26 novembre 2013

Le clan des polissonnes

de Pierre Lucas

le clan des polissonnes

- Eh oui! s'enflamma Zoé en se resservant une dose de vodka, on ne va pas passer notre temps à gémir... Marie est morte, tuée par un salaud... Peut-être le même que celui qui a massacré Sophie.

Caroline et Justine observèrent leur amie dont le visage reflétait un bouillonnement intérieur intense.

- Qu'est-ce que vous avez à me regarder comme ça? s'écria Zoé. C'est vrai, quoi! On est là comme des bonnes femmes à pleurnicher, à gémir... On a certainement autre chose à faire! On va montrer que nous ne sommes pas des brebis que l'on peut saigner comme à l'abattoir. Merde! Le clan des Polissonnes doit venger Marie et Sophie !

Éditions VAUVENARGUES

Posté par elleon à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


La maître queux

de Pierre Lucas

la maitre queux

- La mort date également de cette nuit ? supposa Gribovitch.

- Oui, confirma Roger Dallant. Sans doute un peu après minuit, vu le niveau de corrosion du sujet.

- Et toutes ces entailles sur le corps, s'enhardit Sophie Leclerc, c'est dû à l'acide ?

- Non.

- C'est quoi, alors ? Du boulot de mâchoires bien décidées. II s'est fait bouffer tout cru avant d'y passer.

Éditions VAUVENARGUES

Posté par elleon à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La groupie de la rue Saint-Denis

de Pierre Lucas

la-groupie-de-la-rue-saint-denis

Il y a plusieurs sortes de groupies, expliqua le libraire: celles qui se damneraient pour un écrivain en particulier, et les autres, les groupies d'écrivains au pluriel, peu importe qui c'est.

Et dans cette deuxième catégorie, il y a plusieurs sous-catégories.

- Et celle qui nous intéresse, espéra Gribovitch, vous la rangeriez dans quel tiroir ?

- Aucune idée. Je n'ai encore jamais entendu parler de groupies d'écrivains qui tuent après avoir couché.

Éditions VAUVENARGUES

Posté par elleon à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La mégère enragée

de Pierre Lucas

la megere enragee

Gribovitch et Leclerc écoutaient attentivement Griffon qui leur avait lu le texte de la quatrième lettre envoyée par la Mégère Enragée.

- Cette Mégère commence à m'énerver sérieusement, conclut le chef des Affaires Spéciales. Cette cinglée radote. Elle a vraiment une dent contre Faureston qu'elle qualifie toujours de Grand Débauché lubrique. Elle promet toujours une nouvelle victime...

- Désolé, patron, on n'a toujours pas de piste concernant cette Mégère, s'excusa Gribovitch.

Éditions VAUVENARGUES

Posté par elleon à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Je m'envoyais déjà...

de Pierre Lucas

je m'envoyais deja

" Et là, ma chérie, j'en arrive à l'essentiel, qui n'a plus rien à voir avec les frasques de ta maman au temps glorieux de sa jeunesse. Cette partie de ma confession, au moins celle-là, tu devras la partager avec qui tu sais, bien entendu. Une fois remise de mes émotions, j'ai ouvert les yeux et j'ai cru un instant que je nageais en plein cauchemar : il y avait un cadavre sous le lit "

Diane Delmas attrapa son téléphone et sélectionna le numéro du lieutenant Gribovitch.

Éditions VAUVENARGUES

Posté par elleon à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 novembre 2013

Le talisman de Grenade

de Robert Louison

le talisman de

Bernard, l’ex-commissaire devenu détective privé, part à la recherche d’une jeune française disparue.

Son enquête mouvementée le mènera à Grenade où il aura besoin de son amie Pilar, sous-lieutenant du Groupe du Patrimoine de la Garde Civile espagnole, lorsqu’il sera soupçonné d’assassinat.

Tous deux seront confrontés au mystère d’un bijou arabe, clé d’une des énigmes.

Éditions HUGUES DE QUEYSSAC


Comme dans les précédents romans, l’auteur nous propose une immersion dans  l’histoire lointaine ou récente à travers des situations troublantes où se mêlent escroqueries et ressentiments, tableaux de maîtres et gastronomies landaise, flamenco et entrelacs mauresques.


Posté par elleon à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 novembre 2013

La vie comme avec toi

de Geneviève Lefebvre

la vie comme avec toi

Dans la paisible communauté d'Esperanza Island, en Colombie-Britannique, Angie Miller est assassinée, et son corps éventré, abandonné sur les rives du Pacifique. Angie laisse derrière elle une fille devenue adulte trop vite, un adolescent en pleine révolte et les ruines d'une vie consumée par le désordre et le mensonge.

À l'autre bout du pays, Antoine Gravel reçoit la visite de son ami Martin Desmarais. L'ex-policier vient d'apprendre qu'il a un fils de quatorze ans, Jacob, né d'une brève liaison qu'il s'était empressé d'oublier. La mort brutale d'Angie oblige Desmarais à faire face à une paternité dont il ne sait que faire.

Cherchant lui-même à fuir les exigences d'une nouvelle vie de famille qu'il trouve étouffante, Antoine Gravel décide de partir avec Martin Desmarais à la rencontre de ce fils inconnu. Alors que de jeunes Indiennes disparaissent dans l'indifférence générale, le meurtrier d'Angie Miller court toujours…

Dans les îles du Pacifique, la brume dissimule longtemps la vérité.

Éditions LIBRE EXPRESSION


Île isolée, disparition, meurtre sordide, corps éventré : tous les ingrédients sont réunis dans ce roman noir.


Posté par elleon à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2013

Le meurtrier de la Place Davout

de Valéry Le Bonnec

le meurtrier de la place

Les gares sont des endroits de passage, de rencontres. On y trouve des voyageurs en transit, des cadres pressés et des gens perdus. Ce sont aussi des lieux où l'on reste, où l'on déambule, où l'on vit.

C'est ce que se dit l'inspecteur Lapalisse quand il se voit confier cette étrange enquête : un mystérieux individu qui colle des affiches. L'affaire paraît banale. Pourtant, elle inquiète les autorités qui veulent tout faire pour y mettre un terme.

Mais quand un meurtre est commis, l'affaire prend une toute autre tournure.  Vraie inquiétude ou sanction disciplinaire, Lapalisse hésite. Il découvrira au cours de ses déambulations tout un microcosme aggloméré autour d'une gare. Vrai chemin de croix, l'enquête le mènera jusque sur les plages bretonnes où la surprenante vérité éclatera.

Éditions BRUMERGE

Posté par elleon à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les plus belles aventures d'Arsène Lupin

de Maurice Leblanc

Préface de Michel Zink

les plus belles aventures

Arsène Lupin, gentleman cambrioleur : plus d'un siècle après sa création, ce personnage fascine toujours. Audacieux, insolent, à l'aise avec les aristocrates comme avec les voyous, Arsène Lupin ne cesse de se métamorphoser sous nos yeux. Bandit au grand cour, véritable Robin des Bois de la Belle Époque, il se plaît à ridiculiser les puissants et à défier l'autorité mais surtout à venir en aide aux faibles et aux opprimés.

Ses victoires ne sont donc pas celles de la violence qu'il exècre : elles résident essentiellement dans l'humiliation totale de ses adversaires et le triomphe de la justice.

Dans ce recueil, qui réunit les plus belles aventures du gentleman cambrioleur, Arsène Lupin devra lutter, entre autres, contre un maître chanteur, une légende bretonne, un enquêteur qui use des ruses mêmes que lui, une aventurière mystérieuse et rien de moins que le plus grand détective anglais du monde : Herlock Sholmès !

Éditions LE LIVRE DE POCHE

°Arsène lupin, gentleman cambrioleur /°Arsène Lupin contre Herlock Sholmès/°L'Aiguille creuse/°Le bouchon de cristal/°Les confidences d'Arsène Lupin/°L'île aux trente cercueils/°La comtesse de Cagliostro

Posté par elleon à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les aventures extraordinaires d'Arsène Lupin

de Maurice Leblanc

les aventures extraordinaires

Les premières aventures d’Arsène Lupin dans leur version d’origine « Le talent, le génie des malfaiteurs modernes semble prendre à notre époque, où tout se civilise, même le mal, des proportions grandioses. Qui peut se vanter d'échapper aux criminelles entreprises d'un coquin de l'envergure de celui dont le récit que nous publions expose… » :

Ainsi commence "L’Arrestation d’Arsène Lupin", la toute première aventure du plus célèbre gentleman cambrioleur au monde. À l’origine, cette histoire fut publiée comme une nouvelle dans la revue "Je sais tout" en juillet 1905. Mais devant l’accueil des lecteurs, vingt autres aventures d’Arsène Lupin paraîtront sous la forme d’un feuilleton à rebondissements dans cette revue entre 1905 et 1913. Des épisodes qui n’ont jamais été republiés dans cette version initiale.

Un hommage illustré à l’un des chefs d’œuvre de la littérature policière Gentleman et cambrioleur, le héros de Maurice Leblanc est aujourd’hui encore l’un des personnages de fiction les plus populaires en France. Voleur et séducteur, Robin des bois et Dom Juan, Arsène Lupin a traversé les années, sans jamais prendre une ride, ses aventures étant régulièrement adaptées à la télévision, au cinéma ou encore au théâtre.

À l’occasion des 70 ans de la disparition de Maurice Leblanc, cette édition illustrée offre pour la première fois les textes originaux des vingt premiers épisodes de ce classique de la littérature. Vingt histoires telles que les lecteurs de la Belle époque les ont découvertes il y a un siècle. Des illustrations s’inspirant librement de celles qui accompagnaient chaque nouvelle aventure d’Arsène Lupin lors de leur publication initiale accompagnent la sortie de cet ouvrage.

Préface signée Florence Boespflug-Leblanc, petite-fille de Maurice Leblanc.

Éditions JEAN-CLAUDE GAWSEWITCH

Posté par elleon à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :