10 mars 2014

Ginette Sandler

de Jean-Marie Cauët

ginette sandlerTrente-trois ans, petite beauté sûre d'elle, elle prend les hommes pour des marionnettes et n'a pas sa langue dans sa poche.  Et surtout, Ginette est une emmerdeuse de première, pleine de sang-froid. 

Mais est-ce pour autant une raison de l'accuser du meurtre de son petit ami, poignardé chez elle alors même qu'elle prenait sa douche ?

Épaulée par son avocat de beau-frère, la petite peste que tout accable va tout faire pour prouver son innocence...

Éditions PUBLIBOOK

~~~

Adoptant le point du vue de son anti-héroïne, le polar de Jean-Marie Cauët rend hommage aux romans noirs d'antan, fort de ses répliques cinglantes et d'un cynisme à toute épreuve. Une chose est sûre concernant Ginette Sandler: coupable ou innocente, vous adorerez la détester !

~~~

Posté par Krri à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


La boutique de Père Maurin

de Jean-Marie Cauët

la boutique du pere maurinPour la première fois, la vie calme et laborieuse du père Maurin commence à tanguer: l'adjoint au maire lui demande d'expertiser un livre ancien, puis son neveu dont il avait oublié l'existence ressurgit soudainement pour lui demander un ouvrage. 

Lorsqu'il découvre en plus que sa librairie a été visitée en son absence, le vieil homme commence à s'inquiéter.  Mais dans les environs de Méricourt, tout semble déraper: une effraction dans un atelier de serrurerie, une voiture volée, et bientôt un meurtre...

À l'instar de Fabien, le jeune ami du libraire, le commissaire Richet et ses hommes vont chercher les clefs du chaos dans lequel a sombré leur village.

Éditions PUBLIBOOK

~~~

Suspense rural habilement ficelé autour d'une bourgade plus vraie que nature, "La boutique de Père Maurin" doit autant à la maîtrise de son scénario qu'à son imposante galerie de personnages.  L'auteur de "Sans domicile flic" bâti ici un puzzle malin, dédouble les pistes et signe un polar efficace qui comblera tous les publics.

~~~

Posté par Krri à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Sans domicile flic

de Jean-Marie Cauët

sans domicile flicJules Dortonge, la soixantaine, est SDF. Grâce à une organisation parfaitement ficelée, à une bonne dose de ruse et à une humeur joviale qui lui vaut la sympathie des commerçants du quartier, il parvient à subsister. Mais le jour où Dordogne découvre un cadavre gisant dans « son coin », sa vie va basculer

Une enquête policière est ouverte et les interrogatoires vont bon train.  ules l'a bien compris: rien ne sera plus jamais comme avant... d'autant que des intérêts qu'il est bien loin de soupçonner sont en jeu...

Éditions PUBLIBOOK

~~~

Ce polar haletant met en scène un personnage aussi atypique qu'attachant.  Page après page, on suit le quotidien de ce SDF qui, du jour au lendemain, voit sa vie tout entière basculer pour avoir fait l'erreur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment...  Un ouvrage bouleversant, une véritable leçon de vie.

~~~

Posté par Krri à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jean-Marie CAUËT

Biographie

Jean-Marie Cauët est né à Cambrai, d'un père médecin et d'une mère artiste peintre. Il est également peintre, musicien et a écrit une cinquantaine de pièces de théâtre, qui sont jouées un peu partout (France, belgique, Suisse, Canada...)

~~~

Résumés

  1. À moins que... (Éd. Publibook - 2013)
  2. Ginette Sandler (Éd. Publibook - 2012)
  3. La boutique du père Maurin (Éd. Publibook - 2011)
  4. Sans domicile flic (Éd. Publibook - 2011)
  5. Tout le monde s'en mêle (Éd. Publibook - 2012)

Bonne lecture

Posté par Krri à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La maison des miroirs

de John Connolly

John Connolly - La maison des miroirs.Quelques meubles minables. Une odeur infecte. Aux murs, des miroirs, et encore des miroirs. Ici, il y a vingt ans, John Grady a tué quatre enfants. Ce n'est plus une maison, c'est un tombeau. Et quelque chose y demeure, qui ne demande qu'à ressurgir.

Chargé de surveiller cet endroit sinistre, Charlie Parker scrute les ombres... Il n'est pas seul : dehors, un homme étrange attend de recouvrir une dette.

Le "Collectionneur". Et si le pire était à chercher de l'autre côté des miroirs ?

Éditions POCKET

Posté par elleon à 04:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


09 mars 2014

Quatre

de Will Carver

quatreL'inspecteur January a toujours soigneusement cloisonné sa vie professionnelle et sa vie privée. Jusqu'au jour où, sur une scène de crime les deux mondes entrent brutalement en collision. 

January se retrouve face à une jeune femme, suspendue au-dessus d'une scène de théâtre, son sang coulant lentement dans un cercueil placé en-dessous. C'est la quatrième cible d'un tueur en série qui a déjà assassiné trois femmes avec une minutie faisant froid dans le dos.

Mais cette fille Numéro Quatre est différente des autres.  Elle est encore vivante et, surtout, elle reconnaît January.  S'il veut sauver sa propre vie et éviter qu'il y ait d'autres victimes, l'enquêteur doit réussir à entrer dans la tête du tueur pour le prendre à son propre piège...

Éditions CITY

Posté par Krri à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Will CARVER

Biographie

Will Carver a 31 ans. "Girl 4" (Quatre) publié en 2011, est le premier opus d'une série (3 opus à ce jour) qui a pour personnage January David, inspecteur; un tout premier roman qui a rencontré un grand succès public et critique.

~~~

Résumé

  1. Quatre (Éd. City - 2012)

 Bonne lecture

Posté par Krri à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2014

Howard FAST

  1914- 2003

Biographie

Howard Melvin Fast est né en 1914 à New York City. Sa famille d'origine ukrainienne et juive arrive en Amérique à la fin du XIXè siècle, le patronyme "Fastov" devient Fast.

Le jeune Howard, issu d'un milieu très pauvre, est contraint de travailler dès l'âge de dix ans; adolescent, il est commis dans une bibliothèque de New York et peut compléter ses études collégiales: il découvre ainsi la Littérature, les auteurs Mark Twain, Edgar Poe, Herman Melville, Fenimore Cooper, Washington Irving et Jack London (« sa première vraie rencontre avec le socialisme »)... Tout en continuant d'exercer une foule de petits métiers, il  tente de vendre ses premières nouvelles à des magazines et en 1931, il parvient à publier son premier texte de Science-Fiction dans "Amazing Stories", il décide alors de se lancer dans l'écriture à plein temps.

Intéressé très tôt par la pensée de Karl Marx, il devient membre d'une association d'écrivains proche du Parti communiste américain. Un voyage dans le Sud des États-Unis lui permet de constater la pauvreté abjecte résultant de la Grande Dépression et lui confirme le bien-fondé de son engagement politique. De retour à New York, il publie en 1933 son premier roman, "Two Valleys", qui est en fait le sixième qu'il ait achevé. Bien reçu, le roman lui vaut une bourse, mais en panne d'inspiration, il doit continuer à travailler dans une usine de confection tout en poursuivant l'écriture d'un récit publié dans "story" en 1937. Cette nouvelle qui est interdite dans certaines villes et dans le Connecticut le rend célèbre et Howard Fast peut enfin se consacrer à sa carrière d'écrivain, dont les sources d'inspiration se trouvent dans la conquête de l'Ouest ("La dernière frontière"), la guerre d'Indépendance ("Le citoyen Tom Paine")

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il s'engage dans l'armée et est affecté au "Service de l'Information" à Washington où il écrit pour "The Voice of America", il démissionne en 1943 pour être correspondant de guerre pour les magazines "Esquire" et "Coronet" et s'inscrit dès 1944 au Parti communiste.

À la fin du conflit, il appuie la candidature de Henry Wallace pendant la campagne présidentielle; il devient l'un des membres fondateurs du "Mouvement mondial des Partisans de la Paix" et s'oppose à la Guerre en Corée, à ce titre, il reçoit le "Prix Staline International pour la Paix" en 1953, un prix entaché quand les crimes de Staline seront révélés. Adhérent au Parti Communiste à l'instar de son grand ami Dashiell Hammett, son activité militante lui vaut d'être inscrit sur la "Liste noire du cinéma du Maccarthysme" car en 1950, il refuse de dénoncer ses camarades auprès de la commission McCarthy et fait plusieurs mois de prison, expérience qu'il raconte dans son autobiographie: "Mémoires d'un rouge"

Dès lors, il publie des romans historico-politiques sous son propre nom ainsi que 2 romans policiers et utilise deux pseudonymes, celui de Walter Ericson pour un unique ouvrage,"Fallen angel" en 1952 ("Les anges déchus", réédité sous son vrai nom) et sous le plus connu: E.V. Cunningham , il écrit deux séries policières, l'une avec Masao Masuto, détective privé, l'autre ayant pour titres pratiquement que des prénoms féminins ( "Sylvia" - "Phyllis" - "Alice" - "Millie", etc.), cette série sera rééditée en France sous le nom d'Howard Fast. "Millie", traduit initialement en France sous le titre La poudre aux yeux aux Éditions Les Presses de la Cité, reçoit le "Grand Prix de Littérature policière" en 1973.

À partir de 1974, installé en Californie, il écrit des scénarios pour le cinéma, adapte plusieurs de ses romans,(dont le fameux "Spartacus", qu'il publie à compte d'auteur en 1951), écrit aussi pour la TV et crée quelques émissions telle "How the West was won".

En 1977, paraît le premier volume de la saga historique de la famille Lavette: "The immigrants", (seul et unique traduit en français sous le titre "Les bâtisseurs"), suivi de "Second generation" - 1978, "The establishment" - 1979, "The legacy" - 1981, "The immigrant's daughter" - 1985 et s'achève avec le 6ème opus, "An Independant woman" en 1997.

Howard Fast décède en 2003 à Greenwich (Connecticut), laissant une cinquantaine de romans, une douzaine d'essais divers et quelques anthologies de nouvelles.

(Sources Wikipedia/ polars.org )

Elleon (Mise à jour 07/2015)

~~~

Résumés

  1. Alice (Éd. NéO - 1985)
  2. Cynthia (Éd. NéO - 1985)
  3. La confession de Joe Cullen (Éd. L'Atalante - 1991)
  4. L'affaire Winston (Éd. Les Belles Lettres - 1998)ou Cour martiale
  5. L'ange déchu (Éd. NéO - 1979 )ou Les anges déchus
  6. L'assassin qui rendit son arme (Éd. Les Belles Lettres - 1998)ou Un tueur récalcitrant
  7. Mémoires d'un rouge (Éd. Rivages - 2000)
  8. Millie (Éd. NéO - 1985)ou La poudre aux yeux
  9. Pénélope (Éd. NéO - 1985)
  10. Sally (Éd. Les Belles Lettres - 1999)
  11. Spartacus (Éd. L'Atalante - 1999)
  12. Sylvia (Éd. Rivages - 1990)ou L'enquête
  13. Tu peux crever ! (Éd. Gallimard - 1999)
  14. Un homme brisé (Éd. Du Rocher - 2002)

~

Autres titres

  • Au seuil du futur
  • Haym Salomon, fils de la liberté
  • La passion de Peter Altgeld
  • La passion de Sacco et Vanzetti
  • La route de la liberté
  • Le citoyen Tom Paine ou Tom Paine, le solitaire des révolutions
  • Le dernier espoir ou La dernière frontière
  • Le dîner
  • Le mercenaire allemand
  • Le serment
  • Les bâtisseurs
  • Les habits rouges
  • Les héros désespérés
  • Max
  • Mes glorieux frères: le roman d'Israël
  • Samantha
  • Silas Timberman

Bonne lecture

Posté par elleon à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La revanche du Gringet

de Jean-Marc Carité

la revancheAu pied du Mont-Blanc, la pression foncière et immobilière met en danger une appellation locale. Un affairiste sans scrupules tente par tous les moyens de racheter des vignes pour y construire des chalets de luxe.

Claire, l'assistante du lieutenant Lecoanet, est précisément allée faire les vendanges dans ce vignoble en peau de chagrin au cépage unique au monde: le Gringet.

Ce que Claire découvre nécessite la venue du lieutenant, spécialiste des missions délicates face à des situations explosives dans le milieu du fin. D'autant que l'action se passe en partie lors de la très curieuse élection présidentielle de 2002. 

Heureusement, il trouve sur place le renfort d'une belle députée européenne, pasionaria de la biodiversité.

Éditions UTOVIE

~~~

Avec cette nouvelle enquête, le lieutenant Lecoanet, oenophile sensuel et gourmand, vous invite à la découverte de l'ampélographie, science magique des cépages.  Le Gringet est, à lui seul, un personnage de roman.

~~~

Posté par Krri à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Araignée rouge et cigogne noire

de Jean-Marc Carité

araignée rougeUne cave coopérative aux méthodes douteuses, dans une appellation à l'abandon.

Un fou furieux de la chasse à courre qui ne maîtrise pas son équipage. 

Un département bananier au président inamovible.

Une jeune sage-femme qui décoiffe les notables et dénonce un pesticide, dérivé d'arsenic, qui rend stériles les agriculteurs.

Le lieutenant Lecoanet, oenophile sensuel et gourmand est appelé sur le terrain pour, discrètement comme d'habitude, désamorcer cette situation explosive. Pour une fois il sera rejoint sur place par sa divisionnaire préférée.

Éditions UTOVIE

Posté par Krri à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,