08 janvier 2009

Tout pour Titou

de Violaine Bérot

tout_pour_titouElle a une très forte envie d'enfant. Un camionneur fait l'affaire.

Avant même la naissance du môme, elle l'appelle Titou. Pour lui, elle prépare un avenir radieux...  Manque de chance, Titou n'arrive pas seul... Or la mère ne veut pas de jumeaux ! L'autre sera donc relégué dans la buanderie, fermée à clef, près de la machine à laver. L'ahuri. Pire qu'une bête...

Et c'est la vie à trois... Tout pour Titou...  Rien pour l'ahuri. Mais la vie en décide autrement... Les découvertes s'enchaînent... Les alliances changent... Sans parler de Betty, une voisine...

Dans une entrelacs de soliloques, Violaine Bérot crée un climat d'horreur progressive où exsude toutefois la tendresse...  C'est dire que les destinées sont tenaces.

Editions ZULMA

 


 

« ...Difficile d'imaginer plus noir que cette terrifiante histoire. Violaine Bérot enferme peu à peu son lecteur dans un écheveau de soliloques mortifères... Un livre d'une force singulière. Court, dense, implacable. Elle écrit comme on boxe. Droit au coeur. Direct à l'âme. »      Michel Abescat, Le Monde

 


 

Posté par elleon à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Notre père qui êtes odieux

de Violaine Bérot

notre_pere_qui_etes_odieuxQuelque part au fond des Pyrénées, il existe un endroit extraordinairement beau: Gavarnie, huitième merveille du monde...

C'est là que Lise, 18 ans est retrouvée morte. Et ça plaît pas du tout à Cheryl ! Alors elle n'hésite pas, elle veut aller voir. Mais c'est où Gavarnie ? Y'aurait pas Lourdes dans les parages ? Lourdes et sa Bernadette qui voit la Vierge partout... Lourdes et ses commerces qui débordent d'eau bénite... 

On se rend pas compte, vu de la capitale, comme c'est moche, Lourdes !

Éditions BALEINE

Posté par elleon à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2009

Dix indiens

de Madison Smartt Bell

10 indiens

Lorqu'un chauffard, un jour, le renverse, Devlin ne souffle mot de l'accident... Et quand, peu de temps après, une femme tombe sous une balle perdue lors d'une fusillade de rue, il se surprend à kidnapper le bébé de la victime... Pourquoi ? Lui-même l'ignore.

Devlin est psychologue pour enfants et pratique les Taekwondo. Pour sortir de son malaise, il se lance dans une "aventure" exaltante mais désespérée: ouvrir une école qui enseignera cet art martial au coeur de Baltimore, dans l'un des quartiers noirs les plus défavorisés de la ville.

Ses élèves sont de jeunes Noirs, membres de gangs rivaux, vendeurs de crack, à la gâchette facile. Ils sont animés d'une violence aveugle que Devlin voudrait à lui seul éradiquer grâce à la maîtrise de soi que confère la discipline propre aux arts martiaux. 

Un moment, il réussit à faire de son "dojo" un sanctuaire d'où sont bannis le bruit et la fureur du monde extérieur. Mais l'embellie ne dure guère...

Éditions ACTES SUD

~~~

En un fatal décompte, le roman dessine, à travers les voix très individualisées de ses protagonistes, deux mondes en train de se défaire: le monde blanc que corrode la dépression individuelle et le monde noir, en proie à la dépression collective...  Des dix indiens, il n'en restera qu'un: personne ne peut sauver le monde...   

~~~

Posté par elleon à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'année du silence

de Madison Smartt Bell

l'annee du silence

Il y a un an déjà qu'à New York, Marian est morte d'une overdose.

À travers le regard de ceux qui l'ont connue, de son amant du moment au mendiant difforme à qui elle parlait quelquefois dans la rue, Madison Smartt Bell construit et déconstruit l'image dérangeante d'une jeune femme qui, peu à peu, perd pied et dont la disparition a bouleversé des existences disparates.

Les uns après les autres, les voici, ceux qui l'ont aimée, fréquentée, simplement croisée, ou encore qui ne la connaissent que post mortem, par ouï dire: quelques paumés urbains, un pianiste halluciné et d'autres figures de la scène new-yorkaise, du côte des coulisses...

Et chacun d'approcher le souvenir de la dernière année de Marian, avec ses blessures et son mal de vivre personnel, pour apporter à un portrait final nécessairement inachevé une touche aussi indispensable que dérisoire.

Éditions ACTES SUD

~~~

 De la lecture de ce roman en forme de choeur aux savantes dissonances, on revient chaviré, comme après un voyage vertigineux dans la nébuleuse de l'âme humaine, si étrange, si familière.

~~~

Posté par elleon à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Save me, Joe Louis

de Madison Smartt Bell

save me joe louis

À la dérive dans le tourbillon inhospitalier de Manhattan, Macrae accepte d'aider Charlie à délester de leurs dollars quelques imprudents usagers des distributeurs automatiques de billets, une combine qui, à priori, ne présente guère de risques... 

Mais bientôt, contaminé par la fièvre des bas-fonds new-yorkais, l'innocent Macrae se laisse aller à un vengeance d'une terrible brutalité.

Commence alors une cavale ponctuée de coups de main et de hold-up de plus en plus périlleux... De New York à Baltimore, où les fugitifs embarquent avec eux un ex-taulard noir, elle va les conduire jusqu'à une ferme abandonnée au coeur du Sud profond.

Éditions ACTES SUD

~~~

Dans cette fiction construite à la manière d'un "road movie" et servie par une écriture sombre et violente, Madison Smartt Bell poursuit son exploration romanesque des comportements catastrophiques du genre humain.

~~~

Posté par elleon à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Coupes sombres

de Madison Smartt Bell

coupes sombres

Lorsque son vieil ami Kevin, producteur de cinéma, l'appelle pour lui proposer d'assurer à Rome le montage d'un film mystérieux, Tracy accepte. Pour l'argent... Pour sortir de lui-même...  Pour oublier son chien qu'il a dû faire piquer...

Et surtout parce qu'il n'a jamais su résister à la fascination que Kevin exerce sur lui.

En acceptant de renouer avec l'ami dangereux auquel le lie un lourd et obscur passé commun, Tracy, le monteur d'images, devient à son insu, entre Rome, Bruxelles et Londres, l'un des figurants d'un trafic de drogue international.

Éditions ACTES SUD

~~~

 Mensonges de l'amitié, perversion des amours, trahison des images, impossible vérité: Madison Smartt Bell met ici le thriller au service d'une exploration des territoires du mal en révélant les fractures de l'être où s'abolit toute illusion d'innocence .

~~~

Posté par elleon à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2009

Une bien belle affiche

de Jacques Blois

une_bien_belle_afficheEn descendant du wagon, au moment où le train démarrait à nouveau vers un La Rochelle que le garçon avait cru choisir librement, Thomas ne vit, n'aperçut que deux choses: les jambes, les longues jambes incroyables que balançaient sensuellement Cornélie et, sur un panneau, un nom, le nom d'une ville, d'une de ces villes de province que l'on a appris, en ânonnant sa géographie, mais que l'on ne situe jamais...

Thomas se figea sur la quai, dévasté par le vent. Sa mallette pesait à son bras. La panique lui serrait le coeur. Il était fou...

Cornélie s'était arrêtée en équilibre sur un talon, se retournait, souriait, la tête penchée, tendait la main:

- Nous n'allons pas coucher là... Je vous offre ma chambre.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un éphémère chez les books

de Jacques Blois

un_ephemere_chez_les_booksL'inspecteur Palente revint, tête basse, vers son équipe qui s'affairait autour de la camionnette du P.M.U.

- M'étonnerait que vous trouviez des empreintes. Essayez quand même... Qu'est-ce que tu as à rigoler, Piéro ?

- La coïncidence !

- La coïncidence... Merde ! Quelle coïncidence ?

- Te fâche pas ! il y a deux jours, une mort inutile. Ce matin, un hold-up sans un rond, donc inutile. On va devenir des spécialistes...Les spécialistes de l'inutile ! Ça commence à être plaisant, ce métier...D'un coup, le visage de Piéro pâlit, verdit, ses traits se tirèrent, se creusèrent. Des larmes au ras des cils, il avait !

- Merde ! Merde ! Mais mon tiercé de ce matin, il est dans les sacs, lui aussi ! Merde, ça aussi, c'était inutile...Dans les ordres, je vais rentrer...

- Ils ne te voudront pas. Tu ne sais pas jurer en latin...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Trop peureux pour être honnête

de Jacques Blois

trop_peureux_pour_etre_honneteDeux employés d'une société de transports de fonds, La Suretine, ont été découverts assassinés dans un grand magasin parisien. Les sommes qu'ils devaient convoyer, ainsi que la voiture destinée au transport ont disparu...

Depuis la découverte des corps, la police enquête sans relâche sur cette mystérieuse affaire dont le déroulement semble, à première vue, incroyable et dont le butin se chiffre à plusieurs dizaines de millions anciens... 

Aux premières nouvelles, les policiers chargés de cette affaire hors série auraient découvert un indice qui oriente l'enquête favorablement et devrait permettre une conclusion rapide. Il est en effet prouvé qu'un employé du magasin J.B., 50 ans, aurait participé de façon active au hold-up. Un de nos enquêteurs a retrouvé le domicile de ce suspect...

En page 4, interview de Mme Branche, la concierge de l'immeuble où depuis vingt ans, habite...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Trois pieds dans une tombe

de Jacques Blois

3_pieds_dans_une_tombeUn quart d'heure plus tard, le couvercle cédait mais le merveilleux, le surnaturel, lui, attrapait un coefficient de dilatation jamais atteint dans ce pays réputé pour cette spécialité. Dans le cercueil, il y avait deux cadavres, placés tête-bêche et coincés comme des sardines plates.

Dans la sacristie, le silence se fit de plomb. Même les flammes des cierges n'osaient plus frémir...  C'est à ce moment-là qu'une vieille dame passa la tête par la lucarne entrebâillée...

- La Catherine Grivel est de retour au pays...

Manquait plus qu'elle, nom de Dieu ! La fête peut commencer...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]