26 août 2011

Et la brume et la neige

de Michael Innes

et la brumeQuerelles familiales et jalousies exacerbées, des voisins désireux de racheter le domaine, Arthur Ferryman ne s'attendait pas à une telle ambiance en arrivant au prieuré de Belrive pour y passer Noël auprès des siens.

Et encore moins à ce qu'un de ses cousins y soit retrouvé mort !

Accident, erreur de personne ou crime délibéré ?

Éditions 10/18


Brillantes déductions, esprit caustique et humour so british : l'Ecossais Michael Innes nous plonge au cœur de la gentry anglaise des années trente-quarante, pour une quatrième enquête de John Appleby, le sympathique gentleman-policier de Scotland Yard.


Posté par elleon à 04:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le voyage d'Humphrey Paxton

de Michael Innes

le voyageHumphrey le suivit, et ce fut comme s'il avait plongé la tête la première dans un tourbillon infernal où la violence le disputait à l'horreur. La pensée s'égarait devant ce spectacle hallucinant. Une masse informe s'agitait en tous sens, d'où surgissaient des membres confondus et tordus dans une lutte sans merci.

Du milieu de ce remous, la lampe électrique d'Ivor, brandie vers la voûte luisante, y dessinait de grands cercles lumineux.

Plus loin, une autre torche éclairait deux hommes qui semblaient bâillonnés et garrottés, jetés dans un coin, comme des figurants de théatre dont le rôle était fini.

Éditions GARNIER

Édition originale sous le titre Danger!: Albin Michel (1952)

Posté par elleon à 04:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

INNES, Michael

1906 - 1994

Biographie

John Innes Mackintosh Stewart est né en 1906 à Edimbourg. Diplômé de Littérature, il enseigne dans les universités de Belfast, Adelaïde et Oxford où il a lui-même été étudiant. Il écrit nombre d'essais sur la Littérature contemporaine qui font référence, ainsi que des romans et des nouvelles.

Passionné de Littérature policière, il prend le pseudonyme de Michael Innes pour signer une quarantaine de romans policiers publiés entre 1936 et 1986, dont une série avec un héros récurrent, Sir John Appleby de Scotland Yard. 

En France, son nom apparaît en 1952 avec "Danger!" (réédité en 1979 sous le titre Le voyage d'Humphrey Paxton), paru chez Albin Michel dans la collection "Le limier", puis on retrouve trace de quelques uns de ses romans vers la fin des années 90, début 2000 aux Éditions 10/18 qui n'ont rien publié de Michael Innes depuis; deux autres sont parus chez Fleuve Noir début des années 80 ("Le mort qui revenait de loin" et "Opération portes ouvertes").

Ce sont là les seuls résumés retrouvés de l'auteur Michael Innes qui a pourtant remporté un certain succès au Royaume-Uni. Boudé en France ? Perdu dans la masse des auteurs célèbres de l'époque ?

Elleon

~

Résumés

  1. Le voyage d'Humphrey Paxton (Éd. Garnier - 1979)

~

Série Sir John Appleby

  1. Et la brume et la neige (10/18 - 2003)
  2. Le mort qui revenait de loin (Fleuve Noir  - 1983)
  3. La vengeance d'Hamlet (10/18 - 1998)
  4. Requiem pour un poète (10/18 - 1999)
  5. Un cas d'école (10/18 - 1998)

~

Autres titres

  • L'araignée frappe encore
  • Opération portes ouvertes

Bonne lecture

Posté par elleon à 04:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2011

Plutôt mort que rouge!

de Ed Gorman

plutot mort que rougeEn ce mois de septembre 1959, les États-Unis accueillent le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev, qui vient visiter une grande exploitation agricole dans l'Iowa.

Cela ne manque pas d'attirer la foule des curieux, mais également celle des anti-communistes qui revendiquent haut et fort: " Plutôt mort que rouge! "

Dans cette Amérique qui n'a pas encore réglé ses comptes après des années de maccarthysme, la petite ville de Black River Falls - celle de notre charmant Sam McCain - devient le théâtre d'une série de meurtres qui semblent tous avoir un caractère politique. Travaillant toujours pour la très conservatrice juge Esme Ann Whitney, McCain va mener l'enquête avec diligence, même s'il a toujours la tête pleine de l'insaisissable Pamela !

Éditions DE L'AUBE


 Ed Gorman poursuit son travail de mémoire sur la fin des années 1950, période particulièrement troublée en Amérique. Mêlant habilement la nostalgie et l'humour, l'auteur nous entraîne dans une nouvelle aventure de son héros, personnage intelligent, drôle, fou de sa Ford rouge décapotable modèle 1951, mais taraudé par les doutes existentiels propres à son âge !


Posté par elleon à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Wake up little Susie

de Ed Gorman

wake up little susieNous sommes le 14 septembre 1957. C'est le jour du lancement officiel de la Edsel, dernière création de la gamme Ford qui sera un sensationnel fiasco commercial.
 
En attendant, la petite ville de Black River Falls se prépare à la fête dans une ambiance de kermesse très américaine quand une jeune femme, épouse d'un ambitieux homme d'affaires, est retrouvée morte dans le coffre de l'un des trois modèles exposés chez le concessionnaire local.
 
McCain, jeune avocat qui arrondit ses fins de mois en enquêtant pour le compte de la juge Esme Anne Whitney, se voit une fois encore obligé de faire équipe avec le chef de la police locale Cliff Sykes, son pire ennemi.
 
Bien sûr, tout n'est qu'histoires de haine, d'argent et d'amour résolues avec maestria par notre héros préféré, lui-même plonge dans de terribles affres sentimentales, cocasses parfois, toujours émouvantes.
 
Éditions DE L'AUBE

Une brillante fresque sociale, acérée et pleine d'humour d'une certaine "middle class" américaine à travers une enquête noire à souhait.

Posté par elleon à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Le jour où la musique est morte

de Ed Gorman

le jour ou la musique est morteLes Fifties touchent à leur fin.

Un terrible jour de février 1959, Buddy Holly, Richie Valens et Big Bopper meurent dans un accident d'avion. Jour de deuil pour le rock'n roll, qui laisse toute une génération orpheline.

C'est à elle qu'appartient Sam McCain, jeune avocat au visage d'enfant qui travaille pour la très sévère et très autoritaire juge Whitney. Celle-ci lui ordonne d'enquêter sur le meurtre doublé d'un suicide chez son neveu, qui, du temps du collège et des amours adolescentes, a fait partie de sa bande.

Il replonge alors dans son enfance, ce temps enfui qui, malgré son jeune âge, lui donne le sentiment d'être déjà vieux.

Éditions DE L'AUBE

Réédition sous le titre La mort du Rock'n'Roll (2008)


 Le Jour où la musique est morte est la première enquête de notre nouvel anti-héros, Sam McCain. Avec lui, Gorman utilise avec précision et talent tous les ressorts de ce type de personnage : faiblesse physique, détresse amoureuse, intelligence exacerbée et intuition géniale... L'humour désabusé avec lequel il mène l'enquête rend le livre irrésistible.


Posté par elleon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Dans quelques jours l'automne...

de Ed Gorman

dans quelques jours l'automneMon agresseur était une femme. La tête baissée comme un athlète après l'effort, elle reprenait son souffle après m'avoir violemment heurté au front. J'entendais sa respiration saccadée, puis le déclic d'un revolver...

Je reconnus le regard halluciné de la folie lorsqu'elle plaqua contre ma tempe le canon de son arme froide qui sentait l'huile...

Éditions GÉRARD DE VILLIERS

Posté par elleon à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

GORMAN, Ed

Biographie

Edward Joseph Gorman est né en 1941 aux U.S.A. Il travaille pendant vingt ans dans la publicité avant de devenir écrivain à plein temps en 1984. Son premier roman "New, Improved Murder", signé Ed Gorman, mettant en scène Jack Dwyer, un de ses nombreux héros, paraît en 1985. Depuis il n'a cessé d'écrire, publiant 2 à 3 romans par an, utilisant deux autres pseudonymes: E.J Gorman et Daniel Ransom, ce qui donne environ 80 romans en 2011. Il est aussi l'auteur d'une bonne centaine de nouvelles et l'éditeur de nombreuses anthologies, le fondateur du "News magazine of the Mystery Field".

Si Ed Gorman est surtout connu pour ses romans policiers, il écrit dans des genres bien divers: noir, épouvante, horreur ou encore le western. Il commence donc sa carrière avec Jack Dwyer, un ancien policier devenu agent de sécurité et... comédien à temps partiel: la série de 6 romans, à l'atmosphère sombre et violente, s'étend entre 1985 et 1990. Il semble qu'un seul opus ait été traduit en France aux Éditions Gérard de Villiers en 1991, il s'agit de Dans quelques jours l'automne... ("The autumn dead" - 1987). Suivront Tobin, critique de cinéma, à la vie mouvementée (2 opus entre 1987- 1988), Leo Guild (4 opus entre 1987- 1990), Robert Payne, ancien profiler au FBI (4 opus entre 1994-2000), Jack Walsh dont le seul et unique roman, "The night remembers" (1991) est considéré comme le plus noir de toute sa bibliographie selon "The Encycopledia of modern Crime Fiction". Suivront encore Dev Mallory (2005-2006), Dev Conrad, le dernier créé en 2008, héros à ce jour de trois romans.

Mais le plus célèbre d'entre eux tant aux U.S.A qu'en France est Sam McCain, jeune avocat dans une petite ville du fin fond de l'Iowa pendant les années 50 et grand amateur de musique Rock'n'Roll ; sorte d'anti-héros que les Éditions de L'Aube font découvrir aux lecteurs français en 2006 avec le tout premier opus de la série: Le jour où la musique est morte,"The day the music died" publié en 1998 (réédité en poche en 2008 sous le titre La mort du Rock'n'Roll ). Deux autres romans ont suivi aux mêmes Éditions, alors qu' aux U.S.A la série Sam McCain se poursuit, comptant 9 romans publiés entre 1998 et 2011.

Patrick Galmel sur le site www.polarnoir.fr écrit à propos de Ed Gorman << (...) non dénué d'humour, il montre, décrit, sans pour autant juger, même si le trait se fait parfois acerbe. >>

Elleon

~

Résumés

Série Jack Dwyer

  1. Dans quelques jours l'automne... (Éd. Gérard de Villiers - 1991)

~

Série Sam McCain

  1. Le jour où la musique est morte (Éd. de L'Aube - 2006)ou La mort du Rock'n'Roll
  2. Plutôt mort que rouge ! (Éd. de L'Aube - 2008)
  3. Wake-up little Susie (Éd. de L'Aube - 2006)

~

Autre titre

  • Petits meurtres entre chats à Hollywood (Collectif)

Bonne lecture

Posté par elleon à 04:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2011

Perv, une histoire d'amour

de Jerry Stahl

perv1970, Pennsylvanie, un an après Woodstock. Bobby Stark, 16 ans, perd sa virginité avec la fille d’un coiffeur et l’aide de deux garçons plus âgés.

Ivre, et pas seulement de rage, le père de la belle le surprend et le tatoue de force. Bobby retourne alors vivre à Pittsburgh chez sa mère alcoolique. Expulsé du lycée, il retrouve son amour d’enfance, Michelle, recrutée par les "Hare Krishna", et part en stop avec elle pour San Francisco.

Le voyage ne sera pas de tout repos – et l’humour noir, sarcastique, va basculer dans la violence et l’horreur.

Jeunes gens, bienvenue dans le monde des adultes – Jerry Stahl sera votre maître des cérémonies ce soir.

Éditions 13È NOTE

Posté par elleon à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Mémoires des ténèbres

de Jerry Stahl

memoire des tenebresMémoires des ténèbres n’est sans doute pas un livre politiquement correct. Il n’est pas recommandé aux âmes sensibles, parce que franchement subversif et brutalement honnête. C’est l’histoire de Jerry Stahl et de sa descente dans les ténèbres de l’addiction à la coke, au crack ou au Dilaudid…

Scénariste à succès, junkie à plein temps, Stahl s’observe et se raconte avec honnêteté et panache. On le trouve au bord d’un gouffre sans fond, auprès d’une famille qu’il est en train de perdre, tentant de s’accrocher à une vie qui lui échappe aussi vite que toutes les opportunités de travail.

Dans ces Mémoires, on croise Hubert Selby, les Burroughs, Larry Flint, Art Pepper, Kurt Cobain, Mickey Rourke, Cybill Shepherd… et un homme à terre qui combat alternativement les cauchemars de l’addiction et les souffrances de la sobriété. 

Ce livre n’est pas un guide de sevrage, ni le récit d’un repenti ; non…, c’est une confession sincère, vivante, dans laquelle Jerry Stahl opère un subtil va-et-vient entre passé et présent, entre réussite hollywoodienne et descente vertigineuse. Un livre poignant, hilarant parfois, outrancier souvent et follement attachant.

Éditions 13È NOTE

Posté par elleon à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,