23 septembre 2009

L'homme aux pistolets

de James Carlos Blake

l_homme_aux_pistoletsLe 19 août 1895, John Wesley Hardin fut abattu de quatre balles par l'agent John Selman dans l'Acme Saloon d'El Paso, Texas. Il avait bu, comme presque tous les soirs, et son comportement s'avérait agressif et dangereux.

Mais qui était donc ce John W. Hardin ? Un rebelle de nature à la méchanceté chevillée au corps ? Un tueur né ayant acquis une auréole usurpée de justicier ? Un enfant du Sud, en lutte contre l'injustice depuis son plus jeune âge, entraîné dans l'engrenage du meurtre?

Ce fils d'un révérend était intelligent, rapide à la course, bon boxeur et habile au tir. Des atouts qui se révélèrent bien utiles après qu'il eut commis son premier meurtre à quinze ans en abattant un Noir parce qu'il frappait un animal.

Désormais, en pleine guerre de Sécession, il devint un fugitif recherché et l'ombre de la mort l'accompagnait partout. Blessé si souvent qu'il avait plus d'une livre de plomb dans le corps, accusé de quarante meurtres, voire plus, il sera finalement capturé.

Emprisonné, il étudiera la législation avant de repartir vers l'Ouest finir tragiquement sa vie à quarante-deux ans.

Éditions RIVAGES

~~~

Partant de nombreux témoignages de tous ceux qui côtoyèrent John Wesley Hardin, mais aussi de son autobiographie et de ses lettres de prison, James Carlos Blake a reconstitué la vie d'une figure légendaire de l'Ouest. Un récit foisonnant, picaresque, plein de fureur, de sang et de larmes, mais aussi de passion. 

~~~


Posté par elleon à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Dans la peau

de James Carlos Blake

dans_la_peauJames Rudolph Youngblood, surnommé Jimmy the Kid, est l'un des "spectres de Rose", la bande d'encaisseurs des frères Maceo, caïds du jeu et de la prostitution à Galveston, Texas.

Fils naturel d'une prostituée et de Fierro, le compagnon le plus sanguinaire de Pancho Villa, Jimmy a été élevé par une famille adoptive dans un ranch qu'il a fui à l'âge de dix-huit ans.

Il a trouvé refuge à Galveston, une "ville ouverte" où règne une violence qui ne lui est pas étrangère. C'est alors que son chemin croise celui de Daniela, une jeune femme dont le destin tragique va réveiller en lui le fantôme de son père naturel.

Elle aussi est une fugitive...

Éditions RIVAGES

~~~

James Carlos Blake n'a pas son pareil pour raconter dans une langue simple, vivante et imagée les épopées violentes et tragiques qui ont fait la "légende" de l'Ouest américain. Chargé d'érotisme, fertile en rebondissements, ce roman a toutes les qualités d'un film de Sam Peckinpah .

~~~


Posté par elleon à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Crépuscule sanglant

de James Carlos Blake

crepuscule_sanglantCe livre raconte l'odyssée de deux frères, Edward et John Little, dans l'Ouest sauvage de 1840.

Les premiers souvenirs d'Edward remontent au jour où le père, Daddyjack, les a contraints, avec leur mère et leur soeur, à quitter la Géorgie: il avait poignardé un homme dans un bal car il le trouvait trop entreprenant avec son épouse.

C'est le début d'un long périple sanglant qui voit les deux frères tuer leur père à l'instigation de leur mère, puis se lancer sur la piste de leur soeur, qu'ils retrouvent dans un bordel de La Nouvelle Orléans...

Ils rencontrent des profanateurs de tombes, assistent à des scènes de lynchage, sont enrôlés de force dans l'armée, connaissent le bagne...

Ils sont condamnés à suivre et à accomplir le destin de leur famille dont le sang est "mauvais" depuis l'origine.

Éditions RIVAGES

-

Réédition: Éd. Gallmeister (2019)

~~~

"Crépuscule sanglant" est, selon les mots des critiques américains  « un croisement entre "La Horde sauvage" de Sam Peckinpah et "Méridien de sang" de Cormac McCarthy...  l'oeuvre d'un maître dans l'art de raconter des histoires, qui n' a pas peur de prendre des risques dans son domaine. »

~~~ 


Posté par elleon à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2009

Trop de notes, Monsieur Mozart

de Bernard Bastable, pseudonyme de Robert Barnard

trop de notes monsieur mozart

Le statut de mythe, même vieillissant, ne donne pas pour autant le droit de se reposer. Malgré ses soixante-treize ans, Mozart est chargé par le roi William de donner des leçons de piano à la princesse Victoria, onze ans, appelée à devenir l'héritière du trône.

Déjà très au fait des intrigues de la cour, la jeune fille demande au célèbre professeur de se renseigner sur les rapports de sa mère et de son intendant John Conroy. Des relations coupables entre une futur reine-mère et un presque domestique ne pourraient que ravir les ennemis de la Couronne...

C'est d'ailleurs bien l'avis du roi William : à son tour, il confie au vieux musicien la même mission de confiance... Mais il est parfois difficile de concilier enquêtes et leçons de piano, lorsque le moindre faux pas risque de vous coûter votre tête...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un requiem pour Mozart

de Bernard Bastable, pseudonyme de Robert Barnard

un requiem pour mozart

En 1820, Mozart vieillit à Londres où il désespère de voir un jour monter un de ses opéras. Heureusement, le couronnement de George V approche, et les festivités qui entourent la cérémonie vont sans doute lui permettre de gagner quelque argent...

Mais la fréquentation des grands de ce monde, à laquelle, il est habitué depuis son plus jeune âge, ne lui réussit guère. S'il est louable de ne faire aucune concession à son art, une attitude sans compromis peut être dangereuse.

Surtout au milieu des maîtresses du Roi, des maris de celles-ci et de tous ceux qui errent en dilettante sur les bords du crime...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 août 2009

Les caïmans du Marais

de Pierre-Alain Mesplède

les_caimans_du_maraisLe premier violon de l'orchestre du chevalier de Saint-Georges meurt dans un tragique accident au coeur du Marais. Les décès accidentels se succèdent dans d'étranges conditions.

Alerté par la similitude des accidents et quelques témoignages d'indicateurs plus ou moins fiables, le commissaire Malvy, fraîchement arrivé de Toulouse, se voit chargé de l'affaire. Il est hors de question pour le nouveau chef de la police à Paris que ces disparitions se poursuivent.

De plus, le chevalier de Saint-Georges joue de sa proximité avec la jeune reine Marie-Antoinette pour que l'on éclaircisse cette sombre affaire. Malvy est un fin limier, il va tout mettre en oeuvre avec subtilité pour découvrir le monde souterrain des « caïmans du Marais », surnom donné à l'époque aux grands chefs de bandes de tueurs et détrousseurs en tous genres.

Il parviendra a dénouer les fils de cette enquête avec une réelle maestria.

Éditions PASCAL GALODÉ

Posté par Krri à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'esclave chrétien

de Pierre-Alain Mesplède

L_ESCLAVE_CHRETIENL'histoire commence à Alexandrie, en 1445, quand un jeune garçon de 15 ans se réfugie sur un navire de Jacques Coeur. Esclave en fuite, Aborelis se prétend chrétien et obtient l'asile. Cela créera quelques problèmes diplomatiques.

Arnaud, qui était sur ce bateau, va voyager depuis Rome, où il est conseiller d'un cardinal et du pape. Il va exercer ses talents aux cours de missions délicates auprès du sultan ottoman à Edirne, en Avignon, et surtout à Rome où, élevé au rang de comte par le Pape.

Lors de sa dernière mission à Chio en 1456, il retrouve Jacques Coeur et l'ancien "esclave chrétien", devenu Zagan Pacha.

Éditions PASCAL GALODÉ

Posté par Krri à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il était une foi

de Pierre-Alain Mesplède

il_etait_une_foisJeanne d'Arc a été brûlée deux ans auparavant.

À Tocane, petit village du Périgord, personne n'en sait rien. La guerre, proche et lointaine, ruine les campagnes. Comme les "Écorcheurs", qui pillent villes et villages.

Ont-ils tué Géraud, ce jeune moine de retour dans sa famille ? Où ce meurtre cache-t-il d'autres raisons plus graves ? La mort de la Pucelle, incarnant l'espoir d'une vie meilleure, en est-elle la cause ?

Pierre, le père de la victime, un simple paysan, mène l'enquête.

Éditions MÉRÉAL

~~~

Un roman à mi-chemin entre les inventions historiques d'un Dumas et la Série Noire...

~~~

Posté par Krri à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2009

Lumen

de Ben Pastor

Pastor__BenDans la Pologne que l’armée allemande envahit durement en 1939, l’assassinat de la mère Kazimierza, religieuse connue pour ses dons de prophétie, pourrait mettre le feu aux poudres.

Un duo improbable enquête: Martin Bora, officier du renseignement allemand, et le père Malecki, américain, prêtre à Chicago, envoyé par le Vatican. Deux hommes honnêtes dans une période de l’histoire où le mépris de l’individu est de rigueur.

Confronté avec horreur au comportement assassin des troupes de son pays, Martin Bora est coincé entre la loyauté et un idéal humaniste, qui l’amène à apprécier la discussion, pas toujours facile, avec le père Malecki.

Le couvent abrite-t-il des résistants, les soeurs leur apportent-elles de l’aide ? Les prophéties gênaient-elles l’occupant dans sa propagande ?

Et la belle actrice Ewa Kowalska, qui ne laisse pas indifférent un Martin Bora éloigné de son épouse et dont le couple bat de l’aile, quel jeu joue-t-elle exactement ?

“Lumen Christi adjuva nos”, plus que jamais la devise de la mère Kazimierza est de mise.

Éditions ACTES SUD

~~~

Intrigue politique, thriller psychologique et mystère religieux tout à la fois, ce premier volet des enquêtes de Martin Bora dans les années troubles de la Seconde Guerre mondiale est une réussite incontestable.

~~~


Posté par Krri à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 juin 2009

Villa Sémiramis

de Frédéric Vitoux

villa_semiramisSeptembre 54: à Sainte-Maxime, l’ennui estival d’un garçon de quatorze ans est rompu par l’irruption d’un noyé sur la plage. Jean-Louis le découvre avant tout le monde et le décrit aux gendarmes, qui l’identifient: José Valenti, un antiquaire véreux des environs.

Au commissariat, il tombe amoureux de Sylvie, une apprentie journaliste de vingt ans en stage au Méridional, et dont la famille vit dans la curieuse Villa Sémiramis. Des liens sentimentaux apparaissent: la victime et Sylvie, la mère de Sylvie et le suspect numéro un, Jean-Louis et Sylvie...

Une enquête policière s’engage sur fond de mystère des grandes familles et de charme rétro des années cinquante...

Éditions du SEUIL

Posté par Krri à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]