26 octobre 2017

Les innocents n'ont rien à craindre

de Celia Dale

Couverture du livre : Les innocents n'ont rien à craindreUn soir de pluie dans une banlieue de Londres, on sonne à Laporte, chez Mme Didcot. Malgré ses mauvaises jambes, elle remonte le couloir jusqu'à la porte d'entrée. Là, un jeune homme, trempé jusqu'aux os, lui annonce, entre deux quintes de toux, qu'il cherche une chambre à louer.

Il s'est trompé d'adresse, mais "par un temps pareil, on ne laisserait pas un chien dehors !" Répond Mme Didcot qui propose de l'héberger pour la nuit, en lui offrant un fauteuil dans la cuisine.

Ainsi commence une étrange cohabitation...

Un quotidien qui atteindra graduellement le paroxysme de l'horreur...

Éditions ROBERT LAFFONT

Posté par elleon à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Orage de chaleur

de Richard Castle

Couv Orage de chaleurCela fait 17 ans que Nikki Heat est persuadée que sa mère Cynthia est morte. Jusqu’au jour où elle découvre qu’en réalité celle-ci a été contrainte d’orchestrer sa disparition pour vivre dans la clandestinité.

La plus célèbre flic de New York se lance alors dans une enquête qui va totalement bouleverser sa vie. Avec l’aide de son irrésistible mari, le reporter Jameson Rook, et du consultant de la CIA Derrick Storm, Nikki découvre que sa mère a fui pour protéger sa famille d’une redoutable organisation criminelle.

Ceux qui se font appeler les « Sept de Shangai », des hommes d’affaires véreux, sont prêts à tout pour protéger et étendre leur empire mafieux. Entre trafic de fausse monnaie, blanchiment d’argent sale et activités criminelles, l’enquête s’annonce, plus que jamais, explosive...

Éditions CITY

Posté par elleon à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ils ont voulu nous civiliser

de Marin Ledun

Marin Ledun - Ils ont voulu nous civiliser.Thomas Ferrer n'est pas un truand. Pas vraiment. Les petits trafics lui permettent de sortir la tête de l'eau, même si la vie n'a pas été tendre avec lui.

De petits larcins en détournements de ferraille, le voilà face à face avec un truand, un vrai cette fois. Celui-ci, laissé pour mort par Ferrer, embarque deux frères assoiffés de vengeance à la poursuite de son agresseur.

La traque sera sans pitié, alors qu'une puissante tempête s'abat sur la région.

Éditions FLAMMARION

Posté par elleon à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le prince de Cochinchine

de Jean-François Parot

Jean-Francois PAROT - Nicolas Le Floch - 14 - Le prince de Cochinchine1787.  Nicolas Le Floch, en Bretagne pour la naissance de son petit-fils, fait l’objet d’un attentat. C’est le début d’une nouvelle enquête au cours de laquelle il va retrouver son ami de jeunesse Pigneau de Behaine évêque d’Adran venu négocier un traité d’alliance entre le roi de Cochinchine et la France.

Dans un pays épuisé par le déficit grandissant et la faiblesse de Louis XVI – et alors que se profile une convocation des États-Généraux – des ennemis extérieurs soutenus par des complots intérieurs vont se mettre en travers des intérêts du royaume. 

Face à de multiples suspects, le commissaire aux affaires extraordinaires devra aussi rechercher l’auteur d’un meurtre mystérieux. Il affrontera les redoutables menées de puissances étrangères et surtout de la Triade, secte orientale liée aux adversaires du roi de Cochinchine. Il sera conduit à protéger le jeune prince Canh héritier du royaume d’Annam des menaces fomentées contre lui.

Outre ses entours habituels, le héros des Lumières sera aidé par un étrange érudit jésuite, éclairé par Restif de la Bretonne et croisera Olympe de Gouges.

Ainsi, une nouvelle fois Nicolas Le Floch, soutenu par la confiance du roi et par le soutien circonspect de Sartine, mobilisera ses amis pour résoudre de manière inattendue une intrigue haletante qui mélange affaires d’État et cas criminel. Il accomplira sa tâche avec succès non sans éprouver dans sa vie personnelle les états d’âme suscités par le passage du temps et les menaces de l’avenir. 

Éditions J.C LATTÈS

Posté par elleon à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 octobre 2017

Tenebra Roma

de Donato Carrisi

Donato Carrisi - Tenebra Roma.

Et si Rome se retrouvait plongée dans les ténèbres pour toujours...

Cinq siècles auparavant, le pape Léon X lança cet avertissement : Rome ne devra jamais être plongée dans l'obscurité. Pourtant, lorsqu'aujourd'hui la foudre s'abat sur une centrale électrique au cours d'une terrible tempête, les autorités romaines sont forcées d'imposer un black-out total de vingt-quatre heures sur la ville le temps de réparer les dégâts.

Dès le crépuscule, les ombres reviennent envahir Rome. Dans le chaos et la panique qui s'ensuivent, une silhouette plus sombre que les autres va se déplacer silencieusement à travers la capitale, laissant derrière elle une traînée de morts... ainsi que des indices.

Marcus, le prêtre de l'ordre des Pénitenciers, peut reconnaître et interpréter les anomalies sur les scènes de crime. Mais le pénitencier a perdu son arme la plus précieuse : sa mémoire. Lui-même victime du tueur, il échappe de justesse à une mort atroce, sans plus aucun souvenir des derniers jours passés. Il va devoir remonter le fil de sa vie en même temps que la piste du monstre.

Seule Sandra Vega, une ancienne photographe scientifique, peut l'aider dans sa traque. Sandra connaît le secret de Marcus, mais a subi trop de pertes dans sa vie pour être en mesure de faire face à nouveau au Mal.

Et pourtant, elle va se retrouver entraînée malgré elle au coeur de l'enquête... Le coucher du soleil se rapproche, et le temps est compté : au-delà des ténèbres, il n'y a que l'abîme.

Éditions CALMANN-LÉVY

Posté par elleon à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


D'ombre et de silence

de Karine Giébel

Couverture du livre D'ombre et de silence"Partir sans lui dire au revoir. Parce que je me sens incapable d'affronter ses larmes ou de retenir les miennes. L'abandonner à son sort. Parce que je n'ai plus le choix. (...) Je m'appelle Aleyna, j'ai dix-sept ans. Aleyna, ça veut dire éclat de lumière. (...) J'ai souvent détesté ma vie. Je n'ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves. Là au moins, on ne pourra pas me les voler. "

Si les romans de Karine Giebel sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, celle-ci excelle depuis quelques années dans un genre tout aussi exigeant : la nouvelle, où elle condense en quelques pages seulement toute la force de ses romans.

D'OMBRE ET DE SILENCE réunit neuf textes, dont certains sont inédits et d'autres restés jusqu'à aujourd'hui très confidentiels. Voici l'occasion de (re)découvrir Karine Giebel intensément, grâce à ce recueil de nouvelles noires, humaines, engagées...

Éditions BELFOND

Posté par elleon à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 octobre 2017

Coquillages et trépassées

de Noël Balen & Vanessa Barrot

Noël Balen et Vanessa Barrot - Coquillages et trépassées.Afin de compléter le dossier "Sucré-Salé en Cornouaille" du prochain numéro de "Plaisirs de table", la critique gastronomique Laure Grenadier profite du stage de plongée de sa fille aux Glénan pour embarquer Paco, le photographe du magazine, dans une virée estivale.

À peine échoués à Concarneau, ils apprennent le meurtre d'une serveuse dont le corps a été retrouvé sur une plage. En l'espace d'une semaine, d'autres jeunes femmes, toutes saisonnières dans la restauration, sont assassinées selon le même mode opératoire.

La déambulation de Laure et Paco entre Pont-Aven et île-Tudy, Bénodet et La Forêt-Fouesnant les conduit sur la piste d'un tueur singulier. Mais est-ce vraiment lui l'auteur de ces crimes successifs ?

Toute la palette savoureuse des produits bretons ne suffit pas à adoucir le climat orageux qui pèse sur les préparatifs de la fête tant attendue des "Filets Bleus".

Éditions FAYARD

Posté par elleon à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Mortelle fricassée

de Noël Balen & Vanessa Barrot

Noël Balen et Vanessa Barrot - Mortelle fricassée.L’Auberge de la Tante Adèle est une des tables incontournables du Périgord. Après plusieurs décennies passées devant ses fourneaux, la vénérable Adèle Calmette a rendu son tablier et confié à sa nièce Adeline tous ses secrets de cuisine, à l’exception du petit carnet qu’elle porte toujours sur elle et dont on ne sait quel mystère il recèle.

À l’occasion d’un reportage en Dordogne, Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine "Plaisirs de table", accompagnée de son photographe Paco Alvarez, entend bien rendre visite à cette institution de la gastronomie locale.
Mais le destin en aura voulu autrement...

Entre une communauté à l’ésotérisme douteux et quelques militants en croisade contre le foie gras, entre d’étranges recettes médiévales et des potions d’apothicaire, de vieilles rumeurs paysannes et des malveillances forestières, Laure et Paco finiront par dévoiler certaines des énigmes du pays sarladais.

Éditions FAYARD

Posté par elleon à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2017

Le souffleur de cendres

de Viviane Moore

Le Souffleur de cendres - Viviane MOOREParis, hiver 1587. La glace a figé les eaux de la Seine, les miséreux envahissent les rues.

Au Louvre, le premier valet du roi trouve sur la table de chevet d’Henri III une figurine de cire percée d’aiguilles et une bougie d’envoûtement.

Le jeune commissaire Jean du Moncel devra mener l’enquête au plus près du pouvoir mais surtout découvrira une nouvelle facette de cet art étrange qu’est l’alchimie. Une fois de plus, sorcellerie et médecine se côtoient, le passé et le présent se mêlent, séparant Jean de son amante, la mystérieuse Sybille, disparue sans laisser de traces dans le dédale de la Cour des Miracles

Des arcanes du Châtelet à la Cour des Miracles, Jean du Moncel et Sybille Le Noir naviguent en eaux troubles dans ce troisième opus de la trilogie « Alchemia ».

Éditions 10/18

Posté par elleon à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 octobre 2017

Un homme doit mourir

de Pascal Dessaint

Pascal Dessaint - Un homme doit mourir.Boris, naturaliste, est expert auprès des industriels qui veulent installer des projets controversés dans certains territoires. Il s'arrange pour que ses rapports soient favorables aux projets. Autrement dit, il a plus ou moins vendu son âme au diable.

Dans un paysage de mer, de dunes et de pins, qui ressemble à Hossegor, une maison futuriste et cossue se dresse. Son propriétaire a imposé cette construction dans une nature sauvage, grâce au pouvoir de son compte en banque.

Dans cette même contrée, un groupe industriel veut implanter une unité de stockage de matières dangereuses. Pour les opposants, c'est une "Zone A Défendre", un conflit qui couve.

Par ailleurs une menace rôde : celle d'une tempête qui va éclater et bouleverser le paysage et les hommes. 

Éditions RIVAGES

~~~

C'est un roman noir plein de bruit et de fureur.

~~~

Posté par elleon à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]