04 janvier 2020

Larmes de douleur

de Bernard Rougier

Bernard Rougier - Larmes de douleur.Quel lien peut-il y avoir entre un village paumé au fond du Rwanda et un monastère de soeurs cloîtrées tout aussi paumé au fin fond du massif de Chartreuse dans le Dauphiné ?

C'est ce que va révéler le passé d'un vieil ecclésiastique, assassiné dans la bourgade proche de Grenoble où il finissait ses jours.

Pierre Henri, professeur de Philosophie, jeune retraité dans ce village de l'Isère et sa compagne Clara seront mêlés bien malgré eux à ce fait divers qui les transportera des rives obscures de la " Françafrique " de l'époque mitterrandienne en passant de façon inattendue par des apparitions miraculeuses de la Vierge au Rwanda, jusqu'à nos jours en Isère où ils deviendront la cible de politiciens locaux soucieux de refaire leur virginité.

Éditions LES 2 ENCRES

Posté par elleon à 04:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Des fleurs pour Clémentine

de Bernard Rougier

Bernard Rougier - Des fleurs pour Clémentine.Belle et attirante, Clémentine sait aussi utiliser son esprit pour mener des combats politiques. Écolo et gauchiste, elle mène la vie dure aux réactionnaires et pusillanimes du petit village des Chambarans, sur les coteaux qui dominent la plaine de l’Isère.

Son ambition n’est que de construire un centre d’accueil pour handicapés sur un domaine laissé à l’abandon, mais un tel projet n’est pas du goût de tout le monde. Il y a si peu d’argent à y gagner…

À la fois enquête policière et fresque naturaliste, « Des fleurs pour Clémentine » dépeint les tensions que peut faire naître dans un village l’opposition des ambitions sociales. Entre les partisans de la solidarité et ceux qui ne pensent qu’à s’enrichir, la guerre est déclarée. Et si Bernard Rougier prend clairement parti pour l’un des deux camps, il décrit avant tout les mécanismes implacables qui entraînent l’Humanité sur la voie de l’amour… ou de la haine.

Éditions PUBLIBOOK/SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 04:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bernard ROUGIER

Biographie

# Ne pas confondre avec l'homonyme, Bernard Rougier, Docteur en Science Politique, spécialiste de l'Islamisme, auteur de nombreux livres sur le sujet.

Bernard Rougier est né en 1947 à Nice où il a vécu jusqu'à l'âge de 18 ans et connaît bien le milieu "nissart". Médecin généraliste, Il exerce dans une commune rurale en Isère pendant plus de trente ans avant de prendre sa retraite en 2007.  Pendant toutes ces années, en plus de ses activités médicales, il occupe diverses fonctions au sein d'associations professionnelles.

À la retraite, il réalise une envie qui le tient depuis longtemps, celle d'écrire un roman policier, Larmes de douleur est publié en 2009 aux Éditions Les 2 Encres, un roman politico-historique dont l'intrigue se situe en partie dans la région de l'Isère mais << reprend l'histoire de Françafrique du temps de Mitterrand.>>

En 2011, paraît aux Éditions Publibook, Des fleurs pour Clémentine, roman "engagé" si l'on peut dire, en tout cas l'héroïne, écolo et gauchiste, l'est, qui se bat pour faire construire un centre d'accueil pour handicapés

Grand voyageur, en particulier aux Indes dans la région de Pondichéry et de Hyderabad, Bernard Rougier se sert des connaissances acquises lors de ses voyages, comme l'ancien sultanat de Golconde - dont les mines furent jusqu'au début du XXe siècle les premières sources au monde de diamants - qui devient le cadre de l'intrigue de son troisième roman policier, Les fantômes de Golconde, << une enquête à la fois généalogique et policière >>, publié en 2015 aux Éditions Books On Demand.

(Sources: Éditeurs / Amazon)

~~~

Résumés

  1. Des fleurs pour Clémentine (Éd. Publibook - 2011)
  2. Les fantômes de Golconde (Éd. Books On Demand - 2015)
  3. Larmes de douleur (Éd. Les 2 Encres - 2009)

Bonne lecture

Posté par elleon à 04:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le blues du chat

de Sophie Chabanel

Un chat dépressif, des crevettes roses, une cérémonie qui tourne au drame, des fours solaires et un curé bien trop séduisant : autant d'ingrédients pour une enquête-cocktail menée par l'étonnante commissaire Romano et son fidèle adjoint Tellier. Duo aussi improbable qu'efficace.

Qui a tué l'ancien banquier véreux en pleine remise de Légion d'honneur ?

Ce ne sont pas les suspects qui manquent, mais il s'agira quand même de mettre la main sur le bon.

Éditions du SEUIL

~~~

Avec beaucoup de malice et d'humour, Sophie Chabanel tresse avec Le blues du chat une affaire réjouissante qui vaut son pesant de croquettes !

~~~

Posté par elleon à 04:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La griffe du chat

de Sophie Chabanel

Une étude américaine a prouvé que caresser un chat diminuait le risque d'infarctus, mais il n'est pas encore dit que cela arrêtait les balles : le propriétaire d'un bar à chats lillois est retrouvé gisant dans une mare de sang au milieu de ses matous.

Comble de l'infamie, le chat star du commerce, Ruru, manque à l'appel.

La commissaire Romano est mise sur le coup, assistée de son adjoint Tellier – aussi terre à terre qu'elle est spirituelle et borderline. Étrangement, ce duo insensé fait des étincelles sur le terrain, et l'assassin voleur de chat (si tant est que ce soit une seule et même personne) va devoir user de mille ruses s'il compte échapper à ces deux enquêteurs de choc...

Éditions du SEUIL

~~~

Avec juste ce qu'il faut de loufoquerie et une sacrée dose d'humour, Sophie Chabanel nous offre une enquête décapante. La griffe du chat est un pur bonheur de lecture.

~~~

Posté par elleon à 03:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Sophie CHABANEL

Biographie

Sophie Chabanel est diplômée d'HEC Paris en 1990, elle débute à 21 ans dans l’entreprise (Motorola, A.T. Kearney) où elle travaille pendant cinq ans (1990-1995) avant de bifurquer vers le monde associatif. Douze années passionnantes sur le terrain puis en Management, en Microfinance (ADIE) et Aide au logement (1995-2007).

Elle publie un premier roman en 2007, "Décompte", chez Albin Michel puis elle devient formatrice-consultante. << J’ai observé que le monde du travail n’allait pas très bien, et qu’on pouvait trouver du sens à tenter de l’améliorer. Inviter les personnes à réfléchir au lieu de courir, les aider à se sentir mieux dans leur poste, permettre aux équipes de mieux se comprendre : voilà mon objectif. Et ma façon, modeste, de me sentir utile. Ma passion pour l’écriture et le récit m’amènent à me former à l’animation d’ateliers d’écriture et aux approches narratives. >>

Elle est l'auteur de deux romans, d'un essai sur l'entreprise vue par la Littérature: "Managers, révisez vos classiques" aux Éditions Eyrolles en 2011 et d'un récit, "Le principe de réalité. Dans le labyrinthe de l'action sociale" aux Éditions Plein Jour en 2015), fondé sur son expérience avec les personnes sans logement.

En 2018, Sophie Chabanel se lance dans le polar humoristique, La griffe du chat, paraît aux Éditions du Seuil, elle y crée un duo d'enquêteurs en poste à Lille, la Commissaire Romano et son adjoint Tellier, premier opus suivi dès 2019 d'un second, Le blues du chat.

( Sources: Éditeur / .sophie-chabanel.com/. / )

~~~

Résumés

Les enquêtes de la Commissaire Romano et son adjoint Tellier

  1. La griffe du chat (T-1)(Éd. du Seuil - 2018)
  2. Le blues du chat (T-2)(Éd. du Seuil - 2019)

~

Autres titres

  • Birgit Pécuchet n'est pas une sainte
  • Décompte
  • Le principe de réalité
  • Managers, révisez vos classiques

Bonne lecture

Posté par elleon à 03:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2020

Sanglantes épices

de Nicole Gonthier

Nicole Gonthier - Sanglantes épices.Septembre 1472 – au bourg Saint-Vincent de Lyon.

La guerre vient d'être officiellement déclarée entre France et Bourgogne. Les Savoyards, alliés des Bourguignons, cantonnent leurs troupes près de Cuire. L'heure est à la défense, à la méfiance vis-à-vis des étrangers.

Pis encore ! Il faut se soumettre aux mesures tyranniques de commissaires royaux indifférents aux intérêts lyonnais.

Alors, qui est donc cet homme qui git, poignardé, devant la porte du bourg ? Est-il la première victime de la guerre et des tensions qu'elle engendre ? Était-il chargé d'une mission secrète par le puissant gouverneur du Lyonnais ? Quel rôle a-t-il tenu dans la contrebande des épices que l'enquête met au jour ?

Les investigations du prévôt Arthaud de Varey révèleront la collusion entre crime et politique, entre fraude et notabilité, et son énergie contribuera à sauver la ville d'un grave péril.

Éditions LES PASSIONNÉS DE BOUQUINS

Posté par elleon à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Un crime tissé de soie

de Nicole Gonthier

Nicole Gonthier - Un crime tissé de soie.La mort et la soie vont-elles de pair à Lyon, en ce mois de janvier 1470 ?

C'est ce que laisse supposer l'enquête atypique qu'entame le prévôt de l'archevêque, Arthaud de Varey, lorsque le Rhône rejette le cadavre d'un inconnu dans les limites de la seigneurie de l'abbaye d'Ainay. Le meurtre est-il lié aux âpres rivalités entre courtiers ou est-il la preuve d'une conspiration ourdie par les Genevois contre les foires de Lyon ?

Et s'il accusait le lieutenant du bailli et les consuls pour leur douteuse gestion de la fabrique des soies imposée par Louis XI ?

Querelles de juridiction, témoignages erronés ou mensongers, rumeurs contradictoires, identification aléatoire de la victime, tout semble se conjuguer pour empêcher le prévôt de mener à bien ses investigations.

Ce n'est qu'après avoir éprouvé les intrigues et les compromissions diverses des hommes de pouvoir, suivi moult fausses pistes et risqué la mort, que le prévôt parviendra à la solution de l'énigme. Cependant, plus précieuse encore que cette ultime satisfaction sera la vérité intime et bouleversante dont il aura finalement la révélation.

Éditions LES PASSIONNÉS DE BOUQUINS

Posté par elleon à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 janvier 2020

Malamorte

de Antoine Albertini

Antoine Albertini - Malamorte." C'est sur mon bureau qu'échouent les dossiers dont personne ne veut, les cadavres qui ne feraient pas lever un sourcil à un gratte-papier des chiens écrasés, les victimes anonymes des crimes d'après boire, les vies gâchées pour rien, les destins lacérés des assassins et de leurs victimes confondus dans la même misère, dans la came, dans le vice, dans les jalousies morbides carbonisant des générations entières au fond d'un taudis en bordure de la Nationale. "

Ce bureau, c'est un cagibi, un placard dans une aile à moitié désaffectée du commissariat de Bastia, où ce policier corse a échoué, après la critique de trop contre ses supérieurs, la bagarre de trop avec ses collègues. Pourtant sa carrière dans la police avait bien démarré : 7 ans dans la banlieue parisienne à la brigade des stups puis une mutation à la police judiciaire de Bastia la ville où il a grandi.

Mais très vite, il a été déçu, écoeuré par les ordres des chefs, les affaires oubliées volontairement, les arrestations arbitraires, la corruption, les magouilles quotidiennes. Il travaille seul à présent, sur des affaires mineures en apparence. Comme celles du meurtre d'Hakima, 5 ans et de sa mère Khadija.

Ce policier va chercher partout le coupable, comme il cherche partout la vérité . Une enquête, le temps d'un été pluvieux.

Le portrait d'une île loin des clichés et des visions de carte postale où se croisent élus, voyous, braqueurs et assassins, travailleurs immigrés, continentaux en mal d'une existence qu'ils espèrent plus douce. Le policier sillonne la ville : des bars pourris aux lotissements à des kilomètres de la mer, des bidonvilles installés près des autoroutes aux villas des beaux quartiers. Il ne cessera jamais de chercher.

Éditions J.C LATTÈS

Posté par elleon à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les Invisibles - Une enquête en Corse

de Antoine Albertini

Antoine Albertini - Les invisibles - Une enquête en Corse."Le 16 novembre 2009, un homme était abattu sur une route de campagne déserte dans la Plaine orientale de la Corse. Je l'avais rencontré une semaine auparavant à l'occasion d'un documentaire sur les filières d'immigration clandestine. Il s'appelait El Hassan M'Sarhati. Il m'avait raconté comment un passeur l'avait acheminé dans l'île, comment il avait travaillé pour des patrons inhumains, comment il se retrouvait à cette époque sans ressource, sans travail, les mains fracturées.
Ce jour-là, j'ai fait mon métier, je l'ai convaincu de parler. Il a accepté en m'avertissant : Si je parle, ils vont me mettre en balle dans la tête. C'est ce qui est arrivé. "

La justice n'a jamais su qui étaient ces ils. Les assassins n'ont jamais été retrouvés.

Antoine Albertini a voulu reconstituer le parcours de cet homme exécuté dans le dos, d'une balle de fusil de chasse. Il a enquêté. Visité les mobils homes où vivent des milliers de déracinés, serfs des temps modernes, qui récoltent le raisin, les kiwis, les clémentines dans les champs corses. Il a rencontré des immigrés clandestins, des avocats, des gendarmes, des vignerons.

À travers le destin tragique d'El Hassan, Antoine Albertini révèle le sort de milliers d'hommes dont on ne parle jamais, il décrit une économie, une société, un monde caché. Lorsque le rosé bu par les touristes sur une plage de Porto-Vecchio a un arrière-goût de sueur d'esclaves.

Éditions J.C LATTÈS

Posté par elleon à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,