22 octobre 2011

Le mausolée de la vengeance

de Bill Pronzini

le mausolee de la vengeancePourquoi cette belle Japonaise de San Francisco reçoit-elle de mystérieux et coûteux cadeaux ?

Et quel rapport cela a-t-il avec la Mafia japonaise et les douloureux souvenirs des camps d'internement pour Nippons de la Seconde Guerre Mondiale?

C'est ce qu'essaie de piger notre vieux pote le Détective Sans Nom.

Éditions GALLLIMARD

Posté par elleon à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


L'article de la mort

de Bill Pronzini

l,article de la mortOn découvre près d'un lac le cadavre d'une gamine.

Peu après, un homme en pleine déprime s'accuse d'un meurtre qu'il n'a vraisemblablement pas commis. Puis un jeune homme, le fiancé de la fille morte, disparaît mystérieusement après avoir écrit un article qui, a-t-il dit, doit faire un malheur; ça fera surtout le sien.

Et le détective ô combien privé - on ignore même son nom - patauge d'abord dans ses dossiers. Puis pour de vrai, dans la flotte là-bas à "Bodega Bay" où certains méchants souhaitent bien le voir crever.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Jackpot

de Bill Pronzini

jackpotDave avait gagné 200.000 dollars au jeu, à Reno, à ce qu'on racontait.

En tout cas, il n'a pas eu le temps d'en profiter longtemps. Le Milieu lui réclamait des comptes et comme le Détective Sans Nom s'occupe de l'affaire, les choses vont sérieusement changer.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le carcan

de Bill Pronzini

le carcanEt me voilà enlevé, séquestré en pays montagneux par un inconnu masqué, qui m'annonce que ça durera treize semaines.

Pourquoi ? Et pourquoi treize ?

Et quelles chances avais-je de m'évader, enchaîné comme je l'étais ?

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

PRONZINI, Bill

Biographie

William John Pronzini est né en 1943 à Petaluma, Californie. Il exerce d'abord plusieurs petits métiers (vendeur de plomberie, vendeur de journaux, journaliste sportif, employé de bureau, assistant d'un marshall…) avant de vivre de sa plume. Il débute en écrivant des ouvrages porno-érotiques sous les pseudonymes de Peter Janson et Aston Marlowe, avant de parvenir à publier sa première nouvelle policière en 1966. Installé en Californie du nord avec plusieurs années à Majorque puis en Allemagne. Marcia Muller, sa troisième femme, épousée en 1992, est également auteur de romans policiers. Le couple a co-écrit trois romans : "Beyond the Grave" (1986), "The Lighthouse", (1987) et "Double" (1984), un des romans (inédits en France) de la série du Détective Sans Nom (Nameless), ainsi que pour de nombreuses anthologies.

Bill Pronzini, auteur de romans policiers, (également scénariste de séries TV) a publié de nombreuses anthologies de nouvelles dans des domaines divers: western, mystère, SF. Son premier roman policier "The Stalker" (Qui traque-t-on ?) paraît en 1971, mais c'est avec le premier de la série du Détective sans nom,"The Snatch" (Le coup tordu) qu'il connaît son premier grand succès. La série comprend 37 opus en 2010 ainsi que de nombreuses nouvelles. Depuis ses débuts, "Nameless" a connu une certaine évolution en même temps que son créateur avançait en âge et maturité. << Les intrigues de "Nameless" portent sur les thèmes habituels du roman policier sans la violence. Bill Pronzini s'attache plus aux personnages qu'à l'histoire [...] >> ; on souligne l'importance de lire la série dans l'ordre de parution, (en France, les tomes 5-7-11-14-20 et 21 ne sont pas traduits) En même temps que le succès arrive avec The Snatch, l'auteur publie d'autres romans sous divers pseudonymes: celui de Jack Foxx (A chacun son style, Double suicide ...), Alex Saxon ou encore William Jeffrey, pour les livres co-écrits avec Jeffrey Wallmann.

