14 novembre 2013

Le cabochon d'émeraude précédé de L'homme à la peau de bique

de Maurice Leblanc

Maurice Leblanc - .Dans ces deux brefs récits, parus en 1927 (L'homme à la peau de bique: Éd. Baudinière) et 1930 (Le cabochon d'émeraude: Éd.Les Annales Politiques et Littéraires), le créateur d'Arsène Lupin donne toute la mesure de son inépuisable inventivité et de son exceptionnel talent de conteur.

L'Homme à la peau de bique est un hommage à Edgar Poe. Reprenant le thème d'une des plus célèbres nouvelles de l'écrivain américain, "Double assassinat dans la rue Morgue", il parvient à le renouveler de façon imprévue, non sans conjuguer à chaque ligne l'horreur et l'humour.

Dans Le Cabochon d'émeraude, les ressorts de l'intrigue sont uniquement psychologiques. Et c'est un véritable lapsus freudien que met en scène le romancier, avec une finesse de touche et une ironie discrète qui évoquent certaines des plus belles pages de Mérimée.

Éditions LE LIVRE DE POCHE

Posté par elleon à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Arsène Lupin et le sept de coeur

de Maurice Leblanc

 Achetez le livre d'occasion Arsène Lupin et le sept de coeur de Maurice Leblanc sur Livrenpoche.com Superbe et génial, Arsène Lupin rend hommage à la légende du Chevalier Dupin (L'Homme à la peau de bique - 1927), bafoue celle du roi des détectives (Herlock Sholmès arrive trop tard, La Lampe juive), sauve l'honneur de la princesse Olga (Le Cabochon d'émeraude), retrouve le trésor d'un guillotiné sous la Terreur (Le Signe de l'ombre), met à son service la police française (L'Écharpe de soie rouge), se met au service d'une mère (L'Anneau nuptial).

Huit aventures choisies et présentées par Francis Lacassin.

Éditions 10/18

Posté par elleon à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 novembre 2013

Tout à toi, mon Shérif

de André Lay

tout a toi mon sherif

Il faut beaucoup moins que la spectaculaire évasion de quatre dangereux repris de justice pour exciter les gars de Mohave City.

Mais s'ils apprennent en plus qu'une jolie fille se terre avec eux dans le désert et qu'une prime importante sera offerte à qui la retrouvera, ils sont tous prêts à venir en aide au shérif Garrett (qu'il le veuille ou non).

Parce que dans un cas comme celui-là, ils n'ont qu'une devise: " Tout à toi, mon shérif".

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2013

Terreur à midi

de Anthony Morton

Acheter le livre d'occasion Terreur à midi sur livrenpoche.comROCK: c'est à cause de sa taille (I m.85) et de son poids (95 kilos d'os et de muscles) que ses amis ont donné ce surnom à Patrick Dawlish.

C'est parce qu'il admire secrètement son audace et son flair que l'inspecteur Trivett, de Scotland Yard, demande à ROCK de l'aider dans une affaire par trop difficile.

C'est parce qu'ils redoutent sa froide détermination et son mépris des lois que les hommes en gris et leur chef ont décidé que ROCK était l'homme à abattre.

C'est parce qu'il aime la bagarre et le danger que ROCK affronte sans hésiter la bande mystérieuse qui s'est juré de mettre l'Angleterre sur les genoux, ne reculant ni devant le meurtre des plus hauts fonctionnaires, ni devant les risques d'une bataille rangée au coeur de Londres.

Éditions DITIS

Posté par elleon à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Stop...Danger !

de Anthony Morton

Lorsque Rock s'aperçut que Ted et Timothy avaient quitté Paris, en direction de Londres, dans le même train que lui, il ne crut pas un instant à un effet du hasard.

Tous trois obéissaient à la même consigne, mystérieuse et impérative: "Hôtel Clarion, chambre 33". Et quel rôle exact le hasard joua-t-il dans la rencontre des trois amis avec Julia Dawnay ? Est-ce par "hasard" qu'à Victoria-Station Julia manqua de se faire écraser par un chariot de bagages lancé sur elle par un inconnu ?

En tous cas le hasard n'était pour rien dans les menaces mystérieuses par lesquelles on s'efforça, dès qu'il fût à Londres, d'empêcher Rock de gagner l'hôtel Clarion. Ceux qui pensaient l'arrêter ainsi le connaissaient mal.

Rock n'a pas cherché la bagarre mais maintenant qu'elle est là il fonce, n'hésitant pas à frapper avant qu'on l'attaque.

Éditions DITIS

Posté par elleon à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Vous me faites bien rire

de Anthony Morton

Un billet anonyme et menaçant, une jeune fille ravissante et parfaitement inconnue : voilà ce que Rock trouve chez lui, en rentrant d'un voyage en Europe. Il découvre aussi, dans sa chambre à coucher, le cadavre d'un petit homme vêtu de vert olive.

Le billet disait : "Dites à Trivett qu'il me fait bien rire". La jeune fille, très choquée de son intrusion, prétendait s'appeler Felicity. Quant au cadavre, il ne disait rien.

Rock comprend vite que ces curieux incidents s'insèrent dans un sanglant puzzle. Comme il répugne à subir les événements, il prend ses adversaires de vitesse. Aidé par ses amis, il mène la bagarre en usant de certaines méthodes très personnelles qui ne sont pas, certes, celles de Scotland Yard.

Éditions DITIS

Posté par elleon à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2013

Une vengeance d'hiver

de Hubert Monteilhet

Hubert Monteilhet - Une vengeance d'hiver - Ou Comment l'esprit vient aux secrétaires.Ou Comment l'esprit vient aux secrétaires

Aux approches de Noël, Marc-Antoine Lefaucheux a tout pour être heureux : une réputation méritée de grand avocat, un cabinet florissant, un siège à la Chambre des députés où il ne s'assied pas souvent, la présidence d'un parti centriste qui lui donne de nobles soucis, une femme richement dotée qui le laisse en liberté, une fille surdouée, une secrétaire fidèle, une maison de rêve dans la vallée de Chevreuse, un cuisinier brillant et inventif, une Rolls-Royce avec chauffeur écossais stylé qui traverse en silence une France muette d'admiration ou d'envie...

Il s'est même tiré de justesse de l'affaire des mines bondissantes d'Angola, car, ainsi que le disait l'arriviste Bonaparte, on ne saurait rien réussir de grand dans la vie si la chance n'est pas au rendez-vous.

Or, en une journée le député Lefaucheux est menacé de tout perdre. Et pour l'achever, une accusation ahurissante, du dernier vicieux, va réduire à néant et jeter dans le ridicule ce qui lui tient le plus à coeur : sa réputation littéraire.

Éditions de FALLOIS

Posté par elleon à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 novembre 2013

L'arme fatale

de Joel Norst alias Kirk Mitchell

Deux flics à Los Angeles...

Depuis la mort de sa femme, l'inspecteur Riggs, de la brigade des stups, traîne sa déprime dans les bas-fonds de la ville, risquant sa vie dans des affaires louches comme d'autres jouent à la roulette russe...

Jusqu'au jour où ses supérieurs décident de le muter provisoirement dans les services, réputés plus calmes, de la Criminelle, où il devra faire équipe avec l'un de leurs meilleurs éléments : l'inspecteur Murtaugh. Tout devrait opposer Riggs le marginal au froid et efficace Murtaugh, et pourtant...

Leur première enquête sur le suicide d'une call-girl révèle l'existence d'un puissant réseau de trafiquants d'héroïne ! Face au danger, les deux policiers oublient leur rivalité, et malgré leurs méthodes différentes, se découvrent complémentaires !

De là à devenir amis...

Éditions J'AI LU

Posté par elleon à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 novembre 2013

Les mémoires d'un oeuf

de Sylvain Meunier

Couverture du livre : Les mémoires d'un oeufDe son balcon, un retraité croque sur papier l’âme des passants. Il dessine aussi des œufs, à la recherche d’un obscur idéal.

Un jour, un chat errant s’installe chez lui. Petit à petit, l’animal devient l’unique sujet de ses esquisses et s’avère une véritable obsession. Cette quête artistique lui permettra de revoir des personnages de son passé, dont une femme, un mafieux et un marionnettiste manipulateur.

Qui est vraiment cet homme aux allures innocentes ? Quelle alliance démoniaque a-t-il conclue ?

Toutes ces réponses arriveront par l’intermédiaire d’une fillette, pour laquelle il commettra l’irréparable…

Éditions LA COURTE ÉCHELLE

-

etoilePrix Tenebris du meilleur roman de Littérature policière de langue française /Québec (2012)

Posté par elleon à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2013

Passé Boomerang

de Lionel Olivier

Lionel Olivier - Passé boomerang.Une poignante histoire d’amour sur fond de toile policière où culpabilité, vengeance, remords et pardon cohabitent avec une rare violence.

L’Hirondelle se présente aux Urgences. Il vient de recevoir une balle en pleine tête, déclare-t-il avant de s’effondrer.

Ainsi débute l’enquête confiée à Thomas Vilars, jeune capitaine de police parisien en renfort momentané à Dieppe. Un renseignement fourni par un ex-braqueur va le conduire à s’intéresser à Zurko, personnage inquiétant inscrit au fichier du grand banditisme, et à Collan, le gérant d’une casse automobile.

D’autres viendront compléter la liste, comme Jurgovic le gitan, Jeannine Villeneuve, une prostituée en passe de s’affranchir de son souteneur… Autant de pistes dans le labyrinthe de la vie … Vilars ne fera pas exception.

Pourquoi la ville de Dieppe ? Quel rôle ce lieu a-t-il joué dans la vie d’Adélaïde dont la disparition tragique revient en leitmotiv tout au long du roman ? Et cet inconnu à moto qui épie ses moindres gestes…

Éditions NICOLE VAILLANT

Posté par elleon à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :