27 juin 2013

Le couloir de la mort

de André Benzimra

le couloir de la mort

C'était jour de visite au pénitencier, mais la visiteuse la plus inattendue qui se présenta, ce fut la MORT.

Elle alla chercher sa victime dans ce quartier qui débouche sur la chambre à gaz: autant dire l'antichambre de la mort.

Huit bêtes féroces qui ont fait leurs preuves. Qui a tué ? On n'a que l'embarras du choix.

À moins que... "Il n'y a que des innocents ici !" répète le détenu Edwards Adams, l'ancien policier à présent condamné pour meurtre.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

-

Édition originale: Éd. Librairie des Champs-Élysées - 1961

etoilePrix du Roman d'Aventures (1961)

Posté par elleon à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


La mort dans le fossé

de André Benzimra

la mort dans le fossé

Un Grec disait que la vie est comme un théâtre et qu'il incombe à chaque homme, non de choisir son rôle, mais de bien jouer celui que le Ciel lui a confié.

Les personnages de ces nouvelles sont de bien mauvais acteurs car ils ne suivent guère ce précepte: les assassins ne savent pas tuer et les victimes sont indifférentes à la mort qui les menace, ou, parfois, complaisantes.

Il arrive que les criminels soient innocents et les innocents coupables.

Nul n'assume le rôle qui lui a été confié. Et si Dieu reconnaît les siens, la mort qui rôde dans le fossé se trompe parfois de cible.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Et finir en beauté

de André Benzimra & Jacqueline Benzimra

et finir en beaute

Il était une fois une petite personne, pauvre, plus très jeune et franchement laide. Munie de tous ces atouts, elle décida de connaître le grand amour.

Mais pour se marier, a dit quelqu'un, il faut être deux. Qu'à cela ne tienne: la jeune personne se mit en quête. Et comme vraiment elle avait tout pour elle, elle devint une femme fatale et fit une grande consommation de prétendants.

Elle n'était pas volage, pourtant...

Était-ce sa faute si, à chaque nouvelle idylle, on retrouvait le futur conjoint au fond d'un fossé, sous un tas de ferraille ? Conducteurs amoureux, soyez prudents...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2013

Meurtres à la romaine

de C.M.Veaute

meurtres a la romaine

L'inspecteur Carlo Barone vient d'être muté à Rome. Dans une autre vie, il a lutté contre la Mafia en Sicile. Mais il a craqué, son plus proche collègue a été torturé à mort et il a bien failli quitter la police.

Désormais en charge de la défense du patrimoine, il arrive serein dans la Ville éternelle, persuadé qu'il n'aura à s'occuper que de vols d'oeuvres d'art. Mais il est vite rattrapé par la brutalité : un meurtre atroce a été commis dans les souterrains de la villa Médicis. Le corps d'un jeune garçon a été décapité et torturé, abandonné dans une mise en scène des plus sinistres.

Barone et sa nouvelle équipe vont devoir enquêter dans ce lieu mythique au milieu d'une galerie de personnages aussi extravagants qu'inquiétants.

Éditions LE MASQUE

etoilePrix du Roman d'Aventures (2013)


Mêlant art et polar avec une évidente jubilation, les soeurs Veaute signent un premier roman baroque et foisonnant.


Posté par elleon à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2013

Au Bassin d'Arcachon

de Maurice Bastide

au bassin d'arcachon

La pinasse dérive lentement vers le fond du Bassin d'Arcachon. C'est à la chute du jour. Debout à l'arrière, à cheval sur la barre du gouvernail, Bernard Lestonnat, le vieux marin, rompt brusquement le silence.

- Si un homme en a tué un autre, combien dure la prescription ? demande-t-il, la voix rauque.

Le commissaire principal Bourret, à qui s'adressent ces paroles, exhorte en vain son ami à s'ouvrir à lui. Le rideau du silence est retombé. Pourquoi ?

Or, au petit jour, le père Lestonnat est découvert à demi noyé, près de sa pinasse avariée. L'inquiétude et l'angoisse gagnent les paisibles parqueurs et pêcheurs, mais les langues ne se délient pas.

Bourret devra avancer pas à pas, à la recherche d'un crime vieux de dix ans dont nul ne veut avoir eu connaissance. Pourquoi ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 juin 2013

La maison au bord du Golfe

de Gisèle Guillo

la maison au bord du golfe

C'est la maison-refuge, votre havre, votre jardin secret. Que diriez-vous si, arrivant à l'improviste, vous découvriez qu'un inconnu s'y est installé ?

C'est ainsi que commence une cohabitation insolite entre un vagabond aux abois et une bourgeoise bohème, un brin loufoque. Au dehors, c'est le ciel changeant du Golfe du Morbihan, le cri des mouettes surfant sur les souffles de la marée montante et celui qu'on n'attendait pas.

À l'intérieur, se joue une drôle de partie, ce jeu cruel du chat et de la souris. Mais qui est le chat ? Qui est la souris ? Et qui va gagner ?

Éditions ALAIN BARGAIN

Posté par elleon à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juin 2013

Layton et la valse des espionnes

de Michaël Loggan alias Exbrayat

layton et la valse des espionnes

— Ici Layton, j'écoute.

— Dan, c'est encore moi, mais je serai bref, rassurez-vous.

— Encore ! Quand donc vous déciderez-vous à m'oublier totalement ?

— Le Département d'Etat, sachant qui vous êtes et ce qu'il vous doit estime que vous êtes en danger. Ce qui a été tenté et réussi avec Miss Tombelaine peut l'être contre vous, d'un instant à l'autre. Tout le monde est persuadé ici que les Russes donneraient cher pour détenir le nommé Layton entre leurs mains. Aussi, on m'a mis dans la pénible obligation de faire procéder à votre arrestation dans les heures qui viennent. Cela peut vous paraître peut-être injuste, mais en vérité, il n'y a pas de meilleur abri qu'un pénitencier.

— Mais c'est une honte ! un scandale ! une infamie ! une trahison ! une…

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Layton et la jolie Cubaine

de Michaël Loggan alias Exbrayat

layton et la jolie cubaine

Jonathan se fichait-il de moi ou quoi ?

— Ainsi, Dan Layton, vous avez deviné qu'il vous faudrait prendre l'avion ?

— Mais, patron, vous vous rappelez bien que vous m'envoyez dans les Mers du Sud pour une inspection ? Je pars à 22 heures, ma place est retenue, mon billet pris !

— Légère rectification, Dan... Votre place était retenue.

— C'est-à-dire... que je ne pars plus ?

— Bien sûr que si, Dan ! Vous partez toujours... mais... pour New York.

— Hein ?

— On a besoin de vous là-bas, Dan, Harding a une histoire embêtante...

— Je m'en fous !

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale (1964)

Posté par elleon à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Layton sous les cerisiers en fleur

de Michaël Loggan alias Exbrayat

layton sous les cerisiers en fleur

- Venu à Tokyo pour y chercher du pittoresque, je suis servi !

- Cela signifie ?

- Qu'en sortant de votre club, j'ai été assailli par deux types, deux Chinois, à ce qu'il m'a semblé.

- Assailli, vraiment ?

Je lui montre la déchirure de ma veste.

- Un coup de couteau qui m'a manqué de peu.

- Mais... pourquoi ?

- Des chercheurs de dollars américains sans doute.

- Vous leur avez échappé puisque vous êtes là ?

- C'est-à-dire que l'un d'eux a rejoint ses ancêtres et que son compagnon est allé s'embarquer plus loin pour le grand voyage.

Ça lui colle indubitablement un choc, à la dame.

- Vous avez tué deux hommes ?

- C'était eux ou moi.

Elle se tait un long moment, se contentant de m'examiner.

- Mr Layton... vous me rappelez mon mari... Lui aussi n'avait peur de rien ni de personne.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale (1964)

Posté par elleon à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Carré de dames pour Layton

de Michaël Loggan alias Exbrayat

carre de dames pour layton

- Cela vous ennuierait-il beaucoup de me confier pour quelles raisons Spiesser vous intéresse à ce point ?

- Non !

Soudain la voix de Jonathan est devenue dure. II ne songe plus à persifler. Il me regarde fixement.

- Vous n'avez pas de question à poser, Layton, et pas davantage à donner votre avis si on ne vous le demande pas. Toutefois, je veux bien vous révéler qu'en 1960, Spiesser a tué une jeune femme qui travaillait pour moi.

Intérieurement, je me dis : "Nous y voilà!"

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale (1965)

Posté par elleon à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :