04 septembre 2012

V comme Vallespi

de André Lay

v

Le chef de la bande qui avait entraîné Vallespi, Santaca et Fortino dans la jungle s'adressa au colosse mâchonnant nerveusement son havane:

- Bienvenue parmi nous, commissaire.

Il lui tendit une photo, sur laquelle on voyait la Doudou de Fortino complètement nue, attachée à un palo-santos, arbre au coeur très tendre, où s'établissent les fourmis carnivores, enchaîna :

- Je parie que vous serez heureux de collaborer avec nous.

Une lueur mauvaise fulgura dans les prunelles de Vallespi alors que son cigare, tranché net, tombait sur le sol.

- Gagné. A quoi allons nous jouer ?

- Aux endarmes et aux voleurs, mais pour une fois , ce seront les gendarmes qui voleront.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Safari pour Vallespi

de André Lay

safari

La locomotive déboucha de la courbe en prenant de la vitesse. L'espace d'un éclair, les hommes de Grini, prêts à passer à l'attaque, virent défiler les lourds camions du cirque Geller arrimés sur les plateaux. Puis l'enfer se déchaîna.

Le train entier quitta les rails déboulonnés, bascula dans la jungle alors que les fauves bondissaient à travers les barreaux de leurs cages fracassées par le choc. Les acolytes de Grini se ruèrent vers le camion blindé renfermant les recettes de la tournée Geller à travers le Venezuela.

En moins de dix minutes, le plus grand hold-up jamais réalisé dans le pays était terminé. Une heure plus tard, Perello Vallespi, Santaca et Fortino préparaient le plus grand safari de leur existence. II allait les entraîner dans des aventures fantastiques.

Mais avec Perello Vallespi, le fantastique n'était-il pas journalier ?

Éditions FLEUVE NOIR

 

Posté par elleon à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sacré Vallespi

de André Lay

sacre

Le commissaire Perello Vallespi dressa ses cent vingt kilos en équilibre sur un tronc d'arbre renversé au-dessus du marécage pestilentiel et commença à progresser sans accorder un regard à ses compagnons incrédules, figés au bord du cloaque.

Brusquement un sinistre craquement couvrit les sons de la jungle accompagné d'un hurlement de fauve. Simultanément un plouf assourdi révéla la position du valeureux Perello Vallespi.

Santaca, penché sur les petites bulles nauséabondes crevant la surface du marécage, murmura en pivotant vers Fortino hilare :

— Si après ça, il ne nous fout pas la paix avec cette histoire de fourgon disparu, je donne ma démission.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les douze travaux de Vallespi

de André Lay

les 12 travaux

Lorsqu'on se nomme Vallespi, et que l'on est chargé par l'irascible Ministre de l'intérieur Segu Junon, d'accomplir des travaux ressemblants à ceux exécutés jadis par Hercule, la légende côtoie , la réalité.

Mais la réalité, avec le trio Vallespi, Santaca, Fortino, prend forcément des allures de légende.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

One man show pour Vallespi

de André Lay

one man show

Depuis le temps que l'on détourne des avions vers Cuba, il fallait bien qu'un jour le contraire se produise. Aussi, lorsque des anti-castristes, après s'être emparés d'un Ilyushin appartenant à des diplomates russes en visite à la Havane, réussissent à quitter l'île avec des documents importants, c'est le branle-bas de combat à la C.I.A., au K.G.B. et autres services spéciaux.

Mais si cet appareil s'ecrase dans la jungle vénézuélienne, c'est l'affaire d'un homme seul : le commissaire Perello Vallespi.Et Vallespi aux prises avec les agents secrets de plusieurs pays, c'est un spectacle!

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Hourra Vallespi

de André Lay

hourra

Sans laisser à Santaca le temps d'examiner les restes des satellites russe et américain enchevêtrés, Vallespi, d'une poussée irrésistible, les fit basculer vers le flanc de la montagne. Ils tombèrent en provoquant une avalanche, rebondirent puis s'arrêtèrent en enfonçant le pare-chocs de la Land-Rover.

Fortino, qui avait suivi la descente, l'estomac crispé, murmura d'une voix blanche :

- Je ne voudrais pas paraître pessimiste, mais lorsque j'écrirai à l'assurance que je suis entré dans un satellite, j'ai l'impression qu'elle fera des difficultés pour nous rembourser.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

D'un seul coup d'linceul

de André Lay

linceul

Vallespi et Santaca parcoururent une vingtaine de mètres dans le souterrain, puis interdits stoppèrent à l'entrée d'une immense salle voûtée éclairée par des torches.

Taillées à même le roc, scintillantes de millions d'éclats de silex, les parois paraissaient illuminées par un feu perpétuellement changeant, et pour renforcer cet effet féerique, le mobilier était à couper le souffle, des tapis centenaires jonchaient le sol, des vieux coffres, des tables massives, des fauteuils s'éparpillaient un peu partout. Mais la pièce maîtresse était un immense lit à baldaquin sur lequel étaient étendus, à demi nus, la blonde Mercedes et le noir Fortino.

Vallespi caressa son menton hérissé.

- On se croirait dans un conte des mille et une nuits.

Derrière lui, Santaca souffla :

- Vous avez déjà vu quelqu'un sortir vivant d'un conte?

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Avanti Vallespi

de André Lay

avanti

Fortino s'installa au volant de la Land Rover, lança un regard narquois à Vallespi qui, moustache en bataille, oeil noir, visage maculé de ciment, fixait le tas de briques qui venait de lui sauter à la tête au moment où il posait la première pierre du nouveau stade.

Sur un signe du commissaire, il tira sur le démarreur et la Land Rover explosa à son tour. Lorsque le nuage de fumée noire et nauséabonde se fut dissipé, Vallespi, en loques, pivota vers Santaca, coincé dans l'amas de ferrailles :

- Ou c'est un défaut d'allumage, ou c'est la Mafia.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2012

Schizophrenzie

de André Lay

schizo

Criss penché sur Odile, renversée sur le canapé du salon, l'embrasse fougueusement, pendant que ses mains s'activent sur son chemisier. Finalement, les boutons cèdent, puis c'est au tour de la jupe de glisser sur son ventre, alors que de l'électrophone jaillit une musique sauvage.

C'est infernal, mes jambes tremblent, la sueur brouille ma vue, je fais un pas en arrière, heurte le mur de l'escalier, d'où je vois la scène, ressens une douleur atroce dans la tête et ai juste le temps de pénétrer dans ma chambre avant de perdre conscience.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un petit homme gris dans une BMW bleue

de André Lay

un petit homme grisLe sourire de Valérie. Le soleil de juillet au-dessus du lac de Carcès. Les platanes de Garéoult bruissant du chant des cigales. Les terrasses fleuries des cafés...

Tout concordait pour rendre enchanteur mon séjour en Provence. Tout, sauf un petit homme gris dans une BMW bleue.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par Krri à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]