30 janvier 2014

Les diamants du Palazzo Mastropiero

de Gilda Tang

les diamants du palazzoLa Davidson Ltd, un groupe minier propriétaire d'une des plus grosses mines de diamants du Canada souhaite s'implanter dans la distribution avec une chaîne de boutiques de joaillerie de luxe.  

Les consultantes Adèle de Nève et Mathilde Gauthier ont été chargées de développer le marketing de la future chaîne. Dans le cadre de leur mission, elles se sont engagées à rechercher un emplacement pour la première boutique.

Après un échec à Moscou - un concurrent leur a soufflé l'emplacement qu'elles avaient trouvé sous le nez - elles portent leur recherche sur Venise. Très vite une opportunité parfaite se présente: le Palazzo Mastropiero, un Palais vénitien du XVIIème siècle dans son jus, qui appartient à Francesca Mastropiero, dernière descendante d'une vieille ligée de négociants de diamants vénitiens. Le Palais est à vendre.

Un accord sur le prix est rapidement trouvé. Tout semble se dérouler sans encombre. Mais Adèle et Mathilde s'aperçoivent peu à peu que Francesca Mastropiero cache de nombreux secrets. De quoi vit-elle? Que cherche vraiment son amant argentin, Don Carlo? Et son conseilleur financier, Umberto Sant-Albano, trafique-t-il des diamants volés?  

Le mystère s'épaissit lorsque Francesca est attaquée brutalement: qui est prêt à tuer pour empêcher la vente du Palais ? Adèle et Mathilde se retrouvent bientôt avec des mafieux peu conciliants à leurs trousses.  

La seule façon de leur échapper est de résoudre le mystère du Palazzo Mastropiero.

Éditions OVADIA

Posté par Krri à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 avril 2013

Abus de confiance

de Bonnie MacDougal

abus de confianceScott Sterling, un jeune avocat a détourné deux millions de dollars appartenant à des fonds privés.

La firme qui l'emploie charge un agent du FBI de régler cette misssion. Mais rien n'est simple. Scott a-t-il agi seul ou sur ordre? A-t-il été manipulé ?

Chercherait-il à protéger quelqu'un ?

Éditions FRANCE LOISIRS

Édition originale: Presses de la Cité (1997) 

Posté par Krri à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2012

La main dans le sac

de Jeffrey Archer

la main dans le sac

« Dans La main dans le sac », Jeffrey Archer met en scène un escroc d'envergure internationale: Harvey Metcalfe.

Ses victimes - un diplômé de Harvard, un marchand de tableaux, un médecin londonien, un professeur à Oxford et un jeune lord - sont bien décidées à ne reculer devant rien pour récupérer leur bien, un million de dollars. Ils vont se mettre en chasse, de Londres à Monte-Carlo, pour finalement acculer leur ennemi à Boston.

Qui sortira vainqueur de cette bataille ?

C'est à force d'astuce que ces cinq gentlemen - cambrioleurs malgré eux - auront raison de Harvey Metcalfe. Une bataille dans les règles entre les très honorables sujets de Sa Majesté, supporteurs de la Dame de fer, et leur cousin d'Amérique, adepte de la « libre entreprise ».

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

-

Édition originale sous le titre "Récupérer un million de dollars, ce n'est pas si facile" : Éd. de Trévise (1979)

~~~

 « …sur un rythme endiablé, saupoudré d'humour, qui rappelle celui de « Une affaire d'honneur ». » "Figaro littéraire"

~~~

Posté par Krri à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2009

Compte numéroté

de Christopher Reich

compte_numeroteIl ne peut vivre dans le mensonge. Mais survivra-t-il à la vérité ?

Le monde des banques suisses et de la haute finance internationale ne fait pas de sentiments. Tout a un prix, tout s'achète. Et derrière cette façade de glace, se cachent bien d'autres secrets que le secret bancaire.

Nicholas Neumann va l'apprendre, au péril de sa vie. Ex-marine, diplômé de la "Harvard Business School", le héros de ce thriller a tout pour plaire: un avenir prometteur, un job et une fiancée de rêve. Pourtant, il est prêt à tout sacrifier pour savoir qui a tué son père.

Éditions ALBIN MICHEL


Christopher Reich, un initié qui a lui-même travaillé pour une grande banque de Genève, nous fait pénétrer les arcanes de cet univers de l'ombre.(...) 

Attention ! Premier roman explosif. Un suspense financier digne des meilleurs Grisham dont l'angoissante authenticité a déjà passionné des millions de lecteurs aux États-Unis où il est un best-seller.


Posté par Krri à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2008

Bank

de Arthur Hailey

bank

Serrant de près l'actualité, ce nouveau grand roman est aussi révélateur que la plus méticuleuse des enquêtes.

Il nous raconte l'histoire fascinante d'une grande banque, de l'argent qu'elle contrôle et de ces hommes avides qui le manient, qui le convoitent et qui se battent pour le pouvoir qu'il représente.

Des hommes de tous les niveaux, il faut le préciser, depuis les caïds du conseil d'administration, qui hantent les coulisses du monde politique aussi tranquillement que celles du monde des affaires, brassant quotidiennement des sommes qui font rêver, jusqu'à ce jeune cadre, Miles Eastin, préoccupé par quelques milliers de dollars, et que nous suivrons des caisses de la banque jusqu'aux bas-fonds du crime...

Des hommes et des femmes comme on en trouve partout: les irréprochables et ceux qu'on peut acheter, les puritains et les libertins, les ambitieux et les idéalistes... mais tous liés par cette entreprise énorme et toute-puissante qu'est une banque moderne.

Éditions LE LIVRE DE POCHE

Édition originale: Albin Michel (1975)


Avec sa force habituelle, et la connaissance profonde qu'il a acquise, ici et là, des milieux de la banque et de l'argent, Arthur Hailey ne cache rien, dans cette histoire mouvementée, des vérités les plus terribles, les plus étonnantes - qu'il s’agisse de l'inflation, des cartes de crédit, de la corruption, ou de la « santé » des affaires les plus prestigieuses.


Posté par Krri à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2007

Les droits du sang

de Joseph Amiel

les_droits_du_sang

Quitte ou double! Toute sa vie, Deborah remettra son existence et sa fortune en jeu. Est-ce parce qu'elle s'appelle Kronengold ? Qu'elle a des affinités mystérieuses avec l'or ?  L'art de manipuler ce métal rutilant comme ses cheveux de feu...

Le combat passe d'abord par sa lutte avec son père. Héritière de l'empire des Kronengold, elle se voit spoliée par celui-là même qui l'a adopté. Elle abandonne sa famille, s'installe aux États-Unis. Un coup de bourse la ramène au firmament de la finance internationale. Un coup de bluff met le monde arabe à ses pieds.

Coup du sort, c'est au moment où sa puissance atteint son apogée qu'elle retrouve ses racines... La recherche de son identité fait à nouveau pencher la balance, d'autant que les dés sont pipés: David, l'homme qu'elle aime, a plus d'un atout contre elle dans cette partie...

Éditions J'AI LU

-

Édition originale: Éd. Presses de la Cité (1986)

Posté par Krri à 07:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Capital humain

de Stephen Amidon

663679-gf

Drew Hagel est un homme à la dérive.  Un premier mariage raté, la faillite imminente de son agence immobilière et des dettes qui n'en finissent plus alors que sa seconde épouse attend des jumeaux... Tout semble le mener à sa perte.

Or à Totten Crossing, banlieue aisée du Connecticut, la déchéance sociale est perçue comme une véritable faute de goût. Aussi, quand le charismatique Quint Mannig, l'un des personnage notables de la ville, lui propose de placer de l'argent dans son fonds spéculatif, Drew se met à croire au miracle. 

Peut-être que ce placement providentiel finira par le sortir de la tourmente ?

Mais la vie est aussi imprévisible que le cours de la Bourse, et un dramatique incident scelle le destin des deux hommes bien au-delà des arrangements financiers.

Éditions STOCK

~~~

Dans cette fresque ambitieuse qui renoue avec la grande tradition du roman réaliste, Stephen Amidon brosse le portrait d'une Amérique hantée par le spectre de l'échec.

De la mère de famille bourgeoise et désœuvrée à l'adolescente complexée en passant par le puissant homme d'affaires, tous ses personnages cachent, derrière leur quête de reconnaissance, de profondes fêlures. C'est à travers les détails de leur quotidien et une analyse psychologique tout en finesse que Stephen Amidon révèle le mal-être d'une société condamnée à l'angoisse par une insatiable soif d'argent et de pouvoir.

~~~

Posté par Krri à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]