26 août 2014

Trois gorilles sur un bateau

de Antoine Dominique

3gorilles sur un bateau

Des hommes admirablement honnêtes et retors discutent "pétrole", dans le décor fonctionnel d'un important organisme international.

Les deux petites filles blondes d'un délégué foncièrement honnête s'en vont en voiture au lycée français de New York.

Des hommes de main, scrupuleusement honnêtes, kidnappent le chauffeur qui, honnêtement, faisait son boulot de "faux nez"

Tant d'honnêteté, ça fait peur ! Le Gorille, à la rescousse !

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le Gorille enragé

de Antoine Dominique

le gorille enrage

Il était si petit, si myope, si pâle et si ratatiné qu'on ne pouvait guère prétendre que la vie l'avait vaincu, puisque, de toute évidence, la vie, il ne l'avait jamais affrontée.

Et pourtant, il devint le héros d'un drame féroce et crapuleux, la proie convoitée, mais insaisissable, d'un quarteron de monstres.

Le destin a de ces plaisanteries !...

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Gorille sur champ d'azur et L'enfant pie

de Antoine Dominique

le gorille sur champs d'azur

Entre les Berrys et Lauris, du côté de la Durance, il se passe des choses étranges.

À cause du gisement fabuleux, véritable trésor national, que le sieur Villeminaud veut refiler à ses amis étrangers.

Le Gorille, voyant l'affaire d'un peu plus près, constate que là-bas les gens ne causent pas, ils grognent.

Heureusement, il y a la belle Guhanh, charmeuse de serpents quand elle ne se donne pas tout entière à sa haine sans passion, mais, oh ! combien suave et efficace.

II n'y a pas que la Durance qui quitte son lit…

Éditions PLON

-

Édition originale: Éd. Gallimard (1955)

Posté par elleon à 03:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Gorille tatoué

de Antoine Dominique

le gorille tatoue

Le Gorille est en week-end. Le week-end dure la semaine. La bonne hôtesse est presque centenaire. La servante au grand coeur bat la bonne hôtesse comme plâtre. La table d'hôte est patibulaire. Les murs ont des oreilles.

Gai, gai, relaxons-nous !

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 03:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Poker-Gorille

de Antoine Dominique

pokergorille

Toutes les barbouzes s'étaient mises à s'agiter comme des mouches sur du fumier... Les U.S.A. venaient de leur balancer un cadeau du ciel. Napolitain qu'il était, le sieur Livotti.

Or, qui dit barbouze, dit Le Gorille. Soit 130 kg de viande taillée dans le filet, et des os en conséquence... Un affrontement plein de douceur, plein de poésie, entre deux êtres particulièrement doués. Doués pour le crématoire, la grenade et l'ouvre boîtes. Des âmes sensibles, sûrement.

Ô muse ! prête-moi ton luth... Et je vais te le casser !

Éditions PLON

-

Édition originale: Éd. Gallimard (1956)

Posté par elleon à 03:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le Gorille et l'amazone

de Antoine Dominique

le gorille et l'amazone

Le "Vieux" n'y avait pas été de main morte. La légende sous la photo était corsée.

Géo devenait un assassin galonné et un évadé de génie. Ted "Crochet", son associé planqué en renfort, pensait que malgré cette mise en scène un citoyen français risquait de ne pas peser très lourd à la Republica…

Éditions GALLIMARD

-

Réédition: Éd. Plon (1978)

Posté par elleon à 03:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Gorille sans cravate

de Antoine Dominique

le gorille sans cravate

Les hommes des bois, il faut les connaître. De la tête brûlée à la tête fendue, il n'y a qu'un coup de hache. Des gars frustes, paisibles, rassurants en somme...

Mais les frères Lazègue, bûcherons aussi, sont d'infects sournois. Pas étonnant! la nuit, ils se transforment en "passeurs" entre la France et l'Espagne. Et ne "passent" pas n'importe quoi... faut pas croire.

C'est à cause d'eux que Le Gorille s'est déguisé en abominable homme des bois, qui lui, on sait, ne porte pas de cravate...

Éditions PLON

-

Édition originale: Éd. Gallimard (1955)

Posté par elleon à 03:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La peau du Gorille

de Antoine Dominique

la peau du gorille

Quatre grosses têtes et quatre gros bras… ça fait huit bêtes curieuses. Les bêtes en cage, la cage électrifiées, de l'eau autour de la cage, des mitraillettes au bord de l'eau. Défense d'importuner les animaux.

S'ils s'ennuient, ils se mangeront entre eux.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 03:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Gorille dans le cirage

de Antoine Dominique

legorille dans le cirage

Quand Kikibila rencontre Orsenerr, qu'est-os qu'ils s'racontent ? Des "Miron" de brigands.

Quand Liboyak rencontre Mac Moal, qu'est-os qu'ils s'racontent ? Des histoires de fantômes.

Et quand le Gorille entend ces bulles histoires, il est dans le cirage noir, n'y comprenant que dalle, mais n'en pensant pas moins.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 03:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Gorille aux mains d'or

de Antoine Dominique

legorille aux mains d'or

Giu et Arno observaient les visiteurs avec la plus parfaite méfiance.

- Nous avons fait une sacrée trotte pour venir d'Abidjan jusqu'ici... balança le Gorille.

- Mais enfin, qui êtes-vous ? demanda Arno.

Le Gorille s'approcha de Marion.

- Son grand frère !

Et comme il avait accroché son bras au cou de la jeune femme, cette énorme main, qui pendait sur l'épaule dodue, prenait un relief saisissant.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 03:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]