23 octobre 2012

Sale affaire dans le Val de Saire

de Michel Hébert

sale affaire

Dans le Val de Saire, un marin-pêcheur a été assassiné sans raison apparente. Toute la côte est sous le choc et on soupçonne les pêcheurs de tremper dans un trafic de drogue...

L'inspecteur Vébert est rapidement envoyé sur les lieux car les choses sont plus compliquées qu'il n'y paraît.
Qui sont ces mystérieux motards qui rôdent autour de Saint-Vaast? Pourquoi se cachent-ils? Que cherchent-ils?

Le sombre temps de l'Occupation allemande dans la région va brusquement ressurgir... La traque ne fait que commencer.

Éditions CORLET

Posté par elleon à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


19 octobre 2012

Mon plus vieil ennemi

de Ruth Rendell

mon plus vieil ennemi

L’inspecteur Wexford avait presque réussi à se convaincre qu’il ne verrait plus jamais la silhouette trapue d’Eric Targo.

Des années plus tôt, lorsqu’il débutait dans la police, une femme avait été retrouvée étranglée dans sa chambre. Si la rumeur désignait le mari comme coupable, personne n’avait été condamné pour ce meurtre. Mais une autre femme avait ensuite connu le même sort.

Wexford avait toujours eu l’intuition que l’assassin continuait de rôder, et qu’il n’était autre que Targo, un psychopathe récidiviste. Or, celui-ci est de retour à Kingsmarkham, plus arrogant et provocant que jamais.

L’occasion pour Wexford de mettre enfin la main sur son plus vieil ennemi ?

Éditions DES DEUX TERRES


« Ruth Rendell est un maître du crime ! »   "Evening Standard"

Posté par elleon à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2012

La revanche de Mike Larsson

de Olle Lönnaeus

mike larsson

Pas un mauvais bougre, Mike Larsson. Juste un type né sous une mauvaise étoile qui réfléchit plus souvent avec ses poings qu’avec sa tête. De casses minables en bagarres de comptoirs, il a passé le tiers de son existence en prison et autant dans les brumes de l’alcool.

Cette fois pourtant, il est décidé à reprendre sa vie en main. Trouver un boulot honnête, pêcher dans la Baltique, et par-dessus tout, reconquérir Robin, son fils de quatorze ans placé dans une famille d’accueil à Tomelilla.

Mais dans cette bourgade suédoise où Mike a grandi, les temps ont changé et la jeunesse semble avoir de nouveaux hobbies: vandaliser les vitrines des commerçants immigrés en invoquant la suprématie de la race blanche, par exemple.

Et lorsque Robin se trouve pris dans les jeux mortels de ces néonazillons, les rêves de Mike s’effondrent.

Éditions LIANA LEVI

Posté par elleon à 04:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2012

Le murmure de l'Ogre

de Valentin Musso

le murmure de l'ogre

Nice, 1922. Deux prostituées sont assassinées, le crâne rasé et le corps recouvert d’étranges symboles. Bientôt, ce sont des enfants qui disparaissent et qui sont retrouvés égorgés aux quatre coins de la ville dans une mise en scène macabre.

Louis Forestier, un commissaire des brigades mobiles créées par Clemenceau, se lance sur les traces de celui que les journaux ont surnommé l’« Ogre ». Il est épaulé par Frédéric Berthellon, un spécialiste des pathologies mentales de l’hôpital Sainte-Anne venu exprès de Paris, et par Raphaël Mathesson, un richissime érudit, aviateur à ses heures perdues.

Très vite, ils découvrent que le tueur observe un rituel inspiré de récits de l’Antiquité sur la descente des mortels dans le monde des Enfers. L’affaire prend une dimension nouvelle quand le fils d’un millionnaire américain est enlevé par le tueur.

Le compte à rebours commence : des ruelles miséreuses du vieux Nice aux luxueuses villas des hivernants, chaque indice est interprété pour tenter de saisir les motivations de l’Ogre, et de remonter sa piste.

Éditions du SEUIL

-

etoilePrix Sang d'encre des lycéens 

etoilePrix du Polar historique de Montmorillon

Posté par elleon à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 octobre 2012

Cette terre porte malheur

de Bruno Ségalotti

cette terre porte malheur

Alex Giudicelli, ancien footballeur de haut niveau, n’a pas eu de chance : sa carrière sportive s’est arrêtée brutalement en 1998 et sa femme l’a quitté la même année.

Douze ans après, il a bien du mal à se reconstruire. Devenu propriétaire d’un terrain à Saint-Judas, à proximité de Saint-Brieuc, sa région natale, Alex fait connaissance de sa voisine, Adeline Terrien, bien résolue à s’opposer à la mise en place d’un lotissement.

L’obstination de la jeune femme lui attire bien des soucis : promoteurs, élus, riverains, les charognards sont de sortie.
L’appât du gain attise les rancoeurs, les convoitises et tous les coups sont permis. De quel côté se rangera Alex ?

Éditions ASTOURE

Posté par elleon à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


11 octobre 2012

Munitions

de Ken Bruen

munitions

Tout fout le camp. Ed McBain, le seul écrivain (et sans doute le seul être humain) à trouver grâce aux yeux du sergent Brant, vient de mourir.

Alors que Brant accuse le coup en vidant quelques verres dans un pub, un apprenti tueur à gages débarque et lui tire dans le dos. La nouvelle provoque une vague d’allégresse dans tout le South-East, mais l’ambiance est vite refroidie : il faut plus qu’une balle de Browning pour démonter notre héros. Porter Nash, le policier homo qui a le mieux réussi à « dompter » la boule de haine qu’est Brant, est chargé de l’enquête. Mais s’il fallait coffrer tous ceux qui ont envie de dessouder le sergent, on irait plus vite en construisant un mur autour de Londres.

Le suspect le plus intéressant reste Rodney Lewis, trader à la City et frère du « violeur de Clapham » – qui est malencontreusement tombé sur son propre couteau lors de son interpellation par Brant. Nash attire les types ingérables : il doit en même temps jouer la nounou avec L M Wallace, un Yankee fraîchement débarqué pour aider la police londonienne dans la lutte anti-terroriste.

 Wallace met aussitôt en application son credo (« Shoot the motherfuckers ») et n’hésite pas à menacer Nash pour s’assurer de son silence. À part ça, quoi de neuf ?

Falls, promue sergent grâce à une magouille, se « brantifie » de plus en plus, et use de méthodes personnelles pour mettre fin à la mode du happy slapping (agressions filmées sur téléphone portable) qui se développe dans le quartier. Elle va également devoir affronter son passé, resurgi en la personne d’Angie, psychopathe fascinante avec qui elle a passé une nuit avant de l’arrêter ; et qui vient de sortir de prison, bien décidée à renouer le contact…

Quant à McDonald, ex lèche-bottes du Superintendant, il fait maintenant des patrouilles minables en ville et oublie sa déchéance dans la drogue. Il trouve une occasion inespérée de se prendre pour Clint Eastwood, en devenant chef d’une milice de septuagénaires qui veulent virer les gangs pakistanais de leur rue.

Bien entendu, tout ce petit monde va finir par s’entrechoquer dans un jeu de massacre où violence gratuite, conscience morale et justice expéditive créent des réactions en chaîne.

Éditions GALLIMARD
~~~
Ken Bruen nous offre un nouveau cocktail explosif, à grands coups de shaker incisifs. Son mélange d’humour acide et de noirceur conserve la capacité, dans une même page, de faire hurler de rire et de glacer le sang.
 
De quoi garantir quelques heures de lecture haletante, au coeur d’un monde violent et absurde, en compagnie d’une joyeuse bande d’antihéros tordus.
~~~

Posté par elleon à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2012

Mourir sans risque

de Henri T.Perkins

mourir sans risque

Un plan machiavélique a surgi dans l'esprit de Georges. Pour vivre sous d'autres cieux avec sa maîtresse il a besoin d'argent et, pour l'obtenir, il faut, selon la stratégie de son plan, qu'il disparaisse, qu'aux yeux de tous il soit mort. Une mort sans risque en somme.

Tout cela est bien près de réussir. En effet, l'inspecteur chargé de l'enquête, banale au début, "sent " une affaire compliquée mais il piétine, pris au piège du scénario remarquablement monté, aveuglé aussi par un sentiment qui l'empêche de se pencher sur des indices qui eussent dû l'inquiéter à l'origine.

Et pourtant tout est simple si l'on veut bien admettre...

Éditions BEAULIEU

Posté par elleon à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2012

Corruptions

de Colin Harrison

corruptions

Rien n'aurait dû empêcher Jack Whitman, jeune "yuppie" new-yorkais, de poursuivre son ascension fulgurante au sein de la "Corporation", l'une des plus grosses entreprises multimédia américaines.

Rien... Si ce n'est, comme dans les tragédies antiques, le destin, croisé sous la forme d'une femme et de son enfant, un soir dans le métro... Bien sûr Dolores Salcines était belle, attirante, émouvante dans sa détresse, et Jack, seul depuis trop longtemps...

Mais laisse-t-on sa carte à une parfaite inconnue ? Surtout lorsqu'on s'apprête à lancer une très importante opération de fusion...

Éditions 10/18

Édition originale: Belfond (1995)

Posté par elleon à 04:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 septembre 2012

La fille du Hanh Hoa

de Thomas Bronnec

la fille du hahn hoa

Vingt ans après la chute de Saïgon, un ancien GI est retrouvé mort dans un hôtel de la cité, devenue Hô-Chi-Minh-Ville.

Une jeune femme a eu le temps de s'éclipser de sa chambre. Dans le petit monde des vétérans américains, personne ne croit au suicide et plusieurs anciens soldats relancent l'enquête. À leur façon...

Une plongée au fond d'âmes détruites par la guerre et la découverte d'un pays où les vaincus d'hier s'apprêtent à prendre leur revanche à coups de dollars.

Éditions RIVAGES

Posté par elleon à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 septembre 2012

La ville des serpents d'eau

de Brigitte Aubert

la ville des serpents d'eau

Ennatown, la ville des serpents d'eau: sans histoire, avec son club interconfessionnel, sa bonne conscience, son lot de mâles chasseurs si conventionnels, et leurs épouses qui s'ennuient à mourir, genre Desperate Housewives.

Une sérieuse ombre au tableau, toutefois: l'un des leurs, forcément un des leurs, a enlevé cinq gamines il y a plus de dix ans. Quatre ont été retrouvées au fond d'un lac ou d'une rivière. D'où le surnom du mystérieux criminel: le Noyeur. La dernière n'a jamais refait surface...

Et voici justement que surgit de nulle part, sous la neige à la veille de Noël, une petite créature crasseuse en survêtement rose maculé, muette et terrifiée, qui aussitôt s'enfuit avec le citoyen le moins fréquentable d'Ennatown: Black Dog, géant noir un peu demeuré et SDF.

Qui est-elle ? Trop jeune pour être la disparue... alors ?

Le fantasme collectif repart de plus belle: c'est Black Dog, le Noyeur, évidemment... Et la chasse à l'homme de démarrer. Seul Limonta, ex-flic alcoolo à la conscience chargée, s'étonne que personne n'ait signalé la disparition d'une enfant de cinq ans...

Éditions du SEUIL

Posté par elleon à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :