17 juin 2017

La femme à l'insigne

de Amy Stewart Eté 1915, New Jersey. Constance Kopp est devenue l’une des premières femmes shérifs adjoints du pays. La terreur des voyous et des scélérats, avec arme et menottes… mais toujours sans insigne. L’époque, la loi et l’opinion publique résistent encore à sa nomination. Au point que le shérif se voit contraint de la déchoir provisoirement de ses fonctions. La voilà reléguée gardienne de prison, trépignant dans l’ennui routinier de la cage à poules en attendant que les critiques se tassent. Jusqu’à ce qu’un étrange... [Lire la suite]
Posté par Krri à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2017

Dusk

de Sébastien Bouchery 19ème siècle dans le Nébraska, juste après la guerre civile. Suite au meurtre d'une fillette, un politicien finance une opération visant à neutraliser l'assassin, "un fantôme" que tout le monde connaît sous le nom de "Sprinkler". Il se crée alors une équipe de redoutables limiers qui partent affronter l'hiver glacial avec un second prédateur en toile de fond : un tueur en série, qui laisse dans son sillage, un nombre inquiétant de cadavres... Éditions FLEUR SAUVAGE
Posté par elleon à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2015

Alerte au Texas

de Clay Randall alias Clifton Adams —Je ne veux plus vous voir dans mon comté. Vous allez me faire le plaisir d'enfourcher votre cheval et de filer tout droit au Kansas. Si vous avez laissé des affaires à Academy, je veillerai à ce qu'elles vous soient expédiées par la prochaine diligence, mais je vous interdis formellement de remettre les pieds en ville. Est-ce clair ? — Votre comté !... Il ne faudrait pas vous imaginer, parce que vous êtes shérif, que tout le pays vous appartient. Mais l'homme — comme bien d'autres avant lui —... [Lire la suite]
Posté par elleon à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2015

La mort de Billy Jowett

de Clay Randall alias Clifton Adams — Lâche ton flingue, Jowett ! ordonna Harvey. À l'instant même, il se rendit compte que le gars n'obéirait pas. Vif comme l'éclair, Harvey lui bondit dessus et lui écrasa le canon de son 45 en plein visage : — Ça vaut mieux que de choper une balle dans tes tripes, non ? Jowett tomba à ta renverse. Harvey s'empara de la carabine. Comme Billy se relevait en faisant mine de lui saisir son colt, Harvey le cogna de nouveau sur le crâne. Jowett, le visage en sang s'écroula sur la caillasse. —... [Lire la suite]
Posté par elleon à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2015

La chasse aux loups

de Clifton Adams Le jeune homme se figea sur le seuil, et il lui sembla que son coeur s'arrêtait de battre.  Il y avait longtemps qu'il ne s'était pas trouvé en présence d'un canon de revolver braqué sur lui, et il avait presque oublié à quel point cette expérience pouvait être éprouvante. Il sentit son estomac se serrer et ses jambes flageoler... Assise au bord du lit, une jeune beauté observait la scène avec un sourire amusé sur ses lèvres rouges. Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES
Posté par elleon à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2015

Le justicier fantôme

de Clifton Adams Comment devenir le plus grand, le plus célèbre, le plus redouté, le plus redoutable U.S. Marshal de tout le Far-West ? Tâche délicate s'il en fut — car le Far-West n'était pas exactement pauvre en gaillards qui touchaient leur bille du côté de la gâchette... Lonnie Hall — vivant — sut se tailler une enviable réputation: il maniait le colt, sinon mieux, du moins aussi bien que les meilleurs pistoleros de son époque, ce qui n'est déjà pas mal. Mais si Lonnie Hall avait eu le don de voyance, c'est là qu'il se... [Lire la suite]
Posté par elleon à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2015

Mise à prix 10.000 $

de Clifton Adams La chasse à l'homme. Pour certains c'est un métier. D'autres y voient l'occasion unique de se remplir les poches. Pour Frank Shade cette mission est bien plus encore : un quitte ou double inexorable qui met en jeu ce qui lui reste d'espoirs. Comme des fauves attirés par l'odeur du sang, une meute hétéroclite de chasseurs de primes s'est lancée sur la piste du mystérieux Brown. Poussés par l'appât du gain, des rêves de vengeance ou de gloire, ils ou elles, sont prêts à tout risquer pour épingler Brown. Brown: une... [Lire la suite]
Posté par elleon à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2015

La loi, c'est moi

de Clifton Adams Le 4 juillet — la petite ville d'Elbow célèbre dans une explosion de pétards la fête de l'Indépendance américaine. De stands forains en bals populaires, de tripots en saloons, le marshal Ott Gillman et son vieil adjoint, harassés, doivent être partout à la fois pour préserver la paix et l'ordre. Et le policier voit arriver dans sa ville deux hommes durs, fermés — deux fantômes surgis d'un passé trouble qu'il cherchait à oublier. Depuis cinq ans les frères Prince étaient sur sa piste: enfin ils retrouvaient leur... [Lire la suite]
Posté par elleon à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2015

Tall Cameron

de Clifton Adams Il avança d'un air calme et impassible, avec une démarche glissée. Il ressemblait à n'importe quel autre Indien, hormis le fait qu'il était encore plus sale et plus laid, et que ses yeux étaient encore plus implacables. Il saisit la jeune fille par les cheveux et la souleva presque de la chaise où elle était assise. — Ne porte pas tes sales pattes sur elle, si tu tiens à rester en vie, m'écriai-je. Il ne put cacher sa surprise. Ses paupières battirent imperceptiblement et, au même instant, il tirait son revolver... [Lire la suite]
Posté par elleon à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2015

Le fils du hors-la-loi

de Clifton Adams Elle entrouvrit les yeux, mais aussitôt le plancher se remit à basculer, et la nausée la reprit. Elle entendit un bruit de pas précipités et aperçut, à travers le brouillard de ses yeux, une silhouette déformée qui ressemblait vaguement à un homme. — Ah non, pas de ça, mon vieux! cria une voix rauque. Au même instant, un revolver claqua, et Bella referma les yeux. La porte de la rue s'ouvrit, puis se referma, et ce fut le silence complet. Un silence lourd, angoissant… Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES
Posté par elleon à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]