12 juin 2013

Cette morte tant désirée

de Pierre Caillet

cette morte tant desiree

New York, quelques jours avant Noël. Des groupes de garçons et filles parcourent la ville en chantant le « Venite Adoremus » avec une bonne volonté exaspérante ; pourtant l'inspecteur Coli se laisse entraîner et fredonne le refrain.

Mais fredonnera-t-il longtemps ? II est certain que l'avocat Harrisson se déguisera en Père Noël pour le bonheur de ses enfants... Mais pourquoi tant de cheminées dans la villa de James Morgan ?

Pourquoi, devant l'une d'entre elles, un meurtre ?  Pourquoi, à l'intérieur d'une autre, un revolver pend-il au bout d'une ficelle ?  Pourquoi le secrétaire de M. Morgan s'est-il enfui ? Serait-il coupable de meurtre ? Anna Casamadio, cette alcoolique, serait-elle coupable de meurtre? Mais non...

— Morgan, expliquez à la Cour pourquoi vous avez étranglé votre femme.

— Tout ceci m'est infiniment pénible...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

etoile Prix du Roman d'Aventures (1962)

Posté par elleon à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Pierre CAILLET

Biographie

Pierre Caillet est né en 1928 à Paris. Il fait ses études au Lycée Turgot, puis s'inscrit à La Sorbonne, où il obtient une Licence en Lettres. Il exerce ensuite le métier de représentant et vend de la confiserie, de la margarine et des machines à coudre.

En 1962, alors qu'il est cadre commercial dans une firme de distribution alimentaire, il publie un premier roman policier aux Éditions Librairie des Champs-Élysées dans la collection du Masque, Cette morte tant désirée, qui remporte le "Prix du Roman d'Aventures"

Il a également signé quelques nouvelles et des romans d'espionnage, Commando de sabotage paru en 1965 aux Éditions Librairie des Champs-Élysées dans la Collection Service Secret, puis trois romans chez Albin Michel dans la série "Ernie Clerk Espionnage" entre 1966 et 67.

(Sources: Wikipédia)

~~~

Résumés

  1. Cette morte tant désirée (Éd. Le Masque - 1962)etoile
  2. Commando de sabotage (Éd. Le Masque - 1965)
  3. Imbroglio chinois (Éd. Albin Michel - 1966)
  4. Jugez cet homme ! (Éd. Librairie des Champs-Élysées - 1963)

~

Autres titres

  • Gémeaux et camés
  • Peau jaune

Bonne lecture

Posté par elleon à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2013

La Basane

de Jean Bonnefond

la basane

La Basane, le tablier de cuir du grand-père Derval, reste un symbole de continuité dans les valeurs morales traditionnelles contestées par Marco.

Alors, pourquoi celui-ci est-il amoureux de Brigitte, une femme de la génération de son père ?

Peut-être tout simplement parce que lui aussi ne peut s'arracher radicalement au passé ?

Si les personnages sont conditionnés par un certain héritage, qu'ils n'ont pas le courage de refuser, ils subissent également l'influence « du soleil que l'on ne peut piquer au sommet du clocher, comme un papillon ».

La tragédie devient inévitable et, l'issue fatale, la mort de cette femme étrange, qui pose une énigme au commissaire Fleury — n'est en fait que la conclusion d'un drame déjà joué à l'intérieur des consciences.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 04:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Marchand de fumée

de Jean Bonnefond

marchand de fumee

Le commissaire Gargas mène son enquête aux « Forges de l'lsérable » dans une atmosphère de flammes et de fumée, dans une odeur d'huile chaude et de terre mouillée.

Autour de lui, des personnages inquiétants, témoins du drame, disparaissent assassinés à leur tour. Près de l'usine, le bassin, comme un bain de bronze fondu, avec ses éclatements, ses bulles, ses ondes garde en lui le mystère de sa vie profonde.

Quel lien peut-il exister entre un P.D.G. surmené, un forgeur allemand éthylique, un comptable hanté par le souvenir des tueries d'Indochine et un chimiste s'adonnant à la sorcellerie ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

etoilePrix du Roman d'Aventures (1972)

Posté par elleon à 04:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Jean BONNEFOND

Biographie

Jean Bonnefond est né en 1921 à Saint-Étienne dans la Loire. Après une Licence en Droit, il entreprend des études de Littérature à l'Université de Lyon et, en 1939, il travaille au Théâtre du Forez, écrit quelques pièces pour la scène.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est réquisitionné dans une aciérie prioritaire, expérience intéressante qui le pousse à changer de cap professionnel. Il fait des études d'ingénieur en sidérurgie, exerce cette profession avant d'occuper le poste de directeur de fabrication, publie des travaux sur la forge, la coulée et le fibrage de l'acier et obtient des brevets de fabrication.

En marge de cette activité industrielle, il rédige des nouvelles publiées dans des journaux régionaux; il écrit aussi un roman policier, Marchand de fumée, dont l'intrigue se situe dans un hall de forge, roman paru en 1972 aux Éditions Librairie des Champs-Élysées, dans la collection du Masque, récompensé par le "Prix du Roman d'Aventures". En 1974, La Basane, un autre roman policier, qui se déroule cette fois-ci dans un atelier d'armurerie est publié chez le même éditeur. Deux autres ouvrages voient le jour chez des éditeurs de Saint-Étienne: "Demain, d'autres viendront" aux Éditions G.Bastide en 1978 et  "Un flic à Saint-Étienne" aux Éditions Action Graphique en 1985.

(Sources Wikipédia)

~~~

Résumés

  1. La Basane (Éd. Librairie des Champs-Élysées - 1974)
  2. Marchand de fumée (Éd. Librairie des Champs-Élysées - 1972)etoile

~

Autres titres

  • Demain, d'autres viendront
  • Un flic à Saint-Étienne

Bonne lecture

Posté par elleon à 04:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 juin 2013

Le rideau des ténèbres

de Dean Koontz

le rideau des tenebresToutes les victimes, littéralement réduites en charpie, ont un point commun: elles appartiennent à un gang de trafiquants de drogue. 

La police locale favorise la piste du règlement de comptes sadique.  Pourtant, l'inspecteur Jack Dawson est persuadé qu'il s'agit d'une affaire beaucoup plus grave... 

Une histoire démoniaque de sorcier vaudou. Mais comment convaincre sa partenaire Rebecca et ses collègues alors que le meurtrier reste insaisissable ? 

D'autant que les prochaines victimes pourraient bien être ses propres enfants, en attendant mieux, en attendant que l'enfer se déchaîne à la surface de la terre...

Éditions POCKET

Posté par Krri à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La voix des ténèbres

de Dean Koontz

la voix des tenebresLe pacte était scellé: ils étaient "frères de sang". 

Mais l'expression n'avait pas tout à fait la même signification pour Colin et pour Roy. Pour Roy, tuer c'est l'"éclate". Mieux que les filles, mieux que le football, mieux que tout. Quoiqu'encore adolescent, il a déjà plusieurs crimes parfaits à son actif.  Mais il se sent seul.  Il voudrait bien avoir un ami sûr avec qui partager sa passion.

Colin ferait l'affaire. Roy lui confie son secret. Mais il refuse tout d'abord de le croire puis recule bêtement devant un meurtre pourtant sans risque. 

Qu'importe Roy est obstiné et tient en réserve un argument décisif...

Éditions POCKET

Posté par Krri à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La nuit du forain

de Dean Koontz

la nuit du forainIl était l'instrument de la vengeance. Il avait grandi dans les ténèbres pendant vingt-cinq ans. Et maintenant il ne pouvait s'empêcher de tuer, sauvagement, chaque fois que l'occasion s'en présentait.

Papa le lui reprochait toujours, mais il sentait bien qu'au fond il était fier de lui.

Cette nuit, dans le train-fantôme, il allait enfin rencontrer ceux qu'il était né pour tuer: Amy et son petit frère Joey.  Papa allait vraiment être content. 

Peut-être même qu'il le laisserait aussi s'amuser avec les autres.

Éditions POCKET

Posté par Krri à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Crimes sur ondes courtes

de Robert Bruyez

crimes sur ondes courtes

Un, deux, trois, quatre et plusieurs autres cadavres... Hommes et femmes ont été exécutés de même façon: par strangulation et par balles, et les cadavres ont été tous rendus inidentifiables.

L'émotion publique se répercute au Parlement et les foudres du ministre peuvent s'abattre sur le chef de a Police criminelle.

Gilles Sandy, jeune commissaire du quai des Orfèvres, vole au secours de son patron. Mais il n'est pas devin. Seule, son intuition le mettra sur la piste non du coupable, non d'une bande, mais plus encore...

Sandy trouble une idylle à peine ébauchée... Puis il écoute des valses, des cavatines, des mélodies ou des javas distillées sur ondes courtes...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

etoile Prix du Roman d'Aventures (1960)

Posté par elleon à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Robert BRUYEZ

1911 - 2002

Biographie

Robert Bruyez est né en 1911 à Issy-Les-Moulineaux, France. Fils d'un journaliste, il fait un temps des études de médecine qu'il interrompt pour entreprendre une Licence en Lettres. Entre-temps, il se décide à embrasser la carrière journalistique et entre en apprentissage à l'agence Havas. En 1933, il est reporter au journal "Le Jour", puis passe au "Matin" en 1935. Après la Seconde Guerre mondiale, il travaille au "Figaro" où il est successivement journaliste de la chronique judiciaire, grand reporter et chef de pupitre des informations. À la retraite, il devient rédacteur en chef du "Journal des Combattants".

Ses premiers textes proprement littéraires sont des nouvelles sentimentales ou historiques publiées dans la presse. Entre 1951 et 1960, il produit trois romans policiers salués par la critique : "Sous les yeux de verre", publié aux Éditions La Bruyère dans la collection La Cagoule, qui remporte le "Grand Prix du roman policier" en 1951 (dont malheureusement le quatrième de couverture est introuvable) et deux enquêtes de l'inspecteur Sandy, dont "Bonne pêche, monsieur Sandy" paru en 1955 aux Éditions Librairie des Champs-Élysées dans la collection du Masque, et Crimes sur ondes courtes, chez le même éditeur en 1960, récompensé par le "Prix du Roman d'Aventures". Il est également l'auteur d'un roman psychologique, "Les Garnements", paru chez Julliard en 1960.

Le décès de Robert Bruyez en 2002, si l'on en croit un article paru sur www.studio24music.be, (à confirmer...ou infirmer...) ne paraît pas avoir suscité de "commentaire" dans la presse ou sur le web: ce nom reste pourtant bien connu en tant que chroniqueur judiciaire mais sa maigre contribution à la grande aventure de la Littérature policière, avec deux récompenses à la clef, semble être tombée dans l'oubli.

(Sources Wikipédia)

Elleon

~~~

Résumés

  1. Crimes sur ondes courtes (Éd. Le Masque - 1960) etoile

~

Autres titres

  • Bonne pêche, Monsieur Sandy
  • Les garnements
  • Sous les yeux de verre (etoileGrand Prix du Roman policier - 1951)

Bonne lecture

Posté par elleon à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]