16 novembre 2008

Le mystère de Kensington

de J.B. Livingstone Avec cette violente tempête, il régnait dans les rues de Londres un impressionnant désordre qui rappela à Higgins certaines scènes du blitz de 1941. Palissades emportées, poubelles renversées et débris de cheminées jonchaient la chaussée, des chiens hurlaient à la mort... Obligés de rouler lentement, ils ne pénétrèrent dans le quartier de Kensington qu'à minuit et demi. Au delà du cordon de police, un attroupement s'était formé devant l'église copte d'Allen Street. Les regards d'Higgins et de Scott Marlow se... [Lire la suite]
Posté par Krri à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2008

L'horloger de Buckingham

de J.B. Livingstone L'aube se levait sur Buckingham Palace. Le vieil horloger du palais, Persian Colombus, homme discret et silencieux ayant vécu à l'abri du monde extérieur, éprouvait une émotion intense en quittant à jamais l'austère résidence royale où, pendant de si nombreuses années, il avait été le seul habilité à remonter les trois cents horloges et pendules du palais. Quand on frappa à la porte, il sourit; sans doute un nouveau cadeau d'adieu. Il ouvrit avec lenteur. Le temps d'apercevoir son assassin, le maître du temps... [Lire la suite]
Posté par Krri à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Meurtre dans le Vieux Nice

de J.B. Livingstone Ségurane, son panier d'oeillets au bras, partait pour le marché aux fleurs. Parvenue à l'endroit où, disait la légende, s'était pendu un poète désespéré, elle s'arrêta, interdite. Sur le trottoir, un homme baignait dans son sang, le crâne défoncé. Les lèvres du mort, violettes, était collées avec du papier grossier. Autour du cou, une corde. En plein coeur, un poignard au manche de nacre orné d'une croix. Éditions GÉRARD DE VILLIERS - Édition originale: Éd. Du Rocher (1990)
Posté par Krri à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Balle mortelle à Wimbledon

de J.B. Livingstone Lord Benjamin Wolf, l'un des plus importants avocats d'affaires sur la place de Londres, se fit conduire par une belle matinée de juin à Wimbledon. Il se rendait à une partie de tennis exceptionnelle qu'il avait organisée avec "ses amis". ... Depuis quelques minutes, Wolf jouait moins bien. Mené 0-40, il était sur le point de perdre son service. Il servit une première balle molle que son adversaire réussit à renvoyer à mi-hauteur; la volée s'annonçait facile. L'avocat courut vers le filet, poussa un cri, lâcha... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Quatre femmes pour un meurtre

de J.B. Livingstone Higgins et Scott Marlow s'avancèrent vers le sanctuaire africain. Dans la lueur rouge des torches fumantes, Victoria Stanley s'adonnait à un rite maléfique. Face à un gigantesque masque dogon, appliquée à scander une mélopée grinçante, elle transperçait une statuette d'argile avec la pointe d'une flèche.  Higgins toussota. Frappée par la foudre, Lady Victoria se retourna, laissant tomber sur le sol de terre battue la statuette qu'elle martyrisait. Éditions GÉRARD DE VILLIERS - Édition originale: Éd. Du... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Meurtre chez les druides

de J.B. Livingstone En cette nuit de la veille du solstice d'été, la procession entra dans le cercle magique des pierres de Stonehenge avec lenteur et solennité. Au coeur du sanctuaire, le maître secret du druidisme, était figé sur son trône. Une vague inquiétude enserra le coeur des adeptes. La druidesse, enfreignant le rituel, s'approcha de l'archidruide et lui toucha le bras droit, avec la tendresse d'une femme amoureuse. Basculant en avant, le cadavre s'effondra sur le sol sacré. Tenant toujours le Graal entre ses mains. ... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2008

Meurtre à quatre mains

de J.B. Livingstone Sir Francis Bacon, héros de la R.A.F., propriétaire du "Tradition", le plus ancien club d'Angleterre, s'installa au piano. Se délier les doigts et l'âme était le meilleur moyen de se préparer à une entrevue capitale... La porte du salon de musique s'entrouvrit. Avant qu'il ait eu le temps d'ébaucher un geste, sir Francis ressentit un choc violent dans le dos. Aussitôt, une insupportable douleur enflamma sa poitrine. Un second coup de poignard le fit s'affaler sur le clavier. Éditions GÉRARD DE VILLIERS - ... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Higgins mène l'enquête

de J.B. Livingstone Higgins connaissait tous les chemins de cette forêt épaisse du Gloucestershire où personne n'osait plus s'aventurer. Son adolescence en Orient lui avait permis de maîtriser la peur. En approchant d'un des plus hauts chênes, que les bûcherons avaient surnommé "le juge éternel", il crut voir un étrange spectacle. Il fit quelques pas. L'ex-inspecteur Higgins n'était pas victime d'une hallucination. À l'une des branches puissantes de l'arbre était bien accrochée une corde. Au bout de laquelle se balançait très... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Meurtre chez un éditeur

de J.B. Livingstone Pour la première fois, Peng, le chauffeur chinois du trop célèbre éditeur Antony Newfield, était en retard. Avec appréhension, il pénétra dans la salle du comité de lecture; Newfield était affalé sur son bureau, comme s'il dormait. Une odeur de cigare froid flottait dans l'air. - Monsieur Newfield... Peng toucha l'épaule gauche de l'éditeur qui s'effondra sur le côté, faisant tomber ses lunettes qui éclatèrent à ses pieds. Le Chinois aperçut alors la tache de sang qui souillait la chemise blanche à la hauteur... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Meurtres au Touquet

de J.B. Livingstone Humphrey Laglen traversa nerveusement l'ancien terrain de polo du Touquet jusqu'à l'endroit où, couchée dans des herbes folles, une femme semblait dormir, visage contre terre. Le coeur battant, le Britannique la prit par les épaules et la retourna. - Madame... avez-vous besoin d'aide ? Un filet de sang séché au coin de la bouche, ses yeux ouverts figés dans la mort, la jeune femme aux longs cheveux noirs, au tailleur gris perle maculé de boue n'avait plus besoin de rien. Éditions GÉRARD DE VILLIERS - ... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]