27 mai 2012

Mektoub

de Marie Vindy

mektoubElle en est tombée amoureuse dès l’instant où elle l’a vu : Mektoub, ce cheval superbe aux origines arabes. Pourtant, la jeune femme est loin d’imaginer les conséquences terribles que cette passion va entraîner.

Dans le dédale inquiétant et sombre des forêts du Morvan, quelqu’un tue. Des cavalières sont assassinées, des chevaux sacrifiés dans des circonstances terrifiantes.

Le capitaine de gendarmerie Sarah Aires, aidée du bienveillant analyste criminel Jean Colin, devra mettre de côté le souvenir d’un drame qui la hante depuis trop longtemps pour parvenir à résoudre cette bien étrange affaire.

Éditions PAVIC

Posté par elleon à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 mai 2012

Rien que la vérité

de Louis René-Bazin

rien que la verite

Maintenant, il lui fallait à tout prix éviter le scandale, agir pour que les policiers ne pussent jamais découvrir la raison véritable de la haine qui l'avait dressée contre Jacques.

Dans le dossier remis à Maître Pichon, il y avait deux lettres que le Docteur avait soigneusement conservées et qu'Hélène avait découvertes. C'étaient les preuves de l'escroquerie qu'il avait commise, de la complicité de ce Veran, son âme damnée, et de l'innocence de ce pauvre Paul Le Baulu qui avait gardé le silence pour que son frère ne fut pas accusé.

Où était Paul aujourd'hui ? Qu'était-il devenu après l'explication orageuse qu'il avait eue avec Jacques ?

Hélène en était sûre: il s'était sacrifié, il ne parlerait jamais.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 04:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2012

Mystère au Clos Margot

de Bernard Berton

mystere au clos margotDans l'ouest de la France, sur la départementale 61, depuis plusieurs semaines se produisent des accidents de voitures incompréhensibles. Que peut-il se passer à cet endroit précis alors que la route est droite et large ?

À chaque fois, le véhicule finit dans le fossé après s'être écrasé contre la borne kilométrique, entraînant la mort du conducteur et des passagers.

Or, ce lundi de l'été 1970, miracle! De la R16 retournée dans le fossé, on retire les occupants à peine égratignés, dans le coma, mais toujours vivants...

Va-t-on enfin découvrir la cause de cette série d'accidents meurtriers qui affolent la région ?

Éditions EDILIVRE

Posté par elleon à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La pythonisse

de Bernard Berton

la pythonisseEn classe de cinquième, alors qu'elle est en cours d'anglais, une collégienne de 12 ans a la vision d'une femme qui met le feu à une meule de paille, et comprend ainsi qu'elle a un don de voyance.

Ce qu'elle ignore à ce moment-là, c'est que grâce à ce don et bien malgré elle, elle va aider la police à retouver des assassins et à démanteler un réseau de prostitution.

Bien plus tard, lorsque les malfrats découvrent qu'elle est la base de leurs déboires, ils cherchent à se venger... tombera-t-elle dans le piège par amour ?

Éditions EDILIVRE

Posté par elleon à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2012

Une femme seule

de Marie Vindy

une femme seuleUn petit matin de janvier, au lieu-dit de L'Ermitage, Marianne Gil est réveillée par une pluie de coups frappés à sa porte. Son ami Joe, affolé, a découvert le corps sans vie d'une jeune fille derrière les granges, au fond de la propriété. Ils préviennent les autorités.

Le capitaine Francis Humbert, de la brigade de recherches de Chaumont, prend la tête des opérations. Les premières constatations révèlent que la victime a été étranglée, mais rien ne permet d'établir son identité. 

Qui est-elle ?  Et que faisait-elle seule, dans les bois, en plein hiver ?

Mystérieuse Marianne, qui vit cachée et porte un secret que ni le silence ni la solitude n'ont su consoler.  Écrivain de renom, cette femme seule à la beauté sauvage dégage une fragilité à laquelle Humbert sent confusément qu'il ne peut résister. 

Divorcé, englué dans une vie de caserne qui ne lui convient plus, cet enquêteur acharné va tout risquer pour al protéger de son passé...

Éditions FAYARD

~~~

Fascinée par les grands paysages, Marie Vindy révèle un territoire traversé d'ombres, animés de personnages partagés entre désir d'ordre et tentation des limites.  Avec Une femme seule, elle inaugure une série au coeur de la gendarmerie française qui l'impose comme une des nouvelles voix du polar aujourd'hui.

~~~


Posté par Krri à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


L'infortune des bien nantis

de Maxime Houde

l'infortune des bien nantisAlors qu'il tente de relancer sa carrière de détective privé en acceptant tous les petits boulots qui lui sont proposés, Stan Coveleski continue de reprendre goût à l'existence grâce à son ami Maranda, enquêteur à la Sûreté provinciale. 

Mais c'est Paméla, l'épouse du docteur Du Sablon, qui donne un coup d'accélérateur à sa petite vie tranquille quand elle l'invite à l'une des soirées mondaines qu'elle et le docteur organisent régulièrement.

Incorrigible séducteur et buveur impénitent, Du Sablon se montre toujours désagréable pendant ces soirées, au grand dam de Paméla. Quand celle-ci surgit en pleine nuit chez Coveleski avec un pistolet dans son sac à main, le détective craint le pire... et, de fait, le docteur a été tué d'une balle en plein coeur.

Dès le début de l'enquête, les policiers tiquent sur la relation entre la veuve - qui nie être l'auteure du crime - et le détective. Quand un deuxième meurtre survient dans l'entourage immédiat de Coveleski, ce dernier devient le principal suspect.

Conscient que, pour sauver sa peau, il doit débusquer au plus vite le ou les véritables meurtriers, Coveleski se bute cependant à un problème de taille: il n'a pas la moindre piste à suivre !

Éditions ALIRE

Posté par Krri à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mai 2012

Le sang du désert

de Alicia Gaspar De Alba

le sang du desertIvon revient à El Paso, ou elle est née, afin d'adopter avec sa compagne, le bébé de Cecilia, une jeune Mexicaine. 

Avant même qu'elle puisse les rencontrer, Cecilia et l'enfant sont assassinés avec sauvagerie.  Horrifiée, Ivon découvre alors l'existence misérable de ces ouvrières que les industriels américains exploitent à deux pas de la frontière entre le Mexique et les États-Unis. 

Mais sa curiosité déplaît aux truands locaux, et Irene, sa soeur âgée de seize ans, est enlevée. Si Ivon ne fait rien, Irene ne sera bientôt plus qu'un corps mutilé et abandonné dans le désert. Pour la sauver, Ivon doit affronter seule les tueurs, les flics corrompus et la loi du silence.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par Krri à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2012

À l'américaine

de Michel Lebrun

a l'americaineCe regard me fascinait, m'attirait comme une eau trop tranquille. Mais je grinçai des dents en entendant sa voix. Une voix sourde et sèche, faible et forte à la fois, une voix de Martien. Ensuite, ce furent les mains. Des mains blanches, longues et immobiles. Entièrement immobiles. Il s'assit et les posa sur ses genoux, où elles demeurèrent, telles des mains de cire. Pas un doigt ne bougeait.

Quand Denise lui proposa une tasse de café, il déclina l'offre de la voix seulement. J'entendis des tintements et me tournai vers la jeune femme. Dans sa main, la tasse tremblait. Elle la posa vivement, mais j'avais vu son visage terrifié.

Si l'on m'avait dit en désignant Simon : " Cet homme est un assassin ", je l'aurais cru sans hésitation... Mieux, Simon avait un visage de tueur. Impassible et glacé, il semblait imperméable aux émotions humaines et devait pouvoir abattre un homme avec la même tranquillité qu'on égorge un lapin.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par elleon à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dans un jeu de quilles

de Michel Lebrun

dans un jeu de quillesDans un jeu de quilles, c'est à la fois cet endroit très parisien où de minuit à trois heures du matin on s'affronte au bowling... et les jambes des trois jeunes filles qui vont tremper beaucoup plus qu'il ne paraît au premier abord dans un double meurtre des plus mystérieux.

Le vieux quartier du Palais-Royal, plein de boutiques à double issue, ne simplifiera pas non plus la tâche du commissaire Toussaint.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par elleon à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Prenez garde aux flots bleus

de Michel Lebrun

prenez garde aux flots bleusC'est alors que l'avalanche se déclencha au-dessus de lui. Qu'est-ce qui l'avait poussé soudain à s'aplatir contre la muraille rocheuse, rentrant la tête dans les épaules, la poitrine épousant une pointe aiguë ? Un caillou ou une motte de terre qui, silencieusement, était tombée sur son épaule.

Donc il se fit tout petit, une fraction de seconde avant qu'un énorme bloc de pierre dégringolât, rebondît sur une providentielle aspérité située au-dessus de sa tête, dans un bruit de tonnerre. Ses battements de coeur s'interrompirent, tandis qu'une pluie de rocaille crépitait autour de lui. Des cailloux pointus lui déchirèrent le crâne et le dos, et, après un dernier éboulis, ce fut le silence.

Il respira profondément, désincrusta l'un après l'autre ses doigts en sang. Il entendit alors, sur la route, là-haut, un pas qui s'éloignait, tranquille.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par elleon à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]