05 février 2011

Soupe tonkinoise

de Jan Thirion Hanoi, août 1910, au nord de l’Indochine. La canicule, l’épidémie de malaria, les mouvements anticolonialistes, les actes de piratage au Tonkin n’empêchent pas les militaires français de prendre du bon temps. Une double affaire criminelle simultanée va secouer la ville comme un typhon. De nombreuses jeunes femmes annamites sont retrouvées mortes au matin, la tête coupée et subtilisée. Dans le même temps, des officiers français disparaissent ou se font assassinés. Chargé officieusement de retrouver un lieutenant... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2011

Élagage de printemps

de Jan Thirion Des policiers s’interrogent. Des criminels sont dépassés par les réponses qui se présentent. Des gens sans histoires tentent de prendre leur destin en main. Malmenés ou choyés par la vie, tous ont le choix, un jour où l’autre, de se révéler au moins à leurs propres yeux. La vérité est une lumière noire qui brûle le cœur et glace le sang. Éditions QUADRATURE
Posté par elleon à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2011

Rose blême

de Jan Thirion Du Comminges au Roussillon, le souffle du vent raconte des histoires de sang noir. Gaétan Lamproie, un minable escroc, et Eric Lebalait, un flic véreux, en savent quelque chose, eux qui courent de combine en combine pour améliorer leur morne ordinaire. Mais comme ils ne sont pas partageux, ils vont devoir s’affronter à mort autour d’un paquet de lingots d’or. Gravite autour d’eux toute une faune de vendeurs de matériel médical bidon, de trafiquants de meubles volés, de policiers ripoux, de prostituées roumaines et de... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2011

Ego fatum

de Jan Thirion Araignée du soir, espoir. Cédric Mangata, policier de Toulouse, eut préféré que ce dicton dise vrai. En cette nuit de la Toussaint,  il voit plutôt dans cette bestiole une messagère funeste, car autour de lui,  proches, voisins, collègues, malfrats s’arrêtent brutalement de vivre. Devant cette hécatombe terrifiante, il a beau invoquer « la faute à pas de chance », le responsable, c’est lui. Et pendant ce temps-là, son ennemi juré court toujours et stocke ses victimes dans les congélateurs de la  ville.... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2011

Dieu veille Toulouse

de Jan Thirion " Ce jeune type, portable à l'oreille, qui marche sur le trottoir en parlant. Allez, la mort pour lui. C'est ça le destin... Dieu lève son verre. Laisse passer une flopée de promeneurs et de voitures. Ceux-là, qu'ils vivent. Grand bien leur fasse. " Parfois Dieu joue à être Dieu. Dieu, Franz Dieu, est officier de police, flic, un flic empli de miséricorde, c'est certain, mais qui n'en traque pas moins les assassins, quand il ne se prend pas pour son glorieux homonyme. Dieu est flic à Toulouse, une ville où il fait... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2011

Billy Rags

de Ted Lewis Billy Cracken n'est pas un dandy du crime; il est à l'image du surnom qu'on lui a collé depuis l'enfance: Billy Rags (Billy La Loque). C'est un homme réputé violent qui purge une peine de vingt-cinq ans dans un établissement de haute sécurité. Mais il n'a pas l'intention d'y rester, d'autant moins que le caïd de la prison, Walter Colman, lui fait la vie dure. C'est pourquoi il s'évade. Mais de l'autre côté, Billy est un homme traqué. Par la police, et par les sbires de Colman. Pour s'en sortir, Billy doit réussir un... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2011

Get Carter

de Ted Lewis Employé par "l'entreprise" londonienne de Gerald et Les Fletcher, Jack Carter apprend qu'on a retrouvé la voiture de son frère Frank au pied d'une falaise. Son frère est à l'intérieur, pas seulement ivre mort, mais bel et bien mort. Après l'enterrement, Jack commence à poser des questions à certaines personnes. On lui fait rapidement comprendre qu'il ferait mieux de cesser. Frank était un type obéissant ; mais Jack ne lui ressemble pas. Éditions RIVAGES Déjà publié sous le titre Le retour de Jack (Rivages -... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2011

Plender

de Ted Lewis Brian Plender et Peter knott. Voisins pendant leur enfance et camarades de classe. Plender, le fils de prolo, et Knott, le fils de bourgeois. Knott avait sa cour d’admirateurs serviles et plaisait aux filles. Plender était tout juste toléré, parce qu’il supportait d’être le souffre-douleur de la bande. Dix-sept ans plus tard, Brian Plender a bien changé. Sur le plan matériel, il a "réussi", même si c’est au service de personnages louches et de causes discutables. Devenu photographe, Peter Knott a toujours du succès... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2011

Jack Carter et la loi

de Ted Lewis Les frères Fletcher sont des professionnels du vice, de la prostitution, du vol et de la corruption, avec un goût certain pour le sadisme et le voyeurisme. Ils règnent sans partage sur l'ouest de Londres. À la veille de Noël, Jimmy Swann, qui a partagé leur confiance depuis une demi-douzaine d'années, est arrêté par la police. S'il se met à table, c'est la prison pour tout le monde. Mais Jack Carter n'a pas dit son dernier mot. Sans illusions sur ses employeurs, qu'il juge "minables", sur les flics pourris, sur les... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2011

Sévices

de Ted Lewis "Sévices est un roman au style aussi direct que bouleversant. La force de la première scène, dans laquelle un groupe de truands, conduit par un chef psychopathe, torture à mort un autre truand soupçonné d'être un indicateur (...) souligne la haine de l'auteur vis-à-vis de toutes formes de mouchardage ; et le roman dans son ensemble, qui ne relâche jamais sa pression pendant le moindre paragraphe, produit sur le lecteur une impression tout aussi forte que le précédent, Le retour de Jack... L'exemple de Ted Lewis montre... [Lire la suite]
Posté par elleon à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]