25 février 2013

Des noeuds d'acier

de Sandrine Collette

des noeuds d'acier

Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s'appelle Théo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave.

Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l'ont piégé au fond des bois.

Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.

Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d'où toute humanité a disparu ?

Éditions DENOËL

-

etoileGrand Prix de Littérature policière (2013)

etoileTrophée 813 du meilleur roman francophone

Posté par elleon à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Sandrine COLLETTE

Biographie

Sandrine Collette est née en 1970 en France. Même si dès son plus jeune âge, elle se passionne pour l'écriture, elle choisit de suivre des études plus "sérieuses" et est Docteur en Sciences Politiques; elle partage sa vie entre l'Université de Nanterre et son élévage de chevaux dans une ferme du Morvan qu'elle restaure petit à petit.

La nature prend une place prépondérante dans sa vie et est bien sûr source d'inspiration pour son premier roman à suspense, Des noeuds d'acier publié en 2013, aux Éditions Denoël dans le fameuse collection "Sueurs froides" abandonnée depuis plusieurs années, qui renaît aujourd'hui, roman récompensé par le "Grand Prix de Littérature policière" - 2013 et le "Trophée 813 du meilleur roman francophone" - 2014.

lelitteraire. )

~~~

Résumés

  1. Des noeuds d'acier (Éd. Denoël - 2013)etoile
  2. Juste après la vague (Éd. Denoël - 2018)
  3. Il reste la poussière (Éd. Denoël - 2016)
  4. Les larmes noires sur la terre (Éd. Denoël - 2017)
  5. Six fourmis blanches (Éd. Denoël - 2015)
  6. Un vent de cendres (Éd. Denoël - 2014)

Bonne lecture

Posté par elleon à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les larmes du gendarme

de Claude Schmitt

les larmes du gendarme

Capitaine de gendarmerie proche de la retraite, je jouissais d’une belle situation et je pouvais envisager mon avenir avec optimisme quand j’ai appris qu’Eli me trompait. Après trente-sept ans de mariage, je n’ai pas voulu croire à une séparation et j’ai tout fait pour sauver notre couple.

Lorsqu’on m’a chargé d’élucider le meurtre d’une jeune institutrice retrouvée noyée dans une gravière, j’ai pris cela comme un dérivatif à mon malheur.

Mais je ne savais pas combien ma vie sentimentale et mon enquête allaient être intimement liées.

Éditions du BASTBERG

~~~

Claude Schmitt nous revient avec un roman très noir, une variation originale sur le trio classique du mari, de la femme et de son amant. Pour son sixième polar, l'enseignant de Wingen sur Moder hausse le ton : jamais il n'aura été aussi incisif.  Ses accents de vérité servis par un style efficace et convaincant ne laisseront pas indifférent.

~~~


Posté par elleon à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le livre maudit

de Claude Schmitt

le livre maudit

Elle y tenait à son livre la Käte !  Elle l’avait enfermé à double tour dans le fumoir à cochonnailles du grenier, et gare à celui qui aurait voulu s’en emparer !

C’est elle qui le disait "maudit", ce livre, pour d’obscures raisons qui ne faisaient qu’attiser le désir d’en savoir plus !

Lorsqu'à sa mort, Gilles, son petit-fils, hérite de son livre et tente d'en percer le secret, il s'engage dans une quête qui va bouleverser toute son existence et déclencher une terrible série d'événements tragiques.

Éditions du BASTBERG

Posté par elleon à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le cauchemar de la cigogne

de Claude Schmitt

le cauchemar de la cigogne

L’argent ne fait peut-être pas le bonheur mais il y contribue, croyez-moi !

Quand Michèle est entrée dans ma vie et qu’elle s’est mise à m’imaginer en prince charmant, riche, forcément, j’ai décidé d’aller prendre l’argent là où il se trouvait : dans une banque. Le problème, c’est que je suis devenu un hors la loi et que ça n’a pas été du goût des gendarmes.

Mais bon, on ne peut pas tout avoir, le beurre, l’argent du beurre et les faveurs de la crémière…

Éditions du BASTBERG

Posté par elleon à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


La mort des pigeons

de Claude Schmitt

la mort des pigeons

Tout a commencé par le meurtre d'un élève au collège. Un gamin peu fréquentable, certes, mais tout de même !

Une plume de pigeon était posée sur son oreille droite comme le crayon d'un travailleur méticuleux. En m'associant à deux amis gendarmes de Haguenau, en les défiant même par bravade, je ne pensais pas que cette affaire me mènerait aux portes de l'enfer.

Bien sûr, nous aurons bu beaucoup de bières et de vin, fait honneur à la gastronomie alsacienne, joué de belles parties de skat, découvert le monde passionnant des colombophiles et même assisté à un spectacle grisant au music-hall de Kirrwiller...

Mais la vérité nous aura dégoûtés pour un moment de ces plaisirs de bons vivants...

Éditions du BASTBERG

Posté par elleon à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Arcanes

de Renée Hallez

arcanesQui vient de tuer une jeune femme sur un terrain de Cronenbourg puis une deuxième au Stockfeld avant de s’attaquer à d’autres Strasbourgeois ?

Qu’est devenue Emma Stune, une dame d’un certain âge, disparue brutalement ?

Qui met en scène des cadavres en laissant des cartes du tarot de Marseille incrustées dans la chair des victimes ?

Quel message semble délivrer l’assassin avec les arcanes majeurs du tarot de Marseille ?

Éditions du BASTBERG

Posté par Krri à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Renée HALLEZ

Biographie

Née en 1947 à Mazingarbe dans le Pas-de-Calais, Renée Hallez a vécu dans le Nord, en région parisienne et en Lorraine, avant de s'installer à Strasbourg voici plus de 25 ans. Chargée de mission dans une grande collectivité territoriale, avocate, actuellement cadre au Ministère des finances, elle cultive chiffres et mots.

U-ne sou-ris ver-te, publié aux Éditions du Bastberg est son troisième roman, un polar se déroulant en Lorraine et en Alsace. Renée Hallez a obtenu pour ce roman le "Prix du roman policier" du "Centre Européen de Promotion des Arts et Lettres" (CEPAL).

(Sources: Éd. du Bastberg )

~~~

Résumés

  1. Arcanes (Éd. du Bastberg - 2010)
  2. Jusqu'à ce qu'il n'en reste rien (Éd. du Bastberg - 2017)

~

Série Françoise Poisson, détective privée

  1. La dixième plaie (Éd. du Bastberg - 2013)
  2. La pièce manquante (Éd. du Bastberg - 2016)
  3. Sale temps pour les peluches (Éd. du Bastberg - 2015)
  4. Tweet à toute heure (Éd. du Bastberg - 2014)
  5. U-ne sou-ris ver-te... (Éd. du Bastberg - 2008)

~

Autres titres

  • Plus nul que Soyotte...
  • Un produit de substitution

Bonne lecture

Posté par Krri à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quatre limiers du Paradis

de André Delabarre

4 limiers au paradisTrois cadavres sont retrouvés dans le cimetière d’un petit village…

Du paradis, Dieu renvoie sur Terre quatre esprits ayant été de remarquables limiers: Miss MARPLE, Sherlock HOLMES, Hercule POIROT et l’ex-commissaire MAIGRET.

À eux de retrouver les coupables au cas où le SRPJ de Blois et les hommes du Quai des Orfèvres n’y parviendraient pas. Le challenge sera serré.

Éditions du BASTBERG

Posté par Krri à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Faut pas tuer l'prof d'Histoire

de André Delabarre

faut pas tuer l'prof d'histoireLe sort s’acharne sur le collège André Weckman, de Colmar.

C’est d’abord M. Duval, baptisé Perceval par ses élèves, qui disparaît. Son corps est retrouvé baignant dans l’eau grasse d’un puisard de la chaufferie.

Non par la Police locale, mais par Damien et ses copains, pleins d’admiration pour leur attachant professeur d’Histoire et bien décidés à rechercher le coupable.

Éditions du BASTBERG

Posté par Krri à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]