20 août 2013

Kairos

de Bernard Fauconnier

kairos

Benoît Ferrand, le narrateur, est écrivain et animateur d'une émission de radio à laquelle participent des personnalités du monde culturel.

Il est depuis des années l'ami de Marc Sauguet, archéologue et écrivain, lui aussi, qui croit que, pour chaque être, existe un kaïros, dieu grec qui, dans une destinée, représente l'occasion à saisir, le moment opportun.

Marc Sauguet donne rendez-vous à Benoît Ferrand : il croit avoir découvert le moyen de capter des voix contenues dans des objets anciens. Il demande à Benoît de l'inviter dans son émission afin de parler de cette découverte. Ils se quittent. Benoît, ce soir-là, reçoit un personnage douteux, un psychanalyste : le docteur Fernando Diez-Schmidt. L'émission tourne mal et Benoît apprend quelque temps plus tard que cet homme est le chef d'une secte appelée : les enfants de Kaïros...

Le lendemain du week-end de Pâques, Sylvia, la femme de Marc, téléphone à Benoît pour lui apprendre que Marc a été retrouvé mort. En arrivant à l'hôpital, Benoît et Sylvia découvrent que le mort n'est pas Marc mais le docteur Fernando Diez-Schmidt.

Il y a eu confusion car on a retrouvé, dans la poche du docteur, une carte de crédit appartenant à Marc... Marc a donc disparu.

Sylvia confie à Benoît les écrits de Marc, un journal intime et le début d'un roman. Le narrateur entreprend avec Silvia un voyage dans le Sud de la France, pour tenter de retrouver Marc et de saisir le fin mot de cette histoire...

Éditions GRASSET

Posté par elleon à 05:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


L'incendie de la Sainte-Victoire

de Bernard Fauconnier

l'incendie de la sainte victoire

À la fin du siècle dernier, le peintre Paul Cézanne abandonne sur le bord d'un chemin une toile figurant la montagne Sainte-Victoire en flammes.

En août 1989, la Sainte-Victoire est dévastée par un incendie. Pour Sarah et Thomas, un couple dont l'union vacille, ce sera le passé qui resurgit.

Sarah est la fille de Friedrich Balmer, chef d'orchestre juif allemand qui, fuyant le nazisme dès les années trente, acheta la maison aixoise du baron Bâche et du même coup devint propriétaire de la toile ; elle lui sauva la vie durant la guerre, puis de nouveau s'égara dans le désordre de l'Histoire.

Pendant que Sarah lutte, seule, pour sauver la maison, Thomas lui est à New York. Thomas voulait être peintre, Cézanne fut son héros et il n'a de cesse qu'il ne retrouve la toile.

Éditions GRASSET

Posté par elleon à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 août 2013

L'écharpe de saphirs

de Rebecca James

l'echarpe de saphirsDevenue amnésique à la suite d'un accident de voiture, Constance Avery Britton est ramenée au château de ses ancêtres en compagnie d'un mari qu'elle essaye de reconnaître. 

Il y a aussi cette mystérieuse et désagréable cousine, et Ben, l'homme à tout faire... Ces trois personnages lui font peur.

Pourquoi les robes marquées seulement d'un C ne lui vont-elles pas tout à fait ? Pourquoi lui interdit-on de se promener dans la ville voisine ? Quel est ce cri affreux, en pleine nuit, dans l'aile inhabitée du château ?

Dans ce monde hostile et inquiétant, une seule lueur: l'amitié du docteur Gallard qui a suivi son cas et l'aide à se souvenir...

Éditions MARABOUT

-

Édition originale: Éd. Albin Michel (1976)

Posté par Krri à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2013

Demain

de Guillaume Musso

demainElle est son passé...

... il est son avenir.

Emma vit à New York.  À 32 ans, elle continue de chercher l'homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans.

Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu'ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan.

Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais.

Jeu de mensonges ?  Fantasme de l'un ?  Manipulation de l'autre ? 

Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué...

Éditions XO

~~~~

Une aventure aussi mystérieuse que bouleversante.  Une intrigue virtuose aux frontières du réel.  Un suspense diabolique, intense et captivant.

~~~

« Les personnages de Guillaume Musso sont dotés d'une fragilité extrêmement touchante et d'une humanité qui nous ficelle viscéralement à eux.  Chez Musso, l'émotion a des accents majeurs. »   "Le Figaro Magazine"

~~~~


Posté par Krri à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 août 2013

Comme des ombres sur la neige

de Madge Swindells

Sarajevo. Les Jeux Olympiques d'hiver vont commencer. Tous les athlètes sont là et, déjà, autour d'eux, les vautours se sont rassemblés: agents et managers qui transforment le muscle en or et tirent des profits faramineux du commerce des stars.

Megan Carroll est l'un de ces agents, et des plus redoutables. À vingt-six ans, ce jeune loup féminin fait des ravages. Elle sait ce qu'elle veut, et surtout qui elle veut:  Nikki Petrovna: patineuse russe d'une beauté à couper le souffle, dont l'arrogance électrise les spectateurs. Ce talent brut requiert discipline et contrôle. Megan obtiendra cela - elle y mettra le prix.  

Jacqui Douglas: skieuse américaine instable, garçonne, intrépide. Elle fait preuve d'une telle audace en descente qu'on a toujours l'impression que le suicide est au bout du schuss.

Deux futures étoiles. Du point de vue sportif, un choix indiscutable. Mais un choix à haut risque: en acceptant de faire passer Nikki Petrovna à l'Ouest, en intervenant dans les relations de Jacqui Douglas avec sa mère, Megan a mis le doigt dans un engrenage incontrôlable...

Éditions ROBERT LAFFONT

Posté par Krri à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


24 juillet 2013

Rue de l'autre monde

de Nicolas d'Estienne d'Orves

rue de l'autre monde

On inaugure un nouvel Opéra parisien à la Bastille avec une œuvre inédite de Gawain Wolf : "Sirènes".

La partition, laissée inachevée à la mort du compositeur en 1940, vient d'être complétée par son frère Goswin, qui assure aussi la mise en scène. Le spectacle est placé sous le signe de l'étrange, puisque l'œuvre s'inspire directement du chant des sirènes dont on raconte que le musicien aurait retrouvé la trace en Sicile.

Il aurait aussi enregistré les modulations de leurs voix. Mais seuls des êtres extraordinaires, pour ne pas dire monstrueux, sont capables d'interpréter cette pièce et leur chant envoûtant rend fou quiconque les entend.

Les répétitions commencent et déjà un cortège de cadavres les accompagne...

Éditions DU MASQUE

Posté par elleon à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 juillet 2013

Le loup d'Huversbecque

de Patrick- S. Vast

le loup d'huversbecqueNovembre 1891. Huversbecque, un petit village entre Flandre et Artois est plongé dans la peur. 

Des habitants sont retrouvés morts, égorgés. Qui a bien pu massacrer si sauvagement des villageois sans histoire ?  Pour le maire, il s'agit d'un égorgeur. 

Mais pas pour certains qui évoquent une créature maléfique, ni pour ceux qui sont sûrs qu'il s'agit d'un loup sanguinaire...

Éditions AIRVEY

Posté par Krri à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Bent Road

de Lori Roy

Lori Roy - Bent road.Pendant leur vingt ans de vie commune à Détroit, Celia Scott a regardé son mari, Arthur, se cacher derrière les secrets entourant la mort de sa soeur Eve. 

Mais en 1967, les émeutes raciales l'effraient encore plus que son passé et il décide de retourner vivre dans la ferme familiale où il a grandi, sur Bent Road, près d'une toute petite ville au fin fond du Kansas.  

Alors que les Scott viennent de s'installer, une jeune fille disparaît. Sur Bent Road, on aperçoit tout le temps un pick-up rouge déglingué qui sillonne la prairie, inquiétant. Il y a une petite fille solitaire qui met les robes de sa tante défunte, un garçon qui apprend à tirer avec l'arme de son père pour lui prouver qu'il est un homme, et une femme qui se rend compte qu'elle ne reconnaît plus son mari et qu'elle ne sait plus comment protéger ses enfants. 

Bent Road, c'est un lieu où l'on apprend ceci: parfois, le meurtre est le plus doux des remèdes.

Éditions DU MASQUE

Posté par Krri à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'île de Nera

de Elizabeth George

l'ile de neraTous les ans, à la même date, les habitants de Whidbey assistent avec émotion à un événement incroyable: l'arrivée sur l'île d'un phoque baptisé Nera, dont la particularité est d'être entièrement noir.

Cet animal étrange suscite l'hystérie collective, mais aussi l'intérêt de la communauté scientifique.  Annie Taylor, biologiste marine, est venue spécialement du continent pour étudier ce spécimen unique.  Sa théorie ?  Nera serait le fruit d'une mutation, conséquence d'une marée noire ayant eu lieu 17 ans auparavant. Elle encourage Jenn McDaniels, l'ennemie jurée de Becca, à prendre des cours de plongée afin de l'assister dans ses recherches. 

De son côté, Ivar Thorndyke, président de l'association des observateurs de phoques, demande la même chose à Becca. Contre toute attente, les deux jeunes filles, que tout oppose, vont se rapprocher autour de cet animal étrange dont elles vont découvrir le mystère...

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par Krri à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2013

Le somnambule de Genève

de François Rivière

Sans titre

« - Chers lecteurs, laissez-moi vous raconter une histoire...

- Qu'avez-vous encore inventé ? Vous ne pouvez pas les laisser en paix durant quelques siècles ?

- Et moi ? Pourrai-je un jour créer en toute sérénité ?

- Créer, inventer, raconter... tant de verbes qui tissent tant d'existences !

- Par ma foi, notre histoire ne tombera pas dans l'oubli...

- Quelle déraison, mon pauvre ami, ces créatures que vous baptisez lecteurs ne sont pas prêtes à vous entendre !

- Comment le pourraient-ils ? Fabrice et Mary Shelley non plus ne s'attendaient pas à me rencontrer...

- Et les autres... avez-vous déjà oublié ce que votre diabolique imagination leur a fait endurer ?

- Je les mène sur les chemins de la nuit... Aurez-vous le courage d'ouvrir ce livre ? Oserez-vous entrer dans mon livre ? Peut-être y lirez-vous l'histoire de votre propre destin... »

Éditions DU MASQUE

~~~

Dans ce premier volume de la Trilogie Blasphème, à travers les facéties dangereuses de deux êtres aussi mystérieux qu'imprévisibles, François Rivière nous entraîne en des lieux et des temps proches ou lointains, dans un monde résolument gothique...

~~~


Posté par elleon à 04:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :