25 février 2020

L'enfant

de Marie-Hélène Ferrari

L'enfant - Marie-Helene Ferrari À l'évidence, c'est un enfant particulier ! Redondance, tautologie, dirait le linguiste, chaque enfant est particulier !

C'est l'essence de l'enfance, sa singularité ! Certes ! Mais celui-ci est si différent, que l'on peine à croire qu'il s'agisse vraiment d'un enfant. "SI-SI-SI-CHAUD-SI-SI-SI-SI-CHAUD !" disent les grillons.

Tout y est, des bruissements du maquis corse à la langue imaginée d'un Bonifacio à part. "L'enfant" est un livre palpitant, émouvant. Pierucci retrouve la paix avec ce petit homme qui pousse sa porte, il effleure le bonheur, le puzzle se reconstitue !

Il retrouve sa ville, l'amitié de ses congénères, ses humeurs ronchonnes, mais plus que tout il est vivant.

Éditions CLÉMENTINE

Posté par elleon à 04:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le tueur de douleur

de Marie-Hélène Ferrari

Quand le "marcheur" s'était arrêté pour contempler l'église de Carbini, il ne savait pas que Pierucci n'allait pas tarder à le suivre, sur les chemins de la souffrance.

La Corse des montagnes, la Corse de l'hiver, la Corse des secrets, va conduire le commissaire caractériel derrière la piste d'un atroce meurtrier, inscrivant ses pas dans le passe douloureux, à grand renfort de messages obscurs et menaçants, sous le vent froid de l'hiver, les non-dits de ces visages fermés vont creuser des sillons sanglants, et les limites du rationnel vont exploser, engendrant un chaos que chacun aura bien du mal à comprendre dans ces terres de granit.

Que s'est il passé à Carbini dans les temps anciens, qui demande justice d'une manière aussi violente ?

Rompant ici une vision souriante d'une Corse touristique, la quête va affronter le temps, la peur, et la mort. Pierucci va-t-il comprendre ˆ temps ?

Éditions CLÉMENTINE

~~~

3ème tome de la série , "le Tueur de douleur" est envoûtant, inquiétant et sombre. Pour de nombreux lecteurs il est un de ses écrits les plus forts. Son succès ne s’est jamais interrompu, édition après édition et il s’en est vendu 20.000 exemplaires en Corse seulement.

~~~

Posté par elleon à 03:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Comme une absence de lumière

de Marie-Hélène Ferrari

Il y a "Le Marcheur", qui avance et Sylvain qui se bat contre tous.

Il y a Finelli et Pieri qui ne s'entendent pas, et Barcelli qui vieillit. Il y a Bonifacio, le sud et les habitudes locales qui ont la vie dure.

Il y a le commissaire Pierucci, qui se livre beaucoup, parce qu'il est amoureux, qu'il voudrait bien être en vacances avec Sofia, mais il y a des indélicats qui meurent de tous côtés, et de vacances, il n'en aura pas. Il y a ce climat, cet esprit, ces odeurs, ces saveurs et ces hommes si forts et si faillibles, qui se battent pour une vérité qui se dérobe sans cesse.

Pourquoi cet obscur comédien se fait-il égorger, peu de temps après qu'une grosse berline ait roulé trop vite, le long d'une nationale ? Pierucci, malgré lui va devoir se pencher sur cette affaire.

Elles sont noires, les vacances de Pierucci, elles souffrent comme... d'une absence de lumière...

Éditions CLÉMENTINE

Posté par elleon à 03:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le destin ne s'en mêle pas

de Marie-Hélène Ferrari

"Les vieilles murmuraient au vent : Déjà petit, le Joachim il traînait son frère dans des histoires qu'il aurait mieux fait de laisser où elles étaient ! Et combien de fois la pauvre Berthe elle nous le disait, le souci qu'elle avait, et vous vous rappelez quand ils sautaient de la falaise ?"

"Alors le vent courait le répéter à tous les coins de rue, et il fit tant et si bien que même la petite veuve qui ne sortait pas, dans sa chambre, elle l'entendit..."

Éditions CLÉMENTINE

~~~

Cette fiction trouve dans les expressions et la tonalité de ses phrases à l'emporte pièce toute la singularité de ce peuple authentique. L'écriture de ce quotidien, où l'expression des silences donne plus à entendre que les longs bavardages, fait frissonner. Marie-Hélène Ferrari pousse au corps, chapitre après chapitres, pour tordre le texte et l'histoire au gré de son imagination.

Le premier opus des aventures du commissaire Armand Pierucci, polar littéraire "Made in Corsica", est une des peintures les plus savoureuses de la société insulaire jamais décrite. Un pur régal !

~~~

Posté par elleon à 03:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les enfants de Monte Cassino

de Marie-Hélène Ferrari

Les enfants de Monte Cassino par FerrariDébarquant dans un village de montagne, Quenza, en Corse du Sud, en plein milieu d’une exposition de sculptures à ciel ouvert, une jolie juge va rencontrer en chair et en os l’écrivain qu’elle admire depuis très longtemps, Ansideo Giovanali.

Mais tout va virer au cauchemar et à la folie meurtrière.

Quel lien entretient avec l’horreur le château abandonné construit par amour par un consul pour sa belle italienne exilée ? Quel rapport les crimes ont-ils avec le régiment des tirailleurs marocains qui fit la campagne d'Italie et prit Monte Cassino ?

Quelle nature véritable va révéler Giovanali, pourquoi est-il revenu se perdre loin des salons parisiens ?

Ce sont les questions que nous pose ce livre palpitant, dans lequel son auteur, s'interroge sur la filiation et les traumatismes de l'enfance.

Éditions CLÉMENTINE

Posté par elleon à 03:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 février 2020

À cache-cache

de M. J. Arlidge

Victime d'un coup monté, Helen Grace est désormais seule face à elle-même. Parviendra-t-elle à sortir vivante de la prison de Southampton ?

Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice du pays, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, enfermée aux côtés du tueur qu'elle a fait condamner, il lui faut désormais survivre jusqu'au procès et prouver, d'une façon ou d'une autre, son innocence.

Quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule voisine, cette situation étouffante se transforme en véritable cauchemar.
Il lui faut à tout prix arrêter l'assassin...

Avant qu'elle ne soit sa prochaine victime.

Éditions LES ESCALES

Posté par elleon à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 février 2020

Tuer le fils

de Benoît Séverac

TUER LE FILSMatthieu Fabas a tué parce qu'il voulait prouver qu'il était un homme. Un meurtre inutile, juste pour que son père arrête de le traiter comme un moins que rien. Verdict, 15 ans de prison.

Le lendemain de sa libération, c'est le père de Matthieu qui est assassiné et le coupable semble tout désigné.

Mais pourquoi Matthieu sacrifierait-il encore sa vie ? Pour l'inspecteur Cérisol chargé de l'enquête et pour ses hommes, cela ne colle pas.

Reste à plonger dans l'histoire de ces deux hommes, père et fils, pour comprendre leur terrible relation.

Éditions LA MANUFACTURE DE LIVRES

~~~

Derrière cette intrigue policière qu'on ne lâche pas, ce nouveau roman de Benoît Séverac nous parle des sommes de courage et de défis, de renoncements et de non-dits qui unissent un père et un fils cherchant tous deux à savoir ce que c'est qu'être un homme.

~~~

Posté par elleon à 04:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 février 2020

D'un crime à l'autre

de John Wainwright

D'un crime à l'autre par WainwrightSur les trottoirs du quartier réservé de Bowling Side, le plaisir a peu à peu fait place à l'angoisse.

Au fil d'une enquête épineuse, l'auteur nous introduit dans l'univers étriqué où s'agite la population douteuse du quartier, qui voit soudain planer sur sa médiocrité quotidienne l'ombre terrifiante de Jack l'éventreur.

Pour l'inspecteur Turnbull, l'enquête prend vite l'allure d'une croisade fanatique contre le vice.

Le lecteur découvrira, mais trop tard, que dans cette ténébreuse affaire la justice même est marquée au front du sceau de l'infamie.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le prochain sur la liste

de John Wainwright

Le prochain sur la liste par WainwrightÇa grogne dans les rangs. Du plus haut au plus bas de l'échelle hiérarchique, depuis les grands mandarins de la P.J. jusqu'aux obscurs "détectives-constables", tout le monde est furieux.

Ah! on peut dire que les technocrates au ministère ont été inspirés le jour où ils ont décidé d'abattre les anciennes structures - qui fonctionnaient très bien - pour créer de toutes pièces ce nouveau monstre artificiel, le "Métropolitan Police District".

Gilliant, le chef suprême, chargé de la cohésion de l'ensemble, lance cette boutade désabusée:
- Pour souder la nouvelle équipe, il nous faudrait un bon crime... Un crime du tonnerre qui fasse la une des journaux !

Il était loin de se douter que son souhait allait être exaucé... au-delà de toute espérance.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui ? et... pourquoi !

de John Wainwright

 Achetez le livre d'occasion Qui ? Et...pourquoi ! de John Wainwright sur Livrenpoche.com "Je tuerai un piéton dans les rues de Lessford le vendredi 29 juillet à moins de recevoir la somme de dix mille livres en coupures selon les instructions que je vous donnerai. "

Le journal auquel cette lettre était adressée décida, en accord avec la police, de ne pas en tenir compte.

Le vendredi 29 juillet un jeune homme fut abattu dans les rues de Lessford.

La deuxième menace arriva. La police décida d'agir. II y eut un deuxième meurtre.

Un assassin d'une intelligence exceptionnelle défia la police... et la fin de l'histoire est plus que surprenante...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]