24 décembre 2019

Y'a un os

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Y'a un os de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com «Le jour où il s'est marié, il aurait mieux fait de se casser une jambe».

Combien de fois n'avez-vous pas entendu cette phrase ? Comme si se casser une jambe était un moindre mal. Demandez donc à ceux qui y sont passés.

À David Furstenberg, par exemple. Et encore, lui, il a eu la chance que ça lui arrive sous les fenêtres de la clinique de son oncle, le professeur Furstenberg : le plus célèbre ostéologue de France. Pourtant, la nuit où il s'est — ou on lui a — cassé la jambe, ce pauvre David aurait mieux fait d'être dans son lit en train de consommer.

Quand il y a un os dans le mariage on peut toujours s'en sortir. Mais quand la radiographie révèle sur le vôtre une très mauvaise fracture comminutive fermée de la diaphyse fémorale droite et que, de surcroît, d'étranges menaces pèsent sur la clinique...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Tel flair, tel flic

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Tel flair, tel flic de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Oui, mais les accidents, c'est bien connu, ça n'arrive qu'aux autres. Et puis, quand on s'appelle Villeneuve Chantier, qu'on emploie 15 Portugais, au grand jour, de 8 heures à 17 heures, au noir, de 18 heures à 21 heures et que ça vous rapporte 36 millions de centimes par an, 36 bâtons nets d'impôts, nets de charges, nets de paperasses, nets d'emmerdes, aucune importance.

Un Portugais qui finit mal, ça se remplace. Un «migré», comme ils disent, ça va, ça vient. Ça remonte aussi du fond de l'eau. Pas forcément à l'endroit où on le cherche.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sale tour pour "3J"

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Sale tour pour 3J de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Au générique de cette histoire — La Tour Maine Montparnasse. 207 m de haut, 40 000 m2 de glace filtrante Parsol bronze.

Jean-Loup Sauvignon, un pas encore journaliste célèbre qui le deviendra en «faisant» la Tour par la face Est à bord de la nacelle des laveurs de carreaux.

— Marie-France Laforêt. Elle est jeune et elle est jaune; Asiate jusqu'au bout de son petit nez, curieusement surmonté d'une énorme paire de lunettes hublots.

 Hélène Lespinasse, épouse du PDG de la S. N. C. F. (Société des Centrales Nucléaires de France) et son amant, Gérard Beaumarchais. Un couple irrégulier en voie... de disparition.

Accessoires principaux : Un dossier atomique, une cassette, trois comprimés de Nautamine et trop de whisky.

Bonne affaire pour "3J". Non ! Sale tour ou Sale Tour, si vous préférez. Les morts sentent l'atome et l'atome c'est l'affaire de la D. S. T. cMais "3J" a plus d'un tour dans son sac.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui c'est ? ... C'est le plombier

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Qui c'est ?.... C'est le plombier de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Une centenaire, c'est plutôt rare. Quand on a la chance d'en avoir une dans sa commune, il faut la conserver. On l'appelle mémé Guillemot. C'est la première centenaire à Change depuis 1924, année où l'Hortense Chamiroux est morte à la fin du banquet donné en son honneur, étouffée par un noyau de pêche.

Des débirentiers contents de verser une rente viagère à leur crédirentière, c'est plutôt rare. Surtout si cette dernière vient de fêter ses cent ans et se porte comme le Pont-neuf.

Mémé Guillemot a déjà coûté 15 millions de centimes à Michèle et Hugues Donzac et il leur en faut 30 avant Noël. Alors c'est décidé: mémé Guillemot PPH. Comment ? Facile: sa chaudière à gaz est H.S. Il suffit qu'un plombier astucieux... Mais un plombier qui vient quand on l'appelle, c'est aussi rare qu'une centenaire.

Sauf si vous lui envoyez un S.O.S. et si, comme Michèle, vous lui promettez mont de Vénus et merveilles.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui a tué la Joconde ?

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Qui a tué la Joconde ? de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Elle s'appelait Mona Lisa. On l'avait surnommée la Joconde. Normal, non ? De la main droite elle touchait des royalties fabuleuses du Vatican. De la main gauche elle travaillait dans le sex business. Elle était suffisamment vieille et suffisamment riche pour entretenir Félix Fort - pas Faure, Fort. F.O.R.T. - un jeune premier qui monte.

La première fois, il est monté pour 800 000 anciens francs... Bagatelle pour la bagatelle ! Ce matin, la Joconde gît nue, dans sa chambre, sur une magnifique peau d'ours blanc. Qui a tué la Joconde ?

Sliman, Haïfa, Ben Hazar, les patrons des boites qu'elle était en train de couler ? Monsieur Mona Lisa, le jeune Félix qui venait de l'épouser secrètement ? Le R.P. Clivia venu lui apporter un pactole que le Vatican aimerait bien garder dans ses caves ? Lui ? Allons donc !

Le cinquième commandement dit: "Tu ne tueras pas". Et les autres ?

"3J" ferait bien de relire son catéchisme.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Pompe funèbre

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Pompe funèbre de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com - En France, on n'a pas de pétrole.

- Ce qu'ils disent à la télé, c'est pour endormir le peuple. En France, on vend du pétrole et l'avenir est à ceux qui sauront en profiter. Tu as déjà vu des pétroliers en faillite ?

Ainsi parle Maurice Lombard à Claudine, atteinte comme lui par le ras-le-bol du métro-boulot-dodo.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Meurtre en play-back

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Meurtre en play-back de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Être vu ou ne pas être vu. Éternel dilemme pour qui veut commettre un crime parfait.

- Où étiez-vous au moment du crime ?

- Je pissais dans les toilettes du Drugstore Matignon.

- Prouvez-le !

Non, ce qu'il faut c'est tuer en étant vu ailleurs au moment du crime. Et par suffisamment de témoins dignes de foi pour mener "3J" sur une fausse piste. Jusqu'au soir où le commissaire, rentrant d'une tournée de morgue by night, trouvera ce mot écrit par son « comme il dit » de neveu qui débarque seize mois après dans cette affaire :

- Ma parole, vous être miros dans la police ou quoi ?

"3J " miro ? Et vous ?...

Regardez donc votre propre carte d'identité et, qui que vous soyez, homme ou femme, masculin ou féminin, zizi or not zizi, demandez à voir la carte d'identité d'une personne du sexe opposé et comparez. Que l'un et l'autre vous vous appeliez respectivement Pierre ou Martine, Paul ou Virginie, Valéry ou Anne-Aymone, remplacez vos prénoms par... Claude par exemple et relisez les deux cartes, à haute voix. En prononçant bien tous les mots..., toutes les syllabes. Comme à l'école primaire. Vous ne voyez pas ?...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le métro, c'est trop

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Le métro, c'est trop ! de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Un "3J" sans "3J" ça n'existe pas, et pourtant...

Dans le 747 qui l'emmène aux États-Unis où il est invité par ses homologues américains, le commissaire Jean-Joseph Janiaut apprend qu'un double meurtre a été commis dans le métro, à la station Wagram, quelques heures avant son départ.

Patringaud qui l'accompagnait à Roissy, savait. À la P.J. tout le monde savait. Maintenant il ne reste plus à la fine équipe : Pat, Bouchard et le Bressan qu'à arrêter les coupables avant le retour du patron.

Comme dans "Meurtre en play-back", Max, le neveu du commissaire, va participer activement à l'opération. Pendant des jours et des nuits, accompagné du Bressan, ils vont jouer les loubards dans le métro pour essayer de retrouver un quatuor de malfrats dont tout ce qu'ils savent est qu'il est composé d'un Blanc, d'un Noir, d'un Viet et d'un Arabe.

Petit détail qui les mettra pourtant sur la voie : le Blanc a la voix des Shadoks

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le jeu des 7- z-erreurs

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Le jeu des 7-z'erreurs de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Vous connaissez le jeu des 7-z-erreurs ? On vous montre deux dessins apparemment identiques. En fait, le dessinateur a commis 7 erreurs en recopiant l'original. À vous de les trouver. Le fin du fin serait qu'un jour il n'ait rien changé su son second dessin.

J'aime autant vous dire que le fanas de ce jeu passeraient des heures et des jours sur ce casse-tête sans solution. En tout cas, moi, je viens de trouver la solution à mon problème. Je prends une feuille de papier, un feutre et je dresse la liste des erreurs à ne pas commettre pour réussir un crime parfait.

Coïncidence ou ironie du sort, elles sont aussi au nombre de 7. Je vous les livre dans le 1er chapitre de cette histoire. Comment, direz-vous, peut-on être aussi sûr de soi sur un problème que pratiquement personne n'a jamais résolu ?

Je suis flic, depuis 20 ans, au 36 que vous savez.  Alors, vous pensez si j'en connais un rayon.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le docteur est absent jusqu'au...

de Pierre-Martin Perreaut

 Achetez le livre d'occasion Le docteur est absent jusqu'au... de Pierre-Martin Perreaut sur Livrenpoche.com Cette histoire est celle d'une famille heureuse. II a 33 ans. Il s'appelle Jean-François Blancmesnil. II est copilote à "Air Charter International" et part ce soir pour Catane. Elle a 29 ans. Elle est secrétaire de direction. Ils se sont rencontrés pour la première fois à 9000 mètres d'altitude, à la verticale de Moulins. Ils ont un enfant:  Emmanuel, âgé de 7 ans. Une petite soeur arrivera dans 2 mois. On est le 3 juillet. À son retour de Sicile, Jean-François doit les emmener en vacances à la campagne. C'est le temps du bonheur.

Le temps du malheur s'abat sur lui à la vitesse d'un corps qui tombe. Puis vient le temps de la déprime... le temps de la colère... le temps de la folie... le temps de la désespérance... le temps...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]