En France, de la quarantaine de romans sans personnage récurrent, une douzaine environ sont publiés aux Éditions Gallimard jusqu'en 1986; quelques titres paraissent chez Fleuve Noir, deux aux Éditions du Rocher en 2001 et  2002;  La mort sans peine semble être le dernier roman signé Bill Pronzini paru en France chez L'Ecailler du Sud en 2005. Quant à la série du Détective sans nom publiée également chez Gallimard dès 1972, elle s'arrête 20 ans plus tard avec Tout fout le camp!; la Librairie des Champs Elysées publie Démons ( "Demons" - 1993) dans la collection du Masque en 1996 et.... plus rien, alors que l'auteur poursuit la série "Nameless" aux U.S.A. avec toujours autant de succès.

Dans son pays, il a été nommé six fois pour "The Edgar Award of Mystery Writers of America" et a reçu "The Great Master" en mai 2008. Premier président du "Private Eye Writers of America", il en a reçu trois récompenses : deux "Shamus" et un "Lifetime Achievment Award" qui couronne  l'ensemble de son œuvre. En France, son roman Hidden Valley ("Snowbound" - 1974) paru aux Editions Rivages en 1988 a reçu le "Grand Prix de Littérature policière" en 1989.

Elleon

(Sources partielles Wikipédia)

Une interview de l'auteur http://www.polarnoir.fr/interview.pronzini.php

~

Résumés

  1. Hidden Valley (Rivages - 1988)etoile
  2. Histoires pour rire et pour pleurer (Gallimard - 1989)
  3. La mort sans peine (L'Ecailler du Sud - 2005)
  4. La nuit hurle (Fleuve Noir - 1983)
  5. La terre du bourreau (Gallimard - 1984)
  6. La traversée des enfers (Gallimard - 1986)
  7. Le crime de John Faith (Éd. du Rocher - 2001)
  8. Longue est la nuit (Éd. du Rocher - 2002)
  9. Mademoiselle Solitude (Denoël - 2013)
  10. Mercredi des Cendres (10/18 - 1990)
  11. Qui traque-t-on ? (Gallimard - 1972)
  12. Taillons-nous ! (Gallimard -1973)
  13. Tout ça n'est qu'un jeu (Le Livre de Poche - 1986)

~

Série du Détective sans nom (dans l'ordre de parution originale)

  1. C'est pas un métier ! (T-8)(Gallimard - 1982)
  2. Démons (T-22)(Le Masque - 1996)
  3. Fantômes en flammes (T-13)(Gallimard - 1985)
  4. Fausse clé (T-3)(Gallimard - 1975)
  5. Faut pas pousser ! (T-16)(Gallimard - 1987)
  6. Il n'y a pas d'innocents (T-4)(Gallimard - 1981)
  7. Jackpot (T-18)(Gallimard - 1991)
  8. L'arnaque est mon métier (T-7)(Le Masque - 1984)
  9. L'article de la mort (T-6)(Gallimard - 1981)
  10. Le carcan (T-17)(Gallimard - 1989)
  11. Le coup tordu (T-1)(Gallimard - 1972)
  12. Le mausolée de la vengeance (T-12)(Gallimard - 1985)
  13. Mon pote le vendu (T-9)(Gallimard - 1983)
  14. Où es-tu militaire ? (T-2)(Gallimard - 1974)
  15. Prière d'incinérer (T-10)(Gallimard - 1984)
  16. Tout fout le camp (T-19)(Gallimard - 1992)
  17. Un crâne empaillé (T-15)(Gallimard - 1986)

~

Série Quincannon

  1. Une mine épatante (Gallimard - 1986)

~

Autre titre

  • La fête des morts
    Bonne lecture

Posté par elleon à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 octobre 2011

La conjuration des ombres

de Scott Mariani

la conjuration des ombreBen Hope, l'ancien soldat d'élite, vit désormais retiré dans une région rurale de Normandie.

Jusqu'au jour où il accepte de protéger l'inquiétant milliardaire Maximilian Steiner, victime d'une tentative d'enlèvement. Une cellule terroriste néonazie veut mettre la main sur un précieux document de la collection du milliardaire. Une archive historique qui prouverait que l'Holocauste n'a jamais eu lieu !

Ce qui, au départ, ne semblait être qu'une simple affaire de protection rapprochée entraîne Ben Hope sur des terrains autrement plus dangereux. Une femme qu'il a connue des années auparavant surgit brusquement de son passé.

Les enjeux sont planétaires et cette fois, Ben se bat aussi pour sauver les êtres qui lui sont chers...

Éditions CITY

Posté par elleon à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 octobre 2011

Un meurtre est un meurtre

de Dominique Fabre

un meurtre est un meurtre

De son vivant Marie Kastner était "à tuer". Un accident de voiture: elle meurt... Bon débarras !

Après l'enterrement, on sonne à la porte: "Je l'ai tuée pour vous rendre service", dit un vieux monsieur souriant. Pour Paul Kastner, commence le cauchemar.

Le veuf ressemble à l'assassin. L'assassin, lui, est innocent. La police s'y perd un peu...

Seule la mort y retrouvera ses petits.

Éditions DENOËL

Posté par elleon à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un beau monstre

de Dominique Fabre

un beau monstre

« Le jour où Sylvie s'est jetée dans le vide, elle ne pesait plus que 45 kilos... Combien a duré la chute ? 3 secondes, 4... Mais, curieusement, le hurlement qui accompagnait cette chute s'est prolongé dans l'oreille de la foule bien après qu'il eût cessé. Et Alain, deux mois plus tard, l'entend encore comme au premier instant, avec la même netteté ; mais la volupté qu'il en éprouve déjà s'émousse. »

Peu après la mort de sa femme, Sylvie, Alain se rend à Londres où il rencontre Jane. Une grande passion va s'ensuivre, bientôt conclue par un second mariage.

Mais Jane ne va-t-elle pas peu à peu suivre la même route qui mena Sylvie à la mort ?

Éditions J'AI LU

-

Édition originale: Éd. Denoël (1968)

etoileGrand Prix de Littérature policière (1968)

~~~

Ce suspense haletant a été porté au cinéma par Sergio Gobbi avec pour principaux interprètes Helmut Berger, Virna Lisi et Charles Aznavour.

~~~

Posté par elleon à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La tête en feu

de Dominique Fabre

la tete en feu

Dans l'atmosphère étouffante d'un bungalow africain, mis au huis clos par la saison des pluies, le mari, la femme et l'amant s'affrontent.

Mais le plus trompé des trois n'est pas celui qu'on croit.

Éditions DENOËL

Posté par elleon à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

FABRE, Dominique

Biographie

Dominique Fabre est né en 1929, de nationalité suisse. (Ne pas confondre, comme il est courant sur le Web, avec l'auteur français homonyme, né en 1960).

Il commence une carrière de journaliste avant de devenir auteur-scénariste, dialoguiste, réalisateur. Il travaille avec Étienne Périer, ("La part du feu" - 1978, "La vérité en face" - 1993, "Bobosse" - 1959) Philippe de Broca ("Louisiane", "L'Animal") etc... Sergio Gobbi réalise le film mythique adapté du roman de Dominique Fabre Un beau monstre, publié chez Denoël en 1968, lauréat du "Grand Prix de Littérature policière" la même année.

La bibliographie qui suit est sans doute incomplète, on ne retrouve que trois romans policiers signés Dominique Fabre mais peu d'éléments biographiques en dehors des films auxquels il a collaboré. Fans de cet auteur, vos commentaires sont les bienvenus.

Elleon

~~~

Résumés

  1. La tête en feu (Éd. Denoël - 1971)
  2. Un beau monstre (Éd. J'Ai Lu - 1973)etoile
  3. Un meurtre est un meurtre (Éd. Denoël - 1972)

Bonne lecture

Posté par elleon à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]