08 janvier 2014

La fortune des Stanton

de Ginna Gray

la fortune des stanton

Qui aurait pu prévoir ce coup du sort ? À vingt neuf ans, Elizabeth Stanton se retrouve seule, abandonnée par un mari qui a dilapidé sa fortune avant de la quitter pour une autre femme.

Que va t elle devenir à présent, elle, l'héritière de la grande famille Stanton, habituée à fréquenter l'élite de Houston ? Bien que ruinée, elle se refuse catégoriquement à vendre le domaine de Mimosa Landing, dans sa famille depuis des générations...

Pour sauver ce précieux héritage, elle se résout à faire un mariage d'argent avec un richissime et séduisant homme d'affaires: Max Riordan. Après tout, le marché qu'il lui propose est honnête: en échange de sa fortune, elle l'introduira dans la haute société.

Mais cet arrangement semble ne pas plaire à tout le monde. Une fois leur union célébrée, en effet, Elizabeth, victime d'une série d'incidents, est peu à peu gagnée par un sentiment d'insécurité croissant.

Elle n'a pourtant aucun ennemi déclaré...

Éditions HARLEQUIN

Posté par elleon à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 janvier 2014

Né sous les coups

de Martyn Waites

ne sous les coups

1984 : Margaret Thatcher est au pouvoir, les mineurs sont en grève. "Deux tribus partent en guerre", pour reprendre un tube célèbre.

À Coldwell, cité minière du Nord, les mineurs ont lutté quasiment jusqu'à la mort, mais ça n'a pas suffi: manipulant l'opinion, recourant à la violence policière, les Tories avaient, à l'époque, méthodiquement cassé les reins du mouvement ouvrier.

Pour les vaincus, le prix de la défaite sera exorbitant: vingt ans plus tard, Coldwell est une ville sinistrée, gangrenée par tous les fléaux sociaux.

Éditions RIVAGES


Histoire d'un affrontement impitoyable aux conséquences dévastatrices, histoire de criminels qui prospèrent sur la misère, histoires d'amour contrariées, tragiques, mais aussi poignantes, Né sous les coups est la fresque de tout un monde mis à terre qui lutte pour survivre sur deux générations, baignant dans la musique anglaise des années 70 et 80.


Posté par elleon à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

WAITES, Martyn

Biographie

Originaire du nord de l'Angleterre, Martyn Waites s'est passionné pour le théâtre, puis pour le roman noir sur les pas d'Ellroy, Burke, Crumley et Robin Cook. Né sous les coups est son premier roman.

(Sources: Éd. Rivages)

~

Résumés

  1. La chambre blanche (Éd. Rivages - 2015)
  2. Né sous les coups (Éd. Rivages - 2013)

Bonne lecture

Posté par elleon à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon parrain de Brooklyn

de Hesh Kestin

mon-parrain-de-brooklyn-

New York, novembre 1963. Russell Newhouse, jeune et brillant étudiant en Lettres, est le secrétaire de la Bhotke Society, association de vieux immigrés polonais qui gère le carré réservé aux Juifs dans le cimetière de Brooklyn.

Le jour où Shushan Cats, le caïd le plus craint et respecté de la pègre juive de la ville, lui confie l’organisation des obsèques de sa chère maman marque pour Russell le début d’un apprentissage très particulier. Et celui où Shushan disparaît dans des circonstances plutôt louches lui ouvre une carrière qu’il n’aurait jamais envisagée: le gangster l’a désigné comme héritier.

Russell, décidément fort doué, apprend vite les ficelles du métier et rencontre ce que l’on fait de mieux dans le Milieu, sans compter un avocat allemand obèse, une juge corruptible, des agents du FBI dépourvus de toute finesse. Et, quelques jours avant l’assassinat de JFK, un Texan en costume de cowboy nommé Jack Ruby…

Éditions du SEUIL


 Chronique noire décalée, portée par un humour juif corrosif, ce roman peut être lu comme une version 100% yiddish des "Soprano".

Mais la formule de Stephen King fonctionne également : « Prenez Le Parrain sous l’effet de gaz hilarants, ou Catch 22 avec des flingues. »


Posté par elleon à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

KESTIN, Hesh

Biographie

Diplômé des rues de Brooklyn, où il a grandi en face du siège de Murder Inc., Hesh Kestin a été reporter de guerre au Moyen-Orient, en Europe et en Afrique, puis en tant que correspondant de "Forbes" en Europe,  il a enquêté sur la mondialisation du terrorisme et sa vilaine contrepartie, la mondialisation de l'économie. Ses reportages ont été publiés par des supports aussi divers que "Newsday", "The Jerusalem Post, Inc." et "Playboy". Après avoir rangé son sac de reporter, Kestin a fondé deux journaux, le quotidien israélien indépendant "The Nation" et un hebdo pour expats, "The American".

(Sources Éd. du Seuil)

~

Résumé

  1. Mon parrain de Brooklyn (Seuil - 2013)

Bonne lecture

Posté par elleon à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Ce qui reste en forêt

de Colin Niel

ce qui reste en foret

Un homme a disparu en pleine forêt amazonienne, aux abords de la station scientifique qu’il a contribué à créer.

Miraculeusement orientés grâce à un signal de détresse, les gendarmes ont la stupeur de découvrir un cadavre.

Mystère supplémentaire, l’homme a les poumons remplis d’eau.

