01 octobre 2012

Liquidez Baron

de Henri T.Perkins

liquidez baron

Paola s'étira longuement, puis passa sous la douche... L'eau chuinta, puis se met à couler sur tout son corps... Paola souriait. Elle avait tout lieu d'être satisfaite...

Être chef de réseau n'est pas une sinécure, surtout pour une femme. Mais Paola aimait à s'entendre dire qu'elle n'était pas une femme comme les autres... Une intelligence vive, un corps désirable, ce sont là des atouts certains pour réussir, même dans un métier aussi ingrat que le renseignement.

Elle était sur le point de gagner sa plus grande partie... Et les documents, et les cent millions...

Éditions FRANCE SUD PUBLICATIONS

Posté par elleon à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le pékin de Singapour

de Henri T.Perkins

l epekin de singapour

Singapour ! Ville clef dans cette partie du globe. Or, voilà que les communistes se sont emparés d'une partie de la jungle et y ont installé des bases secrètes... qui vont déferler sur tous les pays environnants...

Éditions BEAULIEU

Posté par elleon à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La souris ravageuse

de Henri T. Perkins alias de André Duquesne

la souris

Minuit approche. Les heures sont lentes quand on attend, mais pour moi elles risquent d'aller beaucoup trop vite...

Après tout, je m'en fiche s'ils se liquident les uns derrière les autres...

Éditions FRANCE SUD PUBLICATIONS

Posté par elleon à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La race des saigneurs

de Henri T.Perkins

la race des saigneurs

Y a des mecs qui se croient tout permis parce qu'ils se sentent plus fortiches que d'autres. C'est là une régle de la Société.

Et pourtant, j'ai pas le choix: ou bien crever comme un rat ou essayer de m'en sortir en les envoyant vite fait au cimetière. Que feriez vous à ma place?

Éditions ANDRÉ MARTEL

Posté par elleon à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La prêtresse du diable

de Henri T.Perkins

la pretresse du diable

Pas de quartier lorsque l'on est espion. Pas de pitié pour les lâches.

Lutte sans merci qui va faire de la Prêtresse du diable la plus grande héroïne des temps modernes. Prête à écraser tous les James Bond.

Palpitant d'intrigues qui nous mèneront aux quatre coins du monde dans le monde parallèle et souterrain des services de renseignements des plus connus, aux mystérieux réseaux d'espionnage...

Éditions FRANCE SUD PUBLICATIONS

Posté par elleon à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La peau de l'Artiste

de Henri T. Perkins

la peau de l'artiste

L'Artiste est un drôle de type! Il ne craint rien et personne. Son audace et son courage sont légendaires. Mais le danger est là, à chaque seconde.

Sa mission est périlleuse, pire encore, peut-être sans retour.

Éditions ARABESQUE

Posté par elleon à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Artiste revient de loin

de Henri T.Perkins

l'artiste revient de loin

Frédéric détailla attentivement le corps et ne put s'empêcher de tressaillir : il découvrait des traces, presque invisibles, mais ne pouvant pas tromper un homme «de métier» comme lui; elles prouvaient qu'indiscutablement cet homme avait été torturé.

Baron baissa le maillot de bain du mort et ne fut qu'en partie étonné par le spectacle horrible qui s'offrait à lui...

- Des sadiques ! des obsédés !

Les organes de l'homme avaient été tranchés !

Éditions ARABESQUE

Posté par elleon à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Artiste frappe les 3 coups

de Henri T.Perkins

l'artiste frappe les 3 coups

Le sang coulait maintenant à flots… mais l'homme semblait puiser ses ressources au plus profond de lui-même…

La scène avait quelque chose de dantesque quand le noir dans un dernier effort se planta, s'enfonça le sabre dans le ventre.

Éditions BEAULIEU

Posté par elleon à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Drôle de croix pour l'Artiste

de Henri T.Perkins

drole de croix pour l'artiste

Rebecca se pencha sur Sybil allongée sur le lit... Cette dernière haletait. Sa poitrine se soulevait convulsivement...
Elle paraissait hypnotisée par la badine que Rebecca faisait tourner devant ses yeux...

Elle posa ses mains sur le cou de Sybil et fit mine de serrer... Le corps de la jeune femme se tendit tel un arc et elle hurla... Un suspense avec une seule issue la mort.

Éditions BEAULIEU

Posté par elleon à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Coup de feu pour les diplomates

de Henri T.Perkins

coup de feu

Pas question de passer au travers avec des dingues du flingue.

Diplomates où pas, eux aussi sont aujourd'hui en première ligne pour recevoir une giclée de projectiles calibre 38.

Éditions BEAULIEU

Posté par elleon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]