21 janvier 2017

Je m'appelle Nathan Lucius

de Mark Winkler

Nathan Lucius est un jeune homme ordinaire. Il dort avec la lumière allumée. Il collectionne les vieilles photos anonymes. Il vend des encarts publicitaires dans un journal. Il s’entend plutôt bien avec sa chef. Parfois ils vont boire des bières. Il a une amie plus âgée, Madge, une antiquaire un peu fantasque. Il aime que chaque jour ressemble exactement à la veille. Il déteste les souvenirs. Un type banal. Parfois, il ne se souvient plus de rien. Il est un peu confus.

Un jour, Madge le supplie de l’aider à en finir. Elle a un cancer, elle n’en a plus pour longtemps, elle souffre trop.

Mais peut-on demander ce genre de choses à Nathan ?

Éditions MÉTAILIÉ

~~~~

Écrit au cordeau, drôle, glaçant, fascinant, ce scénario implacable est un tour de force vertigineux dont on se gardera de livrer le secret : on ne plonge pas impunément dans l’esprit de Nathan Lucius.

~~~

« Il y a un moment dans le livre qui vous prend à l’estomac et vous fait prendre conscience que, waouh, ce type sait vraiment écrire. » Annetje van Wynegaard, "Sunday Times"

~~~~

Posté par elleon à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Mark WINKLER

Biographie

Mark Winkler est né en 1966 et a grandi dans la province du Mpumalanga, à l’est de Johannesburg. Diplômé de Journalisme en 1990, il travaille actuellement comme directeur artistique dans une agence de Publicité, au Cap, où il vit avec sa femme et ses deux filles.

Je m'appelle Nathan Lucius ("Wasted" paru en 2015)) est son deuxième roman, le premier traduit en français aux Éditions Métailié en ce début 2017.

(Sources: Wikipedia /Éd. Métailié /themarkwinkler. )

~~~

Résumé

  1. Je m'appelle Nathan Lucius (Éd. Métailié - 2017)

Bonne lecture

Posté par elleon à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ce qui désirait arriver

de Leonardo Padura

En quelques mots, on y est. Cuba, La Havane, comme un regret sans fond, comme la musique d’un vieux boléro. Un doigt de rhum Carta Blanca (quand il en reste), soleil de plomb, solitude. Magie des décors qui n’ont pas besoin de description, ou si peu.

Les héros de Padura sont des tendres ; ils se heurtent à la société, au destin, au temps qui passe ; à ce désir qu’ont les choses, souvent, d’arriver contre notre gré, sans nous consulter. Ainsi, les toits qui s’effondrent, les pénuries de rhum, le départ intempestif d’êtres aimés.

On trouve de tout dans ce recueil de nouvelles, amours bêtement gâchées, soldat en fin de mission à Luanda, archange noir, nuits torrides, jeunes gens désœuvrés, fonctionnaires désabusés, souvenirs cuisants…

On trouve surtout le sel des romans de Leonardo Padura, sa marque de fabrique : l’humanité qui irradie à chaque ligne, la nostalgie des vies qu’on ne vit pas, et l’art suprême de nous plonger dans une île qu’on emporte toujours avec soi.

Éditions MÉTAILIÉ

Posté par elleon à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Hérétiques

de Leonardo Padura

Lancé sur la piste d’un mystérieux tableau de Rembrandt, disparu dans le port de La Havane en 1939 et retrouvé comme par magie des décennies plus tard dans une vente aux enchères à Londres, Mario Conde, ex-policier reconverti dans le commerce de livres anciens, nous entraîne dans une enquête trépidante qui tutoie souvent la grande histoire.

On y fréquente les juifs de la capitale cubaine, dans les années prérévolutionnaires, tiraillés entre le respect des traditions et les charmes d’un mode de vie plus tropical ; des adolescents tourmentés d’aujourd’hui, dont les piercings et scarifications semblent crier au vu et au su de tous leur rejet de l’Homme Nouveau et des carcans faussement révolutionnaires ; mais aussi les copains du Conde, chaleureux et bienveillants, toujours prêts à trinquer à la moindre occasion avec une bonne bouteille de rhum.

On y fait même un détour par Amsterdam, en plein xviie siècle, à l’heure des excommunications religieuses et des audaces picturales, en compagnie d’un jeune juif qui décide d’apprendre l’art de la peinture, contre toutes les lois de sa religion.

