19 janvier 2010

La nuit de la vengeance

de Joseph Hayes

la_nuit_de_la_vengeanceCette nuit de la vengeance, c'est la nuit de la haine, de la cruauté, du sadisme.

Le cadre: une petite ville américaine, Tarkington, qui se prépare à une nuit paisible.

Les acteurs: des notables - avocat, chef de la police, procureur, industriel, médecin -, représentants cossus d'une bourgeoisie figée dans ses ragots, son hypocrisie, ses secrets ignobles.

Et Boyd Ritchie. Boyd Ritchie, qui vient de passer huit années en prison, pour un viol qu'il n'a pas commis. Et qui a décidé de se venger de tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à sa condamnation. Boyd Ritchie, que ces huit années ont transformé en robot, en mécanique de précision, en justicier machiavélique et impitoyable.

Unité de lieu: la Ville. Unité de temps: la Nuit. Unité d'action: la Vengeance.

Éditions LE LIVRE DE POCHE

Édition originale: Belfond (1976)


On a dit de Faulkner qu'il avait introduit la tragédie grecque dans le roman policier. Joseph Hayes, lui, a introduit le roman policier dans la tragédie classique.


Posté par Krri à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 janvier 2010

Le vrai monde

de Natsuo Kirino

le_vrai_mondeBanlieue de Tokyo. Quatre jeunes filles, Toshiko, la sérieuse, Terauchi, la douée, Yuzan, la paumée et Kirazin la fêtarde, passent un mois d'août horriblement lourd et studieux dans une école spécialisée dans le bachotage lorsque, un matin, Toshiko entend du bruit dans la maison d'à  côté.

Intriguée, elle demande au fils de la voisine si tout va bien et celui-ci, surnommé "le lombric" parce qu'il est mal foutu et ne réussit pas en classe, lui répond que oui.  Quelques heures plus tard, Toshiko s'aperçoit qu'on lui a volé son vélo au lycée. Elle n'en dit rien et se tait sur ses soupçons, car rentrée chez elle, elle s'aperçoit que "le lombric" a disparu et que sa mère a été assassinée à  coups de batte de base- ball.

Aussitôt alertées et mises dans le secret par "le lombric" en personne, les quatre jeunes filles vont s'acoquiner pour aider le jeune assassin que, pour des raisons propres à  chacune, elles considèrent comme une espèce d'antihéros de la société japonaise.

Éditions du SEUIL


D'une violence et d'une perversion comme seule Natsuo Kirino est capable de donner à  ses récits "on pense à  un Dostoïevski mâtiné de Nietzsche mal digéré", Le Vrai Monde nous donne à  voir un Japon obsédé par une réussite scolaire pour laquelle on est prêt à  tout sacrifier, y compris et surtout ses enfants.


Posté par Krri à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Disparitions

de Natsuo Kirino

disparitionsÀ dix-huit ans, Kasumi a fui la maison familiale pour tenter sa chance à Tokyo.

Après dix ans d'absence, elle revient pour quelques jours dans sa région natale, sur l'invitation d'un couple d'amis, les Ishiyama, accompagnée de son mari et de ses deux petites filles. Mais un beau matin, la petite Yuka, cinq ans, disparaît.

Kasumi est rongée par la culpabilité, car ce séjour n'était en fait qu'un prétexte: Yôhei Ishiyama, l'ami de son mari, est aussi l'amant de Kasumi. Alors commence pour Kasumi une lente dérive, une enquête désespérée à la recherche de Yuka.

Éditions DU ROCHER

etoile Prix Naoki (un des deux plus grands prix littéraires japonais)

etoile Prix de la Société des auteurs de romans policiers

Posté par Krri à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Monstrueux

de Natsuo Kirino

monstrueuxDeux prostituées, Yuriko et Kazue, viennent d'être assassinées à Tokyo.

Vingt ans plus tôt, les deux femmes étaient éduquées au lycée pour jeunes filles de K., un des établissements les plus réputés de la ville. Elles étaient jeunes et l'avenir qui les attendait ne pouvait être que radieux dans une société japonaise qui leur ouvrait les bras.

Sauf que la vie n'obéit pas forcément au destin qu'on aimerait lui faire suivre.

Éditions du SEUIL


Cruauté, humour glacial et descriptions sans pitié, Monstrueux est un thriller qui hante son lecteur bien après qu'il en a tourné la dernière page.


Posté par Krri à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Out

de Natsuo Kirino

outToutes les nuits, quatre femmes - Masako, Yoshié, Kuniko et Yayoi - remplissent des paniers-repas dans une usine de Tôkyô.

Différentes, elles le sont, mais elles ont un point commun: qu'ils boivent, les trompent, les battent ou les abandonnent, leurs maris les traitent comme des objets sans intérêt maintenant qu'elles ont vieilli. Toutes vivent le malheur d'être femmes dans un pays qui leur reconnaît peu de droits. Un jour, ce qui devait arriver arrive: l'une d'entre elles, Yayoi, finit par étrangler son mari, Kenji.

Pendant ce temps, l'ex-nervi Mitsuyoshi Sataké refuse l'amour d'une de ses entraîneuses. Et se trouve pris dans la spirale d'horreurs qui suit le meurtre de Kenji.

Ainsi est lancée la dynamique terrifiante qui verra ces cinq personnages s'affronter dans une lutte à mort pour la liberté, l'amour, le pouvoir et l'argent.

Éditions du SEUIL

Posté par Krri à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Calliope

de Tabitha King & Michael McDowell

calliopeCalliope a sept ans, elle adore son papa, self-made man audacieux à la tête d'un empire automobile en Alabama. Quand il est affreusement torturé et assassiné à la Nouvelle-Orléans par deux démentes obèses et à moitié demeurées, Calliope et sa mère doivent s'enfuir pour échapper à un complot monstrueux.

Au fin fond de la Floride, dans une pension de famille hors du temps, perdue au bout d'une lagune sauvage, elles vont trouver refuge. Quel est cet endroit ? Qui sont vraiment leur hôtesse, ses pensionnaires et les visiteurs étranges qui se succèdent à Pensacola Beach ?

À qui sont ces voix que seule Calliope peut entendre, à la flamme des bougies, au coeur de la nuit ?

Éditions TÉLÉMAQUE

Posté par Krri à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Contacts

de Tabitha King

contactElle arbore comme un trophée le titre peu envié de sale gosse de Greenspark. En fait elle n'est qu'une gamine au crâne rasé, couverte de tatouages, lestée de chaînes et vêtue de haillons, une pauvre petite zonarde famélique baptisée la Mutante.

Dans une petite ville du Maine isolée et prise en otage par l'hiver, les espaces de liberté se font rares. Surtout pour ces quelques adolescents, prisonniers d'un endroit étriqué et peuplé d'habitants pétris de conventions. Pour ne pas sombrer dans la drogue et les mauvaises manières, deux d'entre eux s'aiment et s'affrontent rageusement autour d'un terrain de basket, leur seul loisir, leur seule fierté.

Et Sam, "l'Ange du ballon", se met en tête de protéger Deanie, "la Mutante", contre son propre désespoir et contre la violence de ceux qui l'entourent.

Éditions J'AI LU

Posté par Krri à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'histoire de Reuben

de Tabitha King

l_histoire_de_reubenSweet little sixteen... Reuben sifflote au volant de sa dépanneuse. Direction, le lac. Avec cette chaleur, un petit bain de minuit sera le bienvenu. D'une main, il décapsule une canette de bière. Geste machinal: des canettes, il en décapsule dix fois par jour, peut-être même plus. C'est d'ailleurs ce que lui reproche Haggerty, le père de Laura

- Elle a rien à faire avec un poivrot comme toi. Et comme garagiste, t'as aucun avenir, Reuben. T'approche plus d'elle, compris ?

Le samedi soir, toute la jeunesse de Nodd's Ridge se retrouve au bord du lac. Les couples s'embrassent sur les banquettes arrière des voitures garées dans l'obscurité de la pinède. Les autres écoutent de la musique sur la plage.

Sweet little sixteen... Peut-être Laura sera-t-elle là, ce soir?  Si Reuben savait ce qui l'attendait, il serait moins pressé. Car Laura, en fin de compte, c'est un sacré numéro…

Éditions J'AI LU

Posté par Krri à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chaleurs

de Tabitha King

chaleursLorsque Dieu apprit par ses services spéciaux et même très spéciaux tout ce qui se passait dans le métro, il décida d'y faire une descente pour se rendre compte par lui-même de la situation.

Malgré la cohue, il arriva sur le quai sans encombre. Il faut dire qu'il n'était pas très encombrant. Il avait même resquillé et voyageait sans billet. Mais il était honnête. N'avait-il pas dit: " Lorsque je reviendrai, ce sera comme un voleur " ?

Éditions J'AI LU

Édition originale: Ramsay (1995)

Posté par Krri à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Traquée

de Tabitha King

traqueeUne piste dans la jungle ! Parmi les carcasses d'hélicoptères, un guerrier au faciès mongol surveille le terrain. Il regarde fixement le corps nu d'une femme ligotée sur les lames d'un rotor. Le titre du dernier film de Pat Russel porte bien son nom, Feu d'enfer. L'enfer, c'est ce que vit Olivia !

Séquestrée avec son fils par trois voyous, la femme du cinéaste voit avec terreur les prédateurs se délecter de la vidéo de son film. Lui réserve-t-on le même sort qu'à l'héroïne ?

Isolée dans son chalet en pleine tempête de neige, elle craint le pire...

Et tandis qu'elle tente de s'enfuir, une longue traque commence. Non pas en plein Viêt-nam, cette fois-ci, mais dans la furie des éléments avec, à l'affût, des hommes plus féroces que des loups...

Éditions JC LATTÈS

Posté par Krri à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]