05 juillet 2011

Vieux comme le monde

de Thierry Crifo

vieux comme le mondeAu début, quand tout baignait dans l'huile et le farniente, y'avait Berti, votre serviteur, avec Dédé d'Endroit et Monsieur Raymond, mes deux poteaux, mes frangins; on était aux Églantines, notre maison de retraite près de Beauvais.

Anciens titis parigots des années 50, on était devenu des pépés un peu ratatinés, normal, quoi, rien à dire, faut bien qu'le temps fasse son boulot. Bref, les Églantines, entre les parties de coinche acharnées et les poulettes qu'on croisait au cours de nos promenades et qui nous faisaient saliver comme des jeunots de première bourre, c'était bonnard...

Et puis un jour, Jeannot la Perle, 83 balais, un sans grade, un sans coeur, mon ennemi de toujours, depuis la communale rue des Martyrs, a débarqué aux Églantines. À partir de là, ça ne pouvait être que lui ou moi.

En tous les cas, pour lui et moi, ce fut le début de la nuit …

Éditions BALEINE

Posté par elleon à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La ballade de Kouski

de Thierry Crifo

la balade de kouskiQuand ce ne sont pas les autres qui vous mettent des coups, la vie s'en charge et elle le fait bien.

Timo Kouskensen, dit Kouski, croyait être un type blindé et revenu de tout. Il était parvenu à ce stade où l'on profite des choses sans s'encombrer du reste. Et le reste, c'est les autres.

Son enfance d'exilé, l'amitié, celle dont on ne se remet pas... Victor a disparu. L'ami des coups durs, de toutes les rigolades... Le double, le frère, le modèle... Celui que Kouski pensait connaître mieux que lui-même... Ce Victor qu'il a trahi, oublié.

Jusqu'à ce que Sandra, la si belle Sandra de ce temps révolu, surgisse du néant et fasse voler en éclats le miroir tranquille de la normalité. Au risque de se perdre.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2011

La reine des connes

de Laurent Martin

la reine des connesAnnabelle n'a, en général pas de chance. C'est vrai qu'elle se lance dans tous les plans les plus pourris pour pouvoir, en Thaïlande, se payer l'opération qui va la faire passer définitivement de "il" en "elle".

Une sacrée dose de volontarisme mélangée à une bonne pincée de naïveté ne va pas lui suffire pour arriver à ses fins. Surtout qu'elle fait affaire avec, d'un côté, toutes les crapules de la Porte de Montreuil et, de l'autre, sa propre famille, aussi coincée qu'une porte de prison.

Alors il ne lui reste plus qu'à se comporter comme le "mec" qu 'elle n'est presque plus.

Éditions LA BRANCHE

Posté par elleon à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Des rives lointaines

de Laurent Martin

des rives lointainesQuelque part en France dans les années 70...

Une usine, un quartier, des ouvriers,  des habitants, et le regard aigu de Joseph, un gamin d'à peine dix-huit ans, qui rêve du Mississippi entre sa mère et sa petite amie.

Tout le monde s'agite, vit, survit dans cet univers clos. Joseph veut s'en sortir et se fait embaucher à  l'Usine.

Mais un crime est commis, le Directeur est retrouvé mort. 

Alors cet univers clos, ces vies ordonnées, figées, monotones, vont se mettre en mouvement, pour le meilleur et pour le pire...

Éditions LE PASSAGE

Posté par elleon à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2011

Contre Dieu

de Patrick Senécal

25

Que se passe-t-il dans la tête d'un homme lorsqu'il perd, tout d'un coup, toutes ses raisons de vivre ? Quand tout ce qu'il a construit s'effondre ?

Que se passe-t-il quand on ne comprend pas pourquoi le sort s'acharne sur nous ? Qu'est-ce qui nous retient, maintenant que tout est fini, qu'on n'a plus rien, de ne pas devenir monstrueux ? Sur quoi construit-on sa vie lorsque plus aucune morale ne trouve prise sur nous ?

Ta maison devient trop grande, tes amis commencent à t'énerver, tu disparais, tu te caches, tu coupes les ponts avec ta réalité, tu n'as même plus envie de voir ta propre famille. Tu ne cherches aucune aide, tu ne cherches personne. Tu ne veux plus rien. Tu as des idées noires, très noires. Et tu te mets à chercher un responsable.

Et finalement, tu le trouves. Mais tu ne peux rien contre Lui.

Éditions COUPS DE TÊTE

~~~

Patrick Senécal nous livre ici un roman fulgurant, un Coup de tête au sens le plus strict du terme !

~~~

Posté par Krri à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 juillet 2011

Le tacot d'Elsa Lambiek

de Laurent Fétis

le tacotTrois étudiants, fêtards chroniques sentant que la période insouciante de leur jeunesse va bientôt s'évanouir dans le travail et le mariage, décident, d'une certaine façon, d'enterrer, lors de leur dernière année de fac, leur vie de garçons.

L'un d'eux choisit, par contradiction, de charmer une étudiante semblant, intellectuellement et physiquement, son contraire absolu.

Il ne sait pas qu'il met le doigt dans une machine à broyer...

Éditions LA BRANCHE

Posté par elleon à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Industrielle romance

de Laurent Fétis

industrielle romanceBruxelles. Années 2000. Youssef, jeune immigré turc fou de BD, de comics et de mangas, dessinateur en herbe, rêve de traverser la vie comme un super-héros. Ses vœux seront exaucés !

La Banshee (fliquette révoquée traquée), les Flics Magiques (tarés fascistoïdes lancés aux trousses de la belle), Noburu Sawaga (mangaka nippon défilé), Bozoss (ex-skin déjanté), la Malévole (apprentie vampire exaltée) vont croiser sa route.

Combats de rues épiques, vengeances sans pitié, alliances contre-nature : Youssef "le Revenant" apprendra à ses dépens que, chez les super-héors comme dans la vie réelle, on ne rigole pas avec la morale, et que la veuve et l'orphelin ne sont pas à la fête !

Éditions APRÈS LA LUNE

~~~

Après six ans d'absence, Laurent Fétis, le surdoué précoce de la Série Noire (Le Mal du double bang) revient en force - et en pleine forme

Industrielle romance, un petit bijou d'humour et d'action, irrésistible et survitaminé, qui évoque l'atmosphère des films des frères Coen de la grande époque et pourrait séduire un Tim Burton inspiré - pardonnez le pléonasme.  (decitre.fr)

~~~


Posté par elleon à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le lit de béton

de Laurent Fétis

le lit de betonC'était en 1994, et à cette époque j'étais l'un des rois de la nuit londonienne.

J'avais ma petite affaire, mon réseau, un magazine underground et branché: ça tournait bien. Sans me vanter, j'étais la plus grosse et la plus belle saloperie de toute la ville. J'étais l'Empereur et personne ne déconnait avec Sa Majesté.

Puis "ils" m'ont engagé et ma carrière a pris un tout autre virage.

J'ai juste omis de vous préciser deux dernières petites choses. De simples détails. Je suis un mort vivant et je réalise des snuff movies.

Éditions BALEINE

Posté par elleon à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Innocent X

de Laurent Fétis

innocent xIls étaient jeunes. Ils partaient tenter leur chance à Amsterdam. L'un était poète et suicidaire, l'autre se trouvait beau, surtout en vidéo. Le Beau fera du porno, le Poète sera son scénariste. Evidemment, il y avait une femme dans l'histoire. Tous deux aimaient Roxy...

Ce trio écartelé par les trahisons et les secrets paiera un lourd tribut à Amsterdam et à ses lumières rouges. Macadam Cowboy sur Amstel.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Puzzle

de Laurent Fétis

puzzleAu moment où Antoine Garrec poussa la porte d'entrée de la petite salle de sport, il crut être passé dans la quatrième dimension.

Les candidats sélectionnés se tenaient au garde-à-vous au milieu du terrain de basket devant Georges Huonnic, l'ex-flic, qui avait revêtu pour l'occasion un uniforme de cauchemar. Blouson de cuir noir renforcé aux coudes, badge métallique argenté, longue matraque noire et paire de rangers.

Antoine fut tiraillé entre deux envies: fuir le plus rapidement possible ou éclater de rire pour désamorcer cette vision. Mais il repensa au salaire lié aux six mois de formation et il fit comme les autres, il s'avança et entra dans les rangs.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]