29 octobre 2008

Tout pour plaire

de Chester Himes

tout_pour_plaire

C'est à la lance d'incendie que « Gentil Prophète », le thaumaturge noir, baptise ses adeptes rassemblés dans une rue de Harlem. La fanfare joue quelques cantiques sur un rythme de rock and roll et les fidèles assaillent alors le saint homme.

Alberta,la cuisinière, lui fait bénir une bouteille d'eau et après avoir bu une bonne goulée, s'effondre raide morte. Panique, bousculade, enquête.

Mais « Gentil Prophète » a plus d'un tour dans son sac...

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1959)

Posté par Krri à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Noir sur noir

de Chester Himes

noir_sur_noir

Fossoyeur, Ed Cercueil ont ravi des milliers de personnes par leur bagout, leur brutalité et les aventures désopilantes de leurs victimes dans Harlem.

Avec Noir sur noir, plus de folklore rassurant. Le jeune Chester Himes décrit une Amérique raciste, dure, sans pitié dans des nouvelles au vitriol, qui glacent le lecteur et nous fascinent comme les grands romans ou films américains des années 40.

Aucun espoir dans cet univers de loups : Chester Himes ne pouvait en sortir que par la littérature, son écriture superbe de sécheresse, de violence et de retenue qui l'égale aux meilleurs.

Éditions 10/18

Édition originale sous le titre Black en black: Éd. Des Autres (1979)

Réédition sous le titre Baby sister: Éd. de L'Instant (1987)

Posté par Krri à 06:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ne nous énervons pas

de Chester Himes

ne_nous_enervons_pas

Gueule-Rose cherchait la malle pour laquelle tant d'imbéciles et de crapules étaient morts, à Harlem, à Brooklyn, et même chez les rupins de Riverside...

Gueule-Rose suait abondamment et la peinture se délayait, tombait en grosses gouttes, noires comme l'encre, sur le sol.

— T'as vu ce négro ? dit un gardien. J'ai bien entendu dire que les Noirs suent de l'encre. Mais c'est la première fois que j'en vois un.

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1961)

Posté par Krri à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La reine des pommes

de Chester Himes

la_reine_des_pommes

Jackson est le gars le plus candide de Harlem, pour ne pas dire demeuré.

Et dans le coin, il y a un tas de dégourdis qui commencent par lui étouffer son pognon. Sa petit amie, Imabelle, une fille superbe à la peau couleur banane, l'entube comme c'est pas permis. Enfin, son frère, qui est bonne sœur dans le civil, cherche aussi à le posséder.

Seulement Jackson, lui c'est un bon chrétien. Y a que la foi qui sauve et il a tout à fait raison de croire aux miracles.

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1958)

etoileGrand Prix de Littérature policière/roman étranger (1958)

Posté par Krri à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La croisade de Lee Gordon

de Chester Himes

la_croisade_de_lee_gordon

Par un jour de printemps de l'année 1943, c'est à Los Angeles, en Californie, que l'on aurait trouvé le plus heureux des hommes - Lee Gordon que le comité syndical vient d'engager pour recruter des adhérents parmi les ouvriers noirs employés à la Conrstoch Aircratt Corporation.

Il obtient pour la première fois un poste correspondant à ses aptitudes et à ses diplômes universitaires. L'obstacle qui l'a empêché jusqu'à présent d'accéder à un poste digne de son intelligence réside en lui-même ou plutôt à sa surface, sa peau est noire et il vit dans un pays imbu de préjugés raciaux.

Aussi est-il également le plus malheureux qui soit quand il envisage les difficultés qui l'attendent, car il redoute les Blancs. Cette peur latente est son pire ennemi. Elle détruit son foyer, empoisonne ses rapports avec autrui, collègues ou inconnus.

Pourtant quelque chose l'empêche toujours de s'y abandonner complètement et le contraint à mener une croisade solitaire contre lui-même et contre un monde hostile qui ne lui ménage ni coups ni piège, - lutte ardente, lutte sauvage d'un homme fragile mais fier, représentée avec une vérité qui accentue la valeur de cette œuvre vigoureuse.

Éditions LE LIVRE DE POCHE

Édition originale: Buchet-Chastel (1952)

Réédition sous le titre La croisade solitaire: Gallimard (2003)

Posté par Krri à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


L'aveugle au pistolet

de Chester Himes

l_aveugle_au_pistolet

Les policiers noirs, John Fossoyeur et Ed Cercueil Johnson, effectuaient leur dernière ronde dans Harlem avec le vieux coupé Plymouth à la plaque minéralogique courante qu'ils utilisaient comme leur voiture officielle.

En plein jour on aurait encore pu la reconnaître, mais la nuit elle était pratiquement impossible à distinguer de toutes ces autres vieilles bagnoles cabossées et disloquées qu'affectionnaient les citoyens de Harlem...

Pour le moment, ils allaient à faible allure en direction de l'ouest sur la 123e Rue avec les phares éteints, comme c'était leur habitude dans les rues sombres...

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1970)

Posté par Krri à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Imbroglio negro

de Chester Himes

imbroglio_negro

Cette Cadillac-là semblait faite d'or massif, sauf le toit, tendu d'un fin tissu brillant. Elle voguait sur la chaussée comme un paquebot de rêve, illuminant sur son passage la rue tout entière.

Au volant, Davy Crockett, avec son bonnet de fourrure, et, à côté de lui, la reine de Saba en personne...

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1960)

Posté par Krri à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il pleut des coups durs

de Chester Himes

il_pleut_des_coups_durs

Les « Musulmans Fumants » ne vénèrent pas La Mecque, mais la marijuana.

Sonny, qui tirait à bout portant sur le consommateur blanc, n'était pas un assassin et le vitrioleur avait lancé à la figure de sa victime non pas de l'acide sulfurique mais du parfum d'œillet. Va donc y comprendre quelque chose !

Pourtant ils avaient tous un souci - les coupables, les suspects, les innocents et les flics - et chacun pouvait prendre à son compte les paroles de la chanson : « Si les coups durs, c'était du fric, il y a longtemps que je s'rais millionnaire. »

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1958)

Posté par Krri à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Couché dans le pain

de Chester Himes

couche_dans_le_pain

Au petit matin d'une veillée funèbre tempétueuse, à Harlem, le révérend Short se penche un peu trop à la fenêtre et dégringole du deuxième étage sur le trottoir.

Premier miracle: une vaste corbeille pleine de pains frais amortit sa chute. Il remonte à l'étage, indigné: "C'est Chink qui m'a poussé..."

Tout le monde se presse à la fenêtre pour se rendre compte et...

Deuxième miracle: il y a encore un homme dans le panier. Mais celui-là est bien mort, avec un couteau planté en plein coeur.

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1959)

Posté par Krri à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dare-dare

de Chester Himes

dare_dare

« Au même instant, le Blanc l'aperçut. Il montra les dents comme un chien qui va mordre et, dans sa main droite, le revolver se releva. »

Pour Jimmy, qui travaille de nuit dans un restaurant de Harlem, il est grand temps de sauver sa peau noire. L'homme est blanc et armé. Qu'il soit fou, ivre, névrosé ou bien qu'il se trompe de personne est le cadet de ses soucis. Surtout si le tueur a déjà laissé deux cadavres dans une chambre froide...

À Harlem, tout arrive. 

Fatalité ?  Que non !  Jimmy, sous les balles, sent venir une rage au-delà de la peur. Il entend une voix issue d'une mémoire ancienne lui dicter la révolte. Et cette voix, alors qu'il court, de la sueur plein les yeux, lui dit:

« Fonce-lui dessus ! Prends son flingue et défonce-lui le crâne !»

Éditions GALLIMARD

Édition originale (1959)

Posté par Krri à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]