15 novembre 2014

Ce monstre aux yeux verts

de Jean-Marie Villemot

ce monstre aux yeux vertsLe Père Brigand, curé de la bourgeoise paroisse de Montmorency, est prêt à tout entendre, y compris le récit de Paul Chabert, cinéaste autrefois primé à Cannes, qui lui demande de rechercher une victime et non un coupable.

En effet, son fils Nicolas, apprenti comédien, a fait irruption chez lui en criant comme un forcené : "J'ai tué, Papa. Mon crime est puant. Quel fou ai-je été !" Puis il a enfourché sa moto et est allé se jeter contre un mur. Depuis, il est plongé dans le coma.

Pour en savoir plus sur la nature de ce "crime", Abel Brigand devra s'inscrire à un cours d'art dramatique, partir pour l'île de Sercq, partager le lit d'une sculpturale capitaine de police, et réviser la Bible et Shakespeare.

Naturellement, lorsque toutes les possibilités sauf une auront été éliminées, surgira une vérité aux deux visages, preuve que la pourriture n'est pas l'apanage du royaume de Danemark.

Éditions RIVAGES


On renoue avec le cocktail d'humour, de fantaisie et de maîtrise diabolique qui avaient fait la réussite d'Abel Brigand. Jean-Marie Villemot étoffe peu à peu le monde d'Abel tout en renouvelant avec brio le cadre et les ressorts de l'intrigue. À suivre…


Posté par Krri à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Les Petits Hommes d'Abidjan

de Jean-Marie Villemot

les petits hommes d'AbidjanVenu à Abidjan en pleine guerre civile visiter une mourante, le père Brigand n’a pas perdu la foi en dieu, mais sa légendaire foi en l’être humain est mise à mal. À peine arrivé, il se retrouve face à face avec un cadavre, celui de Modeste Lefort, un blanc assassiné de façon particulièrement macabre: il a été égorgé, on lui a tranché les lèvres, et on l’a coiffé d’un grotesque bonnet violet.

Des détails étranges attirent l’attention du prêtre: la présence de fourmis et de talc sur le corps ainsi qu’une forte odeur d’encens dans la pièce.

Pour le commissaire Innocent Blé, il s’agit d’un crime racial. Les faits semblent lui donner raison puisque le lendemain, la mort frappe de nouveau, et dans des circonstances similaires.

Pourtant, le père Abel brigand persiste à croire que les victimes n’ont pas été choisies au hasard.

Éditions RIVAGES


Plus exotique, plus sombre aussi que les précédentes enquêtes d’Abel brigand, les petits hommes d’Abidjan est à la fois un magistral roman d’énigme et un portrait fouillé, terrible malgré l’humour, de la Côte d’Ivoire en perdition.


Posté par Krri à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'Évangile obscur

de Jean-Marie Villemot

l'evangile obscurEn l'an 28 de notre ère, Yeshua, fils de Yosef et de Myriam, exerce le métier de charpentier dans le village de Nazareth.

Ce soir-là, à peine a-t-il sombré dans le sommeil qu'il est réveillé par le contact d'une lame qui lui entaille le front, à l'endroit où sa peau porte d'étranges cicatrices dont il ignore l'origine. Il ouvre les yeux et voit une forme voilée qui s'enfuit.

La même nuit à Sepphoris, non loin de Nazareth, Imanquel, fils d'un riche pharisien, sombre dans un lourd sommeil après avoir fait la tournée des tavernes. Il n'en émerge que sous l'effet d'un coup asséné par un agresseur voilé; il a été frappé au front, là où sa peau porte d'étranges cicatrices dont il ignore l'origine.

Pour les deux jeunes gens, cette nuit marque le début d'une aventure qui va réunir leurs destins de la plus incroyable façon.

Éditions RIVAGES


Partant du constat que Jésus est sans doute l'inconnu le plus célèbre d'e l'histoire, Jean-Marie Villemot revisite les Évangiles à la lumière de son imagination. Mélange de récit au ton biblique et de roman d'aventures, ponctué de complots, meurtres et trahisons, "L'Evangile obscur" lève le voile sur une énigme policière majeure : le mystère des premières années de la vie de Jésus.


Posté par Krri à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

VILLEMOT, Jean-Marie

1961 - 2011

Biographie

Jean-Marie Villemot est né à Montmorillon en octobre 1961 et mort en janvier 2011.

~

Résumés

  1. L'Évangile obscur (Rivages - 2010)
  2. L'oeil mort (Gallimard - 1999) etoile

~

Série du Père Brigand

  1. Abel Brigand (Rivages - 2002)
  2. Ce monstre aux yeux verts (Rivages -  2004)
  3. Les Petits hommes d'Abidjan (Rivages - 2006)

Bonne lecture

Posté par Krri à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le chat qui dort

de Michel Beauquey

le chat qui dortLa première silhouette qui parut fut celle d'une jeune femme en robe blanche et voile de mariée. Derrière elle se profila un grand gaillard d'une trentaine d'années, à l'allure gauche dans ses vêtements noirs, suivi de deux hommes plus âgés qui, pour porter des complets gris, n'en avaient pas moins l'air endimanchés. 

Roland n'arrivait pas à croire qu'il avait sous les yeux une  noce. Il lui fallut pourtant se rendre à l'évidence. La femme et les trois hommes se dirigeaient maintenant vers l'église.  Non dans n'importe quel ordre, mais en observant les règles, encore que de fut de manière simplifiée: le marié et la mariée devant, bras dessus, bras dessous, les deux autres suivant, comme s'ils s'étaient trouvés dans un cortège. 

Et tout à coup la place s'anima. Surgis de l'ombre des maisons, une dizaine de gamins se rangèrent en un clin d'oeil, deux par deux, derrière le petit groupe et se mirent à marcher au pas en scandant un mot que Roland mit quelques instants à comprendre:

- ASSASIN !...ASSASSIN !...ASSASSIN !...ASSASSIN !...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


BEAUQUEY, Michel

Biographie

Michel Beauquey est né en août 1902 à Besançon. Pendant sa carrière d'écrivain, il donne plusieurs pièces radiophoniques pour la Radio suisse romande. En 1957, il remporte le premier prix au Concours d'oeuvres radiophoniques de la R.T.F. avec la pièce "En revenant de la Sierra" signée du pseudonyme René Chevrot. L'année suivante, il participe sous son patronyme au Concours d'oeuvres radiophoniques comiques de la R.T.F. et remporte la palme avec "Le Monstre du lac Pavin.

En 1964, il écrit, en collaboration avec Victor Siegelmeyer, un premier roman policier intitulé "Le Disparu du 30 avril".  Seul, il signe ensuite deux autres titres. 

~

Résumé

  1. Le chat qui dort (Le Masque - 1968)

~

Autre titre

  • Le coq de minuit

Bonne lecture

Posté par Krri à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pas de vieux os

de Jacques Bardin

pas de vieux os

L'inspecteur Arsonneau se prépare à un souper en tête à tête avec la femme de sa vie. Mais les romans policiers reposent en grande partie sur les coups de théâtre et les imprévus judicieusement placés. 

Sans doute est-ce pour cette raison que son jeune et impétueux collègue, l'inspecteur Andrieux, surgit chez lui à l'improviste.

Une vieille dame de 91 ans a été assassinée à la clinique des Glycines, et sa chambre saccagée... 

Un crime déroutant, sans mobile apparent  Mais n'est-ce pas là l'archétype de l'assassinat de roman ? 

Celui qui fournit à l'auteur les meilleurs ressources pour ménager un insoutenable suspense, et à son héros le terrain le plus favorable pour faire une éclatante démonstration de ses talents ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

etoile Prix du roman policier du festival de Cognac (1997)

~~~

 Le lecteur, lui, s'est attaché à la vieille dame.  Il court déjà après l'assasin et se moque bien de savoir lequel des deux policiers aura droit au statut de héros de roman...

~~~

Posté par Krri à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Jacques BARDIN

Biographie

Jacques Bardin est né en 1964. Il a soutenu en 1995, à l'Université Nice Sophia Antipolis, une thèse de Doctorat, intitulé "Pierre Loti, Victor Segalen et l'exotisme", qui se penche sur le succès rencontré dans le public par l'exotisme en Littérature entre 1870 et 1918; il exerce en tant que professeur à Paris depuis 2004.

Il fait paraître dès 1997 aux Éditions Librairie de Champs-Élysées dans la collection "Le Masque" un roman policier, Pas de vieux os, récompensé par le "Prix du roman policier du festival de Cognac" (1997).

En 2004, il publie un second roman policier, La belle et la malle aux Éditions Bénévent.

(Sources: Wikipedia /)

~~~

Résumés

  1. La belle et la malle (Éd. Bénévent - 2004)
  2. Pas de vieux os (Éd. Le Masque - 1997) etoile

Bonne lecture

Posté par Krri à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dix petits hommes blancs

de Jean-Jacques Pelletier

dix petits hommes blancsÀ Paris, Théberge se croyait en vacances.  Une période de réadaptation pour son épouse handicapée.  Mais il est bientôt recruté par Leclercq, un ami des services de renseignement français.  L'affaire est délicate.  Un petit homme blanc a été tué dans le 1er arrondissement.  Puis deux dans le deuxième.  Et trois dans le troisième...  Où cela s'arrêtera-t-il ?

Les hommes sont-ils les seuls menacés ?  Et seulement s'ils sont petits ?   Seulement s'ils sont blancs ? Des rumeurs se propagent: tueur en série, meurtres à caractère raciste, crimes mafieux, terrorisme...

Les réseaux sociaux se déchaînent.  Les médias emboîtent le pas.  Inquiétude et paranoïa s'installent dans la population.  Des groupes de défense se constituent.  Les victimes collatérales s'additionnent.  Des politiciens profitent des événements pour régler des comptes...

Victor Prose, l'ami écrivain de Théberge est aspiré dans cette spirale: Théberge apprécie son expertise de romancier pour débrouiller les intrigues.   Natalya, une tueuse professionnelle recyclée dans l'humanitaire, est également recrutée.  Mais une seule personne connaît la vérité sur ces meurtres: Darian Hillmorek, un artiste aux ambitions planétaires qui a entrepris de « sculpter dans l'humanité ».

Éditions HURTUBISE

Posté par Krri à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2014

La faille en toute chose

de Louise Penny

la faille en toute choseNoël approche: la campagne revêt son blanc manteau et s’égaye de joyeuses lumières.

Toutefois, pour l’inspecteur-chef Armand Gamache, le temps des retrouvailles au coin du feu est troublé par des ombres menaçantes. Ses meilleurs agents ont quitté la section des homicides, son fidèle lieutenant Jean-Guy Beauvoir ne lui parle plus depuis des mois et des forces hostiles semblent liguées contre lui.

Quand Myrna Landers, la libraire de Three Pines, lui demande de l’aider à retrouver l’amie qui devait la rejoindre pour les Fêtes, il saisit l’occasion d’aller se réfugier dans les Cantons-de-l’Est avec ceux qui lui sont restés loyaux.

Intrigué par le refus de Myrna de révéler l’identité de la disparue, Gamache découvre qu’il s’agit de la dernière des quintuplées Ouellet. Au terme de son enquête, il trouvera certainement un assassin, mais pourra-t-il enfin trouver la paix ?

Éditions FLAMMARION/QUÉBEC

Posté par Krri à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :