05 janvier 2014

Et de deux

de Lawrence Block

et de deuxUn jour, alors qu'il émerge avec difficulté d'une cuite spectaculaire, Alex Penn découvre avec horreur que ses vêtements sont rouges de vin.

Sauf que, à y regarder de plus près, il s'agirait plutôt de sang: celui de la jeune prostituée qu'il a dû embarquer avec lui dans la chambre minable d'un hôtel de Times Square, et dont le corps sans vit gît à côté de lui. Seulement, il ne se souvient plus de grand-chose.

Le plus ennuyeux, c'est qu'à cause d'un vice de forme, Alex Penn vient tout juste d'être libéré de prison pour avoir tué une autre jeune femme. Ce qu'il nie farouchement. Que faire ? S'enfuir, naturellement. Mais il est clair que la police a toutes les chances de le retrouver et de le renvoyer à la case départ.  

Il ne lui reste donc plus qu'une solution: retrouver l'individu qui lui en veut au point de le piéger ainsi pour la deuxième fois. Mais quand on boit plus que de raison...

Éditions CALMANN-LÉVY

Posté par Krri à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 janvier 2014

Vadim Royal

de Stephan Ghreener

vadim royal

« Je repris ma respiration et poursuivis ma plaidoirie. Certaines personnes sont trop corrompues pour profiter de la retraite et attendre la mort en jouant au golf. C’était peut-être difficile à entendre, mais je n’étais là que pour solder les malentendus. Certaines personnes attrapent l’ivresse des sommets comme un rhume, et elles ne veulent plus redescendre. Pire, elles se retournent contre celles et ceux qui ont contribué à leur prospérité. Je ne faisais qu’intervenir à cet instant critique, quand l’entêtement, la trahison ou la cupidité risque d’emporter une cordée. »

Éditions GHREENER PRODUCTIONS

Posté par elleon à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'été des deux pôles

de Stephan Ghreener

l'ete des deux poles

Quand on est un tueur à gages avec 99 contrats à son actif, passer de l'ombre à la lumière n'est pas simple. Mais maintenant qu'il a repris contact avec sa fille, Greg Vadim est prêt à faire le grand saut : changer de vie.

Il lui reste une dernière mission, une dernière cible pour finir sur un compte rond et reprendre sa liberté.

Surnommé le «French Bricolo» pour sa créativité professionnelle, Greg Vadim pourra alors tourner la page, lui qui rêve d'un nouveau métier, de catalogues d'outillage et d'une vie plus calme.

Mais un homme de ce calibre peut-il vraiment prétendre à une existence paisible ?

Éditions GHREENER PRODUCTIONS

Posté par elleon à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Saisie

de Stéphane Hereng

saisie

Bienvenue dans le hangar de Daniel Dufour ! Les restes de sa société s'y entassent. C'est le début de la fin pour lui.

Avant, c'était un type gentil, chef d'entreprise marié sans enfant, avec des rêves confortables et simples. Maintenant ruiné, il suit l'huissier discipliné et méthodique qui est là pour chiffrer. À la baisse.

Mais il faut se méfier des hommes à bout, car les containers renferment déjà des cadavres. Alors un huissier !

Éditions ATOUT

Posté par elleon à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2013

L'autre chair

de Michael Olson

l'autre chair

"Notre frère se trouve dans un endroit qui n'existe pas."

Il y a dix ans, Blythe Randall a brisé le coeur de James Pryce. Maintenant, elle a besoin d'aide. Son appel énigmatique plonge le pirate d'élite dans sa plus séduisante, sa plus personnelle mission.

Ancien de Harvard, employé par l'agence de sécurité Red Rook, James gagne sa vie en traquant des gens qui veulent se faire oublier. Il piste leurs traces numériques dans le monde entier.

Mais cette fois, sa nouvelle cible, le richissime artiste multimédia Billy Randall, envoie une vidéo de son propre suicide à sa soeur et à son frère, Blythe et Blake. Une vidéo où il disparaît pour renaître, sous forme d'avatar, dans un univers en ligne décadent : le NOD.

Tandis que les attaques contre la famille Randall se multiplient, James traque le fugitif dans un monde virtuel exotique et dangereux. Et lorsqu'il infiltre le GAME, un repaire d'artistes et de développeurs où Billy a été vu pour la dernière fois, il découvre que le jeune milliardaire a lui aussi conçu un jeu immersif somptueux, où réel et virtuel s'unissent pour donner naissance à une autre chair.

S'il veut le retrouver, James doit jouer à son tour.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Monstres à l'état pur

de Miguel Ángel Molfino

monstres a l'etat pur

Années 1960, province désertique du Chaco, au nord de l'Argentine. Estera del Muerto est un village misérable, personne jamais ne s'y arrête.

Caché sur le toit de la grange familiale, Miro personnalité paranoïaque, schizophrène et sujet à des crises mystiques assiste à l'assassinat de ses parents. Après un passage à vide dû au choc et craignant d'être accusé du crime, il les enterre et s'enfuit en stop.

Hansen, mystérieux trafiquant d'armes, le ramasse sur le bord de la route. Comprenant que le jeune homme est en cavale, il décide de l'utiliser comme couverture durant sa prochaine livraison d'armes. Mais les crises de Miro se multiplient...

Au cours de son périple, il va croiser un avocat véreux et bandit de pacotille, et un policier corrompu chargé de l'enquête sur la mort de ses parents, prêt à tout pour obtenir des aveux...

Éditions FLAMMARION


 Paysages désertiques, bandits de grand chemin, flics corrompus, vengeance: Monstres à l'état pur est un western argentin, un road movie initiatique. Au long d'un périple sauvage, Miro, soupçonné de l'assassinat de ses parents, deviendra un homme selon la loi du Chaco, c'est-à-dire un dur, un criminel.


Posté par elleon à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Trop tard pour mourir

de Evan Hunter

trop tard pour mourir

Le premier roman d'Evan Hunter "Blackboard Jungle" fut l'un des best-sellers américains. Du jour ou lendemain, son jeune auteur fut célèbre. Le livre, traduit en plusieurs langues, donna naissance à un film qui fit sensation et souleva mainte controverse. Les Éditions France-Empire eurent alors le plaisir de publier "Graine de violence". Avec une sincérité sans compromis, Evan Hunter y traitait du problème de la délinquance juvénile et, accessoirement, de la question raciale.

Ayant atteint la pleine maturité de son talent, son premier éditeur français se devait de présenter une autre de ses oeuvres: « Trop tard pour mourir » qui se déroule dans les milieux du jazz, milieux qu'Evan Hunter connaît aussi bien que celui des écoles professionnelles où se passait « Graine de violence ». En effet, parmi les nombreux métiers qu'il exerça avant de devenir un écrivain célèbre figurent ceux d'instituteur et de pianiste de jazz. C'est donc de tout près qu'il a pu étudier les ravages causés par la drogue parmi les « jazzmen ».

Il sait mieux que quiconque à quel s'arracher aux griffes de cet impitoyable démon. Et, s'il n'approuve pas, il se garde de juger. Mieux encore : sous le masque impassible de l'observateur attentif se devine, d'une page à l'autre de l'oeuvre, une frémissante pitié.

Éditions FRANCE EMPIRE

Posté par elleon à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2013

Le diable certainement

de Andrea Camilleri

le diable certainement

Seule l'intervention de l'ennemi du genre humain peut expliquer la manière dont nos vies basculent parfois.  

De l'éminent homme d'Église victime d'un terrible lapsus au magistrat induit en erreur par un roman policier, du philosophe qui se fait tuer pour prouver la vérité de ses positions au partisan trahi par une souris, tout au long de ce recueil de 33 nouvelles, Camilleri ne cesse d'ouvrir des gouffres sous les pieds de ses personnages sous les nôtres.

Avec un plaisir visible et contagieux, en grand conteur madré, le maestro sicilien raconte comment les passions et les entreprises humaines prennent parfois une tournure telle qu'une seule conclusion s'impose: c'est le diable qui a écrit le scénario.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par Krri à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le bréviaire du crime

d' Ange Bastiani

breviaire du crime

Avouez-le en silence mais reconnaissez-le: il vous est bien passé par la tête l'idée extravagante de vous débarrasser, de manière radicale et sans risque, d'un rival, d'un gêneur, d'un adversaire sans scrupule voire d'un amour encombrant.  

Extravagante? Pas tant que cela, nous dit Ange Bastiani qui n'avait d'angélique que le prénom. Ayant beaucoup lu, beaucoup écrit et surtout beaucoup vécu, il fut à même de rédiger avec soin et grand style le manuel parfait et exhaustif pour abréger les jours de ses contemporains.  

Et comme le monsieur ne manquait pas d'imagination, il se fit une joie d'orner ce guide précis, macabre et souvent drôle, de nouvelles pour illustrer son dangereux propos.

Éditions L'ARBRE VENGEUR

-

Édition originale: Éd. Solar (1968)

star Grand Prix de l'Humour noir (1968)

~~~

"Grand Prix de l'humour noir" 1968, ce bréviaire, objet contondant de qualité et recueil illustré de dessins originaux, renaît, preuve qu'un matière de crime, l'oubli n'a pas toujours le dernier mot.

~~~

Posté par Krri à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 décembre 2013

Red Paint Bay

de George Harrar

red paint baySimon Howe mène une vie presque parfaite: propriétaire et rédacteur en chef du journal local de la ville de Red Paint, heureux en mariage et papa comblé, il est aimé et respecté de tous.

 Cette existence paisible est brusquement bouleversée lorsqu'il reçoit une carte postale anonyme, la première d'une série aux messages de plus en plus inquiétants. Simon tente d'abord de les ignorer, mais la menace se fait bientôt plus précise.  

Un inconnu rôde près de sa maison, une ombre tourne autour de son fils, la façade du journal est vandalisée... Et quand son mystérieux correspondant lui fixe un rendez-vous, il est bien décidé à tirer cette affaire au clair.

Mais plutôt que des réponses, ce sont de nouvelles questions concernant son propre passé qui l'attendent. Que cache Simon qui appelle la vengeance de cet inconnu ?  

Éditions MICHEL LAFON

~~~

Plus qu'un simple roman policier, Red Paint Bay est une exploration glaçante de la culpabilité, du déni et des conséquences que porte en lui chacun de nos actes.

~~~

Posté par Krri à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :