08 mai 2011

Requiem

de Cizia Zykë

requiem

Marseille, début des années 90. Après une longue traque, Zana Aga et ses fils se sont enfin vengés en tuant Dino, le patriarche des Christo.

La poursuite infernale pourrait s'arrêter là. Mais l'inaltérable soif de revanche du clan meurtri, comme celle de Marlène Quintana et de Léo Kura, amis de toujours, ne cessera qu'au dernier souffle des assassins.

De l'Albanie à la France en passant par les États-Unis, la mécanique implacable est lancée, entraînant dans son sillage toujours plus d'amour, de haine, de sexe et de trafics en tout genre.

"Requiem" fait suite à "Au nom du père", épopée haletante retraçant les aventures des familles ennemies Aga et Christo, régies par la loi albanaise du Kanoun: «Une victime pour une victime, un sang pour un sang.»

Éditions DU ROCHER

Posté par Krri à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Au nom du père

de Cizia Zykë

au_nom_du_pereÀ Kurajo, petit village albanais, les habitants ne connaissent qu'une seule loi, le Kanoun: "Une victime pour une victime, un sang pour un sang."

En juin 1944, Dino Christo, fils de chef et déjà redoutable guerrier à dix ans, est contraint de fuir pour n'avoir pas respecté ce code. C'est dans les bas-fonds de Marseille qu'il trouve refuge et va désormais tenter de reconstruire sa vie. Mais croit-il réellement que les Aga, ses ennemis jurés, vont le laisser en paix pour quelques malheureux milliers de kilomètres?

Non, la traque incessante a commencé, et la saga extraordinaire des deux clans va durer plus d'un demi-siècle, entre la France et l'Albanie, mais aussi sur le continent américain et jusqu'au fin fond de l'Asie.

Qui pourra arrêter cette épopée sanglante, qui n'a rien à envier au "Parrain" de Mario Puzzo, et dont les maîtres mots sont famille, sexe, drogue et vengeance ?

Éditions DU ROCHER

Posté par Krri à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2011

La nuit la plus longue

de James Lee Burke

la nuit la plus longue

À l'été 2005, un terrifiant ouragan dévaste le sud de la Louisiane.Son impact sur La Nouvelle-Orléans évoque la bombe atomique qui a anéanti Hiroshima.

Envoyé en renfort dans la métropole sinistrée, Dave Robicheaux découvre un tableau apocalyptique: les pillards y font la loi, la désorganisation a permis l'explosion de toutes les formes de violence, la société moderne civilisée a régressé au stade d'une jungle primitive où rôdent les prédateurs. Chacun se cache et survit comme il le peut.

Dans cet univers de cauchemar, Robicheaux veut comprendre comment deux jeunes Noirs se sont fait descendre alors qu'ils rôdaient dans un quartier riche.

Lynchage raciste rendu possible par les circonstances, ou règlement de comptes d'une autre nature ? Car les deux victimes n'étaient pas des enfants de choeur...

Éditions RIVAGES

~~~~

"Au coeur de ce livre se trouve l'idée que la sécurité est une illustion." "New York Times"

~~~

"[...] à lire par tous ceux qui s'intéressent à ce qui arrive lorsqu'un holocauste se déchaîne et qu'une civilisation s'effondre."  "The Independent" - Royaume Uni

~~~~

Posté par elleon à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 mai 2011

Lonely Betty

de Joseph Incardona

lonely_bettyLonely Betty nous plonge dans l’atmosphère d’une petite ville du Maine, la veille de Noël, la veille des 100 ans de Betty Holmes, l’ancienne institutrice.

Alors que ses concitoyens s’apprêtent à fêter son anniversaire, Miss Holmes fait des révélations surprenantes sur une mystérieuse disparition vieille de soixante ans et sur un de ses anciens élèves devenu célèbre.

Betty ne verra pas Noël...

Éditions FINITUDE


Joseph Incardona pastiche le roman noir, s’amuse de tous les clichés du genre et, par une habile pirouette, sa parodie devient hommage.


Posté par elleon à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Banana spleen

de Joseph Incardona

banana_spleenCa s'est passé sur une route près de Genève. Peut-être un chauffard, peut-être l'alcool... Peu importe. Cilla est morte.

Avec elle, André avait enfin trouvé un peu de stabilité. Un boulot, du temps pour écrire, moins de vodka et plus de tennis...Et puis le monde s'est effondré. De comportements irrationnels en plaisanteries douteuses, André a perdu son emploi, ses amis, ses repères.

Mais entre une crise mystique carabinée et ses tribulations avec un encombrant monument funéraire, une improbable rencontre va l'aider à remonter la pente: Judith, la sévère formatrice d'un stage de réinsertion, se révèle tout aussi portée sur la bouteille et le sexe que lui. Et ça, c'est un bon point de départ...

Éditions POCKET

Édition originale: Éd. Delphine Montalant (2006)

Posté par elleon à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Remington

de Joseph Incardona

remingtonÀ coups de poings déterminés, les doigts pleins d'encre, le doux Matteo Greco est résolu à ne pas se laisser prendre au piège de la médiocrité. Chômeur un jour sur deux, écrivain, vigile et boxeur le reste du temps, il a confiance: il a du talent.

Un soir, à l'atelier d'écriture, il rencontre celle avec qui il veut tracer la route: Elsa, une femme un peu sauvage, orgueilleuse et extravertie, aussi déterminée que lui. Elle le fascine, il en tombe éperdument amoureux.

Hélas, il a perdu de vue l'essentiel: il faut être deux pour aimer.

Quand le roman d'Elsa, à la réécriture duquel il a consacré tant d'heures, paraît avec succès sans même qu'il en ait été informé, quelque chose casse. Elsa l'a trompé, Elsa l'a trahi. Elle lui a tout pris, tout volé. Alors Matteo retourne à son entraînement. Pour sortir de sa petite vie minable, cette fois les doigts couverts de sang.

Éditions FAYARD

Posté par elleon à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dans le ciel des bars

de Joseph Incardona

dans_le_ciel_des_barsUn boxeur sur le retour, un pianiste aux doigts brisés, une hôtesse de l'air meurtrière, une femme délaissée...

Autant de vies en pointillés, autant de nouvelles mises en scène façon film noir. Un directeur financier, un convoyeur de fonds...

Malgré leurs faiblesses et leurs vices, chacun tente à sa façon de se débattre, de tirer une dernière bouffée de cette vie qui se consume inexorablement, trop vite pour les uns, trop lentement pour les autres.

Une prostituée, un chômeur, un barman...Mais quand on n'a pas les bonnes cartes en main, on ne peut pas grand-chose contre le destin.

Éditions POCKET

Édition originale: Éd. Delphine Montalant (2003)

Posté par elleon à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le cul entre deux chaises

de Joseph Incardona

le_cul_entre_2_chaisesLes déconvenues, André Pastrella, connaît ça. Il les accumule.

Petits boulots bidons, aventures sentimentales foireuses, pages blanches impossibles à noircir. De coups de gueules en coups de pieds à la lune, il arpente les rues, les bars, à la recherche du banal qui sortirait de l'ordinaire.

Une errance urbaine aux relents de vodka, de cigarettes consumées au bord d'un cendrier ou au coin de la bouche. Lucide, cette voix déracinée, souvent en colère, hurle la nécessité d'une rencontre qui bouleverserait son quotidien. La précarité, l'indigence révèlent ici une soif d'existence que le désir d'écriture ne fait que renforcer. Le sentiment diffus de perte s'accentue au fil des jours. Le manque est latent.

Pour le combler, André Pastrella s'exposera comme il peut, maladroitement sans doute, mais avec cette rage aveugle, presque naïve, qui le caractérise.

Éditions DELPHINE MONTALANT


Derrière ce roman écrit à la première personne se dessine le portait d'un personnage marginal malgré lui, attachant.  L'émotion y est palpable. Une écriture vive, urgente, désespérée, à l'image de son narrateur.


Posté par elleon à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

220 volts

de Joseph Incardona

220_voltsRamon Hill est un écrivain à succès. Mais depuis plusieurs mois, rien. Panne sèche. Son roman est en retard, la page reste blanche et avec sa femme, le courant ne passe plus.

Margot prétend qu’un séjour en montagne, dans le chalet familial, leur ferait le plus grand bien. Le bon air, dit-on, régénère les corps fatigués et apaise les esprits anxieux. Mais l’isolement devient parfois une prison et l’autre, une menace…

Éditions FAYARD


Avec 220 Volts, son cinquième roman, Joseph Incardona fait d’une histoire d’amour un roman noir. Car les histoires d’amour finissent mal, en général.


Posté par Krri à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 avril 2011

Tout doit disparaître

de Didier Harribey & Cie

tout_doit_disparaitre4 auteurs de noir multipliés par 3 nouvelles blanches égalent ce pêle-mêle de textes audacieux, recueil d'histoires inédites des plumes de la collection " rouge nuit ".

En marge de leurs polars, les auteurs nous dévoilent cette facette de leur écriture restée jusqu'alors ignorée du public. Philippe Gougrand se lâche et ne mâche pas ces maux, Didier Harribey joue les satires du dimanche, Christian Cétois cultive l'ironie du sort, quand Denis Julin, déjà passé maître ès nouvelles, bouscule et culbute son lecteur.

Mais on ne résume pas ces 12 nouvelles comme ça. Ami lecteur, à toi de jouer !

Éditions PLEINE PAGE

Posté par elleon à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,