Un noyé retrouvé en pleine forêt, des témoins retenus sur place par une météo difficile, l’enquête s’annonce difficile pour le capitaine Anato.

D’autant qu'une nouvelle tragédie ne va pas tarder à compliquer les investigations...

Éditions du ROUERGUE

-

Réédition: Éd. Actes Sud/Babel Noir (2015)

Posté par elleon à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les hamacs en carton

de Colin Niel

les hamacs en carton

Sur la rive française du Maroni, en Guyane, une femme et ses deux enfants sont retrouvés sans vie. Comme endormis dans leurs hamacs. Inexplicablement.

En charge de l’affaire, le capitaine Anato débarque dans un village où les coutumes des Noirs-Marrons comptent autant que les lois de la République. Et bien qu’il soit un « originaire », un Guyanais de naissance, le prisme de la métropole où il a grandi retient les secrets du fleuve et ses traditions.

Tandis que l’on ordonne les rites funéraires et que le chef coutumier s’apprête à faire parler les défunts, l’enquête officielle entraîne le capitaine à la confluence des communautés guyanaises, loin, très loin du fleuve, là où les parias rêvent d’un meilleur destin.

De Cayenne aux rives du Suriname, elle le conduira à un orpailleur en deuil, un repris de justice amoureux, une fonctionnaire intransigeante.  Mais le ramènera aussi, dans un troublant ressac, aux questions lancinantes qui le hantent depuis le décès accidentel de ses parents et à la compréhension de ses propres frontières.

Éditions du ROUERGUE

-

Réédition: Éd. Actes Sud/Babel Noir (2013)

Posté par elleon à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Colin NIEL

Biographie

Né en 1976 en banlieue parisienne, Colin Niel vit aujourd'hui en Guadeloupe. Ingénieur en environnement, spécialisé dans la préservation de la biodiversité, il a quitté la métropole après ses études pour travailler en Guyane durant six années qui lui ont permis de côtoyer les nombreuses cultures de la région et notamment les populations alukus et ndjukas du fleuve Maroni.

Il a voulu faire partager, sous la forme d'un roman policier profondément social et très documenté, le destin parfois tragique d'une partie des habitants de Guyane qui l'ont tant marqué. C'est ainsi qu'est né Les Hamacs de Carton, un récit inspiré par une réalité trop quotidienne dans ce territoire aux frontières perméables : celle des immigrés, apatrides et autres étrangers en situation irrégulière. Un premier roman qui ouvre une série d'enquêtes menées par le capitaine Anato dans cette portion française de l'Amazonie.

(Sources: Amazon.fr)

~~~

Résumés

  1. Seules les bêtes (T-4)(Éd. du Rouergue - 2017)

~

Série Capitaine Anato

  1. Ce qui reste en forêt (T-2)(Éd. du Rouergue - 2013)
  2. Les hamacs en carton (T-1)(Éd. du Rouergue - 2012)
  3. Obia (T-3)(Éd. du Rouergue - 2015)etoile

Bonne lecture

Posté par elleon à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Zone B

de Marie Hermanson

zone bDaniel reçoit une lettre inattendue. Son frère jumeau Max, dont il n'a pas eu de nouvelles depuis des années, lui demande de venir le voir à Himmelstal, dans une maison de repos perdue au coeur des Alpes suisses.  

La raison du séjour de son frère reste obscure, mais selon Max, il s'agit juste d'un havre de paix paradisiaque pour les gens fortunés.

Prétextant une affaire extrêmement urgente à régler, il propose à Daniel de se substituer à lui pour quelques jours. La perspective d'un petit séjour dans un établissement luxueux ne déplaît pas à Daniel et les deux frères échangent leur identité.  

Or lorsque Daniel comprend que Himmelstal n'est pas une clinique ordinaire, où les patients se remettent d'un simple burn out, mais un endroit complètement coupé du reste du monde, il est trop tard; il est pris au piège.

Masques d'apparence troublants, sourires un peu trop insistants, contours imprécis d'une doctrine inintelligible, les sombres lois de la vallée vont bientôt se révéler à lui dans toute leur perversité.

 À Himmelstal, personne n'est celui qu'il prétend...

Éditions ACTES SUD


 Avec une subtilité déconcertante, Marie Hermanson instaure un huis clos twinpeaksien et capture le lecteur dans les rets d'un thriller à double fond.


Posté par Krri à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La Plage

de Marie Hermanson

la plageTangevik, une petite ville balnéaire sur la côte suédoise. Ulrika y passait ses étés avec sa meilleure amie Anne-Marie, jusqu'à ce soir de la Saint-Jean où tout bascula.  

La soeur adoptive d'Anne-Marie, petite fille sauvage et étrangement silencieuse, disparut subitement de la plage. Cette disparition mit en lumière les secrets et les failles des membres de la famille d'Anne-Marie.

Vingt-quatre ans après ces faits, Ulrika se promène sur la même plage avec ses enfants, qui y déterrent une tête de squelettes.  

Cette macabre découverte lui permet de dérouler l'écheveau de la disparition de la petite.  

Éditions LE SERPENT À PLUMES


 Dans une atmosphère particulière, onirique, douce, parfois fantastique, Marie Hermanson construit une histoire sur le fil où chaque personnage, finement observé, raconte une partie du récit.


Posté par Krri à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]