14 août 2013

Paris la nuit

de Jérémie Guez

paris la nuit

« - Je veux qu'on braque les types du bar. Je suis sûr que c'est un coup facile à organiser et qu'on peut récolter un maximum d'oseille sans prendre trop de risques. Ces types, ils ne vont pas porter plainte, tu comprends, et puis cet argent c'est pas grand chose pour eux. Il suffira de partir quelques semaines et puis tout va se tasser et on reviendra comme si de rien n'était

- Je sais déjà tout ça, Abe... je ne sais juste pas si on doit le faire.

- T'es con ou quoi, cet argent nous tend les bras... fais ce que tu veux, moi je vais en parler aux autres.

- Je ne te parle pas d'argent là, je veux juste savoir si tu es vraiment prêt à rentrer dans un bar cagoulé avec une arme à la main. Tu te souviens de mon frère, du bonhomme que c'était, je l'ai vu vomir avant de monter ses coups.

- Bien sûr que j'ai peur...

- Ce n'est pas seulement une question de peur... si on réussit à obtenir de l'argent avec des armes, nos vies vont changer.

- Mais non, il n y aura pas de changements, on ne sera même pas recherchés par la police. On entre et on sort, ça ne va pas plus loin que ça.

- Abraham, tu ne le sais pas encore, mais si tu sors d'ici indemne, tu banderas tellement que tu recommenceras. »

Abraham est un petit dealer du quartier de la Goutte d Or. Son quotidien : embrouilles, défonce et nuits blanches. Un jour, il décide de tenter un gros coup avec sa bande de potes en braquant une salle de jeux illégale.

Éditions LA TENGO

Posté par elleon à 05:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Balancé dans les cordes

de Jérémie Guez

balance dans les cordes

Tony est un jeune boxeur: garçon sans histoires, il consacre sa vie au sport, prépare son premier combat pro et se tient à l'écart des trafics qui rythment la vie de sa cité.

Mais il doit composer avec une mère à problèmes, qui se laisse entretenir par des voyous. Tout dérape lorsque l'un d'entre eux la bat et l'envoie à l'hôpital. Tony décide de faire appel à Miguel, le caïd de la ville, pour étancher sa soif de vengeance.

Mais dans ce milieu, rien n'est jamais gratuit. La faveur demandée à un prix, celui du sang. Tony, qui doit payer sa dette, entame alors une longue descente aux enfers...

Éditions LA TENGO

-

etoilePrix SNCF du Polar (2013)

Posté par elleon à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 août 2013

L'île de Tôkyô

de Natsuo Kirino

l ile de tokyoUne vingtaine de naufragés japonais se sont réfugiés sur une île au large des Philippines.

Kiyoko - la seule femme présente - y est arrivée la première, avec son mari (mais il a disparu, tombé du haut du cap Sayonara, avant même le début du livre).

Bientôt une dizaine de Chinois les rejoignent, qui se révèlent aussitôt industrieux et inventifs, créant une économie de survie à partir de presque rien, là où les Japonais gaspillent leur énergie en artisanat décoratif et vaines activités.

Bien qu'âgée de 46 ans déjà, Kiyoko est l'objet de toutes les convoitises, et fait figure de femme fatale car tous ses maris successifs sont assassinés. La rivalité qui oppose les deux clans, chinois et japonais, n'est pas seulement économique...

Les insulaires mènent une vie sauvage et primitive et leurs rapports se dégradent au fil du temps, tandis que parallèlement, la personnalité de Kiyoko devient de plus en plus agressive et dominante.

Éditions du SEUIL

~~~

Une vision très cruelle de la violence des rapports humains et de la sexualité s'exprime ici, de manière intemporelle.

~~~


Posté par Krri à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 juillet 2013

Soleil brûlé

de Laurence Shames

soleil brule

- Mon père, c'est le Parrain.

Voilà comment Joey Delgatto, respectable agent d'assurances, parvient à convaincre un journaliste sans ambition d'écrire l'autobiographie du géant de la pègre.

Mais ce dernier, vieillard arthritique et nostalgique, semble retiré des affaires, jusqu'à ce qu'un règlement de comptes sanglant amène l'élimination de son ennemi juré, Carbone. Et dans la Famille, le hasard n'a que peu sa place...

Si l'on ajoute à cela que l'aîné des Delgatto commence à penser que son père a fait son temps, on comprend que l'atmosphère soit tendue sous le ciel de Key West. Et quand ledit Gino disparaît, toutes les hypothèses sont alors permises...

Quand FBI et mafieux troquent les gros calibres pour le stylo, la guerre continue !

Éditions DU MASQUE

Posté par elleon à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juillet 2013

Dernière fenêtre sur l'Aurore

de David Coulon

derniere fenetreIl y a cet immense bunker isolé où quatre détenus sont systématiquement avilis et torturés. 

Il y a la belle Aurore Boischel, dix-huit ans, jeune fille de bonne famille, qui gît sur son lit, morte. Assassinée.  

Il y a ce détective privé embauché par un inconnu pour filer... un policier. 

Et il y a Bernard Longbey, le flic revenu de tout, qui sait que la petite bourgade de Bois-Joli est devenue une toile de mort et de folie où l'araignée attend sa proie...

Éditions ASGARD

Posté par Krri à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Une certaine vérité

de David Corbett

une certaine verite1994. Jude McManus a 17 ans lorsque son père, un flic de Chicago, meurt dans des circonstances mystérieuses. Son cadavre est retrouvé dans les eaux d'un lac alors qu'il vient d'être accusé de corruption avec ses deux collègues, Bill Malvasio et Phil Stroke. 

Suicide pour échapper au scandale ? Noyade accidentelle ? L'affaire ne sera jamais résolue. Jude décide de fuir la ville et s'angage dans l'armée.

2004. République du Salvador. Dans un pays rongé par la pauvreté, la corruption et le crime, Jude McManus retrouve par hasard Bill Malvasio.

Installé au Salvador pour échapper à la justice de son pays, celuis-ci demande à Jude de retourner à Chicago pour retrouver Phil Stroke. Toujours hanté par la disparition et les péchés de son père, Jude y voit l'occasion de faire toute la vérité sur le passé. 

Mais, comme l'a justement écrit Oscar Wilde, la vérité est rarement pure et jamais simple, et Jude va vite se retrouver aux prises avec une affaire d'État.

Éditions SONATINE

~~~

Avec un réalisme ébouriffant et une attention peu commune portée à ses personnages, David Corbett capture dans ce thriller d’une rare envergure toute la beauté et le désespoir d’un pays où « la cruauté de la vie est la façon dont Dieu vous rappelle qu’il existe ».

~~~

Posté par Krri à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Animaux solitaires

de Bruce Holbert

animaux solitairesComté de l'Okanogan, État de Washington, 1932. 

Russel Strawl, ancien officier de policre, reprend du service pour participer à la traque d'un tueur laissant dans son sillage des cadavres d'Indiens minutieusement mutilés. 

Ses recherches l'entraînent au coeur des plus sauvages vallées de l'Ouest, là où les hommes qui n'ont pas de sang sur les mains sont rares et où le progrès n'a pas encore eu raison de la barbarie.

De vieilles connaissances croisent sa route, sinistres échos d'une vie qu'il avait laissée derrière lui, tandis que se révèlent petit à petit les noirs mystères qui entourent le passé du policier et de sa famille.

Éditions GALLMEISTER

~~~

À l'instar des romans de Charles Portis ou de Cormac McCarthy, Animaux solitaires mêle avec brio les codes du western et ceux des plus grands romans noirs.  Un premier roman remarquable dont on ne pourra oublier le héros mélancolique qui rêve d'imposer la justice aux confins de la civilisation.  Quel que soit le prix à payer.

~~~


Posté par Krri à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2013

Le mensonge est ici

de Martin Winckler

1126406_3066708Puisque << la vérité est ailleurs >>, il n'y a aucun doute possible: le mensonge est ici. 

Et si le complot dénoncé à longueur de d'épisodes dans les séries X-Files n'était qu'un leurre destiné à dissimuler le véritable enjeu du projet ? Car l'homme à la cigarette existe, il travaille pour le "Bureau" , et le voici chargé d'interroger l'un des principaux scénaristes de la série, Franck Spotnitz lui-même...

Qu'elles soient racontées par Sherlock Holmes ou par une figure bien connue du cinéma américain, qu'elles suivent un << privé >> à la Chandler ou un trio d'enquêteurs bien français résolvant une affaire sans quitter leur fauteuil, ces cinq nouvelles vous entraînent dans un monde de manipulation, d'enfermement et de mensonge...

Éditions J'AI LU

Édition originale: Les Belles Lettres (2003)

Posté par Krri à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 juillet 2013

La Baie des innocents

de Françoise Monfort

la baie des innocents

Chez les Sénestrier, on ne parle jamais de ce qui va mal et surtout pas en ce jour où toute la famille est réunie à la Laurinière pour fêter les quatre-vingt-cinq ans d'Henri, le patriarche.

Comble du mauvais goût, l'un des enfants trouve un cadavre dans le jardin. Le corps ensanglanté d'un jeune garçon. La psychose s'empare alors du clan. Non sans raison car les affaires de ce beau monde ne sont pas si claires qu'il y paraît.

Plane le souvenir d'Alexandre, l'aîné des petits-enfants, disparu dans les jungles d'Amérique centrale vingt ans plus tôt. Mystère aussi autour de la mort de Charles, le frère jumeau d'Henri, arrêté par les Allemands en août 1944.

Avec cette macabre découverte, c'est Luigi qui est sur le devant de la scène et au centre d'un trafic criminel. Lui, l'éternel bâtard, qui va entraîner la chute de l'empire Sénestrier.

Éditions FLAMMARION

Posté par elleon à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Régimes sans sel

de Françoise Monfort

regime sans sel

La Citadelle, centre de thalassothérapie situé sur une île de l'Atlantique à la météo fort capricieuse, s'apprête à recevoir ses nouveaux arrivants pour une semaine de cure.

Côté jardin, une marionnettiste allergique à la diététique et à l'eau de mer, une bourgeoise quadragénaire en pleine crise d'identité venue rejoindre sa mère "qui sait surtout parler aux fleurs", une chroniqueuse de mode un brin garce et son amant, truand mondain.

Côté cour, une femme de ménage en mal de vocation et un maître d'hôtel qui rêve aux neiges du Kilimandjaro - et aux moyens plus ou moins avouables d'y parvenir.

Entre deux soins et la plage - déserte en cette saison -, le bar, la salle de restaurant, on s'épie, on cherche la faille, on affûte les lames. Mais, on le sait, les apparences sont parfois trompeuses et les gens ne se manipulent pas comme des marionnettes. Certains l'apprendront aux dépens... de leur vie.

Éditions DU MASQUE

Posté par elleon à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]