05 mai 2012

Une mort parfaite

de Michel Germont

une mort parfaiteIl avait tout pour être heureux... Ou presque. Mais il est rare que les êtres trop doués soient jamais contents de leur sort. Il avait tout... sauf la liberté.

Un jour, il partit à la conquête de cette liberté sans vouloir en payer le prix. Patiemment, un par un, il poussa devant lui les pions qui devaient lui faire gagner la partie et il apprit à regarder la mort en face... Tout au moins celle qu'il donnait à ceux qui s'opposaient à lui.

Et sa victoire fut parfaite... Parfaite comme la mort qu'il avait imaginée et créée de toutes pièces.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le témoin de la dernière heure

de Michel Germont

le temoin de la derniere heureMême si l'on a de bonnes raisons de le faire, il ne faut jamais mentir à sa femme et encore moins à un commissaire de police qui enquête sur un meurtre.

Il ne faut pas non plus toucher à un cadavre quand on le découvre dans son lit... Surtout quand on est innocent du meurtre qui vient d'être commis.

Romain est avocat, il devrait bien savoir des vérités aussi élémentaires. D'autant plus qu'il a un alibi en fer forgé comme on dit.
Seulement, le drame c'est que cet alibi, qui a des grands yeux émouvants et de longs cheveux blonds, devient tout à coup introuvable.

Derrière lui, Romain va fournir une longue course, une très longue course.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le grand fantasme

de Michel Germont

le grand fantasmeVous êtes un homme comme les autres, avec votre bagage de joies, de chagrins, de déceptions et de petits bonheurs. Vous avez eu une femme, vous avez une fille que vous chérissez de toute votre âme, bref, le toboggan de votre vie ne comporte plus que des pentes douces et sans surprises.

Pourtant, une nuit, le destin vient à votre rencontre dans son cortège de sang et de violence. Pourtant, une nuit, votre vie vous éclate dans la figure et tout devient vertigineux. Le grand fantasme vous emporte à toute vitesse et vous vous laissez porter par lui.

Jusqu'au bout.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2012

L'homme enragé

de Michel Germont

l'homme enrageElle s'appelle Catherine, elle a vingt ans et vous venez de l'épouser. C'est la fête. La grande. La vraie, celle des joies, du coeur et de l'esprit, parce que vous l'aimez et qu'elle vous aime.

Un jour, on vous la prend.

Entendons-nous bien: ce n'est pas un homme qui vous la prend... Non! On vous la prend scientifiquement, calmement, sous vos yeux, en pleine rue, en plein jour... Et vous savez pourquoi on vous la prend: pour la livrer à d'autres hommes, sous d'autres cieux et dans d'autres pays...

Alors vous devenez enragé...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Rat est mort

de Michel Germont

le rat est mortVieille province française pas morte... L'ambiance y est toujours à la fois froide et brûlante. Il n'y fait pas bon vivre différemment des autres. Céline Morand va en faire l'expérience.

Simplement parce que dix années plus tôt, un clin d'oeil du destin lui a fait mentir à l'homme qui allait être son mari. Simplement parce qu'elle va être la victime sans défense du plus odieux des chantages.

Sans défense? C'est vite dit, trop vite dit ! Céline, la petite Céline, va montrer les dents mais celui dans lequel elle mordra finalement n'était pas celui qu'elle croyait.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le noyé de Concarneau

de Michel Germont

le noyé de concarneauLes compagnies d'assurances sont, prétend-on, les vaches à lait de la société. Avec elles tous les coups sont permis et la morale reste sauve... Mais aussi, pourquoi accepter d'assurer quelqu'un sur la vie pour une somme astronomique ?

Stéphane Jouvin, qui défend âprement les intérêts de la compagnie qui l'emploie, va se poser plusieurs fois cette question en cherchant à prouver que son client ne s'est pas suicidé mais a été suicidé.

Concarneau n'est pas loin de Camaret, mais les filles du premier ne ressemblent pas fatalement à celles du second. Et puis, pour tout compliquer, il y a ce mort, ce noyé introuvable!

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La morte vivante

de Michel Germont

la morte vivanteVous êtes chez vous, dans le silence de la nuit qui tombe et vous venez de tuer votre femme... De l'étrangler, pour être précis. Parce qu'elle avait été un peu trop loin dans I'abjection, parce que vous avez perdu la tête, parce que...

Mais, est-ce que ces motifs comptent vraiment ?  Vous n'avez pas une mentalité d'assassin, vous êtes un homme d'ordre et un bon citoyen. Alors, vous décrochez le téléphone et vous appelez votre avocat pour lui avouer ce que vous venez de faire, il vous demande de prévenir la police.

Obéissant, vous décrochez à nouveau l'appareil... Mais vous n'allez pas jusqu'au bout. Derrière vous, il y a un léger bruit et vous vous rendez compte que votre victime entre dans la pièce...

La morte est vivante et vous regarde.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2012

La mort à point

de Michel Germont

la mort a pointÉpouser la fille de son Président-Directeur Général semble une entreprise parfaitement démodée de nos jours. Pourtant, certains la tentent encore. Surtout si la fille est jolie — très jolie — et si son père est riche — très riche.

Une entreprise qui peut sembler facile au départ, trop facile, même. On se croit arrivé au but, on le touche presque du doigt, on en goûte déjà la saveur et l'on s'enivre de son parfum. Quand ce but s'éloigne soudain, on ressent un insupportable sentiment de frustration.

Alors, pour que tout rentre dans l'ordre, on est prêt à n'importe quoi. Même à tuer.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La mort à la figure

de Michel Germont

la mort a la figureQuand on porte un beau nom... Quand on est un ancien héros... On se croit tout permis. On se croit au-dessus des lois. On y est, dans un certain sens, mais jusqu'à un certain point. Un certain point de non-retour qu'il ne faut pas dépasser.

Frédéric de la Tersée va oublier ce principe essentiel. Pour suivre la route qu'il a choisie, la seule qu'il croit possible, il va dépasser, sans s'en rendre compte le point de non-retour.

Et un soir, stupéfié, il verra sa propre mort lui sauter à la figure.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La meute

de Michel Germont

la meuteAu fond, il ne fait pas bon réussir quand on est une femme !

Alexandra va en faire la cruelle expérience le jour où ses ennemis trouveront que le moment est venu de lui faire payer son intelligence et sa beauté. Cela commencera par des riens, des détails, à peine des menaces, puis la peur s'installera peu à peu dans son âme et elle doutera de tous. De son mari, de sa famille, de son amant.

Lentement sa mort s'approchera d'elle et quand Alexandra sera face à face avec elle, sa chance, une fois de plus, lui permettra de l'éviter. Elle se croira quitte.

Puis une autre mort voudra venir la chercher, qu'elle n'avait pas prévue.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]