12 novembre 2007

L'homme au fiacre

de Georges-J. Arnaud

l'homme au fiacre

Décembre 1829. La neige tombe sur Paris. Rue Vivienne se tient l'étude des frères Roquebère, jumeaux et avoués : Hyacinthe, sérieux et distingué, Narcisse, le joyeux luron. Les voici plongés dans une sombre affaire de captations criminelles d'héritages.

Avec les Roquebère, au cours d'une enquête aux multiples rebondissements, découvrez Séraphine, leur jeune saute-ruisseau délurée; le cupide officier de paix Parturon; Thierrois, le fournisseur des Enfants Assistés; la troublante marquise de Listerac; avec l'exceptionnelle participation de l'ex-bagnard et ex-policier, François Vidocq.

Éditions L'ATALANTE

Posté par elleon à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le Prince des Ténèbres

de Georges-J. Arnaud

le prince des tenebres

27 juillet 1830. L'insurrection éclate à Paris contre Charles X et le gouvernement Polignac. C'est la première des trois journées qu'on nommera les Trois Glorieuses.

Le prince de Condé, qui craint pour sa vie, veut modifier son testament et quitter la France. Mais deux sacs d'or  que doivent lui faire parvenir les avoués Roquebère sont volés au cours d'une embuscade meurtrière. Et sa maîtresse anglaise, la perverse Sophie Dawes, ne saurait voir cet héritage lui échapper.

C'est une course qui s'engage dans un Paris à feu et à sang, où la jeune Séraphine, saute-ruisseau chez les Roquebère, qui ne cache pas ses sympathies révolutionnaires, risque sa vie et sa liberté.

Tandis qu'apparaît en public le "Prince des Ténèbres", ce personnage légendaire qui resurgit auprès du peuple durant les grandes épreuves.

Éditions L'ATALANTE

Posté par elleon à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Seule la mort...

de Saint-Gilles alias G-J. Arnaud

seule_la_mort

C'était la troisième nuit qu'il venait de passer dans la cellule de la gendarmerie.

Il pensait que c'était la dernière, et que le jour même, on le conduirait à la maison d'arrêt de Carcassonne... 

L'enquête avait été rapide, la reconstitution du crime avait eu lieu la veille... Tout s'était bien passé, pour le parquet et les enquêteurs, puisqu'il avouait... puisqu'il ne pouvait faire autrement qu'avouer...

Éditions EURÉDIF

-

Édition originale: Éd. de L' Arabesque (1957)

Posté par elleon à 13:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

À l'heure de notre angoisse

de Saint-Gilles alias G-J. Arnaud 

a l'heure de notre angoisse

Alors qu'une étrange atmosphère de terreur cerne leur demeure, Laura, l'aveugle et Marthe, la passionnée, attendent le retour de leur soeur Jeanne... 

Qu'y a-t-il donc, ce soir-là de si extraordinaire pour retarder autant Jeanne Manin, fille sage et simple, qu'un insecte suffit à affoler ?

Une ombre hante le jardin et Laura, l'aveugle, tressaille dans ses guenilles de vieille fille-épouvantail... Le coeur de Marthe repart soudain, sur un rythme de chanson d'autrefois... Il y a ce fantôme aux mains d'étrangleur...

Il y a la maison d'en face et le vieux chat galeux qui, fou de terreur à l'odeur du sang, saute devant la fenêtre où deux faces blêmes s'évanouissent peu à peu au travers de la vapeur  de leur souffle d'angoisse...

Éditions EURÉDIF

-

Édition originale: Éd. de L'Arabesque (1957)

Posté par elleon à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une si longue angoisse

de G-J. Arnaud

une_si_longue_angoisse

Ils sont sept, réunis après une longue absence, dans la véranda de cette maison toulousaine, que l'aînée des Bourgade n'a jamais cessé d'habiter.

Réunis pour étudier les propositions d'un acheteur qui offre une grosse somme pour la totalité de la propriété...

Mais une lourde hypothèque paralyse leur envie de vendre ces vieux bâtiments : un crime supposé avec un cadavre... introuvable !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un petit paradis

de G-J. Arnaud

un_petit_paradis

Un petit paradis, le hameau de Bel-Aurore du domaine de Gay-soleil ? De belles demeures, des piscines, des courts de tennis, un centre culturel, un club hippique, un restaurant et un centre commercial y suffisent- ils ? Des voisins charmants, serviables... La joie de vivre dans une nature encore préservée, comme l'annonce le dépliant publicitaire.

Nathalie Besson, nouvelle élue de cet Eden pour cadres supérieurs ne parvient pas à y croire ! "La Chartreuse", que son mari et elle viennent d'acheter lui paraît hostile. L'eau de la piscine a parfois la profondeur glauque d'un puits dangereux et les voisins... d'étranges comportements.

Et puis la mort rôde aussi dans ce paradis...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un charter pour l'enfer

de G-J. Arnaud

un_charter_pour_l_enfer

Des vingt personnes tuées dans l'écrasement de ce charter en Californie, un seul survivant,  Léonard Jordan, étudiant français et steward  pour gagner sa vie. Lui seul peut révéler que l'appareil a été saboté et qu'une certaine valise en cuir fauve contenait une bombe... 

Encore faut-il qu'il puisse donner l'alerte, car l'appareil s'est écrasé sur les hauts plateaux mexicains. Jourdan est blessé à une jambe. Découvert par un berger, il est mis en présence d'un inquiétant lieutenant de la milice locale qui l'accuse d'avoir pillé l'épave et l'arrête.

Dès lors, Jourdan  va découvrir qu'il n'est pas toujours bon de devenir un témoin à charge...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Spoliation

de G-J. Arnaud

spoliation

Une vieille dame vit seule dans une immense maison qu'elle a scindé en deux, dont une partie  où elle a enfermé des trésors, composés de vieux meubles, de vaisselle et de bibelots anciens.

Des squatters investissent les lieux, et, la vieille dame est persuadée que ce sont des fantômes d'une famille juive, qu'elle a fort bien connue lors de la dernière guerre mondiale... 

Deux des squatters se mettent en tête de revendre de la lingerie à des receleurs, mettant alors la main dans un engrenage infernal...

Éditions FLEUVE NOIR

~~~

« Spoliation débute dans une ambiance particulière où le suspense s'installe dès le prologue  pour nous engluer et nous retenir jusqu'à la fin ... »

~~~

Posté par elleon à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Retour de fièvre

de G-J. Arnaud

retour_de_fievre

Un décor de western. Rien n'y manque ! Ni les étendues désertiques, les collines pelées, ni les chevaux, ni les armes. On peut aussi  y trouver un bon, une brute, un truand, mais chaque personnage n'est pas aussi simple ! Ni tout à fait mauvais, ni tout à fait bon... 

La fille, par exemple: pleine de tendresse, féminine et pourtant... beaucoup de caractère. Dans l'éclaboussure des passions, on est sur le point d'oublier que tout ça, se passe en France... Quelque part, dans le Sud aride.

L'air y est aussi brûlant que dans l'Ouest américain... Et les Apaches portent bien leur nom. 

Mais, laissez donc le vieux Lionel Peyrou vous raconter toute l'histoire, dans son style inimitable...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Profil de mort

de G-J. Arnaud

profil_de_mort

Cadre supérieur, Benoît Garcin se retrouve, un jour, au chômage. Il lui faut apprendre à vivre différemment, à attendre chez lui, une offre d'emploi. Ainsi, il découvre ce qu'est réellement la vie,  dans son ensemble immobilier, Euphorie II.

Bientôt, il soupçonne des secrets, flaire des mystères, suspecte certaines épouses, libres de contraintes, toute la journée. Il connaît d'autres cadres au chômage: Chabannot, qui s'est tué dans un curieux accident ! Samain, qui prétend qu'ils sont victimes d"une machination, visant à les éliminer... Samain meurt à son tour d'un accident !

Seul, Benoît poursuit son enquête, tout en essayant désespérément de trouver un emploi... Mais est-il réellement armé pour la compétition professionnelle sauvage ? 

N'est-il pas condamné à mort à l'avance pour avoir toujours méconnu ses propres faiblesses ?

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]