24 août 2011

Anesthésie générale

de Jerry Stahl Qui a envie de se retrouver à San Quentin, la pire prison de Californie ? L'ex-flic, ex-drogué d'A poil en civil Manny Rupert n'a guère le choix : pour ne pas se faire expulser de son taudis, il doit gagner la confiance d'un détenu allemand de quatre-vingt-dix-sept ans, apparemment gâteux qui prétend être Joseph Mengele, dit "l'Ange de la Mort", le médecin sadique qui sévissait à Auschwitz. Le vieil homme proclame partout qu'il est un grand scientifique et que l'Amérique décadente ferait mieux de reconnaître son... [Lire la suite]
Posté par elleon à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2011

Moi, Fatty

de Jerry Stahl Roscoe Arbuckle, dit Fatty, premier acteur comique à faire fortune et à passer derrière la caméra, contemporain de Chaplin, ami de Keaton, figure emblématique des débuts d'Hollywood, fut la plus adulée des vedettes du muet avant de connaître une déchéance aussi terrible qu'injuste. C'est cette histoire hors du commun, véritable roman noir, que nous raconte Jerry Stahl. Les premiers pas de "l'Usine à rêves", la naissance du star system, l'avarice des producteurs, l'argent, la démesure, le voyeurisme des médias, tel est... [Lire la suite]
Posté par elleon à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2011

À poil en civil

de Jerry Stahl Tony Zank, minable malfrat constamment allumé au crack, a perdu quelque chose de très précieux qu'il avait pourtant dissimulé dans une cachette à toute épreuve : sous le matelas de sa mère, pensionnaire d'une maison de retraite dans la petite ville du Haut-Marilyn, au sud-ouest de Pittsburgh. Flanqué de son comparse Mc Cardle (surnommé " le Dino noir " en raison de la couleur de sa peau et de sa ressemblance par ailleurs frappante avec Dean Martin), il n'hésite pas à employer les grands moyens pour récupérer son bien... [Lire la suite]
Posté par elleon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2011

Cocu and Co

de Jean-Gérard Imbar Soudain, un coup sourd ébranla la baraque. Une force irrésistible déplaça la carcasse métallique d'un bon mètre. - Ils nous chargent avec une pelleteuse, vagit Têtard en se cramponnant à un porte-manteau mural. Dehors, la machine-outil prit du recul : son conducteur la cravachait sans pitié. Le choc fut encore plus violent que la fois précédente. - La prochaine fois, elle nous écrabouille ! annonça Collard d'un air qui se voulait détaché. Éditions JEAN GOUJON
Posté par elleon à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2011

Les lignards

de Jean-Gérard Imbar Ce ne sont pas des pilotes de Jets. Ce ne sont pas des conducteurs de formule 1. Ce sont des types pas très bien payés qui traînent des remorques éléphantesques, dans les glaces de l'hiver et le feu de l'été, sur les routes insensées de Turquie et d'Iran. Et — croyez-en l'auteur, car il est allé y voir en personne — il leur arrive des trucs et des machins parfois drôles, parfois tragiques, mais jamais ordinaires... Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2011

Moto casse

de Jean-Gérard Imbar La moto, c'est la Rolls du prolo. Bien mieux, c'est son avion, sa liberté, sa toute-puissance. C'est toutes les femmes et tous les plaisirs. Sauf quand le prolo en question, ayant la tête un tantinet fêlée, se prend pour un champion, puis pour un truand à la coule.  Alors le rêve passe, l'amour trépasse, tout, lasse, tout casse ! Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2011

Vomito Negro

de Jean-Gérard Imbar Un homme politique d'extrême droite qui détourne à son profit l'héritage d'un fils de famille débile, c'est déjà rare. Mais un chauffeur-garde du corps nègre qui survit à l'affaire suffisamment longtemps pour la raconter, ça c'est carrément de la pure fiction. Éditions GALLIMARD
Posté par elleon à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2011

Scoop

de Jean-Gérard Imbar Un voyeur, mais ce qu'il matait, c'étaient les lessives au napalm et les giclées de F.M., partout où on se bigornait dans le monde. Un tueur, mais en guise de revolver, il se servait d'un appareil photo. Jusqu'au jour où il entra pour de bon dans la danse de mort car on lui avait fauché sa femme, on voulait lui massacrer son meilleur copain - qui n'était peut-être pas son meilleur copain - il était lui-même traqué, par des truands déguisés en soldats. Bref, on était en train de lui voler toutes ses illusions.... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 août 2011

L'armoire du fou

de Jean-Gérard Imbar Pour avoir proposé à son rédacteur en chef un "coup" sur l'Afghanistan, Viane Marcy passe du jour au lendemain du statut de journaliste de charme à celui de reporter de choc et quitte les allées du pouvoir pour se perdre sur les chemins escarpés de la guerre secrète. Viane ne sortira pas indemne de sa "collision" avec Vadim Dynine, agent double qui est peut-être un authentique révolutionnaire. Côte à côte, ils lutteront de toutes leurs forces pour enrayer la broyeuse totalitaire toujours en marche qui sacrifie... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2011

Comment L.A ?

de Alain Wagneur « Le jour va bien finir par se lever sur L.A. Je me relèverai, ça sera dur mais j’y arriverai. Je monterai dans ma voiture, je démarrerai en direction de Wiltshire, je prendrai Mulholland Drive pour rejoindre Hollywood et Jessica… » Être récupérateur de dettes, ce n’est pas de tout repos, il faut mettre sa mauvaise conscience dans sa poche, avec un mouchoir sale dessus. Et, dans un bled comme L.A., faut pas se méprendre. On n’est pas n’importe où… Le rêve peut vite se transformer en cauchemar, lui,... [Lire la suite]
Posté par elleon à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :