu'à ses propres lois.

Il est journaliste d'investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu'on peut changer le monde avec un article. La revue "Millénium", c'est toute sa vie.

Quand il apprend qu'un chercheur de pointe dans le domaine de l'intelligence artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu'il tient le scoop dont "Millénium" et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander tente de pénétrer les serveurs de la NSA...

Éditions ACTES SUD

~~~

Dix ans après la publication en Suède du premier volume de "Millénium", David Lagercranz livre un thriller d'une actualité brûlante et signe les retrouvailles des personnages cultes créés par Stieg Larsson. La saga continue.

~~~

Posté par elleon à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


26 août 2015

Parole d'homme

de Robert Buchard

parole d'homme

Oui, pour Galbraith, tout avait commencé le jour où il avait épousé Barbara. 

Il n'était pas marié depuis deux heures qu'un type essayait de le descendre avec un fusil à lunette. Le même type l'avait retrouvé sur son lit d'hôpital et avait balancé une grenade dans sa chambre. Qui était ce dingue qui le poursuivait ?

Galbraith n'en avait aucune idée. Sa femme, les flics locaux et le F.B.I. encore moins. Tous n'avaient qu'une certitude, le tueur était un ancien baroudeur, probablement un ancien de Bérets verts ou des commandos paras. Sa façon d'opérer ressemblait davantage à la technique du combattant qu'à celle d'un tueur professionnel.

Pendant que le F.B.I. enquêtait en vain dans les milieux des anciens du Vietnam, Galbraith soupçonnait sa nouvelle femme de lui avoir caché une période de sa vie. Quand à Barbara, elle se persuadait, petit à petit, que son mari avait trempé dans de sales histoires. Jamais mariage n'avait commencé si mal...

Continuellement traqué, le couple avait cependant fini par atteindre la maison de l'oncle John à Buchanan Valley...  Drôle de village, Buchanan Valley ! Et drôles de villageois ! 

C'est pourtant là que Galbraith attendra son « assassin »...

Éditions ALBIN MICHEL

Posté par Krri à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La part du diable et autres nouvelles noires

de Michel Baglin

la part du diable

Ces treize nouvelles annoncent la couleur : elles sont « noires » comme la littérature policière, mais aussi comme l’humour dont elles sont empreintes.

Ici, c’est la rivalité d’auteurs de polars qui crée l’événement ; là, une modeste orchidée ou la métamorphose d’une nageuse en dangereuse sirène. Ailleurs, un jeu de mots involontaire conduit au meurtre, la destruction d’un château d’eau réveille le passé, et l’explosion d’une usine toulousaine, la violence.

On croise dans ces histoires de drôles de gens, vigile sans amis, voyou sans flair et vieux maniaque découvrant le diable dans le chaos qui gagne son existence, aussi bien que les fantômes de la guerre d’Espagne.

Mais à travers le poète inventé qui s’incarne un beau jour en un interlocuteur menaçant, le garagiste se reconnaissant chez Flaubert, ou la pochtronne heureuse de réécrire les faits-divers, c’est le réel qui se trouve presque toujours pris au piège de la fiction.

Éditions LE BRUIT DES AUTRES

Posté par elleon à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Départs anticipés

de Christopher Buckley

departs anticipes

Washington. Alors que le papy-boom précipite le système des retraites vers une faillite inéluctable, Cassandra, jeune blogueuse et conseillère en communication, révoltée - pour en avoir fait personnellement les frais - par l'égoïsme des baby-boomers, propose une solution simple: le suicide collectif dès l'âge de 65 ans. 

Elle nomme ce projet "transitionnement volontaire".  Boutade ?  Provocation ? 

Peut-être, mais on est à Washington, et, livrée à l'opportunisme des uns et des autres, l'idée ne va pas en rester là.

Un sénateur aux dents longues, un président obsédé par sa réélection, un évangéliste qui a du mal à résister aux plaisirs de la chair, un magnat des nouvelles technologies assoiffée de pouvoir, divers lobbies et spin doctors, c'est entre leurs mains que se retrouvera ainsi le sort des seniors et, au-delà, du pays tout entier.

Éditions BAKER STREET

~~~

À la manière d'un Swift ou d'un Voltaire moderne, Christopher Buckley égratigne, avec ironie mais indulgence, le Washington qu'il connaît si bien, et qui n'est pas si éloigné, finalement, de Paris.  Derrière sa loufoquerie apparente, cette satire fine et ingénieuse cache une critique au scalpel de notre société.

~~~

Posté par Krri à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2015

Aide-moi si tu peux

de Jérôme Attal

aide moi si tu peux

Il est toujours prêt à dégainer un bon mot comme certains brandissent leur revolver.

Stéphane Caglia n'est pas un flic comme les autres. Pour échapper à la violence urbaine qui est son quotidien, il se réfugie dans les années 80 – les années de son enfance.

Traqué par un tueur à la solde d'une mystérieuse secte, il va devoir enquêter sur la disparition d'une jeune fille, liée à une série de crimes. Tamara, dix-sept ans, postait sur Internet des reprises de chansons des Beatles.

Là est peut-être la clé de l'énigme.

Éditions ROBERT LAFFONT

~~~

Jérôme Attal s'accapare les codes de l'intrigue policière pour signer un roman poétique, drôle, à la fois nostalgique et vivifiant, truffé de bons mots sur les relations amoureuses et de réflexions mordantes sur le monde d'aujourd'hui.

~~~

Posté par elleon à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Jérôme ATTAL

Biographie

Jérôme Attal est né en 1970 et vit à Paris. Il est écrivain, parolier, scénariste, auteur-compositeur interprète et chanteur, plus tourné vers la chanson pop française. Fan de Serge Gainsbourg, il est également  parolier pour d'autres artistes, dont Johnny Hallyday, Vanessa Paradis, Eddy Mitchell et bien d'autres.

Précédé d'une nouvelle inédite dans le numéro de la revue "Bordel "consacré à Patrick Dewaere en 2007, Jérôme Attal publie en 2007, son premier roman, "L'amoureux en lambeaux" aux Éditions Scali. La même année, une nouvelle évoquant une rencontre entre Jacques Mesrine et la chanteuse Barbara paraît dans le numéro 7 de la revue "Bordel".

En 2008, il publie aux Éditions Le Mot et le Reste, "Le Rouge et le Bleu", un récit formé de courts textes, souvenirs d'enfance, d'adolescence et d'histoires d'amour, prenant pour cadre les chansons des Beatles, titre qui est aussi un clin d'œil à Stendhal.

En 2010, paraît aux Éditions Stéphane Million, "Pagaille monstre", un roman d'amour sur le principe des livres-jeu, avec choix en fin de paragraphes et plusieurs fins possibles, remporte un grand succès. Il produit aussi "Le grand bordel de Cannes", recueil de textes sur le festival, avec une nouvelle sur le cinéma, "Presqu'une vie".  Cet auteur éclectique, boulimique de travail, de création, compose, écrit, enregistre et... sort son sixième livre, "Folie furieuse", une suite à "Pagaille monstre", « la première histoire d'amour dont vous serez peut-être l'héroïne ».

En  2012, Jérôme Attal est nommé au "Prix de la création musicale" dans la catégorie Auteur/Parolier de l'année; il entreprend cette même année, des rencontres/lectures en librairies et participe à de nombreux salons du livre dont ceux de Montaigu, du Mans, Châteauroux, Saumur, Arcachon, etc. et une semaine de dédicaces sur les plages du Morbihan avec "Les nocturnes littéraires".

En 2013 paraît "Le voyage près de chez moi" et, en même temps, sont publiées une version revisitée de "Pagaille monstre" ainsi que "Folie furieuse" aux Éditions Pocket. Il écrit ensuite le scénario d'un téléfilm pour ARTE, dans lequel il joue l'un des rôles principaux et signe deux chansons, dont une qu'il interprète, et, en 2014, signe un nouveau roman, "Presque la mer" aux Éditions Hugo Roman. Enfin, en 2015, paraît son roman : Aide-moi si tu peux, aux Éditions Robert Laffont, « un premier polar, populaire, décalé et poétique ! »

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumé

  1. Aide-moi si tu peux (Éd. Robert Laffont - 2015)

~

Autres titres

  • Folie furieuse
  • Le garçon qui dessinait des soleils noirs
  • Le journal fictif d'Andy Warhol
  • Le rouge et le bleu
  • Le voyage près de chez moi
  • L'amoureux en lambeaux
  • L'Histoire de France racontée aux extra-terrestres
  • Pagaille monstre
  • Presque la mer

 Bonne lecture

Posté par elleon à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Paul EDWARDS

Paul Edwards est un pseudonyme collectif pour signer la série "L'Expeditor" ou Le MercenaireManning Lee Stokes est un de ces divers auteurs, qui signe ainsi quelques uns des opus de la série, que vous pouvez retrouver sur sa page.

Pour les autres auteurs, difficile de découvrir leur vrai nom... si quelque fan de cette série en sait plus, son commentaire est le bienvenu.

~~~

Résumés (Liste non exhaustive)

  1. Après nous le déluge (Éd. Presses de la Cité - 1977)
  2. Gare au Yéti ! (Éd. Presses de la Cité - 1977)
  3. La déesse de glace (Éd. Presses de la Cité - 1976)
  4. Le Mercenaire et les démons ailés (Éd. Presses de la Cité - 1976)
  5. Le poing de Fatima (Éd. Presses de la Cité - 1976)
  6. Le serpent à plumes (Éd. Presses de la Cité - 1974)
  7. Les pavots de la mort (Éd. Presses de la Cité - 1977)
  8. Terreur en Himalaya (Éd. Presses de la Cité - 1977)

~

Autres titres

  • La mort rit jaune
  • Vent de folie en Mongolie

Bonne lecture

Posté par elleon à 02:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 août 2015

Après nous le déluge

de Paul Edwards

apres nous le déluge

(Éd. Presses de la Cité - 1977)

Une tonne d'or chaque mois, voilà ce que l'organisation Deluge exigeait des États-Unis sous peine de noyer leurs grands villes sous des précipitations torrentielles.

Pour trouver et liquider un maître-chanteur qui fait vraiment la pluie et le beau temps, le Mercenaire devra parcourir la Méditerranée dans un sous-marin atomique monoplace et monter à l'assaut d'une citadelle moyenâgeuse gardée par toute une garnison de tueurs.

C'est beaucoup, même avec l'aide d'une jolie blonde qui manie la mitraillette avec une dextérité étonnante...

Posté par Krri à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Gare au Yéti !

de Paul Edwards

gare au yeti

(Éd. Presses de la Cité - 1977)

Le Yéti. L'abominable homme des neiges. Une légende ?

C'est d'abord ce que croient les responsables de la mystérieuse Base Un, nichée sur les contreforts de l'Himalaya. Et puis surgissent de la nuit d'étranges monstres munis de griffes d'acier, invulnérables aux balles, qui éventrent les sherpas et disparaissent dans l'immensité glacée...

D'où viennent-ils ?  Qui sont-ils ?  Autant de questions sans réponses. La peur s'abat sur la base. Pour s'opposer à ces monstres venus des cimes mystérieuses du Tibet, on va faire appel à un personnage hors série: John Eagle, le Mercenaire.

Contre les Yétis, un guerrier apache !  Contre la terreur, la logique froide d'un animal de guerre.  Il lui faudra d'abord apprendre à survivre dans cette région étonnante qu'on appelle le "toit du monde". Il lui faudra ensuite pénétrer dans le Tibet interdit, où il fera d'étranges découvertes: les Yétis ne sont pas des animaux. Ils ne sont pas non plus des hommes. 

Ils sont... autre chose.

Posté par Krri à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Terreur en Himalaya

de Paul Edwards

terreur en himalaya

(Éd. Presses de la Cité - 1977)

« Nul et non avenu »...

La phrase de code était sibylline, mais pour John Eagle, sa signification était claire: « Tuez-moi tous ces salauds ! » 

En dépit de toutes les précautions prises pour assurer sa sécurité, le plus grand expert en armes des États-Unis était mort, assassiné dans sa prison dorée. Pourquoi avait-il été décapité ?  Cet extraordinaire coup d'audace n'était-il que le prélude d'une opération d'une tout autre ampleur ?  Monsieur Merlin le soupçonnait.

C'est ainsi que John Eagle, le Mercenaire, fut dépêché dans les terres sauvages et désolées du nord de l'Inde, aux confins de l'Himalaya.  Ses instructions: détruire à tout prix une inexpugnable forteresse de métal, mettre un terme à une vente aux enchères dont l'enjeu n'était autre qu'une vulgaire bombe volée. 

Une bombe qui, grâce à une réaction en chaîne d'un genre particulier, risquait tout simplement de transformer la planète en un immense cimetière !

Posté par Krri à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :