07 octobre 2013

Le glaucome de Picardie

de Daniel Auna

L_GlaucomeDePicardie

Réveil brutal pour Damien Tudique : que fait-il sur ce banc public des "Champs-Elysées" de Saint-Quentin ?

Son dernier souvenir remonte à la veille où il assistait à un match de basket. Lorsqu'il rentre chez lui, il se voit inculpé du viol et du meurtre d'une jeune fille croisée durant la rencontre sportive.

Plus de mémoire, pas d'alibi. Malgré le soutien de sa soeur et amie du commissaire Simon, Damien s'enfonce dans un gouffre abyssal. Le policier va-t-il l'en tirer ? Ou au contraire l'y enfoncer ?

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 octobre 2013

Homicide 69

de Sam Reaves

homicide 69

1969. Un an après les émeutes de 1968. Agitation des "Black Panthers", "festival de Woodstock", crimes de Charles Manson, tensions avec l’URSS et la Chine communiste et premiers pas d’un homme sur la Lune. Les États-Unis sont en proie à des évolutions aux conséquences retentissantes.

C’est dans ce climat pour le moins tumultueux qu’un jour, l’inspecteur des Homicides de Chicago, Mike Dooley est appelé avec son coéquipier Pete Olson sur une scène de crime, où ils découvrent le corps nu et affreusement torturé d’une ancienne "Playboy Bunny girl".

Dooley soupçonne aussitôt qu’il ne s’agit pas seulement d’un crime sexuel : la victime était liée à un ponte de la Mafia et, à Chicago comme ailleurs, la Mafia est elle-même liée aux milieux politiques de la ville et de l’État. Il se lance dans son enquête et découvre vite que ses soupçons étaient plus que justifiés : les menaces commencent à se faire sentir et l’on ne peut pas dire que la hiérarchie policière lui facilite beaucoup la tâche.

C’est vrai aussi que certains de ses chefs ne sont pas d’une probité exemplaire. Et comme si cela ne suffisait pas, Dooley, ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, est inquiet pour son fils Kevin qui, lui, vient d’être envoyé au Vietnam.

Éditions CALMANN-LÉVY

Posté par elleon à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2013

Requiem pour des Gallines

de Jean-Claude Sartelet

Juin 1990. Un crime horrible vient d'être commis; le corps nu d'une jeune fille de la région, sauvagement assassinée, a été découvert. C'était une fille sage et rangée, pour les uns, une galline pour les autres.

Le commandant de Police Jean Zimmerman, de la P.J. de Dijon, est appelé à se rendre, avec son groupe, sur les lieux du meurtre. Le criminel ne se privera pas de narguer les enquêteurs, et particulièrement Zimmerman, par des messages, à la fois mystiques et cyniques, qu'il distille régulièrement.

Mais l'affaire se complique : un autre cadavre, n'ayant pas subi le même rituel que le précédent, est retrouvé. Le tueur a-t-il frappé une nouvelle fois ?

Dans cette région creusotine un peu abandonnée, ancien joyau minier et sidérurgique au 19 ème siècle, la psychose s'empare, peu à peu, de la population et la presse s'en donne à coeur joie.

Éditions LE HÉRISSON

Posté par elleon à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Principes mortels

de Jacques Saussey

La mort est capricieuse. Elle n'a jamais dit son dernier mot.

Eté 1979. Franck Servin, 18 ans, fuit le naufrage du foyer familial pour réviser son bac. Il trouve refuge chez son oncle et sa tante, dans une ferme isolée de la Creuse où quatre ans plus tôt, son cousin a trouvé la mort sur une route qu'il connaissait pourtant depuis son enfance.

Cette tragédie a ouvert une plaie qui ne s'est jamais refermée. Elle ronge insidieusement le coeur de ses proches et attend son heure pour frapper de nouveau.

Éditions LES NOUVEAUX AUTEURS

-

Réédition: Éd. Bragelonne (2018)

Posté par elleon à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2013

Pas l'un de nous

de June Thomson

 Achetez le livre d'occasion Pas l'un de nous de Julie Thomson sur Livrenpoche.com Un petit village de l'Essex. Une toute jeune fille de réputation douteuse est trouvée étranglée dans un bois.

Les habitants de la localité affirment qu'aucun d'eux ne peut avoir commis un tel crime. Et les mauvaises langues ont tôt fait de désigner le coupable: un étranger qui vit en ermite dans une maisonnette isolée.

Lui seul a pu violer et tuer la jeune fille ! Mais est-ce bien sûr ?

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 septembre 2013

Avis d'obsèques

de Michel Embareck

avis d'obseques

On ne court jamais aussi vite qu'une balle.

Un matin d'automne, dans une ville de province, le corps de Fabrice Kerbrian du Rescouet, alias « Fabulous Fab », est retrouvé en bordure d'un jardin public. L'autopsie révèle qu'il a été abattu à bout portant d'une balle derrière la tête.

Fait étonnant, l'arme utilisée par l'assassin est un pistolet japonais datant des années 1940.

Pour quelles raisons cet héritier d'un empire de presse régionale, au bord de la faillite, a-t-il été tué ? Et par qui ? Un mari jaloux - l'homme était coureur -, des investisseurs mécontents ? Ou un fantôme du passé au courant de quelques lourds secrets de la famille Kerbrian du Rescouet ?

Sous la pression d'un procureur carriériste, les policiers de la PJ explorent de multiples pistes.

En même temps, Victor Boudreaux, l'ancien lanceur de marteau devenu détective privé, enquête sur un trafic d'œuvres d'art volées dans les églises. Ce faisant, il dérange le microcosme local, qui n'aime pas les vagues.

D'autant que se profilent les élections municipales...

Éditions L'ARCHIPEL

Posté par elleon à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2013

Pas de crime sans faille

de Lou Desmalines

pas de crime sans faille

La jeune et jolie secrétaire d’un lycée privé de la banlieue lilloise est retrouvée étranglée sur son lieu de travail. L’assassin s’est servi de l’écharpe de faille rose qu’elle portait autour du cou.

Qui avait donc intérêt à la supprimer si ce n’est l’homme dont elle avait deviné les vices et la véritable personnalité ?

Son meurtrier ne sera pas inquiété. Ce meurtre lui a fait découvrir une sensation nouvelle en lui procurant une telle jouissance que son corps en frémit quand il y pense.

Désormais, il va régulièrement éprouver le besoin de tuer. Jusqu’au jour où...

Éditions PUBLIBOOK/SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 août 2013

Le silencieux

de Michel Bouvier

LeSilencieuxÀ seize ans, Charles Vanhist est un adolescent taciturne. Il souffre de la séparation de ses parents.  

Depuis leur rupture, il vit avec sa mère à Marcq-en-Baroeul. Dans son quartier, le jeune homme se lie d'amitié avec ses voisins, des retraités tout aussi solitaires que lui. C'est auprès d'eux qu'il se réfugie après l'épouvantable découverte du cadavre de sa mère. Égorgée.  

Sombrant dans le silence, Charles semble se désintéresser de cet assassinat. L'adolescent va peu à peu sortir de sa torpeur en tentant d'anlyser le mobile du tueur.  À ses dépens.

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par Krri à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2013

Coup double

de Nicolas Freeling

coup double

Avec un art qui se situe au croisement du roman de moeurs et du roman policier Nicolas Freeling nous entraîne une fois de plus au coeur des brumes flamandes et de ses mystères qui pour être épais n'en sont pas moins violents.

Après Amsterdam, c'est à Zwinderen, bourgade perdue au milieu des marécages que l'inspecteur Van der Valk mène l'enquête.

Avec l'obstination, la patience et la méticulosité d'un Maigret, d'un Martin Beck, Van der Valk a bien gagné lui aussi les galons de Grand Détective.

Éditions 10/18

-

Édition originale: Éd. Plon (1966)

Posté par elleon à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2013

Cadavres sur canapé

de Jean-Pierre Ferrière

cadavres sur canape

Madame Papier, bouche entr'ouverte et yeux fermés, reposait sur le canapé.

- "Cette fois-ci elle dépasse les bornes, clama Blanche, indignée, je vais lui dire son fait".

Mais rose Papier ne dormait pas. Elle était morte.

Mourir étranglée par le cordon d'un aspirateur c'est pour une femme de ménage digne de ce nom, pratiquement mourir au champs d'honneur. Méchante, paresseuse, despotique et sournoise, Rose Papier n'est pas de celle qu'on regrette. Mais si elle ne laisse derrière elle que des gens soulagés, il est tout de même incontestable que l'un d'entre eux est un assassin.

Berthe et Blanche Bodin, le double fléau des criminels ne demandent pas mieux que d'entrer dans la danse. D'autant plus volontiers que le corps a été déposé sur le canapé de leur salon. Que le meurtrier ne peut être que l'un des invités.

Et que finalement, les femmes de ménage sont trop rares pour qu'on les tue.

Éditions DITIS

Posté par elleon à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]