19 janvier 2019

La nuit avalera le mal

de Marie Compagne

Dans la nuit, un homme se meurt après avoir été torturé. Seul témoin de la scène, son fils Théo. Sa vie est épargnée parce qu’il ne représente pas pour l’assassin une menace réelle : enfant polyhandicapé, Théo est privé de parole.

Alors que la capitaine Sybille Lievic prend en charge l’affaire, Emma, l’orthophoniste du garçon, retrouve son jeune patient terriblement anxieux. Pour le calmer, elle expérimente avec lui une méthode contestée en France : la communication facilitée.

Peu à peu, l’enfant raconte ce qu’il a vu ce soir-là. Emma ne se doute alors pas qu’en recueillant son témoignage, c’est sa propre vie qu’elle met en danger.

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 04:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


18 janvier 2019

Sakari traverse les nuages

de Jan Costin Wagner

Jan Costin Wagner - Sakari traverse les nuages.Un jeune homme, Sakari Ekman, approche de la fontaine de la place du Marché de Turku, petite ville de Finlande. Il est midi. Le soleil est au zénith. Nu, Sakari entre dans la fontaine. Le temps est suspendu à l’éclat de lumière qui se reflète sur la lame du couteau qu’il porte à la main. Il murmure qu’il est un ange.

Petri, le policier appelé sur les lieux, tente de le raisonner tout en s’approchant lentement de lui. Il a sorti son arme et ne comprendra que trop tard qu’il a tiré, tuant le jeune homme sur le coup.

Petri a-t-il agi en légitime défense ? Kimmo Joentaa, chargé de l’affaire, devra le déterminer.

Pendant l’enquête, un incendie se déclare dans la maison voisine de celle de la famille Ekman et un des enfants qui y habitait disparaît. Kimmo se lance alors à sa recherche.

Éditions JACQUELINE CHAMBON

~~~


Dans une langue d’une beauté hypnotique, et une atmosphère d’une douceur qui contamine chacune des relations entre les personnages et chaque scène, Jan Costin Wagner parvient une nouvelle fois à redéfinir les codes du roman policier.

~~~

Posté par elleon à 03:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 janvier 2019

Le mariage de Lamy-Fritz

de Gabriel Schoettel

De nos jours, à Wintzenhausen, 1000 habitants, 200 hectares de vignes. Là se tient le Festin du "Hans im Schnokenloch", avec son défilé folklorique, ses stands, ses dégustations, ses intrigues.

Avant, après, ou pendant la fête, on découvre, dans ce village si paisible – et particulièrement dans son vignoble – un trafic de drogue, des rivalités et coups bas, des balades dans les vignes, la politique communale, l'opposition entre viticulture traditionnelle et celle en bio-dynamie, une union commerciale, des messages énigmatiques, les vertus du célibat et la surprise d'un mariage, les ravages de l'alcoolisme...

Éditions LE VERGER

~~~

Le douzième roman de Gabriel Schoettel est donc un roman policier. Avec tous les ingrédients et codes du genre : des crimes, des méfaits, du mystère et des mystères, une enquête, un criminel, une résolution. Mais, comme dans Régime crétois, c'est plus l'atmosphère, la psychologie, l'environnement, qui seront mis en avant, que la collecte d'indices.  Plutôt Simenon qu'Agatha Christie.

~~~

Posté par elleon à 04:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2019

Nuit sans fin

de Douglas Preston & Lincoln Child

Douglas Preston et Lincoln Child - Nuit sans fin.Pendergast face à un psychopathe coupeur de têtes.

Quel point commun entre la fille d'un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe et une lauréate du Prix Nobel de la paix ?

Tous ont été assassinés à New York, que la presse surnomme bien vite la Cité des Ténèbres. Surtout, ils ont tous été décapités, et leur tête a disparu, comme si l'assassin était une sorte de collectionneur morbide...

Quelles sont ses motivations ? Comment choisit-il ses victimes ?

C'est ce que Vincent d'Agosta, de la police de New York, et l'agent spécial Pendergast, du FBI, s'efforcent de comprendre. Et si l'ultime cible du psychopathe n'était autre que Pendergast lui-même ?

Éditions L'ARCHIPEL

~~~

Avec ce nouvel opus, Preston & Child renouent avec leur veine polar. Une enquête parsemée de fausses pistes où l'intelligence l'emportera sur la force brute.

~~~

Posté par elleon à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 janvier 2019

Chine, retiens ton souffle

de Xiaolong Qiu

Chine retiens ton souffleL’inspecteur Chen a du mal à reconnaître sa ville dans le brouillard persistant qui l’enveloppe. Shanghai, la perle de l’Orient, n’a pas été préservée du mal insidieux qui gagne tout le pays: la pollution atmosphérique.

Si les autorités – à l’abri derrière leurs purificateurs d’air – continuent de fermer les yeux sur le fléau, la population, elle, souffre. Mais pas forcément en silence.

Des milliers d’internautes protestent et suivent avec attention les articles postés sur le Net par une activiste que l’inspecteur Chen a bien connue du temps où il avait été envoyé en mission sur le lac Tai. Cette fois-ci, le Parti voudrait qu’il enquête sur elle.

Quant au fidèle inspecteur Yu, il aimerait que Chen lui prête main-forte pour identifier l’auteur d’une série de meurtres, perpétrés au petit matin avec une régularité alarmante…

Éditions LIANA LEVI

Posté par elleon à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


05 janvier 2019

En d'autres circonstances

de Maryse Maligne

Maryse Maligne - En d'autres circonstances.Qu'est-ce qui a pris à Damnio, ce capitaine de police, à vouloir œuvrer dans le social ? Il pensait que cette noble initiative lui permettrait de réfléchir à la condition humaine... Mais la vérité à dépassé de loin ses espérances.

C'est parce que le mauvais sort s'acharne contre des jeunes en difficulté que Damnio, sollicité par un ancien collège, accepte de reprendre du service.

Les jeunes qui disparaissent sont les héritiers d'une histoire collective dont ils ignorent l'origine et qui ne cesse de les rattraper.

Éditions AIRVEY

-

Édition originale sous le titre "L'ombre du fils": Éd. Le Manuscrit (2007)

Posté par elleon à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 janvier 2019

Bon retour en enfer

de Florence Lemaire

Florence Lemaire - Bon retour en enfer.Le commissaire Laure Tardieux est de retour dans sa ville natale à une cinquantaine de kilomètres de Marseille, après vingt ans d'absence. Elle a fui cette ville, adolescente, après avoir connu l'enfer.

Laure doit se faire une place dans cette ville où elle a tant souffert, remplacer un commissaire aimé de tous, être acceptée de ses nouveaux collègues et du procureur qui l'a à l'œil. C'est d'autant plus difficile que son retour est ponctué par la découverte d'une série de cadavres de jeunes filles à moitié calcinés, donc difficilement identifiables.

Pour rendre son jeu encore plus palpitant, le tueur a décidé de placer la jeune femme au centre de son attention. Il lui adresse des messages très personnels et la menace directement.

Que doit-elle en conclure ?

Éditions EX AEQUO

Posté par elleon à 03:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 décembre 2018

Le temps des hyènes

de Carlo Lucarelli

Carlo Lucarelli - Le temps des hyènes.Une épidémie de suicides s'empare de la colonie italienne d'Erythrée : le sort des indigènes n'intéresse guère, mais quand on découvre le corps du marquis Sperandio, propriétaire des terres et pionnier enthousiaste, pendu au plus haut sycomore d'Afelba, les autorités s'émeuvent.

Aussitôt le capitaine des carabiniers royaux Colaprico et Ogbà, son Sherlock Holmes abyssin, accourent. Nos deux enquêteurs s'égarent dans des fausses pistes à dos de mulet, du port de Massaoua aux hauts plateaux d'Asmara : il faudra bien scruter la terre rouge.

Une vieille sorcière, un étrange chien féroce, une princesse noire, d'anciennes amitiés, deux sales types qui cachent bien leur jeu et des métaphores à base de piment viennent épaissir le mystère. Les agioteurs mafieux ne sont pas loin, le temps des hyènes a commencé.

Cupidité des colons, hostilité des soldats, racisme crasse font de ce court polar un petit bijou du genre, drôle, efficace et diablement sensuel. Il n'y manque ni le recours aux langues locales de la corne de l'Afrique et de la botte italienne, ni la morale finale comme on l'aime. Une réussite.

Éditions MÉTAILIÉ

Posté par elleon à 04:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Albergo Italia

de Carlo Lucarelli

Carlo Lucarelli - Albergo Italia.Dans l'air brûlant du soir, au coeur de la colonie italienne d'Erythrée, une fille des rues, mi-sorcière mi-putain, séduit un soldat de garde. Un peu plus tard, dans le palace Albergo Italia, un homme est retrouvé pendu : suicide ou meurtre ?

On retrouve ici l'atmosphère étouffante et hallucinée de La Huitième Vibration, avec un très pittoresque duo d'enquêteurs aux prises avec un classique problème de chambre close : Colaprico, le carabinier qui n'aime pas monter à cheval, et Ogbà, son adjoint abyssin, Sherlock Holmes qui s'ignore.

Colaprico aura bien besoin d'Ogbà pour échapper aux pièges de Margherita, l'aventurière rousse, d'une horde d'assassins terrifiants, d'un faux géologue et vrai agent secret.

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

Avec l'habileté consommée du styliste et la maîtrise du grand raconteur d'histoires, Lucarelli entrelace les scènes burlesques et les moments magiques et parfumés, pour nous offrir à la fois un très plaisant polar digne des grands ancêtres et un tableau historique aux couleurs puissantes.

~~~

Posté par elleon à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2018

La Porte d'ivoire

de Serge Brussolo

Serge Brussolo - La porte d'ivoire.Un vieux fou milliardaire, parti en expédition au coeur du Congo, a disparu. Sa fille met tout en oeuvre pour le retrouver et fait appel aux compétences de Tracy, ancienne infirmière militaire, de Russel, tireur hors-pair aux faux airs de Clark Gable, et de Diolo, fin connaisseur de la jungle.

Une mission hautement périlleuse et grassement rémunérée que nos trois héros acceptent non sans trembler.

La plume délirante de Serge Brussolo nous emporte alors dans un univers complètement déjanté, dans lequel on rencontre un éléphant meurtrier, un acteur hollywoodien psychopathe, des pygmées cannibales, des missionnaires radicaux...

Mais aussi et surtout la jungle congolaise, sublime et terrifiante, fascinante et dangereuse. Une jungle qui avale tout, pour toujours. Y entrer, c'est plonger dans l'oubli.

Éditions DU MASQUE

-

etoilePrix Du Roman d'Aventures (2018)

Posté par elleon à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,