06 janvier 2012

MALET, Léo

1909 - 1996

Biographie

Léon Malet, dit Léo Malet, est né en 1909 à Montpellier. Il perd ses parents très jeune, il est élevé par son grand-père, Omer Refreger, qui lui donne très tôt le virus de la lecture. 

Il débarque à Paris en 1925, y débute comme chansonnier à Montmartre. Il croise la route de André Colomer qui l'influence alors vers une voie "libertaire"; il fréquente les milieux anarchistes, dont le foyer végétalien de la rue de Tolbiac qu'il décrit plus tard dans plusieurs romans. Le métier de chansonnier ne lui permet pas de vivre, il fait différents petits boulots : employé de bureau, manœuvre, « nègre », gérant de magasin de mode, figurant de cinéma, crieur de journaux, emballeur (chez Hachette) et écrit des articles dans de nombreuses revues anarchistes.

Il écrit de la poésie, et, après avoir rencontre André Breton en 1931, il rejoint groupe des "Surréalistes". Il milite brièvement avec Benjamin Péret au parti trotskyste POI ("Parti Ouvrier Internationaliste")de 1936 à 1939, de nombreux surréalistes étant alors proches du trotskisme. En 1941, il est emprisonné dans un stalag, libéré au bout de huit mois (ou dix-huit mois selon certains sites ?) pour des raisons de santé, grâce à un médecin admirateur des surréalistes.

De retour à Paris, il commence à écrire en 1941 pour une nouvelle collection "Minuit" qui s'est donnée pour objectif de parodier la littérature policière anglo-saxonne, interdite alors en France. Il utilise alors divers pseudonymes: Frank Harding, Léo Latimer, Lionel Doucet, Jean de Selneuves, Noël Letam, Louis Refreger et, en association avec les écrivains Serge Arcouët et Pierre Ayraud sous le pseudonyme collectif de John-Silver Lee.

Sous le nom de Omer Refreger, il écrit aussi quelques romans de cape et d'épée, parus aux Éditions et Revues Françaises,introuvables aujourd'hui (si ce n'est chez les collectionneurs).La plupart de ces premiers romans policiers seront réédités sous le nom de Léo Malet.

Car à partir de 1943, ce nom de Léo Malet devient vite un nom incontournable du roman policier, << du roman noir tricolore >> avec 120, rue de la Gare, dans lequel il met en scène un détective qui devient vite aussi célèbre que son auteur: Nestor Burma. Sept romans vont suivre jusqu'en 1949, avec une récompense en 1948, le tout premier "Grand Prix de Littérature policière" pour Le cinquième procédé, puis l'auteur abandonne son héros pour écrire sa Trilogie noire avec La vie est dégueulasse en 1948  aux Éditions S.E.P.E, Le soleil n'est pas pour nous en 1949, il faut attendre vingt ans pour le troisième et dernier opus Sueur aux tripes publié chez Losfeld en 1969 avec la réédition des deux premiers. 

La plupart des aventures de Nestor Burma ont pour cadre la ville de Paris, surtout dans la série des Nouveaux mystères de Paris, un projet que Léo Malet débute en 1954, sous la houlette de l'éditeur Robert Laffont, avec Le soleil naît derrière le Louvre: son objectif étant d'emmener son détective dans les différents arrondissements de Paris, (le titre de la série étant bien sûr un clin d'œil aux "Mystères de Paris" d'Eugène Sue). Léo Malet s'y montre << un peintre remarquable de la ville, de son atmosphère et de ses secrets >>. Le 15ème et dernier tome des "Nouveaux Mystères de Paris", L'envahissant cadavre de la Plaine-Monceau paraît en 1959; l'année précédente l'auteur se voit décerné "Le Grand Prix de l'Humour noir" pour cette série.

Certains des romans avec Nestor Burma (on en compte environ 32 ?) ont été adaptés en bandes dessinées par Jacques Tardi et le personnage de Burma a inspiré une série télévisée avec Guy Marchand. Quatre d'entre eux ont été adaptés au cinéma: 120 rue de la Gare réalisé par Jacques Daniel-Norman en 1946;  Énigme aux Folies Bergère par Jean Mitry en 1959; La Nuit de Saint-Germain-des-Prés en 1977 par Bob Swaim et "Nestor Burma, détective de choc" par Jean-Luc Miesch en 1982.

Léo Malet abandonne définitivement son héros en 1972 en même temps que son métier de romancier, même s'il lui arrive encore d'écrire quelques articles ou de donner des interviews (dans lesquelles, il tient des propos "tendancieux"). À partir de 1981, année du décès de son épouse, il tombe dans une grande dépression, latente depuis de nombreuses années, il décède d'une crise cardiaque en 1996 à Châtillon-sous-Bagneux.

(Sources "À l'ombre du polar" Mars-2002 /  Wikipedia)

Elleon

~

Résumés

  1. Abattoir ensoleillé (Fleuve Noir - 1972)
  2. Les paletots sans manches (Éd.La Butte aux Cailles - 1980)

~

Série Nestor Burma

  1. 120, rue de la Gare (Pocket - 2009)
  2. Le cinquième procédé (Fleuve Noir - 1985)
  3. L'homme au sang bleu (10/18 - 1989)
  4. Nestor Burma dans l'île (Fleuve Noir - 1970)
  5. Nestor Burma contre C.Q.F.D. (Éd.La Butte aux Cailles - 1979)
  6. Nestor Burma court la poupée (Fleuve Noir - 1971)
  7. Nestor Burma et le Monstre (Fleuve Noir - 1984)
  8. Nestor Burma en direct (Fleuve Noir - 1967)
  9. Nestor Burma revient au bercail (Fleuve Noir - 1967)
  10. Un croque-mort nommé Nestor (Fleuve Noir - 1969)

~

Autres titres avec Nestor Burma

  • La femme sans enfant
  • Le deuil en rouge
  • Les neiges de Montmartre
  • Poste restante
  • Un aventure inédite de Nestor Burma

~

Série Les Nouveaux Mystères de Paris (avec Nestor Burma)

  1. Boulevard... Ossements (T-11)(Le Livre de Poche - 1973)
  2. Brouillard au Pont de Tolbiac (T-9)(Fleuve Noir - 1983)
  3. Casse-pipe à la Nation (T-12)(Fleuve Noir - 1983) 
  4. Corrida aux Champs-Élysées (T-7)(Fleuve Noir - 1982)
  5. Des kilomètres de linceuls (T-2)(Le Livre de Poche - 1976)
  6. Du Rebecca rue des Rosiers (T-14)(Le Livre de Poche - 1977)
  7. Fièvre au Marais (T-3)(Fleuve Noir - 1988)ou L'ours et la culotte 
  8. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (T-4)(Fleuve Noir - 1982) ou Le sapin pousse dans les caves
  9. Le soleil naît derrière le Louvre (T-1)(Fleuve Noir - 1981)
  10. Les eaux troubles de Javel (T-10)(Fleuve Noir - 1983)
  11. Les rats de Montsouris (T-5)(Le Livre de Poche - 1974)
  12. M'as-tu-vu en cadavre ? (T-6)(Presses de la Cité - 1989)
  13. Micmac moche au Boul'Mich (T-13)(Le Livre de Poche - 1975) 
  14. Pas de bavards à la Muette (T-8)(Presses de la Cité - 1989)

~

Série La trilogie noire

  1. La vie est dégueulasse (T-1)(Pocket - 2010)ou Il fait toujours nuit
  2. Le soleil n'est pas pour nous (T-2)(Pocket - 2010)
  3. Sueur aux tripes (T-3)(Pocket - 2010)

~

Série Johnny Metal

  1. Affaire double (Éd. 12-21 - 2012)
  2. Johnny Metal (Fleuve Noir - 1993)

~

Autres titres

  • À bord du vaisseau fantôme (Frank Harding - Johnny Metal)
  • Aux mains des réducteurs de têtes (Frank Harding - Johnny Metal) 
  • Cité interdite (Frank Harding)
  • Derrière l'usine à gaz (Omer Refreger)
  • Erreur de destinataire (Omer Refreger)
  • Faux frère 
  • Gérard Vindex, gentilhomme de fortune(Omer Refreger)
  • Journal secret (Autobiographie)
  • La cinquième empreinte (Lionel Doucet)
  • La forêt aux pendus (Jean de Selneuves)
  • La louve du Bas-Craoul
  • La soeur du Flibustier (Omer Refreger)
  • Le capitaine Coeur-en-berne (Omer Refreger)
  • Le dé de Jade (Frank Harding - Johnny Metal)
  • Le dernier train d'Austerlitz
  • Le diamant du Huguenot (Omer Refreger)
  • Le gang mystérieux (Frank Harding - Johnny Metal)
  • Le sang innocent
  • Le tiroir
  • Le voilier tragique
  • L'évasion du Masque de Fer(Omer Refreger)
  • L'ombre du grand mur
  • Miss Chandler est en danger (Frank Harding - Johnny Metal)
  • Mort au bowling (Frank Harding)
  • Pas de veine avec le pendu
  • Recherché pour meurtre (Frank Harding)
  • Solution au cimetière
  • Un héros en guenilles (Omer Refreger)
  • Vengeance à Ciudad-Juarez

Bonne lecture

Posté par elleon à 09:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


05 janvier 2012

Le dernier souffle

de Paula Gosling

le dernier souffleBlackwater Bay, station balnéaire du bord des Grands Lacs, est d'ordinaire calme lorsque s'en vont les estivants... Sauf en période d'Halloween.

Car lors de la "Terreur", les habitants ne savent quelle blague douteuse inventer pour faire pire que leurs voisins ou se venger d'une blague ancienne faite à leurs dépens. Le shérif Matt Gabriel reste donc sur ses gardes.

Mais avant même Halloween, Matt va être confronté au pire. Certes, on attendait la mort de Tom Finnegan, le pharmacien, atteint d'un cancer, mais pas d'un accident de voiture! Et ce secret qu'il voulait livrer à Matt, ces quelques mots surpris par sa femme lors d'un appel à un mystérieux correspondant... cet accident a tout l'air d'un meurtre, et ce n'est apparemment pas le premier!

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES


Humour et suspense sont les ingrédients habituels du talent de Paula Gosling, que l'on retrouve dans cette aventure inédite écrite en 1993.


Posté par elleon à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

On assassine au paradis

de Paula Gosling

on assassineMais oui, le paradis existe. Tout au moins, les premiers résidents de "Paradise Island", au début du siècle, ont tout fait pour que leur île soit un paradis et le demeure.

Aménagée par un certain Peacock qui y a fait construire neuf maisons flanquées de leurs hangars à bateau, cette île des Grands Lacs a été habitée par neuf familles amies qui se sont constituées, dès l'origine, en "Association de Riverains" pour protéger la beauté de leur habitat.

Mais le siècle avance, et avec lui, les promoteurs aux dents longues. De là à prétendre qu'il faut leur imputer le soudain malaise qui s'empare de l'île... Et puis Michael Grey veut-il vraiment tuer sa femme Daria...?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pour quelques flics de trop

de Paula Gosling

pour quelques flicsUn... deux... trois... quatre... déjà quatre flics assassinés. Dont une femme. Trois en uniforme et un en civil.

De près ou de loin, au fusil ou à l'arme de poing, mais toujours d'une balle dans la tête.

Stryker se l'est juré: il l'aura, ce salopard, cette ordure de tueur.

Cinq...six...Six flics assassinés. Stryker enrage. Il l'aura, c'est sûr, mais comment ? Ce salaud a-t-il un mobile ? Frappe-t-il au hasard ? Sinon, où est le lien entre toutes ces victimes ?

Et pour tout arranger, voilà qu'on lui envoie un super crack de Washington pour lui apprendre à travailler. Dana Marchant! Une femme! Surnommée "L'Incendiaire"...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Trois petits singes et puis s'en vont

de Paula Gosling

3 singesBigre! on dirait que le Pr Coulter, éminent spécialiste du folklore et du symbolisme, a tapé dans le mille.

D'après ses doctes explications, l'assassin qui rôde dans la fac aurait tranché la langue de sa victime -entre autres délicatesses - pour l'empêcher de dire le mal.

Déduction oiseuse? Sûrement pas. Une seconde victime vient d'avoir, elle, l'oreille coupée. Pour l'empêcher d'entendre le mal, c'est évident. Et en bonne logique, l'assassin ne devrait pas s'en tenir là.

Mais qui donc a vu le mal ? En clair, à qui va-t-il devoir arracher les yeux ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


L'arnaque n'est plus ce qu'elle était

de Paula Gosling

l'arnaque n'est plus ce qu'il etaitQuelle tenue ! Siffler du gin à la bouteille en compagnie d'un clochard malodorant, ça la fiche plutôt mal quand on est directrice de collection chez un éditeur distingué.

Mais Casey Hewson a des circonstances atténuantes: après tout, ne vient-elle pas de se faire sauvagement assommer et dépouiller?  Dans ce cas, un remontant s'impose, clochard ou pas. Quant à l'agresseur, Casey l'identifie sans hésitation: c'est l'un des gros bras de Gurney Lightfoot, truand patenté.

Et que cherchait-il dans son porte-documents? Le manuscrit d'un livre-dénonciation concocté par un ex-acolyte vindicatif, lequel, entre parenthèses, vient de trouver une mort aussi subite que violente. Bigre! Voilà une affaire qui promet.

Surtout si le lieutenant Chase, dont la réputation calamiteuse n'est plus à faire, se charge de l'enquête.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un flic pas tellement sale

de Paula Gosling

un flic pas tellement saleCe passé de tireur d'élite au Viet-Nam, il le traînait comme un boulet qui était devenu un remords.

Son ennemi - public et intime - tuait pour l'argent et n'en éprouvait aucun remords. De l'orgueil, au contraire.

Alors, entre celui qui avait honte et celui qui s'en croyait, s'interposa la tendresse d'une femme qui n'avait envie que de vivre.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Larmes fatales

de Paula Gosling

larmes fatales- Papa, tu roules trop vite !

Si vite que, lorsqu'un vieillard surgit inopinément sur la route, la voiture fait un tonneau et va percuter un arbre. L'enfant est indemne mais le père, lui ne roulera plus jamais. Mort accidentelle.

Quant à l'imprudent vieillard, il meurt quelque temps après d'une crise cardiaque. Mort naturelle.

Tout fraîchement promu inspecteur, Tim Nightingale ne croit pas aux morts accidentelles ni aux morts naturelles. Il croit... Il ne sait pas exactement ce qu'il croit. Mais il sait qu'il y a du louche.

Pour protéger la veuve et l'orphelin, décidément très menacés, Tim Nightingale est prêt à tout...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Moins 40 de fièvre

de Paula Gosling

- 40 de fievrePour quelle raison un pirate de l'air irait-il installer des otages capturés en plein désert arabe dans un pays où règnent le froid, la neige et la glace ?

C'est ce que se demandent l'Armée et le Contre-espionnage. C'est aussi ce que se demandent les otages, lorsque la belle maison où ils sont prisonniers commence à se refroidir parce que le générateur a sauté.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Au coeur de l'hiver

de Paula Gosling

au coeur de l'hiverCe n'est pas tous les jours que l'on tombe nez à nez avec un cadavre grignoté par les poissons en creusant un trou dans la glace pour pêcher.

Surtout quand la cause de la mort s'apparente plus à un impact de balle qu'à une attaque de truites enragées...

Et dire que le shérif Matt Gabriel s'apprêtait à passer un hiver calme, seulement rompu par la traditionnelle fête de la Glace ! La disparition mystérieuse d'une jeune fille du lycée local, élève de Jess Gibbons, ne fait qu'aggraver la situation. De plus, on murmure que la disparue n'avait pas froid aux yeux...

Difficile de découvrir le moindre indice, quand la moindre surface à l'air libre est recouverte par trois mètres de neige, et que même les cadavres arrivent difficilement à remonter à la surface des eaux gelées...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES


Suspense et humour par -40° C, un exploit uniquement réalisable par Paula Gosling.


Posté par elleon à 05:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]