13 juillet 2012

Les fanatiques

de Jean-Pierre Conty

les fanatiques

À Sao Paulo, derrière les affrontements meurtriers entre la police et les révolutionnaires, se profile une guerre sans merci entre la C.I.A. et le K.G.B...

Un chef mystérieux, dont l'indicatif est Argus, tire les ficelles des héros prêts au sacrifice suprême pour la réussite d'une opération d'une audace inouïe.

En face d'Argus, un tortionnaire astucieux extrait le maximum de renseignements des garçons et des filles tombés entre ses mains. Argus conditionne les esprits, le tortionnaire manipule les corps.

Qui va gagner à ce jeu cruel et vieux comme le monde ? Entre fanatiques des deux bords, l'horreur ne connaît pas de limite jusqu'à l'incroyable coup de théâtre final...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Les contre-mesures de Mr Suzuki

de Jean-Pierre Conty

les contre mesures

Margot B. est une fille pauvre, amoureuse d'un pauvre réfugié. L'assassinat de celui-ci par des moyens sophistiqués met en branle, non seulement la police locale, mais aussi la C.I.A. qui dépêche sur place, à Bruxelles, un enquêteur qui n'est pas le premier venu: Mr Suzuki.

Margot ne comprend pas en quoi son malheur concerne le Pentagone et la C.I.A.; elle va de surprise en surprise. Dans l'épreuve, elle a trouvé une amie, la remuante comtesse Baglivi. C'est celle-ci que l'enquêteur de la C.I.A. prend en filature.

Qui est-elle ? Pour qui travaille-t-elle ? Fait-elle partie de l'Oustacha, la plus vieille organisation terroriste des Balkans ? Et qui a ressuscité l'Oustacha ? Pour quelle besogne sanglante ?

De Bruxelles à Belgrade, en passant par Vienne, Mr Suzuki cherche la réponse à ces questions, tandis que les morts s'accumulent sur sa route.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les armes secrètes de Mr Suzuki

de Jean-Pierre Conty

les armes secretes

Une arme secrète c'est bien, deux armes secrètes, c'est mieux. Les utiliser avec astuce c'est le grand art.

De Téhéran, où règne la fièvre de l'or noir, au désert où se terrent les ennemis du Chah, Mr Suzuki traque un réseau redoutable dont il exterminera les chefs en retournant contre eux les précautions qu'ils prennent pour se garder de lui. Une opération époustouflante dans le plus pur style Suzuki !

Un hippy ahuri, une princesse "rouge" un traître enragé, un policier sanguinaire, une jeune vierge experte à torturer les mâles, autant de pions manipulés de main de maître par l'impayable et impitoyable japonais...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les angoisses de Mr Suzuki

de Jean-Pierre Conty

les angoisses

Une simple négligence — une porte restée ouverte — est à l'origine de la chute de Constantinople.

Est-il concevable, à l'ère atomique, de voir tomber de la même façon Washington, New York, Chicago, Detroit et l'Amérique entière ? Oui, assurément... Comment cela ?

Comment un traître peut-il, de nos jours, « ouvrir les portes à l'ennemi »?

C'est l'incroyable vérité que nous révèle cette nouvelle aventure de Mr Suzuki, basée, comme toujours, sur des faits authentiques.

Devant la gravité de la menace, le Président des U.S.A. appelle Mr Suzuki à la Maison Blanche. D'angoissantes questions se posent. Un espion opère-t-il dans les appartements privés du Président ? Qui est Stella Stevens ? L'espionne du siècle ou une paisible ménagère ? Amateur de génie ou membre d'une organisation mondiale ? Quel est le rôle de l'inquiétant hippie Christus ? Pourquoi la piste qui mène à la vérité est-elle jonchée de morts ? Les States sont-ils gouvernés par un homme ou un ordinateur ? Existe-t-il au-dessus des États un super-gouvernement, occulte et irresponsable ?

Autant de problèmes résolus par l'astuce de Mr Suzuki.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les anges aux mains rouges

de Jean-Pierre Conty

les anges aux mains rouges

La prochaine "dernière" mondiale sera gagnée - ou perdue - par les ordinateurs. Le computer stratégique le plus rapide, celui qui assimilera en un minimum de temps, le maximum d'informations pour en tirer, en une seconde, la décision la plus intelligente, gagnera la bataille.

Voici donc engagée la course de vitesse entre les ordinateurs stratégiques des deux camps... Si vous êtes impliqué dans cette compétition, entourez-vous d'anges gardiens, même s'ils ne sont pas blancs et s'ils ont les mains rouges.

Qui va gagner ? À quel prix ? De la volupté et de la mort...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 04:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le duel de Mr Suzuki

de Jean-Pierre Conty

le duel

Lorsqu'un agent de la C.I.A. s'éprend de la femme d'un autre agent de la C.I.A., cela fait sourire. Mais lorsque la femme aimée découvre devant sa porte un cadavre tombé du ciel, cela fait jaser...

D'où vient ce mort inconnu ? Pourquoi a-t-il choisi cette maison ? Pour qui travaillait-il ? En l'absence d'indices probants, il faut tout le flair de Mr Suzuki pour découvrir une piste.

Une fiche de paie trouvée par une gitane dans la poche d'un oisif et un portrait de Cohn-Bendit au mur d'une chambre à coucher donnent le branle à une incroyable aventure. Un peu de lumière viendra d'une abominable randonnée sous terre où Mr Suzuki manquera d'être successivement noyé, asphyxié, enfumé et enterré vivant.

L'amour d'une chanteuse de flamenco un peu voleuse, la haine d'un anarchiste catalan un peu tueur, la suspicion d'une fille perverse et les relations freudiennes entre deux camarades d'Université viendront pimenter l'enquête de l'agent secret japonais.

Tout se terminera par un duel à l'aube où Mr Suzuki, contre un adversaire déloyal, donnera la mesure de sa diabolique astuce...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 04:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Diable et son train

de Jean-Pierre Conty

le diable et son train

Il tomba sur un entrefilet intitulé: "Fête foraine à Halluin"... mais il ne prit pas connaissance de l'écho. Un article voisin, long d'une demi-colonne, avait requis toute son attention. À la seule lecture du titre, son sang s'était glacé dans ses veines.

Et, pourtant, c'était le plus banal de tous les titres de faits divers : MACABRE DÉCOUVERTE SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE D'ENGLEFONTAINE

Les journaux parisiens avaient dû en faire un écho de trois lignes, mais elles avaient échappé à Vaugondy. Quelque chose lui disait que cette prose le concernait.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par elleon à 04:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le congrès des sorcières

de Jean-Pierre Conty

le congres des sorcieres

L'île de Masirah est devenue le rendez-vous des grands du terrorisme international.

Comme chacun sait, les femmes jouent un rôle de premier plan dans la vaste entreprise de la déstabilisation du monde. Allemandes, Italiennes, ou Arabes, elles se considèrent comme étant les "nouvelles sorcières", celles que l'on persécute parce qu'elles font appel aux forces obscures de l'instinct pour renverser l'ordre établi.

À Masirah on s'organise et on planifie un sabotage grandiose qui devrait avoir des répercussions mondiales. Les sorcières n'ont plus à craindre le bûcher, mais il y a Mr Suzuki...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 04:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le cauchemar de Mr Suzuki

de Jean-Pierre Conty

le cauchemar

Si vous découvrez un homme au visage mangé par les rats dans un palais vénitien voué à la dolce vita, votre soirée s'en trouve gâchée.

Mais si vous trouvez un cadavre parfaitement intact, quelques jours plus tard, vous vous demanderez pourquoi vous êtes celui-qui-découvre-les cadavres. Et si le même mort se retrouve une deuxième et même une troisième fois sur votre chemin, votre vie deviendra un cauchemar.

C'est ce qui arrive à Mr Suzuki, chargé de découvrir ce qu'il en est des bases de fusées chinoises en Albanie. Cuba européen ou épée de Damoclès au-dessus de nos têtes ?

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 04:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La revanche du mort

de Jean-Pierre Conty

la revanche du mort

Avoir un rival dans le coeur de sa bien-aimée c'est embêtant ; quand ce rival a du génie cela devient intolérable.

Comment s'en débarrasser ? C'est la question que se pose George Wilding, amoureux de Patricia Prothero, la fille du richissime industriel de Los Angeles. Le choix de Patricia n'est pas encore fait entre Wilding, le séduisant chercheur de « l'Institut de Technologie «, et Sharp, le génie du même Institut.

Si Sharp a le don de tout mettre en formules, Wilding, lui, se découvre le génie du crime... C'est alors que ses ennuis commencent. Les événements prennent un tour inquiétant et puis dramatique, et enfin désespéré.

Jamais assassin n'aurait eu tant besoin de ressusciter sa victime...

Du fond de la trappe où il est tombé, Wilding invoque le génie de Sharp. Le silence du mort devient une terrible accusation. On a toujours besoin d'un plus grand que soi. Le crime de Wilding n'avait eu d'autre témoin que Wilding. Pour son malheur, c'est un témoin de trop !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 04:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]