08 avril 2010

Entre les morts

de Jeff Abbott

entre les morts

Lucy, la compagne de Whit Mosley, est inquiète: son oncle a disparu. Et elle a toutes les raisons de l'être, puisqu'on retrouve bientôt le corps de celui-ci dans une tombe, au milieu d'ossements humains.

Whit Mosley, le juge de paix le plus atypique du Texas, commence alors son investigation, qui bien vite se focalise autour des ossements. Ceux-ci semblent en effet liés à un mystère ancien, qui ne va pas tarder à aviver bien des passions, pour le moins meurtrières.

Il serait criminel d'en dire davantage puisque le lecteur, à l'image de Whit Mosley, va bien vite se retrouver au milieu d'un labyrinthe infernal, où toutes les apparences sont trompeuses, les zones d'ombre omniprésentes, et où l'on ne peut faire confiance à personne, chaque protagoniste devenant un suspect potentiel.

Éditions LE CHERCHE MIDI

~~~

Après Faux-semblants, Jeff Abbott nous fait à nouveau profiter de son exceptionnel sens de la tension et de l'intrigue avec ce livre proprement diabolique. Il manipule le lecteur avec un savoir-faire magistral.

~~~

Posté par elleon à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 avril 2010

Travail soigné

de Pierre Lemaitre

travail_soigne« Il y a eu meurtre à Courbevoie... ».

Message bien laconique pour un crime aussi épouvantable. Camille Verhoeven comprend très vite que dans cette affaire les explications rationnelles seront inopérantes. Et il a raison. Parce que les crimes illogiques, horribles, gratuits, vont se succéder, que la presse va très vite se déchaîner contre la « méthode Verhoeven », que le juge Deschamps, le Parquet, le ministre lui-même, n’auront de cesse de le dessaisir de l’affaire pour manquements à la discipline.

Et parce que Camille Verhoeven va formuler une hypothèse... à laquelle personne ne veut croire. Une hypothèse hors normes. Camille a beau y être habitué, ça agace.

Et il va bientôt se retrouver seul face à un assassin qui semble avoir tout compris, tout prévu, tout manipulé. Jusqu’au moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser dans les règles de l’art.

Éditions LE MASQUE

-

etoile Prix du Premier Roman du Festival de Cognac (2006)

Posté par Krri à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Robe de marié

de Pierre Lemaitre

robe_de_marieIl n’y a qu’une seule maladie mentale: la famille.

Évidemment, je m’y attendais puisque j’en suis l’auteur mais… à ce point-là !

Quelle vision, c’est à peine croyable…Son mari n’est plus que l’ombre de lui-même. Les vertèbres ont dû être salement touchées. Il doit maintenant peser dans les quarante-cinq kilos. Il est tassé dans son fauteuil, sa tête est maintenue à peu près droite par une minerve. Son regard est vitreux, son teint jaune comme un coing. Et il est tout à fait conscient. Pour un intellectuel, ça doit être terrible. Quand on pense que ce type n’a pas trente ans, on est effaré…

Quant à elle, elle pousse le fauteuil avec une abnégation admirable. Elle est calme, son regard est droit. Je trouve bien sa démarche un peu mécanique mais il faut comprendre: cette fille a de gros soucis… En tout cas, elle ne tombe pas dans la vulgarité: pas d’attitude de bonne sœur ou d’infirmière martyre. Elle serre les dents et pousse le fauteuil, voilà tout.

Elle doit pourtant réfléchir et se demander ce qu’elle va faire de ce légume. Moi aussi d’ailleurs.

Éditions CALMANN-LÉVY

-

etoile Prix des Lectrices Confidentielles (2009)

etoile Prix Sang d'encre et Prix des lecteurs Goutte de Sang d'encre, Vienne(2009)

etoile Prix du polar francophone de Montigny Les Cormeilles (2009)

~~~~

« Un style incarné qui tranche (net) avec le tout-venant du suspense. »   Alexis Brocas, "Le Magazine littéraire"

~~~

« Un authentique chef-d’œuvre. »  Roger Martin, "L’Humanité"

~~~

« Un roman qui fait peur, juste comme on aime frissonner. Avec plaisir. »    Brigitte Hernandez, "Le Point"

~~~

« Du cousu main, à même la peau, à lire pour le meilleur. »     Hubert Prolongeau, "Elle"

~~~

« Un polar parfaitement orchestré. »  A.K,  "Marianne"

~~~~


Posté par Krri à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cadres noirs

de Pierre Lemaitre

cadres_noirsAlain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans anéanti par quatre années de chômage sans espoir. Ancien DRH, il accepte des petits jobs démoralisants. À son sentiment de faillite personnelle s’ajoute bientôt l’humiliation de se faire botter le cul pour cinq cents euros par mois…

Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d’étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l’argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme, de ses filles et même à participer à l’ultime épreuve de recrutement: un jeu de rôle sous la forme d’une prise d’otages.

Alain Delambre s’engage corps et âme dans cette lutte pour regagner sa dignité. S’il se rendait soudain compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite. Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre.

Éditions CALMANN-LÉVY

-

etoile Prix "Le Point" du polar européen (2010)

Posté par Krri à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Quand se lève le jour

de Mary-Jane Clark

quand_se_leve_le_jourConstance Young, présentatrice de l'émission d'information matinale de la chaîne new yorkaise Key News,est retrouvée morte dans la piscine de sa résidence secondaire. Quand le cadavre d'un chien, un danois, est retrouvé dans la propriété de Constance, lui aussi est décédé d'un arrêt cardiaque consécutif à une électrocution... A Key News, c'est la consternation.

D'autant que la jeune femme s'apprêtait à partir pour une chaîne concurrente. Serait-ce du reste pour cette raison qu'on l'a tuée ? Ce qui ferait alors de Linus Nazareth, son ancien producteur, le principal suspect. Mais la jeune femme avait su se mettre à dos bon nombre de personnes, qui toutes avaient un bon mobile pour l'éliminer. Stuart Vaughan, un homme dont elle a sali la réputation ? Faith, sa soeur, jalouse de sa réussite ? Boyd Irons, son assistant, qui subissait au quotidien brimades et vexations ? Stuart Whitaker, milliardaire excentrique qui est allé jusqu'à voler une précieuse amulette aux Cloisters pour la lui offrir ? Amulette que Constance ne voulait pas lui rendre et qui réapparaît après sa mort, dans la poche de son assistant...

Va mener l'enquête, cette fois, Elisa Blake, autre journaliste vedette de Key News. Une enquête qu'elle devra résoudre pour stopper l'hémorragie, la mort de Constance n'étant que la première d'un longue série...

Editions L'ARCHIPEL


Comme à son habitude, Mary Jane Clark multiplie les fausses pistes jusqu'au dénouement final.


Posté par elleon à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


05 avril 2010

Viens plus près

de Sara Gran

viens_plus_presAmanda a tout pour être heureuse: un mari qu'elle aime, un métier - architecte - qui la comble. Une vie parfaite. En apparence. Jusqu'au jour où, dans un état second, elle se met peu à peu, et presque malgré elle, à réaliser ses désirs les plus enfouis, à donner libre cours à toutes ses pulsions.

Est-elle "possédée"? Cherche-t-elle inconsciemment une libération totale,absolue ?

Jusqu'où ira cette descente aux enfers, qui peut parfois prendre des allures de paradis ?

Éditions SONATINE

~~~

"J'ai lu Viens plus près dans un train, en pleine tempête de neige, une nuit glacée de décembre. C'était l'atmopshère parfaite pour cette sombre histoire d'amour et de folie. Sara Gran écrit une prose au scalpel, inventant le style parfait pour créer une nouvelle forme de thriller psychologique. Des semaines après avoir refermé ce livre que j'ai adoré, il continue de me hanter."   George Pelecanos

~~~

Posté par Krri à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Dope

de Sara Gran

dopeArnaque et manipulation dans les bas-fonds de Manhattan: une descente aux enfers aux retournements multiples.

Joséphine devrait être morte. D'une overdose. D'une balle tirée par un flic. D'une rencontre sordide. Pourtant elle s'en est sortie. Après des années de galère, elle essaie aujourd'hui tant bien que mal de refaire sa vie.

Aussi saute-t-elle sur l'occasion lorsqu'un couple fortuné de Long Island lui propose de retrouver leur fille Nadine, jeune étudiante disparue après avoir sombré dans la drogue. La police a cessé les recherches, les détectives ont échoué. Joséphine, dont l'itinéraire est semblable à celui de leur fille, est leur dernier espoir.

Voici donc Joséphine de retour sur les lieux de sa déchéance, dans les bas-fonds de Manhattan, parmi les junkies, les dealers, les prostituées et les bars de nuit, un monde qu'elle croyait avoir définitivement laissé derrière elle. Plus encore que ses anciennes fréquentations, c'est son propre passé qu'elle devra affronter pour retrouver Nadine.

Et elle n'est pas au bout de ses surprises.

Éditions SONATINE

~~~

Reine de la manipulation, Sara Gran conjugue faux-semblants et coups de théâtre dans une atmosphère envoûtante et nous offre avec Dope un roman au suspense haletant. Une révélation !

~~~


Posté par Krri à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La religion

de Tim Willocks

la_religionMai 1565. Malte. Le conflit entre islam et chrétienté bat son plein. Soliman le Magnifique, sultan des Ottomans, a déclaré la guerre sainte à ses ennemis jurés, les chevaliers de l'ordre de Malte. Militaires aguerris, proches des Templiers, ceux-ci désignent leur communauté sous le vocable de "la Religion".

Alors qu'un inquisiteur arrive à Malte afin de restaurer le contrôle papal sur l'ordre, l'armada ottomane s'approche de l'archipel. C'est le début d'un des sièges les plus spectaculaires et les plus durs de toute l'histoire militaire. Dans ce contexte mouvementé, Matthias Tanhauser, mercenaire et marchand d'armes, d'épices et d'opium, accepte d'aider une comtesse française, Caria La Penautier, dans une quête périlleuse.

Pour la mener à bien, ils devront affronter les intégrismes de tous bords, dénouer des intrigues politiques et religieuses, et percer des secrets bien gardés.

Éditions SONATINE

~~~

Sur fond de conflits et de mystères religieux, cet ouvrage follement romanesque et d'une érudition sans faille témoigne d'un sens de l'intrigue remarquable. En explorant la mystérieuse histoire des chevaliers de l'ordre de Malte, Tim Willocks, porté par une langue aussi intense que réaliste, évoque autant Alexandre Dumas qu'Umberto Eco. Un classique immédiat.

~~~


Posté par Krri à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2010

LHondres ou les ruelles sans étoiles

de Franck Bouysse

lhondre« J'aperçois Waterside Gardens, un homme descend de la passerelle d'un vapeur qi n'était pas à quai la veille, un homme que je crois connaître, comme une ombre pendue au gibet de la nuit. Et c'est la pénombre qui donne corps au mystère, à cet homme qui pose le pied sur le sol, s'immobilise et laisse tournoyer son regard avant de disparaître sous le vent et la pluie, éclairé par les réverbères qui guident sa route comme des étoiles.

Je savais. Je savais qu'il reviendrait. Moi, Walter Croft, je savais qu'il reviendrait et je suis là. Je suis là. Jonas avait raison. »

Éditions LES ARDENTS ÉDITEURS

~~~

Une intrigue psychologique haletante au coeur de Londres fin de siècle! Des bas-fonds de l'East End aux riches demeures victoriennes, Franck Bouysse retrace les errements de Walter Croft, médecin aliéniste de l'asile de Bedlam, et de son étrange patient Jonas, avec pour toile de fond les crimes de Jack l'Eventreur.

Aux limites de la raison, un roman qui explore les âmes torturées.

~~~

Posté par elleon à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le mystère H.

de Franck Bouysse

le_msytere_h« J'exhumai ainsi plusieurs cartes superposées, pour découvrir avec stupéfaction qu'elles masquaient un objet pour le moins inhabituel dans la cabine d'un marin. Il s'agissait d'une assiette en porcelaine de très belle facture. Je la pris en main, sentant un filet de sueur glacée s'écouler le long de mon dos. Le décor principal représentait un symbole triangulaire, qui reprenait en partie celui qui orne le médaillon découvert dans la grotte, ainsi que les contours de ce qui semblait être une île. Je retournai l'assiette, découvrant le nom du fabricant de l'objet: HAVILAND. »

Limoges, 1905. Un service en porcelaine. Une commande en apparence irréalisable à bien des égards pour l'industriel Théodore Haviland. Des individus aux liens troubles. Des élus ? Et  pourquoi ce nombre clé d'assiettes pour d'étranges destinataires ?

Londres, 1907. «... la rencontre aura bientôt lieu à l'intersection des lignes de nos vies...». un message énigmatique qui obsède l'inquiétante silhouette glissant le long des murs recouverts de livres: H., figure héroïque pour certains, ombre glaçante pour d'autres.

H. entraîne alors le narrateur, son fidèle compagnon d'aventure, sur les traces de l'explorateur Sir John Lucas parti vers l'île de Pâques, deux ans plus tôt...

Éditions LES ARDENTS ÉDITEURS

~~~

Entre récit d'aventure et récit fantastique, Franck Bouysse plonge le lecteur dans une course pour la survie des âmes et des corps, véritable voyage initiatique ciselé comme une intrigue policière.

~~~


Posté par elleon à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]