02 avril 2013

La Crypte

de Roger Facon

la crypte

Tout ce que vous voulez savoir sur l'OTS (Ordre du Temple Solaire) des origines à nos jours.

Et surtout ce que l'on ne vous a jamais raconté sur le sujet : la mise en place après la Deuxième Guerre mondiale par les Services de Renseignements américains, d'agents "dormeur " dont la fonction serait d'être activés lorsque le besoin s'en ferait sentir; l'alliance avec les mouvements fascistes pour empêcher les communistes de prendre le pouvoir...

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Flic suspendu n'est pas ripou

de Roger Facon

flic suspendu n'et pas ripou

Dur dur, quand vous êtes lieutenant de police et que votre femme vous trompe avec votre supérieur hiérarchique, de ne pas disjoncter.

Dur dur, quand vous sortez d'une cure de désintoxication et qu'on cherche à vous mêler à un crime sans cadavre, de ne pas déprimer. Surtout à la veille de passer devant le conseil de discipline où vous risquez la révocation.

Le mieux, n'est-ce pas de replonger, histoire de vérifier si le cadavre en question a quelque chose à voir avec votre ex-femme ou avec le groupe " K6 " et les grèves de 47 à Marseille ?

De toute façon, dur dur d'être un flic alcoolo !

Éditions BALEINE

Posté par elleon à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le requiem de John Edgar

de Roger Facon

le requiem de john edgar

Dieu veille éternellement sur l'Amérique et l'âme de son saint serviteur John Edgar Hoover (mort en 1972). John Edgar a fait trembler six présidents des Etats-Unis et connu les assassins des frères Kennedy et de Martin Luther King mieux que leurs propres mères.

Mais diriger d'une main de fer le FBI pendant un demi-siècle ne lui a pas suffi. Ce vieux boy-scout a trouvé le moyen de revenir, presque trente ans après sa mort, hanter les nuits de nos meilleurs conseillers spéciaux avec l'exhumation de ses circuits de financement français.

Matignon et l'Intérieur sont en alerte rouge. Pas question que les dossiers Vulcain et Résurrection tombent entre des mains impies ! D'autant que les cadavres s'accumulent... Et qu'un Indien braqueur sur le sentier de la guerre à Roubaix complique la situation. Non content d'avoir été semer sa zone à New York, l'Indien joue au " Petit Père des potes " au grand dam du lieutenant de police Gatouillard et du substitut Pérotin sous prétexte que KOBA a émargé à la caisse noire du FBI quand il était séminariste à Tiflis !

Comment voulez-vous être canonisé après ça...

Éditions BALEINE

Posté par elleon à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sang pour sang glamour

de Roger Facon

sang pour sang glamour

Le chantier d'insertion de Marcincourt. Vincent et Karim, deux jeunes en période de probation, disparaissent.

À en croire la rumeur publique, ils avaient tout juste exhumé des documents ayant à voir avec le passé le plus noir de la commune. On pénètre l'intrigue au travers d'un récit à trois voix.

Il y a Steve, l'adolescent marseillais débarqué chez les Ch'tis. Pour lui, l'affaire est jeu de piste, prétexte à briller dans les yeux de la jeune Fabienne.

Il y a le capitaine de police Lardoul, trop blasé pour s'émouvoir d'un fait divers de plus. Trop fidèle à ses idées pour l'aborder sans arrière-pensées politiques.

Et puis il y a monsieur le sénateur. Bientôt 100 ans. Une vie consacrée aux honneurs et à l'argent sale. Aussi au crime. Parce que, jadis, maman, adepte du spiritisme et des amours incestueux, lui a appris à jouir des tortures infligées à autrui...

Éditions PAR HASARD


Comme dans tous les romans de Roger Facon, il y a surtout ce Nord identifiable sans qu'il soit besoin d'évoquer la brique rouge. Juste quelques troquets odorant les "moules frites au gras de cheval " ; des flics écarlates, "couperosés du corps urbain" ou fils de prolos engagés; des petits notables pour qui les mots qui fâchent sont "collaboration", "spoliation " et " biens juifs"; des occasionnelles oecuméniques de leurs charmes, réconciliant à la force du bassin France d'en haut et France d'en bas... Et, pour qui sait voir, derrière HLM et cités nouvelles, l'empreinte indélébile des corons et de la classe ouvrière.

Avec Sang pour sang glamour, l'ex-flic Roger Facon, alliant érudition, sens de l'intrigue, et richesse de l'écriture, nous livre un grand polar.


Posté par elleon à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rue Bicon

de Roger Facon

rue bicon

Soupçonné d'un meurtre, Régis est en garde à vue. On l'interroge. Il réfléchit.

La fille a disparu, sans laisser de traces, soit. Pour autant, comment affirmer qu'elle est morte ? On n'a pas de cadavre. Alors quoi ? Un complot ? Pourquoi ? Et surtout qui l'a balancé ?

Car Régis n'est pas un loubard. Il est capitaine de police. Son commandant et deux lieutenants du commissariat sont aussi au trou. Cuisinés par les boeuf-carottes de l'IGPN, ils chargent Régis. Faute de preuves, ils sont tous relâchés mais suspendus de leurs fonctions.

Régis décide de mener sa propre enquête. Il est loin d'imaginer ce qu'elle va dévoiler...

Éditions ATOUT

Posté par elleon à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Pour venger mémère

de Roger Facon

pour venger memere

Un tête sans tête qui joue du piano ! Du sang sur le clavier.… Des mouches qui bourdonnent autour du sang. Et une vieille dame impotente qui a disparu avec son fauteuil roulant !

Ça vous change des pics d'ozone, de l'Europe qui coince, des délocalisations, de la baisse de la TVA sur les croissants… Surtout quand l'histoire s'en mêle. La récente, peu ragoûtante, et aussi l'ancienne.

Car tout ce beau monde est apparemment féru de spiritisme….

Éditions LA BRANCHE

Posté par elleon à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dernier bistrot avant le cimetière

de Roger Facon

dernier bistrot avant le cimetiere

Fils et petits-fils d'ouvriers communistes, le capitaine Régis Fromont est un flic comme l'on n'en fait plus. Le moule dans lequel ont été fondus ses souvenirs et sa compassion pour le genre humain est depuis longtemps cassé.

Tout à la fois redresseur de torts et libre-penseur, il s'occupe avec la même ferveur de poursuivre l'assassin d'un vieux bistrotier, d'animer un atelier d'écriture pour des jeunes des quartiers défavorisés et de filer un coup de main aux syndicalistes d'une usine menacée de délocalisation.

Maniant plus facilement l'humour que son arme de service, il remonte lentement dans le passé de son Pépère, cette figure du communisme local qui l'a élevé et lui a enseigné que l'homme valait la peine qu'on croit en lui.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD


Dans ce premier volet des aventures du commissariat de Ninies-Tapache, petite ville pas si imaginaire que cela, Roger Facon offre aux lecteurs une galerie de portraits aussi drôles que criants de vérité. Et Facon sait de quoi il parle : flic pendant près de trente ans, syndicaliste et éducateur, il ressemble comme un frère à son héros. Et le Nord qu'il dépeint est tel quel, avec humour et désespoir à fleur d'écriture.


Posté par elleon à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'équarrisseur

de Roger Facon

l'equarrisseur

Lorsque que Gratien Chichoune s'évade d'un centre médico-psychiatrique de Marseille dans lequel il était interné pour comportements violents, la police se dit qu'au pire, un nouveau sociopathe est retourné dans les rues. Pas vraiment de quoi fouetter un chat.

L'ennui est que Gratien Chichoune est sujet à des hallucinations qui lui font commettre des crimes d'une brutalité inouïe. Pire, ce fou furieux possède enfouis au fond de sa mémoire dérangée des secrets dont personne n'a intérêt à ce qu'ils soient étalés au grand jour.

Suivant un parcours parallèle à celle du tueur, le lieutenant Forest se lance dans une enquête qui va l'obliger à dévider l'écheveau d'une histoire nauséabonde et que beaucoup aimeraient oublier.

Ces deux trajectoires finiront pas se rejoindre dans un final à couper le souffle, si tant est que le lecteur a eu le temps de reprendre sa respiration entre-temps.

Éditions L'ÉCAILLER DU SUD

Posté par elleon à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sherlock Holmes saisi par la débauche

de Roger Facon

sherlock holmes saisi par la debauche

Quand on apprend que Sherlock Holmes, le fameux "consulting detective", a posé ses malles chez Madame Fifi, jeune et sémillante tenancière de bordel, on se dit que le jeu doit en valoir la chandelle...

Ce pastiche, qui invente une suite au Rituel des Musgraves, évoque sans détours la sexualité de Holmes ainsi que sa vocation d'écrivain libertin, dans un roman-hommage à la fois diaboliquement documenté et comique.

Éditions BALEINE

Posté par elleon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le saigneur des pierres

de Roger Facon

le saigneur des pierres

Douai, cité médiévale, possède une ruelle de l’enfer…

Romuald Féran, écrivain raté, subit d’étranges visions après avoir été heurté par une moto dans les rues de Lille. L’infirmière qui l’a soigné est retrouvée égorgée au pieds des 7 Bonnettes de Sailly-en-Ostrevent, près de Douai.

D’autres meurtres sont commis. Ils sont perpétrés par Monstre, serviteur du Maître d’une société secrète qui s’affole devant un monde en plein changement à l’aube des années 80…

Éditions ENGELAERE


Un incroyable voyage fantastique au cœur d’un Nord authentique et mystérieux…

Avec Le saigneur des pierres Roger Facon signe le premier polar régional fantastique de la collection « mystères en nord ». On ne saurait oublier que Dracula, avec l’aide des moines noirs de la ruelle de l’enfer, a séjourné à Douai, que des cercles occultes s’affrontent pour la domination du monde et que le Nord-Pas de Calais, vieille terre flamande, abrite certains des plus grands mystères de l’humanité.

Posté par elleon à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,