18 janvier 2012

La minute prescrite pour l'assaut

de Jérôme Leroy

la minute prescrit pour l'assautIl était vingt-trois heures quand Kléber et Sarah, qui venaient de se rencontrer, décidèrent de passer la nuit dans le fort d'Ambleteuse.
 
À cette heure-là, une bombe sale explosait à San Francisco. À cette heure-là, un médecin du centre des maladies contagieuses d'Atlanta se suicidait en s'ouvrant les veines à l'aide d'un scalpel: il venait d'observer dans son microscope la dernière mutation du virus de la fièvre hémorragique de Marburg.
 
À cette heure-là, trois enfants entre neuf et seize ans, l'un à Rio, l'autre à Malmö, le dernier à Shanghai, étaient parvenus au niveau ultime de "Dark Hostel". Ils étaient les premiers à réussir cet exploit sur ce jeu virtuel haut de gamme.
 
À cette heure-là, en France, les Forces spéciales, nouvellement créées sous l'égide secrète de l'Élysée et de quelque grandes entreprises privées, recevaient leur baptême du feu dans les quartiers nord de Marseille.
 
À cette heure-là, Kléber soupçonnait qu'il vivait le premier instant de la fin du monde. Désormais, sa ligne politique serait: "Encore une minute, monsieur le bourreau !" Pour vivre une dernière histoire d'amour, belle et cruelle, avec Sarah, pour fredonner les chansons du monde d'avant, pour déguster un dernier verre de cheverny, pour une dernière conversation avec la Kolkhozienne aux seins nus, pour contempler le ciel étoilé et la mer avant l'ultime échappée dans l'apocalypse totale...
 
Éditions MILLE ET UNE NUITS

Posté par elleon à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Rendez-vous rue de la Monnaie

de Jérôme Leroy

rendez vous de la monnaieMareuil entre dans la Vieille-Bourse par la rue des Sept-Agaches. La cour, les arcades, le ciel bleu. Une déchirure de l'espace-temps.
 
Les bouquinistes, les fleuristes, les joueurs d'échecs. Mareuil respire. Il y a du bonheur à être flamand quand on est là. Ça s'arrête vite. Des discussions un peu plus affairées que d'habitude près des caisses spécialisées dans la science-fiction et la littérature fantastique belge qui plaît tant à Chloé. Mareuil s'approche. Mareuil écoute.
 
On parle d'un meurtre à la Brasserie de la Paix, si, si, celle de la place Rihour.
 
Éditions AUTREMENT

Posté par elleon à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quelque chose de merveilleux

de Jérôme Leroy

quelque chose de merveilleuxMême les fins du monde peuvent avoir quelque chose de merveilleux. Il suffit de le vouloir.
 
Assister aux fêtes cruelles des seigneurs du futur, figurer dans une reconstitution un peu particulière de La Horde sauvage de Sam Peckinpah, se promener avec Alice dans un pays des merveilles privatisé, se retrouver en prison avec le Chevalier de la Barre ou faire l'amour une dernière fois dans une ville désertée avant une explosion nucléaire imminente.
 
Tout cela, vous pourrez le faire dans ces douze nouvelles où vous aurez pour compagnons des tueurs mélancoliques, des professeurs paranoïaques, des flics sentimentaux et des étudiantes qui se prennent pour Amélie Poulain.
L'important, dans l'épouvante, c'est de garder le sourire aux lèvres, n'est-ce pas ? Bon effet de serre à tous !
 
Éditions DU ROCHER

Posté par elleon à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bref rapport sur une très fugitive beauté

de Jérôme Leroy

bref rapportUne grande ville française, dans un futur proche... Une épidémie d'une virulence incroyable, la "Rouge", se déclenche soudain, décime la population et désorganise à très grande vitesse l'ensemble de la société.

Les témoins de cette apocalypse bactériologique seront : un flic obsédé par la poursuite d'un tueur en série, un écrivain traqué par une secte survivaliste et une poignée de jeunes gens qui préfèrent le sexe et la philosophie à la loi du marché.

Tous pris au piège de la quarantaine sanitaire, ils vont, le temps d'une journée, se croiser, s'aimer, se tuer, se perdre et se retrouver sous l'œil ironique d'un virus qui sait qu'il a déjà gagné.

Éditions LES BELLES LETTRES

~~~

Au carrefour de l'anticipation et du roman noir, Jérôme Leroy est en train de construire une sorte de Comédie humaine, chacun de ses livres apportant un peu plus de cohérence à sa vision d'un monde à venir dangereusement possible. Ses lecteurs retrouveront avec bonheur dans ce roman sa noirceur élégante tempérée d'humour et d'ironie.

~~~


Posté par elleon à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Big sister

de Jérôme Leroy

big sisterSous l'invocation d'Orwell, un roman d'anticipation très noir: "Big Sister", c'est une machine omnisciente, l'organe de contrôle d'une société où les pics de pollution et l'orthodoxie libérale sont devenus la règle.

Servi par des officiers impeccablement dociles, le super-ordinateur peu à peu s'autonomise, et prend seul les grandes décisions stratégiques.

Céline Loup, gauchiste encore militante qu'"on" a déjà essayé de supprimer, et le lieutenant François Kieffer, rongé par le doute et amoureux de la belle, tentent pourtant d'échapper à tout contrôle... Pour combien de temps ?

 Éditions MILLE ET UNE NUITS
-
 Édition originale: Éd. Librio (2000)
~~~
Jérôme Leroy propose ici une haletante et apocalyptique mise en scène des derniers (?) soubresauts de personnages en quête de libre arbitre.
~~~

Posté par elleon à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


La grâce efficace

de Jérôme Leroy

la grace efficaceUne si douce apocalypse, paru en janvier dans "Le Cabinet Noir", a été une révélation pour de nombreux lecteurs, révélation que la presse a également saluée, "Le Monde", "Le Magazine littéraire", "Le Figaro littéraire", "Valeurs actuelles", "Le Figaro magazine" en particulier.
 
Dans les cinq nouvelles inédites de ce nouveau recueil on retrouve l'écriture rigoureuse et la pensée visionnaire et désespérée, parfois tempérée d'émotion, qui sont la marque de cette œuvre totalement originale, à la limite du policier et de la science-fiction.
 
Éditions LES BELLES LETTRES

Posté par elleon à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Une si douce apocalypse

de Jérôme Leroy

une si douce apacalypseRigoureusement construites et d'une écriture irréprochable, les nouvelles noires de Jérôme Leroy flirtent avec la politique-fiction et projettent notre sombre présent dans un futur (très proche) apocalyptique.
 
Parfois, pourtant, dans un enfer (mal) climatisé, dans un monde ravagé par la pollution et l'effet de serre, des miracles ont lieu... Ces textes magnifiques, d'une lecture passionnante qui force à la réflexion, nous rassurent au moins sur un point : apocalyptique ou pas, notre futur devra compter avec ce remarquable écrivain.
 
Éditions LES BELLES LETTRES

Posté par elleon à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Monnaie bleue

de Jérôme Leroy

monnaie bleueMonnaie bleue est l'histoire secrète, violente et sombre de la France d'aujourd'hui.

On assistera, dans ce roman noir, à la vie habituelle des proies et des cibles d'un ordre social d'autant plus impitoyable qu'il est menacé. On assistera également aux manipulations, chantages et assassinats divers orchestrés par ceux qui veulent continuer à défendre l'indéfendable : polices parallèles, conseillers occultes et chiens de garde médiatiques.

Mais il sera aussi et surtout, ici, question de vengeance, d'honneur et d'amour fou.

Éditions LA TABLE RONDE

-

Édition originale: Éd. du Rocher (1997)

~~~~

" Lisez ce fulgurant roman noir : Monnaie bleue ou la rencontre improbable de Jacques Chardonne et de John Woo. ".  Alexandre Fillon, "Encore".

~~~

Monnaie bleue a été classé parmi les dix meilleurs romans de l'année 1997 par le mensuel  "Technikart".

~~~~

Posté par elleon à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le cadavre du jeune homme dans les fleurs rouges

de Jérôme Leroy

le cadavreDans un futur proche, où le contrôle policier de la population et une guerre civile larvée entre riches et exclus le disputent aux catastrophes écologiques à répétition, un professeur de littérature est invité par un ami d'enfance, devenu un de ces seigneurs de l'hyperclasse capitaliste, à une garden-party dans sa ville natale.

Ce retour vers l'enfance dans un monde où la nostalgie est un luxe démodé est l'occasion de dresser le portrait au vitriol d'une société en phase terminale.

Sans compter que cette invitation où le professeur naïf retrouve un amour de jeunesse cache peut-être bien une «manip» machiavélique pour décapiter la rébellion qui gagne les faubourgs surchauffés par l'effet de serre...

Éditions DU ROCHER

Posté par elleon à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La mystérieuse flamme de la reine Loana

de Umberto Eco

la flammeQui est Yambo ? À l'issue d'un coma, il a tout oublié, sa famille, son métier, son passé, ses amis, son enfance, les femmes qu'il a aimées...
 
Par Gratarolo son médecin, Paola son épouse, Gianni son ami, Amalia, gardienne d'une maison de campagne immense au grenier chargé de secrets, il apprendra qu'il vit en 1991, qu'il a presque soixante ans, qu'il a enfants et petits-enfants, que son sourire a été irrésistible auprès du beau sexe, qu'il est libraire antiquaire mondialement connu et que ses familiers l'appellent Yambo, tel un héros de B.D.
 
Comme dans un jeu de piste, la mémoire de Yambo n'est d'abord que le souvenir des choses lues. Ensuite, grâce à une mystérieuse flamme qui le parcourt quand il touche au plus profond de sa vie passée, il retrouve quelques étapes de son itinéraire de jeune garçon à l'époque de Mussolini.
Un deuxième accident dû à une trop forte émotion le replonge dans le coma. Et là, à l'insu de tous, Yambo se souvient: de son rôle tragique dans la Résistance, de la vengeance mythique de son grand-père adoré, de Gragnola, l'anar diabolique et tendre, et par-dessus tout, de l'inoubliable amour de sa jeunesse, Lila.
 
Éditions GRASSET
~~~
À travers la recherche de la jeune fille aimée, ce roman restitue par les yeux d'un enfant la chronique familiale et politique des vingt années de fascisme italien.
 
Une fresque intime et historique, pleine de la fureur des livres, de bulles de B. D., de dessins et de photos de revues, de chansons et de musique, comme seul Umberto Eco pouvait nous la peindre, avec sa science joueuse et son humour, ses larmes et ses éclats de rire.
 
Entre l'enfer de l'Histoire, le purgatoire de l'enfance et le paradis de l'amour, jusqu'à la dansante apocalypse finale.  Jean-Noël Schifano
~~~

Posté par elleon à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,