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

Dans ce livre puissant et profond, Leonardo Padura rend un vibrant hommage au libre arbitre et à tous les “hérétiques” qui osent s’opposer aux dictats de leur temps ou de leur communauté. Et qui mieux que Mario Conde, plus vivant que jamais sous ses airs désabusés, pouvait nous guider parmi ces amoureux de la liberté ?

~~~

Posté par elleon à 05:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Rome brûle

de Giancarlo De Cataldo & Carlo Bonini

Samouraï, le chef des mafias de la capitale, est en prison, peut-être pour toujours.

Sebastiano, son représentant, tente de maintenir son emprise sur les différentes bandes, Siciliens, Calabrais, Napolitains et Gitans, qui mettent la ville en coupe réglée. L’annonce par le pape François d’un nouveau Jubilé qui va attirer des millions de pèlerins et relancer des travaux publics aiguise les appétits et Fabio, l’étoile montante du trafic de drogue, commence à remettre en cause la suprématie des chefs du moment.

Martin Giardino, le nouveau maire de Rome, veut quant à lui nettoyer les écuries d’Augias. Les coups bas et les violences des truands sont peu de choses à côté des manigances à l’œuvre dans les coulisses du Capitole, où sévissent les vieux ripoux représentant les intérêts des constructeurs.

Coincé entre des politiciens honnêtes et des mafieux turbulents, Sebastiano déclenche une opération d’obstruction apocalyptique, et bientôt Rome brûle !

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

Carlo Bonini et Giancarlo De Cataldo poursuivent le bouillonnant feuilleton sur les dessous de Rome. Un récit qui opère aujourd’hui quasiment en temps réel (quiconque suit l’actualité de la capitale italienne reconnaîtra sans mal la plupart des protagonistes), et que les auteurs réussissent par leur talent à transformer en œuvre d’art.

~~~

Posté par elleon à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Dans l'ombre

de Arnaldur Indriðason

Un représentant de commerce est retrouvé dans un petit appartement de Reykjavik, tué d’une balle de Colt et le front marqué d’un “SS” en lettres de sang. Rapidement les soupçons portent sur les soldats étrangers qui grouillent dans la ville en cet été 1941.

Deux jeunes gens sont chargés des investigations : Flovent, le seul enquêteur de la police criminelle d’Islande, ex-stagiaire à Scotland Yard, et Thorson, l’Islandais né au Canada, désigné comme enquêteur par les militaires parce qu’il est bilingue.

L’afflux des soldats britanniques et américains bouleverse cette île de pêcheurs et d’agriculteurs qui évolue rapidement vers la modernité. Les femmes s’émancipent. Les nazis, malgré la dissolution de leur parti, n’ont pas renoncé à trouver des traces de leurs mythes et de la pureté aryenne dans l’île. Par ailleurs on attend en secret la visite d’un grand homme.

Les multiples rebondissements de l’enquête dressent un tableau passionnant de l’Islande de la “Situation”, cette occupation de jeunes soldats qui sèment le trouble parmi la population féminine. Ils révèlent aussi des enquêteurs tenaces, méprisés par les autorités militaires mais déterminés à ne pas se laisser imposer des coupables attendus.

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

Dans ce roman prenant et addictif, le lecteur est aussi fasciné par le monde qu’incarnent les personnages que par l’intrigue, imprévisible.

~~~

Posté par elleon à 05:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les nuits de Reykjavik

de Arnaldur Indriðason

Erlendur le solitaire vient d’entrer dans la police, et les rues de Reykjavik dans lesquelles il patrouille de nuit sont agitées : accidents de la circulation, contrebande, vols, violences domestiques.

Des gamins trouvent en jouant dans un fossé le cadavre d’un clochard qu’il croisait régulièrement dans ses rondes. On conclut à l’accident et l’affaire est classée.

Pourtant le destin de cet homme hante Erlendur et l’entraîne toujours plus loin dans les bas-fonds étranges et sombres de la ville.

On découvre ici ce qui va faire l’essence de ce personnage taciturne : son intuition, son obstination à connaître la vérité, sa discrétion tenace pour résister aux pressions contre vents et marées, tout ce qui va séduire le commissaire Marion Briem.

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

En racontant la première affaire d’Erlendur, le policier que les lecteurs connaissent depuis les premiers livres de l’auteur, Arnaldur Indridason dépasse le thriller et écrit aussi un excellent roman contemporain sur la douleur et la nostalgie. De roman en roman, il perfectionne son écriture et la profondeur de son approche des hommes.

~~~

Posté par elleon à 04:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Les Grandes Affaires Criminelles de Rhône-Alpes

de Anne-Marie Bossy & collectif

Alain Balsan et Anne-Marie Bossy - Les grandes affaires criminelles de Rhône-Alpes.Fortement contrastée, tant au niveau de ses paysages que de ses habitants et de leurs traditions, la région Rhône-Alpes a uniformément été marquée par la folie meurtrière humaine. Ce volume de la collection des « Grandes Affaires Criminelles » vous en apportera la preuve.

Des aventures du contrebandier Mandrin à l'enlèvement du petit Christophe Mérieux par le gang des Lyonnais, en passant par les crimes des aubergistes de Peyrebeille, les dernières heures de l'anarchiste Ravachol, le parcours de Joseph Vacher, éventreur de bergères et premier tueur en série de France, ou encore les exploits des chauffeurs de la Drôme, vous découvrirez dans ce recueil des histoires toutes plus incroyables les unes que les autres.

Alain Balsan, Anne-Marie Bossy, Frédéric Boudouresque, Jean-Philippe Buord, Albine Novarino-Pothier, Jacques Rouzet, Jean-François Vial et Marie-Pascale Vincent associent aujourd'hui leur talent et compilent une quarantaine d'affaires parmi les plus emblématiques de la région. Chaque auteur a exhumé des archives du département qu'il a étudié des histoires originales, restées ou non dans les mémoires, datant de la première moitié du xviiie siècle au début des années 2000.

Sans aucun doute, Les Grandes Affaires Criminelles de Rhône-Alpes vous feront frissonner... d'horreur !

Éditions DE BORÉE

Posté par elleon à 04:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2017

La dame à la Simca

de Charles Bottarelli

La Dame à la SimcaAprès des années d’errance, Marie-Rose est certaine qu’elle ne retrouvera plus son fils. Elle doit tourner la page. Comme délivrée d’un fardeau, elle se résigne à vivre avec maître Louvet.

Au volant de sa Simca Aronde flambant neuve, elle roule dans l’allégresse, en pensant à la surprise qu’elle réserve ce soir à son notaire, au point de relâcher son attention… Dans le virage, elle franchit la ligne continue. Un peu plus loin, elle aperçoit deux gendarmes postés à côté de leurs motos, qui lui font signe de s’arrêter.

Elle qui est passée reine dans l’art de la mystification va tomber au cours de cette banale interception. Un simple contrôle d’identité mettra au jour des vérités enfouies et coupables de son passé, et exhumera un très lourd secret.

De quoi lui faire comprendre qu’aucune histoire n’est définitivement enterrée…

Éditions LUCIEN SOUNY

~~~

Charles Bottarelli transforme un terrible fait divers, qui s’est déroulé pendant la guerre, en un roman palpitant riche en rebondissements et coups de théâtre jusqu’à la chute finale. Cette héroïne, étonnante, manipulatrice, menteuse, criminelle, danse pendant plus de dix ans au bord d’un précipice… celui qui mène au gouffre de son âme perdue.

~~~

Posté par elleon à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'héritier de la Bartavelle

de Charles Bottarelli

Charles Bottarelli - L'héritier de la Bartavelle.Après de brillantes études commerciales à Paris, Alexandre rentre au pays porté par sa passion pour la vigne et par son enthousiasme à se consacrer à la Bartavelle, la propriété familiale. Son père, Honoré, nourrit de grands projets de développement pour l'exploitation et compte sur son fils pour lui succéder.

Mais Alexandre va vite déchanter. Alors que la région est en proie à une crise viticole sans précédent, il découvre que son père n'est qu'un affairiste, sans scrupules et sans morale, impliqué dans des opérations de spéculation.

Pire, il tire de substantiels revenus des vins frelatés. Dès lors, l'affrontement est inévitable. La rupture sera scellée le jour où Alexandre, au bras de la belle Céline – la fille d'un vigneron honnête, attaché aux traditions et à la qualité – rejoint les rangs des viticulteurs qui manifestent contre le trafic.

Mais le riche patriarche, soucieux de son image parmi les notables, n'a pas encore joué sa dernière carte. Le destin du jeune couple s'en trouvera modifié de façon inattendue et éblouissante.

Éditions LUCIEN SOUNY

Posté par elleon à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,