29 avril 2013

Le cinquième témoin

de Michaël Connelly

le 5e temoin

Abandonnée par son mari, Lisa Trammel n’a soudain plus assez d’argent pour payer ses mensualités d’emprunt immobilier, et la Westland National Bank menace de saisir sa maison.

Affolée, elle engage l’avocat Mickey Haller, mais elle est si révoltée par l’épidémie de saisies liée à la crise des subprimes qu’elle manifeste souvent et violemment devant la banque au point de s’en voir interdire l’accès par la justice.

Malheureusement pour Haller qui espérait gagner du temps en faisant traîner la procédure, le dossier se corse quand sa cliente est soudain accusée du meurtre de Mitchell Bondurant, un cadre dirigeant de la Westland retrouvé mort dans le parking de son agence.

Au fur et à mesure qu’il monte un système de défense bien hasardeux, Haller découvre un certain nombre d’éléments qui l’amènent à douter de sa cliente et de lui-même, et ce, jusqu’au verdict.

Éditions CALMANN-LÉVY

~~~

Récit particulièrement brillant d’un procès, Le cinquième témoin est aussi une fine analyse de la crise des subprimes, dont les conséquences se font encore sentir dans le monde entier.

~~~


Posté par elleon à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Meurtre sur l'Avenue B

de Peter de Jonge

meurtre sur l,avenur b

À la brigade homicide de la police de New York, les journées sont plutôt calmes pour la jeune détective Darlene O'Hara.

Jusqu'à ce qu'une infirmière vienne rapporter qu'un de ses patients atteint d'Alzheimer lui a avoué avoir tué et enterré un homme dans un jardin du quartier. Une banale affaire classée, pense Darlene. Mais lorsque le cadavre déterré sur l'avenue B s'avère être celui d'un enfant, l'enquête s'accélère.

D'autant qu'une collègue lui signale un deuxième cas en Floride. Faux suicide, duo d'escrocs, mystérieuse voyante, les deux femmes s'orientent bientôt sur la piste d'une famille tzigane au passé trouble…

Éditions LES ESCALES

~~~

De faux-semblants en révélations surprenantes, ce thriller vous plonge dans le monde souterrain d'un New York inquiétant pour vous tenir en haleine de la première à la dernière page.

~~~


Posté par elleon à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le contrôle de l'homme mort

de Helen Reilly

le controle de l'homme mortFennimore Kingston est milliardaire. Et tyrannique. Tout le monde, ou presque, le déteste.

Il vient pourtant d'épouser une ravissante jeune femme, Katherine... pour mourir quelque trois mois plus tard, assassiné d'un coup de revolver.

Bien sûr, tout accuse Katherine. La haine, que Fennimore se sera plu à exacerber jusqu'au paroxysme, l'aura poussée à l'irréparable...

Mais une évidence aussi criante ne fait nullement l'affaire de l'inspecteur McKee. D'interrogatoire en interrogatoire, avec deux cadavres supplémentaires à l'appui, il découvre une sombre histoire tissée de jalousie et de dépit.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale: La Nouvelle Revue Critique (1939)

Posté par Krri à 06:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Non, inspecteur, ce n'est pas moi !

de Helen Reilly

non inspecteur ce n,est pas moiUne situation de famille inextricable, un testament explosif, un jeune couple charmant, mais mal assorti...

Harvey est un enfant gâté, Mercedes, une petite femme exquise, sensée et infiniment loyale. Les Allert doivent beaucoup trop d'argent à Elfrida, la belle-mère d'Harvey. Qu'importe, pense Harvey, puisqu'il est son héritier.  

Un soir, Harvey, habituellement "fauché", exhibe triomphalement devant Mercedes une liasse de billets de banque et propose à sa femme de prendre des vacances. Son cheval a gagné, dit-il. Ils se querellent et Harvey fait une fugue. 

À peine a-t-il disparu qu'il est accusé d'excroquerie et suspecté d'avoir commis un premier meurtre, puis un second.  C'est alors qu'intervient l'inspecteur McKee, à sa manière lente et prudente, mais infiniment intelligente.

Éditions FAYARD

Posté par Krri à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La main de velours

de Helen Reilly

la main de veloursDans la chambre, un mot griffonné à la hâte: "Mes chéris, ne vous inquiétez pas pour moi.  Vous aurez de mes nouvelles dans quelques jours."

Libby a-t-elle fait une fugue ? 

Mais une voix feutrée chuchote au téléphone et malgré toutes les précautions prises, la terreur s'installe dans la maison.

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Sont-ils donc tous coupables ?

de Helen Reilly

sont-ils donc tous coupableNon, les cloches ne sonneront pas, en ce matin de mai, pour le mariage de Jim Andrus avec Régina Pelham. Car on vient d'arrêter Andrus, accusé d'avoir écrasé, un état d'ivresse, le petit Roger Pelham, fils d'un premier mariage de Régina. 

Toutes les preuves l'accablent: du sang, des cheveux blonds sur son pare-chocs, ses seules empreintes sur le volant...

Andrus est condamné. Mais quand il sort de prison, au bout d'un an et demi, il n'a qu'une idée: prouver son innocence. Mais est-il innocent ?

Avec lui, nous nous lancerons sur la piste d'un flacon d'argent, pour savoir qui a tué l'enfant...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 06:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ce n'est pas moi qui l'ai tué

de Helen Reilly

ce n'est pas moi qui l'ai tueHanley Aiken s'est-il suicidé ? Sa femme, Tess, ne le croit pas et décide de faire des recherches.

À North Dobney, les amis d'Hanley montrent dans l'ensemble à la jeune femme une certaine hostilité.  Mrs. Waine, vieille dame excentrique, eut peut-être aidé Tess si elle n'était morte tout à coup d'une crise cardiaque. Le décès subit de Mrs. Waine est-il lié à l'affaire ?

De nombreuses questions se posent bientôt: Hanley Aiken a-t-il été assassiné ? Les révélations d'une petite fille effrayée et la médaille de Saint-Christophe d'Hanley découverte par Tess pourront-elles donner une  indication utile au sergent Carney ?

Un autre suicide (mais est-ce un suicide?) compliquera encore cette enquête mouvementée, et le sergent est bien heureux de voir arriver l'inspecteur McKee qui éclaircira toute l'affaire.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale (1963)

Posté par Krri à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La mariée était trop belle

de Helen Reilly

la mariée etait trop belleDès le premier jour de son mariage avec Horace Felton, Judith se trouve en face de son ancien fiancé, Charles Darlington, de la première femme de son mari, Madge Darlington, soeur de Charles et de Lily North, fiancée de Charles.  Le même soir, Horace Felton était victime d'un attentat.

Qui a écrit les letters anonymes reçues par Felton ?  Qui a tiré sur lui ?  Un autre attentat est bientôt suivi d'un meurtre.  Judith réussira-t-elle à découvrir le coupable ?  Pourra-t-elle reprendre sa liberté ? 

L'inspecteur McKee parviendra à éclaircir cette affaire beaucoup plus complexe qu'elle ne le paraissait au premier abord.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les fleurs se fanaient déjà

de Helen Reilly

les fleurs se fanaient dejaEn pénétrant dans sa maison, à Bangall, Nell Shevlin est stupéfaite de constater que, sans aucun doute, quelqu'un y a vécu.

De nombreuses questions se posent à elle aussitôt après son installation: pourquoi son amie Lollie Fellows est-elle si tourmentée?  Qui a tiré sur elle, le soir?  Qui est l'inconnue poursuivie par un homme armé d'un fusil et pourquoi s'enfuit-elle après s'être réfugiée chez Nell?  Quel rôle jouait l'homme qui fut assassiné dans le voisinage ?

Bien d'autres questions se poseront encore. L'inspecteur McKee y répondra, après avoir mené à bien une enquête complexe et mouvementée.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 05:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le procureur ne comprend pas

de Helen Reilly

le procureur ne comprend pasDamien Carey ne se doutait pas qu'en prenant possession de la maison que lui laissait son grand-père qu'elle allait y vivre une aventure aussi dramatique.

Le procureur Luttrell maudissait les circonstances qui l'obligeaient à soupçonner de meurtre des amis de toujours.  Quels secrets renfermait cette maison ?  Combien de meurtres seraient commis avant que le mystère d'Arroways puisse être éclairci ?

L'inspecteur McKee, de New York, réussit enfin à débrouiller cette affaire à la fois complexe et tragique et Damien Carey retrouva la joie de vivre.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 05:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]