06 avril 2019

Blanche Neige

de Philippe Colin-Olivier

Philippe Colin-Olivier - Blanche neige.Voler les voleurs est un délicieux moyen de s'enrichir et d'échapper au fisc. Trahir les policiers relève de l'art suprême. Devenir leur indicateur permet de les manipuler. Pigeonner les poulets en jouant les dindons ? Jeu exquis.

Costes et Bernstein, escrocs de charme, l'un en surpoids, l'autre obsédé sexuel, survivent comme ils le peuvent dans ce monde fourbe et brutal.

La police les fait chanter pour qu'ils infiltrent un gang ? Bingo ! Voilà l'occasion de copiner avec des grands voyous, et de leur "emprunter" trois cents kilos de cocaïne.

Pour Costes et Bernstein, la drogue est une médecine parallèle. Mieux que la Sécurité sociale, elle soulage les pauvres.
Éditions PIERRE-GUILLAUME DE ROUX

Posté par elleon à 05:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


21 mars 2019

Meurtre à Montaigne

de Estelle Monbrun

Estelle Monbrun - Meurtre à Montaigne."Le tout, c'est de s'introduire dans leur cercle. Après, c'est à toi de jouer.? "

Un rapide pincement des lèvres rouge vif aurait indiqué à une personne moins naïve que Mary que sa présence n'était pas vraiment souhaitée. Mais sa proposition fut acceptée, et, en chemin, elle apprit que Caro faisait ses études à l'École des Beaux-Arts et habitait à la Cité universitaire. Après deux bises à la française, que les Américains appellent air kisses et qui n'engagent à rien, Mary suivit des yeux sa nouvelle connaissance, qui emprunta l'avenue Foch après lui avoir fait un petit signe faussement désinvolte.

Quelques instants plus tard, Caro envoyait sur son portable le message suivant à une adresse cryptée : "Le cabillaud sera une rascasse". Veronica.

Éditions VIVIANE HAMY

Posté par elleon à 04:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mars 2019

Des chrétiens et des Maures

de Daniel Pennac

 Achetez le livre d'occasion Des chrétiens et des Maures de Daniel Pennac sur Livrenpoche.com "Un matin, le Petit a décrété : je veux mon papa. Il a repoussé son bol de chocolat et j'ai su, moi, Benjamin Malaussène, frère de famille, que le Petit n'avalerait plus rien tant que je n'aurais pas retrouvé son vrai père. Or ce type était introuvable. Probablement mort, d'ailleurs. Après deux jours de jeûne le Petit était si transparent qu'on pouvait lire au travers. Mais il repoussait toujours son assiette : je veux mon papa."

Éditions GALLIMARD

-

Édition originale: Éd. Gallimard (1996)

Posté par elleon à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le cas Malaussène - Ils m'ont menti

de Daniel Pennac

Daniel Pennac - Le cas Malaussène Tome 1 : Ils m'ont menti.« Ma plus jeune sœur Verdun est née toute hurlante dans La Fée Carabine, mon neveu "C’Est Un Ange" est né orphelin dans La petite marchande de prose, mon fils Monsieur Malaussène est né de deux mères dans le roman qui porte son nom, ma nièce Maracuja est née de deux pères dans Aux fruits de la passion.Les voici adultes dans un monde on ne peut plus explosif, où ça mitraille à tout va, où l’on kidnappe l’affairiste Georges Lapietà, où Police et Justice marchent la main dans la main sans perdre une occasion de se faire des croche-pieds, où la Reine Zabo, éditrice avisée, règne sur un cheptel d’écrivains addicts à la vérité vraie quand tout le monde ment à tout le monde.
Tout le monde sauf moi, bien sûr. Moi, pour ne pas changer, je morfle.»

Benjamin Malaussène.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Aux fruits de la passion

de Daniel Pennac

La tribu Malaussène et ses proches ont le regret de vous annoncer le mariage de Thérèse Malaussène avec le comte Marie-Colbert de Roberval, conseiller référendaire de première classe.

Cet avis tient lieu d'invitation.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Monsieur Malaussène

de Daniel Pennac

«- La suite ! réclamaient les enfants. La suite ! La suite !

Ma suite à moi c'est l'autre petit moi-même qui prépare ma relève dans le giron de Julie. Comme une femme est belle en ces premiers mois où elle vous fait l'honneur d'être deux ! Mais, Julie, crois-tu que ce soit raisonnable ? Julie, le crois-tu ? Franchement... hein ? Et toi, petit con, penses-tu que ce soit le monde, la famille, l'époque où te poser ? Pas encore là et déjà de mauvaises fréquentations !

- La suite ! La suite !

Ils y tenaient tellement à leur suite que moi, Benjamin Malaussène, frère de famille hautement responsable, bouc ressuscité, père potentiel, j'ai fini par me retrouver en prison accusé de vingt et un meurtres.

Tout ça pour un sombre trafic d'images en ce siècle Lumière. Alors, vous tenez vraiment à ce que je vous la raconte, la suite ?»

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La fée carabine

de Daniel Pennac

" Si les vieilles dames se mettent à buter les jeunots, si les doyens du troisième âge se shootent comme des collégiens, si les commissaires divisionnaires enseignent le vol à la tire à leurs petits-enfants, et si on prétend que tout ça c'est ma faute, moi, je pose la question : où va-t-on ? "

Ainsi s'interroge Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel, payé pour endosser nos erreurs à tous, frère de famille élevant les innombrables enfants de sa mère, cœur extensible abritant chez lui les vieillards les plus drogués de la capitale, amant fidèle, ami infaillible, maître affectueux d'un chien épileptique.

Benjamin Malaussène, l'innocence même (" l'innocence m'aime ") et pourtant... pourtant, le coupable idéal pour tous les flics de la capitale.

Éditions GALLIMARD

-

etoilePrix Mystère de la Critique (1988)

Posté par elleon à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Au bonheur des ogres

de Daniel Pennac

Côté famille, maman s'est tirée une fois de plus en m'abandonnant les mômes, et le Petit s'est mis à rêver d'ogres Noël.

Côté cour, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).

Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j'étais là aussi pour l'explosion de la troisième, ils m'ont tous soupçonné.

Pourquoi moi ? Je dois avoir un don...

Éditions GALLIMARD

 

Posté par elleon à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La petite marchande de prose

de Daniel Pennac

" - L'Amour, Malaussène, je vous propose l'amour ! L'amour ? J'ai Julie, j'ai Louna, j'ai Thérèse, j'ai Clara, Verdun, le Petit et Jérémy. J'ai Julius et j'ai Belleville... - Entendons-nous bien, mon petit, je ne vous propose pas la botte ; c'est l'amour avec un grand A que je vous offre : Tout l'amour du monde ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, j'ai accepté. J'ai eu tort. "

Transformé en objet d'adoration universelle par la reine Zabo, éditeur de génie, Benjamin Malaussène va payer au prix fort toutes les passions déchaînées par la parution du best-seller dont il est sensé être l'auteur.

Vol de manuscrit, vengeance, passion de l'écriture, frénésie des lecteurs, ébullition éditoriale, délires publicitaires, La Petite Marchande de prose est un feu d'artifice tiré à la gloire du roman. De tous les romans.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2019

Un jour comme les autres

de Paul Colize

Paul Colize - Un jour comme les autres.Émily vit seule en Italie où elle passe ses journées à trouver le mot juste - elle est traductrice littéraire de métier - et à faire parler les chiffres qu'elle affectionne.

Mais surtout, elle passe ses journées à attendre. 614 jours qu'elle attend. Presque deux années à se repasser en boucle la dernière journée d'Éric. En apparence un jour comme les autres. À essayer de comprendre. À ne pas pouvoir faire son deuil.

Alain est reporter d'investigation au "Soir", en Belgique. Il passe ses journées à enquêter, creuser, recouper les informations. Éric, il l'a connu. Suffisamment pour s'intéresser à sa disparition. Et encore plus quand il réapparaît...

Éditions HC

~~~

Paul Colize signe un polar qui flirte avec la Littérature générale. Ses héros nous touchent, autant qu'ils nous déroutent. Un roman polymorphe sur les parts d'ombre de chacun, sur ces secrets que l'on garde et qui finissent toujours par réapparaître.

~~~

Posté par elleon à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :