23 novembre 2008

Le théâtre d'Edouard VII

de Peter Lovesey

LE_theatre_d_edouard_vii

Le futur gendre de Jules d'Azincourt est assassiné en plein Moulin-Rouge d'un coup de pistolet. Or, il était prévu que Jules d'Azincourt déjeune quelques jours plus tard avec le prince de Galles, de passage à Paris.

Mis au courant de la situation par Sarah Bernhardt, leur amie commune, le futur Edouard VII se pose la question: peut-on vraiment faire confiance à la Sûreté et à son chef pour découvrir l'assassin ? 

Sa réponse est claire: Jules d'Azincourt ne peut compter que sur une seule personne, Bertie, prince de Galles. 

Et Bertie d'enrôler dans la foulée Sarah Bernhardt - sur le point, pourtant, de partir pour sa tournée mondiale -, et d'interroger fermement tous les possibles témoins, y compris Henri de Toulouse-Lautrec et Valentin-le-Désossé... et de parvenir à une déconcertante conclusion !

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


21 novembre 2008

Dupond avec un D

de Charles Bou

dupond_avec_un_dMyriam Dupond quitte le CHU de Cannes et quelques heures plus tard, elle apprend qu'une jeune femme, portant son nom et son prénom a été assassinée dans son appartement de Paris, au moment même où elle était hospitalisée à presque mille kilomètres de là...

Déjà victime d'une agression, cette nouvelle la terrorise... Comment peut-elle être morte puisqu'elle est belle et bien vivante ?

Le commissaire François Bertrand prend en main cette nouvelle enquête, bien décidé à démêler ce sac de noeuds.

De Cannes à Paris, en passant par Genève, cette aventure trouvera son dénouement au coeur de l'Auvergne.

Éditions LE MANUSCRIT

Posté par elleon à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'homme en rouge

de Charles Bou

l_homme_en_rougeNous sommes en plein hiver, les pères Noël sont dans la rue... les enfants y croient...

Qu'il vente ou qu'il pleuve, la mort est au bout de la forêt de St Germain-en-Laye... 

La charmante Stéphanie Gerfaut, commissaire de son état, vient prêter main forte au commissaire François Bertrand...

Éditions LE MANUSCRIT

~~~

Comme dans le premier roman de l'auteur, si vous avez l'impression d'en connaître les personnages... c'est qu'ils existent vraiment...

~~~

Posté par elleon à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les crevettes n'ont quà bien se tenir

de Charles Bou

les_crevettesLe revolver qu'Alfred Leutron tenait en main, allait changer sa vie et celle de l'inspecteur François Bertrand.

Lorsque la détonation retentit, Christine son épouse, pensa que l'armoire à glace venait de s'écrouler sur le vase en cristal offert par la tante Joséphine.

La balle entra et sortit de la pauvre tête d'Alfred.

Sans le savoir, l'inspecteur Bertrand allait bientôt rencontrer une famille très particulière ainsi qu'une co-équipière de premier ordre...

De Saumur en passant par Paris, cette aventure se terminera sous le soleil de la Provence...

Éditions LE MANUSCRIT

Posté par elleon à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2008

Le réseau Carlotta

de Laurent Laplante

le_reseau_carlotta

De nos jours, la convoitise d’un futur héritage est un sport tabou mais passablement répandu. Il est en effet mal vu de souhaiter à haute voix un décès «profitable». Mais cela ne signifie pas que les proches d’un homme riche soient incapables de tels calculs. C’est le cas de Gisèle et de Simon, qui ont toujours vécu au crochet de leur père et qui comptent bien hériter de sa fortune.

Or, lorsque apparaît la belle Carlotta et que le riche paternel crée pour elle une fondation dans laquelle il engouffre des millions de dollars, la lutte s’engage. Les deux enfants tiennent à leur argent et ils le font savoir. C’est à ce moment que se produit le décès du père, une mort qu’il avait prévue, car quelques jours auparavant, il avait envoyé une lettre à la police, où il exprimait sa crainte d’être assassiné.

Mais pourquoi les enfants auraient-ils commis un meurtre, puisqu’ils lui avaient déjà arraché légalement le contrôle de l’héritage? De son côté, Carlotta avait-elle avantage à liquider celui dont dépendait sa cause? C’est sur ces questions que débute l’enquête des inspecteurs Pharand et Marceau. Ces derniers n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Éditions JCL


Dans ce roman dont la qualité saute aux yeux dès les premières lignes, Laurent Laplante nous entraîne dans une histoire fort bien ficelée et écrite dans un style et sur un ton qui sont devenus aussi familiers qu’appréciés. Une combinaison qui a fait ses preuves et que l’auteur sait renouveler avec le savoir-faire d’un maître queux. 


Posté par Krri à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Vengeances croisées

de Laurent Laplante

vengeances_croisees

«La Vengeance, surtout lorsqu’elle se porte à la défense d’une personne aimée, cesse rapidement de se poser des questions sur sa légitimité. Elle risque même de procurer un plaisir trouble qui n’a plus rien à voir avec la justice qu’elle prétendait administrer. Dans ces cas, le vengeur n’est plus au service d’une cause juste, mais un instinct déboussolé. Heureusement, il arrive que des vengeances croisées fassent émerger chez l’un des partenaires un malaise qui constitue un frein.»

Cet intrigant préambule rédigé avec brio par l’écrivain Laurent Laplante dépeint bien l’ambiance dans laquelle baigne le lecteur lorsqu’il parcourt le troisième livre que signe cet auteur aux Éditions JCL. Vengeances croisées est en effet un roman policier où l’on retrouve les inspecteurs Pharand et Marceau, impliqués dans la précédente enquête "Les Mortes du Blavet". À nouveau, ils se retrouvent devant une sombre histoire. Éperdument amoureux, Marie-Hélène et Jean-Luc ont décidé de régler le cas de certaines personnes en les exécutant froidement. Afin de se venger par personne interposée, ils s’associent, souhaitant ainsi éloigner les soupçons, brouiller les pistes.

Éditions JCL


Roman policier écrit sobrement, Vengeances croisées s’inspire, pour la forme, du célèbre roman de Patricia Highsmith L’inconnu du Nord-Express, adapté à l’écran par Alfred Hichcock. Au fil des pages, on y découvrira une intrigue menée adroitement, où Laurent Laplante tisse finement la relation entre ses personnages et où les surprises ne manquent pas.


Posté par Krri à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les mortes du Blavet

de Laurent Laplante

les_mortes_du_blavet

Une.  Marie-Françoise Le Guern, 22 ans, d’origine québécoise, est retrouvée morte dans un petit fleuve breton, le Blavet. L’enquêteur Yann Féroc contacte son vieil ami André Pharand, de la police de Québec, et lui expose l’affaire: les blessures à la tête de la victime démontrent hors de tout doute possible que la jeune femme a été assassinée. Les soupçons pèsent sur son ex petit ami, qui semble être le dernier à l’avoir vue vivante.

Deux. Viviane Le Guern, la mère de la jeune Marie-Françoise, se rend en France pour régler les formalités. Or, elle n’a pas aussitôt débarqué dans la petit ville bretonne qu’on la découvre, elle aussi, sans vie dans les eaux du fleuve. En quelques heures à peine donc, mère et fille ont été assassinées de la même façon, au même endroit et apparemment dans les mêmes circonstances.

France-Québec. Ce qui, au départ, semblait un meurtre passionnel commis par un jeune homme rongé par la jalousie et l’amertume, ressemble davantage, avec ce second crime, à un complot ourdi froidement et méthodiquement. Féroc et Pharand unissent leurs efforts, d’un continent à l’autre, pour faire la lumière sur cette sombre affaire.

Éditions JCL

Posté par Krri à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2008

Lorient l'interdite

de Anne-Soizic Loirat

Lorient_l_interdite

Difficile de se retrouver dans une ville inconnue... C'est ce que se dit Daniel Delage, inspecteur de police, qui arrive à Lorient en ce beau dimanche de septembre afin de rejoindre sa nouvelle affectation.

À peine a-t-il pris ses fonctions que le commissaire Robic lui présente son nouveau partenaire, l'inspecteur Michel. Tels le feu et la glace, le duo est détonnant! Mais faisant fi des petites contrariétés, la nouvelle équipe se penche sur la disparition d'une jeune orpheline...

Cependant, très vite, plusieurs questions restent en suspens: l'inspecteur Delage est-il vraiment celui qu'il prétend être? Quels étranges secrets se cachent derrière la froideur de son partenaire ? Quels trafics se trament au sein de ce commissariat ?

C'est sous un ciel lorientais chargé de mauvais augures que les deux inspecteurs vont devoir faire la lumière sur cet imbroglio de pistes suspectes, où meurtres et disparitions règnent en maîtres...

Éditions ALAIN BARGAIN

Posté par Krri à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Meurtre sur invitation

de J.B. Livingstone

meurtre_sur_invitation

Dans la propriété de Letchworth, où le comte Brian convia six des plus fanatiques collectionneurs d'art de Grande-Bretagne, Higgins fut réveillé au beau milieu de la nuit par des coups violents frappés à sa porte.

La servante fit irruption, en proie à une intense émotion: on venait d'attenter à la vie du comte, en essayant de lui transpercer le cerveau à l'aide d'une longue aiguille.

Higgins se précipita dans la chambre de Brian de Letchworth, en espérant qu'il ne serait pas trop tard.

Éditions GÉRARD DE VILLIERS

-

Édition originale: Éd. Du Rocher (1991)

Réédition signée Christian Jacq: Éd. J (2012)

Posté par Krri à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le cercle des assassins

de J.B. Livingstone

le_cercle_des_assassins

Le moment du bain quotidien était le seul moment pendant lequel Sir Adrian oubliait soucis et difficultés. Hélas! cette fois l'eau brûlante ne dissipait pas ses tracas. Soudain, il eut la sensation d'une présence.

- Il y a quelqu'un ?

Couvert de mousse parfumée, la tête émergeant de l'eau, le financier se reprocha sa nervosité. Un bruit de pas sur le carrelage.

- Qui est là ?

Avec une promptitude qui empêcha Sir Adrian de réagir, l'assassin enfonça sous l'eau la tête de sa victime.

Éditions GÉRARD DE VILLIERS

-

Édition originale: Éd. Du Rocher (1996)

Posté par Krri à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]