23 janvier 2020

Une femme de rêve

de Dominique Sylvain

"Pas d’erreur, cette fille était de la race des vaincus. Elle ne tenterait rien. En bonne intello, elle se contenterait d’analyser. Et tu en arriveras à la conclusion que mon père n’a aucune raison de te vouloir du mal. Une déduction erronée. Le souci avec lui, c’est qu’il n’a jamais été maître des émotions étranges qui chevauchent dans les méandres de son esprit. Il est comme un demi-dieu, capable du pire comme du meilleur. Un être absurde et merveilleux, dépourvu d’empathie, sans peur, susceptible de se lancer dans des actions inutiles et sacrément périlleuses pour lui et son entourage."

Éditions VIVIANE HAMY

~~~

Après avoir fréquenté Les Infidèles et fait une escale au Japon avec Kabukicho, Dominique Sylvain nous emporte une fois encore dans son univers dangereusement onirique et sensuel. Nouvelles technologies et Bitcoins lui offrent mille et une manières de tordre le cou aux codes du roman policier.

Une femme de rêve brouille les pistes : au lieu de traquer le coupable, n’est-il pas plus séduisant de rechercher qui est la victime ? "Quelque part c’est insensé, mais ça me plaît ainsi." Dominique Sylvain

~~~

Posté par elleon à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Le passé attendra

de Jeanne Desaubry

couvlepasseattendra defGenova Vuibert, lieutenante de la Crim', vient témoigner dans un procès d’assises à Draguignan.

En attendant, elle réside au « Mas des oliviers », une auberge de charme dans l’arrière-pays de Bandol, appartenant à de vieux amis. Enfin le farniente bien mérité, croit-elle.

Hélas ! Dans ce paradis terrestre, le serpent ne tardera pas à siffler la descente aux enfers ; Gen n'avait prévu ni de se laisser séduire par une strip-teaseuse, ni de risquer sa vie dans l’espoir de sauver celle de sa fille, encore moins d’affronter la mafia, arme à la main, ni enfin d’endurer la trahison d’une amitié.

Dans une Provence en proie aux incendies, elle est devenue la cible des parrains du crime. Marc Perrin, son collègue dépêché spécialement de Paris, tentera d'éteindre les flammèches que sème l’impétueuse Gen Vuibert.

Éditions KRAKOEN

Posté par elleon à 03:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hosto

de Jeanne Desaubry

couv hostoAmbiance mortifère à l'hôpital Saint-Cyrille. Quand on y meurt, en général c'est dans un lit.

Aussi la découverte d'un cadre hospitalier gisant sous son bureau le crâne fracassé inaugure-t-elle une manière inédite de passer de vie à trépas dans l'établissement.

Pour quelles raisons Soline Porpiglia a-t-elle été assassinée ? N'avait-elle pas la fâcheuse habitude de fourrer son joli nez dans des endroits empestant davantage la magouille que l'éther ?

Ou serait-ce le crime d'un prétendant éconduit, trop longtemps martyrisé par cette belle allumeuse ?

À force d'explorer des hypothèses hasardeuses, d'emprunter des pistes sans issue, Marc Perrin, flic de la Crim, s'arrache les cheveux et commence à flairer un coup fourré. Il ne va pas être déçu…

Et si la réponse à ses interrogations n'était pas celle qu'il attendait ?

Éditions KRAKOEN

Posté par elleon à 03:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dunes froides

de Jeanne Desaubry

Le sale temps de l’hiver a redonné aux immenses plages du Nord leur aspect de désert marin, glacial et mouillé. Le vent souffle, le sable cingle. Les villas sont closes.

Toutes sauf une, cachée au milieu des dunes, occupée par un couple insolite. Victor Markievicz, la soixantaine passée, et Martha, trop jeune, trop fragile.

Lune de miel atypique ou cavale ? Leur présence intrigue et excite le voyeurisme d’un personnage énigmatique.

Après la découverte d’un cadavre rejeté sur le rivage, les relations perverses entretenues par le trio iront crescendo vers un dénouement aussi inattendu que dramatique.

Éditions KRAKOEN

~~~

Jeanne Desaubry installe un climat angoissant nourri de petits riens, disséquant les amours pathologiques d'un couple en crise. Étonnant récit à contre-pied où la comédie des sentiments est résolument pessimiste. Une écriture épurée, maîtrisée, un thriller sentimental très noir.

~~~

Posté par elleon à 03:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Poubelle's girl

de Jeanne Desaubry

Élisabeth peine à élever son fils et s'épuise en petits boulots. Paloma, en fin de droits, squatte les bancs publics.

Les deux femmes se lient d'amitié et tentent d'oublier leur situation précaire dans le cocon apparemment rassurant d'une caravane déglinguée. La misère de leur quotidien les rattrape bientôt et les oblige à envisager de remédier à leurs soucis financiers en braquant à tout va...

À l'autre bout de la ville, dans son cottage simili-hollywoodien, Blanche déprime sec et ne songe qu'à tuer son mari.

Les deux pétroleuses vont fatalement croiser sa route dans des circonstances pour le moins dramatiques...

Éditions LAJOUANIE

Posté par elleon à 03:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


15 janvier 2020

Le tueur en Ciré

de Samuel Sutra

Concarneau, 1982. Quatre meurtres émaillent la tranquillité de la ville. La police locale, dépassée, fait appel au 36 Quai des Orfèvres pour l'aider dans cette enquête.

Mais le commissaire parisien ne prend pas l'affaire au sérieux et envoie son pire collaborateur : l'inspecteur divisionnaire Auguste Lambert, un homme gentil, bien qu'un peu maladroit, mais surtout, qui semble vivre dans un autre siècle.

Quand la quatrième victime se révèle être la tante du préfet de Paris, le commissaire se retrouve dans une position délicate. Conscient de sa bourde et des répercussions sur sa carrière si l'enquête tourne mal, il décide de laisser Auguste Lambert en charge de l'affaire, mais envoie dix hommes en renfort, sous couverture, pour limiter les dommages collatéraux.

Leur mission : guider le maladroit Lambert dans sa quête du mystérieux Tueur en Ciré.

Éditions ALTER REAL

~~~

Une double enquête hilarante, des personnages folkloriques et un humour décapant pour ce roman policier désopilant.

~~~

Posté par elleon à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Coupables(s)

de Samuel Sutra

Samuel Sutra - Coupable(s).HAÏTI. 12 janvier 2010 - 16 h 50. Le pays est frappé par le plus meurtrier tremblement de terre de son histoire. L'aide humanitaire afflue de partout.

PARIS. Aujourd'hui. Quatre personnes sont retrouvées sauvagement assassinées. Toutes sont liées à un projet baptisé "Kenscoff" . Un cinquième individu est recherché.

Pour prêter main-forte à la Brigade criminelle dans cette enquête particulière, un jeune policier rejoint l'équipe. Haïti, il connaît bien. Il y est né.

Éditions FLAMANT NOIR

Posté par elleon à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les deux coups de minuit - Tonton passe aux heurts divers

de Samuel Sutra

Samuel Sutra - Les deux coups de minuit - Tonton passe aux heurts divers.Les coups de Tonton ? Un sans-faute, toujours ! Enfin, presque toujours... On n'ira pas jusqu'à dire que cette fois-ci, il y a eu une exception, mais il faut avouer qu'au lendemain de ce coup fumant dans un palace parisien, il y a comme du jeu dans la mécanique du baron de la truande.

En effet, alors que le boss se réveille d'une soirée bien arrosée, il découvre sa maison totalement retournée. Plus rien n'est à sa place hormis le papier peint sur les murs.

Mais que s'est-il passé ? Son équipe fait une drôle de mine, deux membres sont absents, et pire que tout : le fric récupéré la veille a disparu ! Il suffirait pourtant de poser les bonnes questions à cet inconnu vautré sur le divan, qui doit tout savoir de ce qui s'est passé durant la nuit.

Mais Tonton a beau insister, l'invité surprise refuse obstinément de répondre. Il faut dire que les cadavres sont rarement bavards...

Éditions FLAMANT NOIR

~~~

Samuel Sutra maîtrise à la perfection ce genre et son langage. Il sait doser avec brio l'humour et le suspense pour nous offrir comme à chaque fois un moment de lecture jubilatoire. Flamant Noir ne peut que vous inciter à le découvrir !

~~~

Posté par elleon à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La bonne, la brute, la truande - Tonton, ses hommes, l'effet salaire

de Samuel Sutra

Samuel Sutra - La bonne, la brute et la truande."Dans la truande, il y a des règles ! Bon, pas des masses non plus. Quand on fait carrière dans cette branche, c'est rarement pour se coltiner des contraintes. Mais il y a une règle qui passe avant toutes les autres, sans laquelle même un coup réussi peut vous faire regretter de l'avoir tenté : il faut toujours payer ses hommes. Toujours !

Tonton parvient à monter un plan aux petits oignons. Il réussit à faucher le plus gros diamant du monde et à le rapatrier chez lui sans laisser ni témoins ni indices.

Mais est-ce l'âge, la fatigue, ou un excès d'enthousiasme, voilà qu'il fait une erreur de débutant : il renvoie ses gars chez eux sans un sou en poche. Alors, c'est pas qu'ils soient méchants, les mecs, mais dès qu'on parle pognon, ils deviendraient presque pointilleux et auraient bien envie de rappeler au taulier que s'il néglige l'effet salaire, l'ambiance peut franchement se rafraîchir et signer le début des emmerdes".

Éditions FLAMANT NOIR

Posté par elleon à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Bazar et la nécessité - Tonton sème le doute

de Samuel Sutra

Samuel Sutra - Le Bazar et la nécessité - Tonton sème le doute.Tu sais ce qu'il y a de bien avec les mômes ? Non ? Tonton non plus. Il cherche encore. Faut dire que son gamin, c'est pas un simple.

Qu'il se pointe dans la vie de son père avec trente ans de retard sans préavis passerait encore. Mais qu'en pleine rébellion, le marmot se mette en tête de faire raccrocher les gants à son truand de père, là, on passe un cap !

Un honnête, qu'il veut en faire de son putatif ! Je ne veux pas t'en dévoiler trop sur cette histoire, mais j'en sais assez long pour te dire que le plus rebelle des deux n'est pas celui qu'on croit et que le roi de la truande est bien décidé à rappeler au fiston qu'à la maison, c'est Tonton qui commande !

Éditions FLAMANT NOIR

Posté par elleon à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,