01 septembre 2013

Peindre au noir

de Russell James

peindre au noirAngleterre, 1997, quelques semaines avant l'élection de Tony Blair à la tête du gouvernement travailliste. 

Gottfleish, un marchand d'art peu scrupuleux, est convaincu que Sidonie Keene, une délicate lady anglaise de quatre-vingt-cinq ans, possède encore, soigneusement dissimulées, des toiles originales de sa soeur Naomi, disparue cinquante ans plus tôt dans la pauvreté, la solitude et la honte. Sa cote atteint des sommets.

Alors que Sidonie assiste aux funérailles d'un de ses plus proches amis, Gottfleish envoie Ticky, son âme damnée, évaluer la fortune qui repose derrière les rideaux du cottage. Ticky ne se doute pas qu'en fouillant les tiroirs de la dame il va réveiller de lourds secrets, nés de l'intimité de Naomi et de Sidonie avec les caciques du IIIe Reich...

Éditions FAYARD


À travers el regard d'une ancienne mondaire des années trente, Russell James rouvre un chapitre ténébreux de l'histoire du XXe siècle. 

Par la chronique d'une jeunesse brillante aussi fascinée que dépassée par le monstre nazi, et par le récit croisé de la menace spéculative qui pèse peu à peu sur les biens, les souvenirs et la personne de cette vieille lady, il nous offre un roman noir d'une exceptionnelle tenue, un portrait dense et documenté de la figure du Mal dans toutes ses ambiguïtés.


Posté par Krri à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


30 août 2013

Belém

de Edyr Augusto

belem

Johnny, célèbre coiffeur de la jet-set de Belém et habitué de la presse people, est retrouvé mort à son domicile, visiblement d'un arrêt cardiaque dû à une overdose.

Mais le jeune inspecteur chargé de l'enquête, Gilberto Castro, trouve sur les lieux des vidéos et des photos compromettantes des ébats du défunts, impliquant des enfants...

Tâchant d'en apprendre plus, Gilberto se mêle aux amis de Johnny, tous issus de la classe supérieure de Belém, et commence à soupçonner que la mort du coiffeur n'a rien d'accidentel.

Malheureusement, sa rencontre avec l'une des proches du défunt, Selma, oiseau de nuit assoiffée de fêtes et d'excès, risque bien de la détourner de son but et de le faire replonger dans son ancien vice, l'alcoolisme...

Éditions ASPHALTE

~~~

Belém nous fait découvrir le côté sombre de la « cité des manguiers », métropole brésilienne située à l'estuaire de l'Amazone.  Trafic de drogues, proxénétisme, pédophilie, corruption: avec un réalisme cru, Edyr Augusto peint le portrait terrible d'une classe supérieure sans scrupule qui se nourrit des plus faibles.  

Une critique sociale rageuse portée par une écriture directe et nerveuse.

~~~

Posté par Krri à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 août 2013

San Pedro, la nuit

de Joseph Wambaugh

san pedro la nuit

C'est à San Pedro, l’un des plus grands ports de Californie du Sud, que Dinko Babitch, un jeune docker au chômage d'origine croate et Lita Melinda, une jeune danseuse et prostituée d'origine mexicaine se rencontrent… et se retrouvent aussitôt pris dans la guerre que se livrent plusieurs clans mafieux et une police qui enquête sur la mort particulièrement horrible d'immigrants clandestins importés dans des conteneurs.

Le soir où Dinko livre Lita d'un bouge de deuxième zone à un night-club huppé d'Hollywood, c'est le coup de foudre. Une histoire d'amour poignante commence. Très méfiante au début, Lita succombe peu à peu tandis qu'amour et projets d'avenir obligent, Dinko décide enfin de s'amender et de se remettre au travail au lieu de continuer à faire ses petits boulots, tous plus ou moins illicites, pour être à la hauteur.

Hélas, rien n'est simple, et quand l'amour finit par s'imposer, c'est une véritable course contre la mort qui s'engage dans ce livre plein de cruauté et de violences aux conséquences déchirantes, mais aussi de portraits savoureux et d'une tendresse particulièrement tragique.

Éditions CALMANN-LÉVY

Posté par elleon à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2013

La lignée du forgeron

de Marcello Fois

la lignee du forgeron

En 1889, deux orphelins, Michele Angelo et Mercede, se rencontrent, et leur premier regard est une promesse qu'ils maintiendront toute leur vie. Peu après leur mariage naissent deux jumeaux, Pietro et Paolo, puis Gavino, Luigi Ippolito, Marianna...

La famille se renforce et la ville de Nuoro change: les bergers et les marchands doivent affronter un souffle de modernité qui semble tout bouleverser. Les rues s'élargissent, l'argent circule, les maisons se parent de balcons en fer forgé, et Michele Angelo qui est le meilleur forgeron de la région travaille dur pour assurer la prospérité de sa famille.

Mais le bonheur des uns suscite l'envie des autres, et l'aisance de ces Chironi venus de nulle part fait parler les mauvaises langues. Commence alors une saison dramatique: les jumeaux sont retrouvés morts, la Première Guerre mondiale arrive et frappe à la porte des Chironi, qui ont deux fils en âge d'être enrôlés: l'un s'engage comme volontaire et ne reviendra pas; l'autre, soupçonné d'antifascisme quelques années plus tard, devra fuir.

Seule Marianna reviendra auprès de son père resté veuf, après avoir vu mourir son mari et sa petite fille.

Dans la 3e partie, on assiste à une sorte d'épiphanie finale, qui permet de lire ce roman comme une longue recherche de la part du protagoniste Michele Angelo d'un sens et d'un ordre pouvant expliquer l'enchaînement de souffrances dès les premiers instants de sa vie.

Éditions du SEUIL

Posté par elleon à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2013

Les départs exemplaires

de Garielle Wittkop

les departs exemplaires1

Un gentleman espion disparaît emportant avec lui ses secrets au coeur de la jungle malaise.

Une jeune femme de bonne famille agonise au sommet d'une tour en ruines surplombant le Rhin. 

Un écrivain aux yeux noirs crève d'alcoolisme au fond d'une ruelle de Baltimore. 

Un vendeur de falot s'éteint en vagabond dans les entrailles de New York. 

Deux jumeaux hermaphrodites de noble extraction sont froidement assassinés dans leur diligence.

Éditions VERTICALES


Entre romantisme noir, expressionnisme gothique et délectation sadienne, ces cinq nouvelles - dont deux inédites, « Les derniers secrets de Mr. T. » et « Claude et Hippolyte » - renouent avec le charme vénéneux de Gabrielle Wittkop, sa prose macabre et raffinée, précieuse et mordante, qui l'imposent comme une « Peintre de la mort » résolument moderne.


Posté par Krri à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 août 2013

Paris la nuit

de Jérémie Guez

paris la nuit

« - Je veux qu'on braque les types du bar. Je suis sûr que c'est un coup facile à organiser et qu'on peut récolter un maximum d'oseille sans prendre trop de risques. Ces types, ils ne vont pas porter plainte, tu comprends, et puis cet argent c'est pas grand chose pour eux. Il suffira de partir quelques semaines et puis tout va se tasser et on reviendra comme si de rien n'était

- Je sais déjà tout ça, Abe... je ne sais juste pas si on doit le faire.

- T'es con ou quoi, cet argent nous tend les bras... fais ce que tu veux, moi je vais en parler aux autres.

- Je ne te parle pas d'argent là, je veux juste savoir si tu es vraiment prêt à rentrer dans un bar cagoulé avec une arme à la main. Tu te souviens de mon frère, du bonhomme que c'était, je l'ai vu vomir avant de monter ses coups.

- Bien sûr que j'ai peur...

- Ce n'est pas seulement une question de peur... si on réussit à obtenir de l'argent avec des armes, nos vies vont changer.

- Mais non, il n y aura pas de changements, on ne sera même pas recherchés par la police. On entre et on sort, ça ne va pas plus loin que ça.

- Abraham, tu ne le sais pas encore, mais si tu sors d'ici indemne, tu banderas tellement que tu recommenceras. »

Abraham est un petit dealer du quartier de la Goutte d Or. Son quotidien : embrouilles, défonce et nuits blanches. Un jour, il décide de tenter un gros coup avec sa bande de potes en braquant une salle de jeux illégale.

Éditions LA TENGO

Posté par elleon à 05:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Balancé dans les cordes

de Jérémie Guez

balance dans les cordes

Tony est un jeune boxeur: garçon sans histoires, il consacre sa vie au sport, prépare son premier combat pro et se tient à l'écart des trafics qui rythment la vie de sa cité.

Mais il doit composer avec une mère à problèmes, qui se laisse entretenir par des voyous. Tout dérape lorsque l'un d'entre eux la bat et l'envoie à l'hôpital. Tony décide de faire appel à Miguel, le caïd de la ville, pour étancher sa soif de vengeance.

Mais dans ce milieu, rien n'est jamais gratuit. La faveur demandée à un prix, celui du sang. Tony, qui doit payer sa dette, entame alors une longue descente aux enfers...

Éditions LA TENGO

etoilePrix SNCF du Polar (2013)

Posté par elleon à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 août 2013

L'île de Tôkyô

de Natsuo Kirino

l ile de tokyoUne vingtaine de naufragés japonais se sont réfugiés sur une île au large des Philippines.

Kiyoko - la seule femme présente - y est arrivée la première, avec son mari (mais il a disparu, tombé du haut du cap Sayonara, avant même le début du livre).

Bientôt une dizaine de Chinois les rejoignent, qui se révèlent aussitôt industrieux et inventifs, créant une économie de survie à partir de presque rien, là où les Japonais gaspillent leur énergie en artisanat décoratif et vaines activités.

Bien qu'âgée de 46 ans déjà, Kiyoko est l'objet de toutes les convoitises, et fait figure de femme fatale car tous ses maris successifs sont assassinés. La rivalité qui oppose les deux clans, chinois et japonais, n'est pas seulement économique...

Les insulaires mènent une vie sauvage et primitive et leurs rapports se dégradent au fil du temps, tandis que parallèlement, la personnalité de Kiyoko devient de plus en plus agressive et dominante.

Éditions du SEUIL


Une vision très cruelle de la violence des rapports humains et de la sexualité s'exprime ici, de manière intemporelle.


Posté par Krri à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 juillet 2013

Soleil brûlé

de Laurence Shames

soleil brule

- Mon père, c'est le Parrain.

Voilà comment Joey Delgatto, respectable agent d'assurances, parvient à convaincre un journaliste sans ambition d'écrire l'autobiographie du géant de la pègre.

Mais ce dernier, vieillard arthritique et nostalgique, semble retiré des affaires, jusqu'à ce qu'un règlement de comptes sanglant amène l'élimination de son ennemi juré, Carbone. Et dans la Famille, le hasard n'a que peu sa place...

Si l'on ajoute à cela que l'aîné des Delgatto commence à penser que son père a fait son temps, on comprend que l'atmosphère soit tendue sous le ciel de Key West. Et quand ledit Gino disparaît, toutes les hypothèses sont alors permises...

Quand FBI et mafieux troquent les gros calibres pour le stylo, la guerre continue !

Éditions DU MASQUE

Posté par elleon à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juillet 2013

Dernière fenêtre sur l'Aurore

de David Coulon

derniere fenetreIl y a cet immense bunker isolé où quatre détenus sont systématiquement avilis et torturés. 

Il y a la belle Aurore Boischel, dix-huit ans, jeune fille de bonne famille, qui gît sur son lit, morte. Assassinée.  

Il y a ce détective privé embauché par un inconnu pour filer... un policier. 

Et il y a Bernard Longbey, le flic revenu de tout, qui sait que la petite bourgade de Bois-Joli est devenue une toile de mort et de folie où l'araignée attend sa proie...

Éditions ASGARD

Posté par Krri à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :